Les soins - Page 6

  • Daria Werbowy : "La beauté évolue tout le temps"

    Copyright Alexi Lubomirski for Lancôme © 2014  _ LANCÔME_Daria_Werbowy_PR_Portraits_02.jpg

    Daria Werbowy, un des mannequins les mieux payés au monde, est le visage des soins Visionnaire de Lancôme. L’occasion de la questioner sur sa vision de la beauté mais aussi sur ses rituels personnels et ses secrets pour être au top.

    Vous êtes égérie Lancôme depuis 2005. Quels sont les avantages d’être le visage d’une marque?

    Beaucoup de choses! J’ai voyagé énormément et j’ai appris beaucoup sur les conditions des femmes dans différents endroits. J’ai aussi eu le plaisir de devenir une femme, avec cette marque. Huit années de transformation pour moi, accompagnée par la marque.

    Quelle est votre définition de la beauté?

    Je ne pense pas qu’on puisse définir la beauté. La beauté réside dans tellement de formes et de couleurs. C’est quelque chose qui évolue tout le temps. Il n’y a pas de définition pour cela. C’est quelque chose qui grandit et change tout le temps.

    Vous êtes le visage de Visionnaire mais aussi des mascaras Hypnôse. Quand portez-vous du mascara?

    Je n’ai pas l’habitude de porter du mascara en journée mais le soir, je porte Hypnôse Drama. Il est onctueux et il a une brosse géniale qui permet de contrôler le volume.

    Quels sont les produits Lancôme que vous utilisez?

    J’utilise Dream Tone chaque jour pour corriger les imperfections. Je prends aussi le Star Bronzer qui est léger et me donne bonne mine, quelle que soit la saison. J’aime bien également le mascara Hypnôse, l’Eau Micellaire Douceur et le nettoyant Mousse Eclat.

    Quels sont vos rituels beauté?

    Je commence par du yoga avant de prendre ma douche. J’hydrate bien et j’utilise le gommage Caresse qui laisse ma peau douce. 

    Lancome_Pot_creme_visionnaire_50ml_hd - copie.jpg

     

    Vous qui voyagez beaucoup, comment prenez-vous soin de votre peau en avion?

    J’utilise des compresses d’huiles essentielles. Si je voyage beaucoup, j’en utilise autant que possible.

    Comment gérez-vous le jet-lag?

    Je suis récemment devenue fanatique de l’eau. Je m’oblige à boire autant d’eau que possible quand je suis dans l’avion. L’idée, c’est aussi de dormir. Il n’y a pas grand-chose d’autre à faire.

    Quel est le meilleur conseil beauté que vous ayez jamais reçu?

    Ma maman et les femmes autour de moi me disaient de prendre soi de moi et de mon corps : faire de l’exercice, des massages… J’ai commencé à prendre soi de moi de plus en plus et c’est très énergisant. 

    Copyright Alexi Lubomirski for Lancôme © 2014  _  LANCÔME_Daria_Werbowy_PR_Portraits_19.jpg

     

     

     Dans le Top 10 mondial des mannequins

     

    Mannequin canadien d’origine ukrainienne, Daria Werbowy, 30 ans, est née… en Pologne. A l’âge de 3 ans, elle suit ses parents au Canada et c’est à l’âge de 14 ans qu’elle est repérée à l’occasion d’un concours de mannequins qu’elle remporte. Depuis, elle a multiplié les couvertures de magazines (notamment le Vogue US) et les contrats avec de grands noms comme Roberto Cavalli, Gucci, Chanel, Dior, Longchamp, ou encore Isabel Marant, Balmain et Louis Vuitton. Elle a aussi posé pour le célèbre calendrier Pirelli (éditions de 2009 et 2011)

     

    Crédit-photo : Alexi Lubomirski for Lancôme. 

     


    Pin it! Catégories : Fashion, Les soins
  • Haro sur la cellulite !

    Clarins.jpg

    C’est le moment de se préparer pour l’été et pour l’épreuve du maillot de bain. A défaut d’afficher une silhouette « zéro défaut », on tente de limiter les dégâts avec les nouvelles crèmes amincissantes…

    Ronde ou mince, personne n’est à l’abri de la cellulite qui se localise sur des endroits bien visibles : les cuisses, les bras, le ventre ou encore les hanches. Pire, les femmes seraient « programmées » pour stocker de la graisse et ce, dès la puberté.

    Vous avez décidé de dire adieu au petit short ou aux manches courtes ? Ne renoncez pas tout de suite car tout n’est pas perdu. On ne vous cachera pas qu’une bonne hygiène alimentaire et la pratique régulière d’un sport (comme la natation ou le jogging) restent les meilleurs moyens de lutter contre les capitons. Limitez également votre consommation de produits sucrés, d’alcool et de féculents, ce sera déjà un bon premier pas. Et buvez beaucoup d’eau : elle aide à éliminer, c’est prouvé. 

