Testé pour vous - Page 9

  • Nos lectrices testent les nouveautés "beauté"

    Del 2.jpgPour vous faire découvrir les nouveautés beauté, nous sondons nos lectrices. Premier test pour Delphine Warny, employée, qui a essayé pour nous :

    - le baume à lèvres Clarins: une vraie perle. Il sent bon, on dirait qu'on a mis du rouge à lèvre tellement sa couleur est jolie et il tient très bien. J'en ai d'ailleurs parlé à plusieurs amies et certaines l'ont testé et approuvé.

    - shampoing L'Oréal Pro Volume: moi qui ai les cheveux raides et sans volume, je dois avouer que je n'ai vu aucune différence par rapport aux promesses faites. Par contre, son parfum est très agréable et fait penser à l'été. Avec lui, on met le soleil dans la salle de bain !

    - crème douche The Body Shop. L'odeur est assez automnale et la texture assez soyeuse. Elle laisse la peau douce et une agréable odeur. Par contre, il s'agit d'un gel douche que je n'utiliserai qu'à partir du mois d'octobre ou novembre, son odeur entêtante de noix ne serait pas agréable en été.

    - rouge à lèvre Lancôme. Le rouge à lèvre tient parfaitement et ce durant plusieurs heures même si on boit ou si on mange. Par contre, sa couleur est difficile à porter, pour sortir entre amis: oui. Pour aller au boulot: non. Dernier bémol, il n'est pas facile à appliquer.

    - vernis Une: Mon coup de coeur. Il s'applique facilement grâce à son pinceau large, il sèche vite et laisse l'ongle brillant. Plusieurs fois, on m'a demandé où j'avais pas été faire ma manucure car elle était parfaite! C'était du « made in home » avec le vernis Une. Canon !

    - vernis Essie. Je n'ai vraiment pas aimé sa couleur. Par contre, il est facile à mettre, sèche vite et une seule couche suffit. Il tient 4 à 5 jours malgré l'eau, le tennis...

    - vernis Maybelline: je dois encore le tester.

    - fard à paupière Clinique. Il se présente sous la forme d'un gros stick. La couleur est irisée et très jolie mais il est difficile de l'appliquer. Je l'ai d'abord testé sur le dos de ma main qui est dure et j'étais très satisfaite. Quand j'ai voulu l'appliquer sur ma paupière, beaucoup moins facile du fait que c'est relativement mou. J'ai dû tirer, m'énerver pour au final avoir un beau résultat mais difficile à atteindre!

     

    Pin it! Catégories : Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Bourjois fête ses 150 ans avec du vernis

     

    Bourjois.jpg

    Les mini-vernis Bourjois célèbrent comme il se doit ce bel anniversaire avec une collection exclusive de 15 nouvelles teintes puisées dans les tendances de la saison et inspirées par l’histoire de Bourjois : l’année 1863 offre un rouge sombre et profond inspiré des théâtres,  1928 présente un bleu profond aux reflets changeants inspiré du flacon de Soir de Paris tandis que 2001 propose un noir intense pailleté qui rappelle le premier mascara double embout de la marque.  Prix conseillé : 3,95 euros.  

     

    Pin it! Catégories : Les ongles, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • A la rencontre de l'or et du soleil

    Clarins 1.jpgLe printemps chez Clarins part à la rencontre de l'or et du soleil avec une collection de maquillages qui mettent à l'honneur les splendeurs des civilisations precolombiennes. Dans la gamme, on craque pour la poudre soleil visage qui réchauffe la peau d'un hâle naturel. Pour le corps, l'huile irisée promet une peau lumineuse et nourrie. Sans oublier le mascara waterproof, la brume fixante maquillage haute tenue ou encore le lisse minute baume cristal. (Crédit-photos : Clarins). Clarins 2.jpg

    Pin it! Catégories : Au soleil, Le make-up, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • L'huile, une nouvelle amie dans notre salle de bain

    Garnier 7.jpgJadis cantonnée à nos soins solaires, l’huile est plus que jamais dans notre salle de bains : amincissante, hydratante, satinante ou capillaire, elle est partout. On vous explique comment l’utiliser…