    Crème Masvelt de Clarins, 45,30 euros en parfumerie.jpg

     

     

    Massages réguliers

    Pour évacuer efficacement la cellulite, le massage des zones concernées reste le geste le plus efficace. Il agit comme un drainage et il favorise la diminution de la rétention d’eau ainsi que l’élimination des toxines. On y ajoute un produit amincissant, anti-cellulite, qui contient des substances connues pour leur pouvoir « éliminant » (thé vert, caféîne…). Attention toutefois à la régularité d’utilisation qui est un facteur de réussite : un massage deux fois par jour pendant 2 à 3 mois donnera, dans la majeure partie des cas, des résultats sur la fermeté et l’aspect de la peau. 

    Collistar, 26,90 euros, en parfumerie.jpg

    Gardez cependant en tête que ces produits ne vous feront pas perdre de poids et ne feront pas de vous la nouvelle Kate Moss : ils travaillent sur l’aspect et le toucher de la peau, pas sur le chiffre affiché sur la balance. Ce n’est déjà pas si mal… 

    Puressentiel.jpg

                                               Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Clarins, Collistar et Puressentiel).

    Pin it! Catégories : Au soleil, Les soins, Mince alors !, Tout nouveau tout chaud
  • Au soleil !

    Garnier.jpg

    L’été approche et certains d’entre nous auront la chance d’aller bronzer au bord de la mer ou en montagne. Attention toutefois à bien se protéger…

    Pour préparer l’été, on commence par… son assiette et on ne vous parle pas ici de régime. Une alimentation saine et vitaminée vous aidera à préparer votre peau avant d’aller au soleil. Ce sont essentiellement les vitamines A, C, E qui vont constituer un bouclier et permettre à la peau de lutter contre les radicaux libres. On les trouve, par exemple, dans les œufs, les poissons gras et les produits laitiers (pour la vitamine A), dans les agrumes, les kiwis ou encore les tomates et les poivrons (pour la C) ainsi que dans les olives et les épinards (pour la vitamine E). 

    Clarins, 31 euros, en parfumerie.jpg

    Ensuite, on se protège quand on est en contact avec le soleil. Si on est en vacances à la mer ou en montagne, avant de sortir, on veille à appliquer une crème solaire et à en remettre régulièrement durant toute la journée sur tout le corps. Pensez en particulier à en appliquer après une baignade, après avoir transpiré ou vous être essuyée. Les crèmes actuelles n’ont plus rien à voir avec celles du passé qui étaient collantes, grasses et qui, trop souvent, laissaient de belles traînées blanches sur le corps. Aujourd’hui, les textures sont plus fluides voire transparentes, disponibles en spray ou en gel. Quant aux indices, n’hésitez pas à viser haut (50 voire 60) si votre peau est claire ainsi pour les enfants.

    Lancaster, 31,67 euros, en parfumerie.jpg

    Notez que les activités extérieures telles que le jardinage ou la pratique de sports de plein air nécessitent bien sûr une protection solaire. Il ne faut pas croire que la crème est réservée à celles qui font la carpette durant des heures sur un transat au bord d’une piscine.

    Enfin, pour le visage, choisissez un soin spécifique, plus ciblé et plus protecteur, à  appliquer en complément de la crème hydratante habituelle. 

    Sublime Sun, chez L'Oréal Paris, 16,99 euros pour l'indice 30 et 18,99 euros pour l'indice 50, en grande surface - copie.jpg

     

                                                                          Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Garnier, Clarins, Lancaster et L'Oréal Paris)

     

    Le soleil en 3 conseils

     

    1) Chapeau, casquette et lunettes de soleil seront la panoplie indispensable de vos vacances pour vous exposer au soleil.

     

    2) Exposez-vous progressivement, jamais de façon prolongée, et évitez toute exposition entre 12 et 16h, moment où le soleil est le plus dangereux pour votre peau.

     

    3) N’oubliez pas vos lèvres avec un stick idéal pour cette zone sensible que l’on ne pense pas toujours à protéger.

    Pin it! Catégories : Au soleil, Les soins, Les tendances
  • Kate Winslet : "Je suis fière de mon ventre et de mes hanches"

     

    PIC 4 _ Copyright Nico for Lancìme ∏ 2014.jpg

    L’actrice anglaise est actuellement à l’affiche du film “Les jardins du roi” d’Alan Rickman, avec notre compatriote Matthias Schoenaerts. Celle qui fêtera ses 40 ans en octobre prochain, célèbrera aussi prochainement ses 10 ans de collaboration avec la maison française Lancôme. Visage des gammes Visionnaire et Renergie, elle a toujours refusé les diktats de la maigreur. Elle se confie à coeur ouvert sur sa carrière, sa famille, ses bonheurs et sa vision de la beauté… 

    Kate, vous êtes ambassadrice de Lancôme depuis 9 ans. Avez-vous conscience de faire partie de l’ADN de la marque?

    Je suis heureuse d’avoir le sentiment d’appartenir à l’ADN de la marque. C’est quelque chose que je n’aurais jamais imaginé. Cela reste un grand honneur pour moi et cela a beaucoup joué sur ma confiance en moi. C’est flatteur d’être mise en valeur par une marque de luxe aussi brillante.

    Comment voyez-vous l’évolution de Lancôme, ces dernières années? Cela vous surprend?

    Oui, cela me surprend toujours. Je pense que c’est parce que l’équipe créative s’est toujours attelée à garder la marque fraîche et nouvelle, malgré ses 80 ans. 