    Les fanas du bronzage la connaissaient déjà. Il y a 10 ans, quand on se souciait moins (ou pas) des méfaits des rayons solaires, on se tartinait allègrement, sur le plage, d’huile à bronzer. Grasse voire plaquante, elle ne laissait pas particulièrement un bon souvenir sur le plan de la texture. Par contre, question bronzage, c’était le top : on rentrait couleur cacahuète Aujourd’hui, on se protège davantage et les huiles ont fait, depuis peu, un retour en grâce car elles se sont nettement améliorées, notamment sur le plan des indices de protection. Par ailleurs, l’huile que l’on applique désormais avant de s’exposer au soleil est non grasse, voire carrément sèche. Elle satine, adoucit, assouplit, nourrit la peau échauffée par le soleil, pénètre rapidement, parfume légèrement et magnifie le hâle. Pourquoi s’en priver ?

    Par ailleurs, elle a su devenir un véritable produit de soin qu’on applique sur la peau telle une caresse fondante. On masse en effectuant de légers mouvements circulaires. L’huile se réchauffe au contact de la peau et pénètre rapidement sans, si vous la choisissez bien, laisser de film gras à la surface de la peau. Pour ça, il faut évidemment choisir la bonne texture qui donnera un toucher sec, non gras. GarnierambresolaireHUILE_20.jpg

    Délicieusement parfumée

    Résultat ? Si vous la prenez riche en principes actifs, elle laissera votre peau satinée, douce et soyeuse. Elle est vraiment le produit-beauté qu’on aime utiliser en été, surtout que, souvent, l’huile illumine la peau grâce à des voiles irisés de nacres. Sans négliger la douce sensation qu’elle laisse : très agréable, par exemple, après une journée au soleil. En outre, les versions été des huiles laissent de délicats parfums : agrumes, fleur de tiaré ou encore vanille et noix de coco. Et si vous souhaitez l’utiliser pour votre visage, privilégiez quand même un usage le soir. Une huile reste une huile…

    Chauffée au cœur de la main

    Enfin, l’huile fait aussi son come-back pour les cheveux. Alors qu’on la rejetait en bloc à cause de son aspect gras et collant, elle explose cette année dans les salons professionnels où on vante ses mérites pour nos cheveux à la plage : soit pour les protéger avant d’aller au soleil, soit pour mettre de la lumière dans les cheveux longs en appliquant le produit par petites touches. Notons qu’il s’agit de produits qui ne se rincent pas. N’oubliez pas, ce sont les pointes et longueurs que l’on travaille avec de l’huile (qu’on aura préalablement « malaxée » dans le creux de la main pour la chauffer), pas les racines. Sinon, l’effet poisseux et gras de l’huile sera bel et bien là. Comme avant… 

     

                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Garnier). 

    Pin it! Catégories : Au soleil, Les soins, Testé pour vous
  • Une huile qui ne colle pas, ça existe?

    Ultimate_Beauty_Oil_Pack.jpg

    Trouver une huile qui ne colle pas n'est pas chose aisée. Garnier vient de mettre sur le marché (au prix conseillé de 9,99 euros) son Ultimate Beauty Oil, une huile sèche délicatement parfumée. Elle nourrit et illumine. Hyper concentrée en éléments nutritifs, elle contient notamment de l'huile d'argan.

    On aime? Elle est en spray, légère et non collante. A découvrir!

    Crédit-photo : Garnier.

    Pin it! Catégories : Les soins, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Les secrets d'une belle peau

    Nivea 2.jpgAvoir une belle peau est un challenge pour nombre de femmes. Certaines sont directement bien fournies par dame Nature. Pour les autres, voici des conseils qui ne manqueront pas de prouver leurs effets en quelques semaines à peine…

    Quelle femme ne rêve pas d’un teint éclatant, d’une peau plus jeune et plus lissée ? Sans passer par la case « chirurgie », il y a quelques gestes simples à appliquer au quotidien. La première chose, c’est le démaquillage. Trop de femmes zappent cette étape par manque de temps ou par lassitude. Or, c’est vraiment un passage obligé car les peaux non démaquillées sont ternes et grises à la longue. Ensuite, appliquez un sérum vitalisant sur des zones importantes comme le front, les paupières et le contour de l’œil. Pour un teint superbe, pensez aux embellisseurs et boosters de lumière qui illuminent littéralement le visage.  Autre étape à ne pas oublier, l’hydratation : elle est vraiment incontournable. Elle l’est d’autant plus si votre peau tire et picote : c’est le moment de l’hydrater et de lui faire une cure d’actifs hydratants.

    Action repulpante

    Du côté du maquillage, on privilégiera une poudre plus rosée que l’on balayera au pinceau. Sans oublier les lèvres : les nouveaux rouges à lèvres ont de plus en plus souvent une action nourrissante et repulpante. Si ce n’est pas suffisant, pensez au baume réparateur, à utiliser la nuit. YSL_ForeverYL_Range_01.jpg

    Enfin, pas la peine de se donner tout ce mal dans la salle de bain si vous ne respectez pas quelques règles élémentaires au niveau de votre hygiène de vie : oubliez l’alcool et la cigarette (ils donnent un teint terne et gris), dites non à la malbouffe (vous savez celle qui est responsable des irruptions de vilains boutons ?), buvez au moins 1,5 litre d’eau chaque jour pour éliminer les toxines, faites une cure de vitamines A, B, C et E car les anti-oxydants luttent contre le vieillissement de la peau, dormez au moins 8 heures par nuit et dites adieu aux douches ou bain archi chauds.

    Avec ces quelques règles de base, à vous le teint frais et la mine resplendissante !

     

                               Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Nivea et Yves Saint Laurent). Nivea.jpg

     

    Pin it! Catégories : Le teint, Les soins, Testé pour vous
  • Et si on s'offrait un abonnement "beauté"?

    box-janvier-1024x714.jpeg

    Connaissez-vous la Deauty Box ? Grâce à ce nouveau concept belge, les fans de beauté peuvent s’abonner pour recevoir, chaque mois, une sélection variée de 4 à 6 produits cosmétiques (généralement en format voyage), dans une belle boîte surprise. Maquillage, soins corps et cheveux, parfums… Chaque mois, la boîte fourmille de nouveautés et de coups de cœur cosmétiques.

    Tout est parti de plusieurs constats. Tout d’abord, les fans de beauté aiment l’esprit d’innovation des marques qui lancent, chaque année, des centaines de produits cosmétiques. Le problème ? Il y a tellement de choix qu’il devient difficile de rester au fait de ce qui existe et de choisir le bon produit. De plus, quand on demande aux consommatrices quel est le meilleur moyen de les convaincre d’acheter un produit cosmétique, la réponse la plus citée est : « l’essayer avant de l’acheter ».  Voilà comment est né Deauty, il y a quelques mois. Comment ça marche ? Il suffit de s’abonner (15 euros par mois, frais de transport inclus, ou 165 euros par an) et vous recevez, chaque mois, à la maison, votre boîte contenant des nouveautés, en sachant que les grandes marques internationales sont de la partie. A nous les produits Yves Saint Laurent, Clarins, Giorgio Armani, Essie ou encore L’Oréal, Kiehl’s et Biotherm. Quant à savoir ce que vous recevez, sachez que la marque fait de gros efforts pour viser juste. Elle demande notamment de remplir son « profil beauté » dont elle dit tenir compte « au maximum ». La peau d’une jeune fille de 20 ans nécessite en effet d’autres soins que celle d’une femme de 40 ans. Et si le coffret contient un produit que vous n’aimez pas du tout ? Faites tout simplement plaisir à une amie… 

    febbox_m-1024x720.jpeg

     

                                                        L.B. (Crédit-photo : Deauty). 

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les cheveux, Les ongles, Les parfums, Les soins, Testé pour vous
  • Des ultrasons contre la cellulite

     

    Lipocavitation 2.JPG

    Une technique promet de lutter efficacement contre la cellulite et l’aspect peau d’orange. Grâce à l’utilisation des ultrasons, elle se veut plus douce et non invasive. Nous l’avons testée pour vous.

    A l’approche de l’été, chacune d’entre nous fait le bilan de ses cuisses et constate, souvent, les dégâts de l’hiver : peau d’orange, cellulite et gras bien installé. Pour lutter contre cela, on peut toujours tenter la chirurgie esthétique ou… une technique non intrusive appelée lipocavitation. Pour la tester, rendez-vous est pris à l’espace santé D4, à Embourg, en région liégeoise. Sur place, une infirmière réalise le soin à l’aide d’une machine en provenance des Etats-Unis dont le principe est l’émission d’ultrasons à basse fréquence (entre 36 et 44 kilohertz). Les ultrasons émis vont provoquer l’émulsion des graisses présentent à l’intérieur des cellules adipeuses et vont faire font éclater la membrane de ces cellules (phénomène appelé cavitation). Résultat ? Ces graisses alors libérées passent dans la circulation lymphatique et  sont ensuite naturellement éliminées par le foie et les reins.