    La crème Visionnaire.jpg

    Trois mots pour définir la marque?

    Plutôt cinq mots. “La beauté est une attitude”.

    Quels sont vos chouchous dans la gamme?

    J’aime vraiment beaucoup Visionnaire qui fait une belle peau. J’aime aussi l’Eau Micellaire Douceur. C’est un démaquillant génial. Et également Renergie Yeux.

    Avez-vous un secret de beauté?

    Je ne garde pas vraiment de secrets. Je peux donc dire que je n’en ai pas. Mais je pense peut-être à un style de vie sain. Je suis souvent à l’extérieur, j’aime manger sainement. Je pense que ça joue dans le fait de se sentir bien. Je bois également beaucoup d’eau. Avoir arrêté de fumer il y a 3 ans a transformé ma peau autant que ma vie.

    Le bonheur, n’est-ce pas finalement le meilleur moyen d’être belle?

    Si, mais ce n’est pas juste être heureux. J’ai beaucoup de chance d’avoir ma petite famille et la santé, ainsi qu’une carrière dont je suis fière et que j’aime. Ce sont ces choses qui me guident tous les jours et me rendent heureuse. 

    PIC 15 _ Copyright Nico for Lancìme ∏ 2014.jpg

    Qu’est-ce qui rend une femme belle et unique?

    Je pense que c’est la confiance en soi qui joue un grand rôle.

    Comment définiriez-vous la beauté ?

    Pour moi, la beauté vient forcément de l’intérieur, j’en suis persuadée. Il n’existe pas de beauté parfaite. La beauté ne se limite pas aux couvertures des magazines. Il s’agit plutôt d’être bien dans sa peau et de croire en soi. La beauté intègre cette notion d’intemporalité qui est très réelle, attirante et accessible. Je viens de réaliser tout récemment que je ne connaissais aucune femme célibataire qui m’ait dit « Tu sais quoi, j’aime mon corps ». Pas une seule. Les gens ne cessent de répéter, « Il faut que j’essaie ce nouveau régime », ou « Je suis trop grosse ou trop maigre » uniquement des choses négatives. En voyant cela, je me suis mise à faire passer discrètement à ma fille Mia le message suivant : « J’aime mon ventre. Tu en es sortie et ton frère Joe en est sorti. Je suis fière de mon ventre et je suis fière de mes hanches. J’aime mon corps ». Je veux lui donner quelque chose qui stimule son amour propre pour que, lorsqu’elle abordera l’adolescence, elle puisse avoir confiance en elle. Je suis persuadée qu’il est inévitable qu’un jour, elle se heurte à un obstacle et qu’elle ait une crise de confiance, car cela fait partie de la vie et il est impossible d’éviter l’inévitable, mais je voudrais faire ce qui est en mon pouvoir pour l’aider à surmonter cet obstacle.

    Quels sont vos produits de beauté préférés ?

    Lorsque j’étais plus jeune, je faisais toujours les mauvais choix. Des choses dorées brillantes horribles ou un contour des lèvres foncé, trop d’eyeliner noir. J’avais tout faux. Je me souviens de cette période où je faisais des expériences avec le maquillage, et je me dis, « Oh mon Dieu ! » On m’aurait demandé quelle quantité de maquillage j’étais capable d’appliquer sur mon visage, j’aurais répondu : « le plus possible ! ».  Aujourd’hui, à moins de me rendre à un évènement, je me maquille peu, mais quand cela m’arrive, je mets une touche de fond de teint Teint Visionnaire dont la texture est légère, du mascara Hypnôse, un soupçon de fard sur les joues, et du Shine Lover sur les lèvres.  Les couleurs sont superbes. J’adore également le recourbe-cils de Shu Uemura. Le meilleur au monde et un écran solaire. Je suis une grande adepte des écrans solaires parce je prends facilement des coups de soleil. 

    PIC 3 _ Copyright Nico for Lancìme ∏ 2014.jpg

    Un conseil beauté en guise de conclusion ?

    Tout dépend de la qualité des pinceaux. C’est un élément clé car cela vous permet alors de contrôler la quantité de maquillage que vous appliquez sur votre visage. Il est possible d’être le plus minimaliste possible en ayant le bon pinceau. Démaquillez-vous toujours avant de vous coucher, même si vous êtes fatiguée.  Pas d’exception.  La plupart des conseils et secrets de beauté que je connais, je les tiens de maquilleurs professionnels extraordinaires avec qui j’ai travaillé au fil des ans.

                                                              Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Nico for Lancôme pour les photos de Kate Winslet et Lancôme pour les photos de produits). 

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Filorga Médical s'installe en Belgique

    Filorga 3.jpg

    L’entreprise française Laboratoires Filorga est une des pionnières en médecine esthétique. Cette semaine, elle a inauguré sa nouvelle unité de production qui est installée à Anderlecht. « Nous sommes venus à Bruxelles parce que c’est le cœur de l’Europe, parce qu’il y a de la main d’oeuvre qualifiée et parce que nous y avons reçu un très bon accueil », a expliqué Didier Tabary, président de Filorga. A Anderlecht, la société a trouvé un bâtiment de 2.000 mètres carrés que Filorga a pu aménager, selon des critères très stricts, pour en faire sa nouvelle unité de production. C’est là que sera produite la nouvelle gamme d’acide hyaluronique injectable Art Filler qui, dans un premier temps, comprendra 4 produits (dont un pour les rides profondes et un autre pour le contour des lèvres). Notons que cette usine, qui répond aux réglementations européennes mais aussi à celle de la FDA américaine et de la Santé au Canada, est très pointue : il n’en existe que sept de ce type au monde. 