    Aspect gondolé

    Concrètement, cette méthode est souvent présentée comme une alternative à la lipo-aspiration pratiquée par un chirurgien. Il n’en est rien : il s’agit plutôt d’une complémentarité. La lipo-aspiration enlève l’excès de tissu graisseux, de manière un peu plus agressive. Ici, avec la lipocavitation, on travaille sur la graisse profonde et plus superficielle (ce que la lipoaspiration ne peut faire). La machine agit sur l’aspect de la peau pour améliorer la qualité cutanée, permet de perdre en centimètres, lutter contre la peau d’orange et donc l’aspect gondolé de la peau.

    Gros avantage par rapport à d’autres techniques existantes (comme l’endermologie), le caractère définitif. En effet, pas besoin de revenir 6 mois après. Notons que ce procédé ne s’adresse évidemment pas aux candidats à la chirurgie esthétique chez qui une indication de lipoaspiration existe. La lipocavitation permet une action au niveau de la bouée abdominale, par exemple, ou au niveau de l’excès graisseux des cuisses.

    Sur place, on s’installe confortablement sur la table et l’infirmière pratique le soin durant environ une demi-heure par zone ciblée. Rien de douloureux : elle promène son appareil sur la peau, à l’aide d’un gel qui favorise son glissement et la pénétration des ultrasons. Un peu comme quand on fait une échographie abdominale. Seul petit inconvénient : le léger bruit d’ultrasons qui nous suit durant toute la séance.

    La séance dure environ une heure car après les ultrasons, c’est le moment de la relaxation avec massage à l’aide d’huiles essentielles afin de favoriser le drainage lymphatique. Certaines observent déjà des résultats (perte de centimètres et plus bel aspect de la peau) après une séance mais il faut compter entre 6 à 8 séances pour un résultat optimal, à raison de 80 euros la séance. C’est là le prix à payer pour exhiber un corps plus ferme cet été…

     

                                                     Laurence BRIQUET

    Pin it! Catégories : Les soins, Mince alors !, Testé pour vous
  • Testé pour vous : le peeling 100% belge

    Auriga 1.jpg

    Pour lutter contre les signes du vieillissement cutané, il y a de nombreuses méthodes sur le marché. Sans passer par la case « chirurgie esthétique », nous avons voulu tester un peeling doux et, surtout, 100% « made in Belgium ».

    Insuffisance cutanée, vieillissement classique de la peau, peau qui cicatrise plus difficilement ; voici notre lot à toutes, une fois passé le cap de quarantaine. Pour paraître plus jeune, il y a bien évidemment la chirurgie mais nous ne sommes pas toutes prêtes à franchir le pas. Dans la catégorie des méthodes dites plus douces, il y a le peeling, encore que certaines en gardent un souvenir pas très rose : peau qui pèle, rougeurs voire brûlures. C’est donc avec une prudence de sioux que nous abordons le sujet.

    Concrètement, le peeling, c’est quoi ? Ce soin consiste à appliquer sur la peau une substance chimique avec l’idée de provoquer une destruction limitée (et contrôlée) de l’épiderme et des couches superficielles du derme pour gommer certaines imperfections cutanées et lutter contre certains signes de vieillissement. Alors, faut-il avoir peur du peeling ? « Non, si on le fait pratiquer par un professionnel », explique le Professeur Guy Bricteux.

    Dans ce nouveau peeling, un élément important pour rassurer les sceptiques, c’est que le produit dit « neutralisant », c’est-à-dire qui empêchera votre peau de « brûler » et de tomber en lambeaux est directement mélangé à l’acide utilisé pour le peeling, alors que dans d’autres peelings, il est posé après le peeling. « L’idée, ici, étant d’offrir une sécurité maximale », poursuit Guy Bricteux. Une fois sur la table du médecin, une première pose de produit est réalisée puis il faut revenir trois fois par la suite pour un résultat optimal. Conclusion ? La peau pèle effectivement deux à trois jours après l’application mais pas de manière démesurée et, au moment de l’application, on ne ressent que de légers picotements qui s’estompent après quelques minutes. L’application du produit se fait au pinceau, sur une peau démaquillée et dure quelques minutes à peine. Résultat ? La peau est effectivement plus lisse, les ridules sont atténuées et le grain de la peau est passablement plus beau, tout ça sans passer par la chirurgie esthétique. Précisons que les résultats ne concurrencent pas une opération chirurgicale : on est, ici, dans une méthode plus douce, moins intrusive et, par conséquent, avec des résultats plus discrets.