    Filorga 2.jpg

     

    Pour la faire tourner, Filorga Medical a dû engager quelque 40 personnes : deux tiers de main d’œuvre qualifiée et un tiers de cadres. Il y a également un département R&D qui, d’ici 3 à 5 ans, sera appelé à plancher sur les produits du futur, avec des formulations différentes.

    En attendant, l’usine d’Anderlecht est appelée à produire environ 2 millions de seringues par an. Ces seringues sont des injectables (des fillers) qui utilisent l’acide hyaluronique pour remplir les rides. Son plus ? Une combinaison de 3 types d’acide hyaluronique dont l’entreprise souhaite garder la formule secrète. C’est comme l’investissement consenti. « C’est secret. Suffisamment. Presque trop », a juste commenté, en riant, le président de Filorga. Tout au plus apprend-t-on que la Région a investi dans cette usine.

    L’usine attend encore son marquage CE, une norme européenne qui autorisera la commercialisation, prévu pour le mois de mai. Pour rappel, Filorga est présente dans 60 pays, avec 8.000 points de vente et quelque 10.000 praticiens utilisent leurs produits en médecine esthétique. 

    Filorga 1.jpg

     

                                                                                     Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Filorga)

    Pin it! Catégories : Les soins, Tout nouveau tout chaud
  • Naomi Watts : "Prenez soin de votre corps et de votre âme"

    NAOMI WATTS - PR PICTURE - 3_picture_original - copie.jpg

    Naomi Watts, l’actrice britanno-australienne de 46 ans, est toujours au top sans que la chirurgie esthétique soit passée par là. Elle vient de rejoindre la grande maison L’Oréal Paris pour laquelle elle est devenue égérie. Elle incarne désormais la gamme Revitalift Filler, une crème et un sérum qui luttent contre les pertes de volume. Elle évoque, avec nous, ses rituels de beauté mais aussi sa famille et sa carrière.

    Pouvez-vous nous parler de L’Oréal Paris en 3 mots ?

    Chic, inspirant et efficace. Pour moi, cette entreprise incarne le glamour parisien que les femmes apprécient à travers le monde. Une manière simple d’être sophistiquée et cool, à la fois.

    Cela vous fait quoi de devenir égérie de la marque ?

    Je suis extrêmement flattée de rejoindre cette équipe incroyable de « celles qui le valent bien ». Ces femmes sont fortes et ont confiance en elles. Je suis fière de faire partie d’une marque qui représente la femme de tellement de manières différentes. L’Oréal Paris, ce n’est pas qu’une seule façon de voir la beauté mais bien une manière d’offrir à chacune la possibilité de se sentir belle comme elle est. C’est génial. 

    Revitalift_Creme - Loreal paris.jpg

    Que signifie, pour vous, le célèbre slogan « Parce que je le vaux bien » ?

    C’est une grande déclaration d’encouragement et d’estime de soi. Tous les jours ne sont pas faciles donc je trouve que c’est une belle phrase qui est une super force dont j’ai besoin.  Pour moi, ça veut dire que vous méritez le meilleur. Cela doit rappeler à chaque femme de croire en elle car nous sommes uniques.

    Qu’est-ce qui vous donne confiance en vous ?

    Le bonheur, mon travail, ma famille et mes amis.

    Parlons un peu de beauté. Avez-vous des secrets de beauté ?

    Je ne pense pas qu’il y ait vraiment de secret à part boire beaucoup d’eau et dormir. Je colore aussi mes cils et mes sourcils. Le sport, c’est important aussi. Je fais du yoga et du pilates. Je suis également fan de cours de danse cardio. C’est très amusant. 

    NAOMI WATTS - PR PICTURE - 1_picture_original - copie.jpg

    Quel est votre mantra en beauté ?

    Si vous vous sentez bien, vous êtes bien. La beauté vient aussi de l’intérieur donc si vous prenez soin de votre âme et de votre corps, vous dégagerez de la sérénité autour de vous.

    Votre belle peau, comment l’entretenez-vous ?

    Je bois beaucoup d’eau pour qu’elle soit bien hydratée de l’intérieur. A l’extérieur, je compte sur Revitalift pour l’hydrater. J’évite également le soleil et je porte un indice de protection quand je sors. Bref, dormir, hydrater, boire de l’eau et bien la nettoyer aussi. 

    Revitalift_Serum - Loreal Paris 2.jpg

    Vos cheveux, vous les aimez comment ?

    J’aime bien le naturel. Le look un peu « plage » qu’on a après avoir passé l’après-midi à la plage.

    Comment en prenez-vous soin ?

    J’utilise régulièrement des soins comme la gamme Fibralogy d’Elsève en 3 étapes. Elle a un effet immédiat sur mes cheveux.

    Quels sont vos essentiels de beauté ?

    Un écran solaire, un blush crème, un mascara « Million Lash », Revitalift et une crème à la papaye.

    Quel est, selon vous, le faux pas beauté par excellence ?

    Une coupe asymétrique que j’avais réalisée moi-même. Je devais avoir 15 ans et ce fut un désastre complet.

    Pour voyager, vous avez besoin de quoi ?

    Une couverture en cachemire, mon Ipad mini, un bon hydratant et le Sublimist. 

    NAOMI WATTS - PR PICTURE_picture_original - copie.jpg

    Quel est le meilleur conseil beauté qu’on vous ait donné et qui vous l’a donné ?

    C’est un maquilleur professionnel qui m’avait dit de teindre mes cils et mes sourcils. Mes sourcils sont blonds très clairs, je dois donc les teindre et je mets une tonne de mascara.

    Comment vous préparez-vous pour aller sur tapis rouge ?

    Un soin visage à l’oxygène de Joanna Vargas et une équipe de professionnels !

    Vos icônes beauté ?

    Grace Kelly, Audrey Hepburn, Sophia Loren et Catherine Deneuve.

    Quand vous sentez-vous la plus belle ?

    Quand je me sens bien.

    La beauté évolue avec le temps. Qu’est-ce que ça signifie de vieillir, pour vous ?

    Il faut être en paix avec l’évolution naturelle de la vie. Parfois, c’est un combat difficile.

    Quels sont vos remèdes pour une belle peau ?

    Le soin de la peau est important pour moi. En tant que maman qui travaille (NDLR : elle a deux enfants), il me faut quelque chose de simple. Je la protège aussi du soleil, j’ai toujours un indice 50 dans mon sac.

     

     

    NAOMI WATTS - PR PICTURE - 2_picture_original - copie.jpg

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Paris). 

     

     

    « Mon meilleur souvenir ? Cannes ! »

     

    Quel est votre meilleur souvenir en tant qu’actrice ?

    Etre à Cannes pour promouvoir Mulholland Drive.

    Vos films préférés ?

    « Harold et Maude », « Ce plaisir qu’on dit charnel » avec Jack Nicholson et « Ne vous retournez pas » de Nicolas Roeg (1973).

    Quelle sera votre actualité cinéma cette année ?

    « Sea of trees », de Gus Van Sant, « While we’re young » de Noah Baumbach et « Demolition » de Jean-Marc Vallée. Ce sont mes films de cette année et j’en suis très heureuse !

    A propos de vous, c’est quoi une journée sans boulot pour vous ?

    Préparer le petit-déjeuner des enfants, les amener à l’école, aller à un cours de gym, lire et manger avec des amis. J’aime aussi cuisiner. En tant que maman, je le fais dès que possible pour mes enfants. Quand on vit à New York, c’est super facile de se faire livrer des plats mais je crois que les enfants apprécient quand c’est préparé à la maison. J’aime bien faire du poisson, des légumes ou du poulet grillé.

     

     

     

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Un Ange de Victoria's Secret se confie...

    KARLIE-KLOSS-L'Oreal Paris 2.jpg

    Malgré son jeune âge (22 ans), le mannequin américain Karlie Kloss a déjà une longue carrière derrière elle, faite de campagnes publicitaires pour les plus grands (Yves Saint Laurent, Dolce & Gabbana, Dior, Gap, Hermès…) et de défilés pour le gratin de la mode (Karl Lagerfeld, Louis Vuitton ou Versace). Celle qui figure parmi les tops les mieux payés au monde est aussi un Ange de Victoria’s Secret et, depuis, peu, la nouvelle égérie de la marque L’Oréal Paris. L’occasion pour nous de l’interroger sur ses habitudes beauté…

    Karlie, quand avez-vous fait connaissance avec L’Oréal Paris et quels sont vos souvenirs liés à cette marque ?

    Mes souvenirs remontent à ma maman et aux produits que nous avions à la maison. Mon premier souvenir professionnel avec la marque remonte à la campagne Prodigy. Cela a été un tellement bon moment de travailler avec l’équipe L’Oréal Paris que j’étais excitée à l’idée de tout ce qu’on pouvait encore faire ensemble.

    En quoi votre approche de la beauté colle-t-elle avec les valeurs de L’Oréal Paris ?

    S’il y a bien quelque chose que j’ai appris au long de ma carrière, c’est que la vraie beauté vient de l’intérieur. Il faut prendre confiance en sa beauté et vous sentir comme la meilleure « vous ».

    Qu’est-ce que ça vous fait de rejoindre l’équipe L’Oréal Paris dans laquelle figurent des stars comme Eva Longoria, Jane Fonda ou Ines de la Fressange. Avez-vous déjà eu l’occasion de les rencontrer ?

    C’est un honneur de faire partie de ce groupe extraordinaire de femmes si différentes. Etre avec elles me donne envie d’être encore meilleure. Elles sont la raison pour laquelle j’ai toujours admiré L’Oréal Paris ainsi que la force et la beauté que cette marque représente.

    Quels sont vos produits favoris du moment ?

    J’aime bien l’hydratant Skin Perfection. Il fait ma peau bien saine.

    Parlons un peu de votre carrière. Comment avez-vous démarré ?

    J’ai été repérée lors d’un défilé de charité, dans ma ville de Saint-Louis, quand j’avais 14 ans. A ce moment-là, je m’entrainais pour être danseuse et je n’aurais jamais imaginé suivre la voie que j’ai suivie. Peu de temps après, j’ai fait mon premier défilé pour Calvin Klein.

    Avez-vous déjà commis des faux pas beauté ?

    Quand j’étais plus jeune et que j’avais des boutons, j’avais l’habitude de les gratter et donc d’avoir des cicatrices. J’en ai conscience maintenant et depuis, j’ai appris à bien traiter ma peau.

    Quelles sont vos armes de séduction ?

    Mes cheveux ! Avoir une belle chevelure qui balance derrière vous quand vous marchez est une arme redoutable. Vous avez plus confiance en vous quand vos cheveux sont beaux et propres et rien n’est plus sexy que la confiance. 

    KARLIE-KLOSS-L'Oreal Paris 1.jpg

    Quelles sont vos routines beauté ?

    J’aime bien un look naturel et faire simple. Mes cheveux plus courts m’aident à ce que ce soit simple. Je prends souvent une douche rapide, je nourris ma peau et hop, je file.

    Pouvez-vous partager votre meilleur secret de beauté avec nos lectrices ?

    Prendre soin de soi à l’intérieur est très important. La beauté, c’est plus que des produits secrets et des régimes. Manger sain et faire de l’exercice sont les bases pour que je me sente au top.

      

                                                                          Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Paris).

     

     

     

     

    Pin it! Catégories : Les cheveux, Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Du nouveau contre la chute des cheveux

     

    Puressentiel Gamme Anti-Chute 05 - copie.jpg

    Purressentiel vient de lancer une gamme de 5 produits d’origine 100% naturelle, pour hommes et femmes, afin d’offrir une solution aux cheveux qui se clairsèment et qui tombent. D'après la marque, cette gamme mixte freine la chute des cheveux et favorise leur croissance.

    Pour cela, une formule exclusive et brevetée : un complexe aux 7 racines (gingembre, ginseng rouge, maca, curcuma, harpagophytum, réglisse et vétiver). La formule associe divers extraits végétaux, huiles essentielles et/ou huiles végétales. Purressentiel se targue également d’avoir à son actif 7 études prouvant l’efficacité de sa nouvelle gamme. Le plus ? Une formule non collante, non grasse et qui pénètre rapidement. A découvrir en pharmacie. (Crédit-photos : Puressentiel). 

    Puressentiel FrictionAntiChute - copie.jpg

     

    Pin it! Catégories : Les cheveux, Les soins, Tout nouveau tout chaud
  • Estelle Lefébure : "Je n'ai pas peur de vieillir"

    Mixa 4.jpg

    Le top Estelle Lefébure prête son visage et son corps à la marque Mixa qui fait son arrivée en Belgique en mars prochain. L’occasion pour nous de parler beauté avec LE mannequin français des années ’90 et ex-femme de David Hallyday. A 48 ans, elle est plus belle que jamais. Quels sont ses secrets ? Nous vous en dévoilons quelques-uns…

    Il y a de nombreuses années que vous êtes l’égérie des produits Mixa et Mixa Bébé en France. Cela remonte à quand ?

    C’est en 1996 que j’ai fait mon premier shooting pour Mixa Bébé. Les premiers produits sont sortis en 1997 et je m’en souviens très bien car le shooting-photos avait eu lieu à Los Angeles. J’y étais allée avec ma fille que j’allaitais. Depuis, la marque a sorti une foule de produits et de nouveautés et chacun a sa particularité, avec un axe orienté peaux sensibles. Personnellement, c’est un problème que j’ai. On a souvent tendance à le cacher mais je préfère le dire et avoir le produit adapté.

    Vous allez bientôt avoir 49 ans et vous êtes toujours au top. Quels sont vos secrets ?

    J’essaye, oui. C’est un lourd travail de soin de l’être, de qui on est, pour accéder ensuite au paraître. Il faut prendre soin de soi, avoir une certaine beauté, une alimentation équilibrée et faire du sport.

    En mars, vous sortez un livre avec vos secrets…

    Oui, le 25 mars. C’est « Orahé, la méthode d’Estelle Lefébure ». C’est une combinaison : prendre soin de son corps, de son esprit et de son cœur. Ce livre tourne autour du bien-être, en se faisant plaisir. Il faut aussi regarder à son assiette : la santé commence par là. Je fais aussi la tournée des hôtels qui vont proposer ma méthode basée sur la planche de paddle. Je vais expliquer les bienfaits de la méthode qui inclut des exercices de fitness et de yoga sur le paddle.

    Comment va votre petit dernier, Giuliano, 4 ans ?

    Très bien. C’est un très joli prénom, je trouve, et j’imagine quand il sera en âge d’avoir des petites amies comme son prénom sera alors chantant et beau.

    Ilona, la plus grande de vos filles qui a 19 ans, semble avoir envie de démarrer, comme vous, une carrière dans la mode. Quels conseils lui avez-vous déjà donnés à propos de ce milieu ?

    Je lui ai dit que c’était important de bien s’entourer. C’est un métier qui tourne la tête, y compris pour les proches. Il faut faire attention à cela ainsi qu’à ceux qui vous représentent, c’est aussi ça la clé de la réussite. Il y a beaucoup de profiteurs. De plus, je lui ai dit que, dans l’euphorie du début, il ne fait pas tout accepter car on peut le regretter.

    Tenez-vous un conseil de beauté de votre maman ?

    Ma maman prenait soin d’elle. Je pense à un conseil, en particulier, le démaquillage. C’est un rituel important, matin et soir. C’est quelque chose qui m’est resté. Ma maman ne s’est jamais trop maquillée. Je pense qu’il faut savoir doser avec l’âge. On peut être plus excentrique dans ses vêtements mais, en maquillage, on a vite fait un faux pas. A mon sens, si on se maquille, ne pas trop forcer sur la bouche et les yeux en même temps.  

    Mixa 5.jpg

    Où vivez-vous ?

    Dans le Sud de la France, par rapport aux pères de mes enfants (NDLR : elle a un papa pour son fils, 4 ans, et David Hallyday est le papa de ses deux filles de 19 et 17 ans). Cela a un côté pratique pour les enfants mais, maintenant qu’ils ont grandi, je n’exclus pas de me déplacer mais certainement pas à Paris. Là, j’ai du mal. Les Etats-Unis ? J’ai vécu 14 ans là, j’y ai commencé ma carrière à 20 ans et j’y ai des attaches.

    La Belgique, vous connaissez bien ?

    Je suis déjà venue souvent pour des shootings et des tournages de films. J’ai, par exemple, passé un mois et demi à Bruxelles pour le tournage d’une série pour TF1. C’était assez agréable. J’aime bien les espaces. Je suis Normande et j’ai donc besoin de vert et de campagne. Et puis, pour les enfants, c’est extraordinaire. Quand je viens à Brucelles, je retrouve une ville très accueillante. Il y a un côté vie saine qu’on n’a pas à Paris.

    Vous qui avez bâti votre carrière sur votre physique, vous n’avez pas peur de vieillir ?

    Non, il ne faut pas avoir peur. Il faut être bien dans sa personne. Etre mieux dedans que se focaliser sur le paraître. Le corps change. Il y a un travail à faire pour garder la forme. Je ne me laisse pas aller. J’aime prendre soin de moi, m’habiller si je sors.

    Vous êtes comment quand vous traînez chez vous le week-end ?

    Vous ne me verrez jamais avec un maquillage important. Sinon, ce n’est pas moi. J’aime me sentir moi.

                             Propos recueillis par Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Mixa). 

    Mixa 6.jpg

    La gamme Mixa débarque en Belgique

    La marque Mixa a vu le jour en France en 1924, dans les laboratoires du Docteur Roger où étaient formulées des préparations sur prescription médicale pour soulager les maux cutanés. Le premier produit Mixa est né en 1962. Il s’agissait d’une crème pour les mains. Depuis, la gamme s’est étendue avec une ligne de produits pour bébés mais aussi avec des soins pour le corps et le visage. Mi-mars, L’Oréal Paris, qui possède la marque, lancera en Belgique une gamme Mixa composée des 22 meilleurs références corps et visage qui ne contiennent ni parabènes ni alcool. Parmi eux, un lait démaquillant anti-dessèchement, une eau micellaire purifiante, une huile démaquillante ou encore un soin hydratant anti-rougeurs, une huile de douche, un lait corps surgras et une crème mains. A partir de 3,49 euros en grande distribution avec une exclusivité sur les gels douche chez Di.

     

                                                                                     L.B.

     

     

     

     

     

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Leighton Meester : "Je crois avant tout en la beauté naturelle"

    Biotherm_Skin_Best_beauty_visual_01 - copie.jpg

    On l’a quittée peste dans le rôle de Blair Waldorf dans la série « Gossip Girl ». On la retrouve en nouvelle ambassadrice mondiale de Biotherm. L’occasion pour nous de l’interroger sur sa carrière prometteuse au cinéma, ses projets et ses rituels beauté.

    L’actrice américaine Leighton Meester, 29 ans, est le visage de Biotherm. Reflet d’une féminité moderne, la jolie actrice a été choisie pour représenter deux gammes de soins visage, Skinbest et Aquasource.

    Pourquoi avoir accepté de devenir ambassadrice Biotherm ? Qu’est-ce qui vous plaît dans cette marque ?

    C’est un immense honneur d’être ambassadrice Biotherm ! C’est fantastique de représenter une marque dans laquelle je crois et dont j’adore les produits. 

    Quels sont vos produits préférés et qu’est-ce qui vous a séduit en eux ?

    J’adore Aquasource. Il hydrate et adoucit tout de suite ma peau et laisse une sensation de fraicheur et de légèreté. J’aime aussi beaucoup la gamme Liquid White, surtout le sérum illuminateur Liquid Light pour éclairer mon teint.  

    biotherm_aquasource_cc_gel_04 - copie.jpg

     

    Biotherm_Skin_Best_Day_Cream - copie.jpg

    Quelle est votre définition de la beauté ?

    Je suis convaincue que la beauté passe d’abord par la santé. C’est en mangeant sainement et en faisant du sport que l’on peut se sentir au top de sa forme et de sa beauté. Je crois avant tout en la beauté naturelle, qui repose sur un maquillage minimal, une peau saine et une attitude positive.

    Vous avez une peau parfaite: quel est votre rituel quotidien ?

    Je prends particulièrement soin de ma peau. Je la nettoie matin et soir et l’exfolie en douceur tous les deux ou trois jours. J’applique aussi une protection solaire tous les jours.

    Quels produits avez-vous toujours dans votre sac ?

    De la crème solaire ! Il est très important que j’en mette tous les jours, même quand il ne fait pas beau ou que je suis en voiture.

    Côté boulot, sur quels projets travaillez-vous actuellement ? Quels sont ceux à venir ?

    J’ai joué dans plusieurs films qui sortent cette année : « Life Partners », « The Judge » et « Like Sunday, Like Rain ». 

    Biotherm_Skin_Best_beauty_visual_02 - copie.jpg

    Professionnellement, où vous voyez-vous dans dix ans ?

    J’espère que j’aurai toujours de nouveaux défis à relever.  En musique, j’aimerais explorer d’autres styles musicaux. J’aimerais aussi tester mes limites et ne jamais me retrouver coincée dans une même routine.

    Comment vous définiriez-vous ?

    Je change et j’évolue constamment. J’essaie d’être honnête, avant tout avec moi-même, et d’être agréable.

    Qu’est-ce qui vous rend heureuse ?

    Mes amis et ma famille. Je suis entourée de gens absolument merveilleux qui prennent soin de moi, m’aiment et me respectent. J’ai des chiens qui contribuent aussi énormément à mon bonheur, tout comme les voyages, la lecture et l’écriture. 

    biotherm_aquasource_cc_gel_01 - copie.jpg

    À quoi consacrez-vous votre temps libre ?

    J’adore voyager. Je suis récemment partie en vacances au Libéria avec ma famille, où j’ai surfé tous les jours et me suis reposée. Chez moi, j’aime cuisiner et faire de la pâtisserie. J’aime par dessus tout faire des câlins à mes chiens sur le canapé en regardant un film.

    L’océan occupe-t-il une place importante dans votre vie quotidienne ?

    Absolument. J’ai grandi sur une île et passé la majeure partie de mon enfance sur la plage et en bateau. J’adore les sports nautiques et aquatiques comme le ski nautique, le wakeboard, la plongée libre et le surf.

    Faites-vous régulièrement de l’exercice ? Quels sports pratiquez-vous ?

    J’aime le vélo, la randonnée, le surf et la natation parce que ces activités ne me donnent pas l’impression de faire du sport. J’aime aussi faire du Pilates et du yoga. 

    biotherm_aquasource_cc_gel_02 - copie.jpg

     

                                                                                     L.B. (Crédit-photos : Biotherm). 

     

    Elle est aussi chanteuse !

    Originaire du Sud de la Floride, Leighton Meester a commencé sa carrière au théâtre à seulement neuf ans, puis a déménagé à New York pour y poursuivre une carrière de mannequin. Elle est alors photographiée par de célèbres artistes, tels que Bruce Weber et Sofia Coppola. Forte de son succès, elle s’installe à Los Angeles où sa carrière cinématographique débute. Elle fait des apparitions dans des séries télévisées, parmi lesquelles New York police judiciaire, 24 heures chrono et Entourage. mais c’est principalement le personnage de Blair Waldorf, incarné dans la série culte « Gossip Girl », qui lui apporte notoriété et reconnaissance internationales.

    Poussée par des éloges unanimes pour son interprétation mordante de la richissime adolescente adorée du public, Leighton Meester évolue ensuite vers le cinéma avec un rôle principal dans Country strong, aux côtés de Gwyneth Paltrow et du légendaire musicien de country Tim Mc Graw. Dotée d’un don naturel pour les comédies dramatiques, elle fait également des apparitions dans Crazy Dad, Bienvenue à Monte-Carlo et la comédie indépendante love Next Door, partageant l’affiche avec les grands noms de la comédie américaine, comme Allison Janney, Oliver Platt et Hugh Laurie. Elle fait parallèlement des apparitions dans Trop loin pour toi et dans le film à succès Crazy Night avec Tina Fey et Steve Carell.

    Ce que l’on sait peut-être moins à propos de la belle, c’est qu’elle a une autre passion que le cinéma, à savoir la musique. Quand elle ne tourne pas, Leighton Meester consacre son temps à cette passion. Elle s’y aventure pour la première fois en 2009 en tant que chanteur-compositeur, avec un son électro-pop qui a, depuis, évolué vers le folk. Elle n’hésite pas à utiliser son talent vocal dans plusieurs de ses performances au cinéma et, en 2012, fait une tournée à travers les Etats-Unis comme chanteuse du groupe acoustique folk « Check in the Dark ».

     

    ----------------------- FIN DU HORS-TEXTE -------------------

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les soins, Nos amies les stars