    Tout cela a évidemment un coût : comptez 75 euros la séance.

    Notons également que le produit testé ici est un produit 100% belge, lancé par la société Auriga (photos). Cette dernière existe depuis une quinzaine d’années et exporte dans plus de 55 pays. Elle est installée à Braine-l’Alleud et produit dans une usine à Mons.  

    Auriga 2.jpg

                                             Laurence BRIQUET

      Merci au Professeur Guy Bricteux pour ses conseils.

    Pin it! Catégories : Les soins, Testé pour vous
  • Faites entrer le printemps dans votre salle de bain

    Guerlain été 2013.jpgLes premiers rayons de soleil printaniers sont là. On se met à rêver de pouvoir ressortir nos petites jupes, nos sandales et autres dos nus. Pour toutes ces joyeusetés estivales, il va sans doute falloir attendre un peu. Alors, pour patienter un peu, on fait entrer le printemps dans notre salle de bain…

    Si l’été n’est pas encore là, le maquillage de saison, lui, est déjà dans les étalages des magasins. A nous les lèvres glossy et fruitées !

    Première tendance printanière à adopter, le rose. On l’aime sous toutes ses formes : clair, corail ou plus pop, notamment sur les lèvres. On le retrouve aussi sur les paupières où les fards aiment la couleur. Vive les teintes franches !

    Dans la salle de bain, les gels douche et autres produits de bain sentent bon les vacances. On aime les senteurs acidulées, fleuries et pétillantes. Nivea.png

    Pour le corps, on dit non au solarium qui favorise les rides précoces et problèmes de peau pour dire oui à l’auto-bronzant. D’autant que les formules actuelles donnent un résultat très naturel pour un parfum souvent très agréable.

    Pour nos cheveux, on aime le naturel des coupes « wavy », peu coiffées et des cheveux libres pour une crinière sauvage. A moins que vous ne préfériez les cheveux attachés, notamment en chignon ou en queue de cheval. Clinique Chubby Stick Shadow Tint for Eyes.jpg

     

                 Laurence BRIQUET


    Crédit-photos : Guerlain, Clinique et Nivea.




    L’avis des lectrices :

    Comment faites-vous entrer le printemps dans votre salle de bain ?

     

    Pascale Bottin, employée Bottin Pascale.jpg

    « Le printemps, c’est la période du renouveau. C’est l’occasion de changer mes habitudes dans la salle de bain. J’abandonne les fonds de teint, trop lourds, au profit des terres de soleil et autres textures plus légères. Les ombres à paupières se font plus lumineuses également. J’ai un faible pour les dégradés de mauves, parme ou rosé. Pour les lèvres, je préfère simplement les gloss. J’aime aussi porter un parfum plus léger, plus aquatique et pareil pour les gels douche. C’est également le moment d’utiliser un bon peeling pour le corps afin de préparer la peau pour le soleil et les vacances qui se profilent à l’horizon ».

    Stéphanie Masset, employée Masset Stéphanie.jpg

    « Pour faire entrer le printemps dans ma salle de bain ou ma trousse de maquillage, en fait, je ne change pas grand-chose à mes habitudes au niveau du maquillage vu qu’il est très naturel à la base. Je saute parfois l’étape « fond de teint » si je suis un bronzée. Et je mets parfois un peu de gloss pour le côté lumineux. La seule habitude que je réintroduis à l’époque printemps, c’est l’hydratation du corps. J’avoue un peu délaisser ça en hiver et je reprends mes bonnes habitudes dès le retour des beaux jours. Le printemps, je le fais revenir sur mes ongles des pieds surtout dès que les températures permettent d’exhiber mes orteils, ça met une touche de couleur sans être excentrique. Je dirai que je célèbre plus le printemps au niveau de la tenue qui retrouve des tons colorés qu’au niveau de mon maquillage ».

     

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud