Les parfums - Page 9

  • Diesel fait dans le format poche

    Diesel_Loverdose.jpg

    Diesel lancera en mars prochain le Loverdose Purse Spray, le vaporisateur en format de voyage (20 ml) de son célèbre parfum "Loverdose". Prix conseillé : 29,50 euros. 

    Pin it! Catégories : Les parfums, Tout nouveau tout chaud
  • Un nouveau parfum pour hommes signé Giorgio Armani

    Giorgio Armani 4.jpgOn connaissait l'Eau pour Homme, le premier parfum masculin créé par Giorgio Armani, en 1984. Près de 30 ans plus tard, ce parfum n'a rien perdu de son caractère. A la fois identique et imperceptiblement différent, la formule n'a pas changé. Elle est faite d'agrumes, de notes poivrées mais aussi d'épices pour incarner le style Giorgio Armani. La gamme révisitée (eau de toilette, aftershave et déodorant) est à découvrir à partir de mars prochain. Prix conseillé : 67 euros pour 50 ml de l'eau de toilette. 

    En mars, on découvrira également l'Eau de Nuit, le nouveau parfum de Giorgio Armani, à la fois le jumeau et le contraire de l'Eau pour Homme, à base de bergamote, poivre rose, noix de muscade et de notes poudrées d'iris. Pour l'incarner, deux beaux mâles : Francesco Carrozzini (photo), photographe et réalisateur italien, mais également Charlie Siem, violoniste et musicien anglais.

    La gamme (eau de toilette, aftershave et déo) est disponible à partir de mars. Comptez 67 euros pour l'eau de toilette en 50 ml.

    Crédit-photos : Giorgio Armani.  Giorgio Armani 1.jpg

    Pin it! Catégories : Les parfums, Nos amis les hommes, Tout nouveau tout chaud
  • Un petit air de vacances...

    Acqua di Parma.jpg

    Avec leurs senteurs estivales, les parfums Acqua di Parma nous replongent direct en vacances. Vous êtes plutôt oranges de Sicile ou bergamotte de Calabre? 

    Eau de toilette Blu Mediterraneo 75 ml : prix indicatif de 61 euros. 

    Pin it! Catégories : Les parfums
  • Flowerbomb fête ses 5 ans

    Flowerbomb de Viktor&Rolf fête ses 5 ans. A cette occasion, la Vie en Rose se réinvente en une nouvelle fragrance : plus pétillante, acidulée et fraîche. A découvrir seulement en avril 2013.

     

    Prix de vente conseillé : 69 euros les 50 ml. 

    flowerbomb_lavieenrose_birds-2.jpg

    Pin it! Catégories : Les parfums
  • Julia Roberts, nouvelle égérie de Lancôme

     

    Julia-Roberts-Lancôme-La-Vie-Est-Belle-Fragrance.jpg

    L’actrice américaine Julie Roberts, égérie du dernier parfum Lancôme, affiche avec bonheur ses 44 ans. L’occasion pour nous de faire le point, avec elle, sur ses secrets de beauté mais aussi sur ses priorités, sa famille et sa carrière.

     

    Vous êtes ambassadrice de Lancôme depuis 2009. Quel type de relation entretenez-vous avec la marque aujourd’hui ?

    Je trouve avant tout que c’est une maison formidable. Tous ceux qui y travaillent ont l’air d’aimer profondément ce qu’ils font, d’être très fiers de ce qu’ils présentent et de la façon dont ils le présentent, et ils me permettent d’y prendre part d’une manière à laquelle je ne m’attendais pas. Ils me demandent mon avis sur différentes choses. J’ai l’impression de faire partie de l’équipe créative plus que je ne l’aurais imaginé. Cela a été d’autant plus facile et agréable de nouer une vraie relation plutôt que de se contenter de faire le job.

     

    Diriez-vous que cette participation au processus créatif est l’un des aspects qui vous plaît le plus dans votre rôle d’ambassadrice chez  Lancôme ?

    Oui ! Et je suis ravie d’être devenue top model à 44 ans ! Car ne vous y trompez pas… je suis un top model !

     

    Avez-vous un secret de beauté ?

    Oui.

     

    Voulez-vous nous le faire partager ?

    Eh bien… c’est un secret. (rires)

     

    Avez-vous un secret… dont vous aimeriez qu’il ne reste pas secret ?

    Je crois sincèrement que la clé de la beauté est d’être heureuse dans sa vie. Je pense que c’est ce qui transparaît de la façon la plus évidente chez chacun d’entre nous : que vous le vouliez ou non, vous portez votre vie sur votre visage, dans votre allure et votre attitude. Je crois que c’est là la clé numéro un pour être  beau.

     

    Y a-t-il quelque chose que vous avez l’habitude de faire pour rester en forme et préserver votre beauté ?

    J’essaie de me nourrir convenablement, mais je n’en fais pas un dogme non plus. J’essaie juste de manger ce qui est bon en quantités équilibrées. En fait, tout tourne autour de l’eau et des légumes verts. Je consomme énormément de légumes verts. Et j’ai arrêté le gluten.

     

    Votre secret de beauté est-il là ? Vivre sans gluten ?

    Être en bonne santé, se sentir bien. Faire des baisers… ça c’est un bon secret.

     

    Portez-vous du maquillage dans la journée ?

    Je porte une protection solaire de Lancôme tous les jours. Et si je veux vraiment faire de l’effet à la réunion des parents d’élèves, je mets du mascara et je recourbe mes cils. Et un peu de Juicy Tubes sur les lèvres.

     

    Avez-vous participé au développement du parfum dont vous êtes l’égérie ?

    Oui, et c’est ce qui m’a le plus amusée car je n’arrêtais pas de leur dire que s’ils voulaient fabriquer un parfum dont je serais l’ambassadrice, il allait falloir que j’aie envie de le porter. Que l’on puisse dire « Hmm, c’est le parfum qu’elle porte » et qu’il ne me repousse pas. J’ai donc parlé des senteurs que j’aime, le patchouli bien sûr et les odeurs boisées, rien qui ne soit trop poudré. Nous avons fait de multiples allers-retours – ils m’apportaient plein d’échantillons à sentir et s’il y avait quelque chose que je n’aimais pas, je l’écartais. J’ai été très surprise qu’ils me consultent autant. Cela m’a vraiment amusée. Lancôme.jpg

     

    Vous donnez l’impression d’avoir les pieds sur terre, d’être très heureuse et de sourire facilement. Mettez-vous un point d’honneur à projeter cette image même quand vous ne vous sentez pas bien ?

    Non. Je laisse plutôt voir tout ce que je ressens.

     

    Vraiment ?

    Oui. Les bonnes choses comme les mauvaises, et même les autres. Mais je crois qu’il faut être suffisamment en confiance avec les personnes qui vous entourent pour pouvoir dire que l’on passe une mauvaise journée, ou un moment difficile, et se sentir soutenu par ses amis ou ceux avec qui l’on travaille. Je pense qu’on peut trouver là aussi un sentiment d’appartenance et de bonheur…

     

    Que pensez-vous de cette citation “On reconnaît le bonheur au bruit qu’il fait quand il s’en va ” ?

    Je la trouve intéressante. La qualité illusoire du bonheur vient du fait qu’on ne sait pas l’apprécier avant qu’il ne s’en aille. Ou le reconnaître. C’est comme lorsqu’on regarde des photos de soi prises il y a cinq, dix ou quinze ans, et que l’on se dit « Pourquoi ne me suis-je pas rendu compte que j’étais si belle à l’époque ? » Ou moins belle…

     

    Vous avez dit un jour, et la phrase est restée célèbre, que vous aviez eu un coup de foudre pour Abraham Lincoln. Y a-t-il quelqu’un d’autre qui vous fasse le même effet aujourd’hui ?

    Si vous saviez comme je regrette d’avoir dit ça… Je n’ai pas cessé de regretter de l’avoir dit ! Oui, bien sûr, le Président Obama. Pour rester dans les coups de foudre politiques. Mais d’une façon très respectueuse, entendons-nous bien.

     

    Que rêvez-vous de faire qui n’ait aucun lien avec Hollywood ?

    Des milliers de choses. Pouvoir consacrer plus de temps aux arts ménagers… Tricoter. J’ai pris des cours de couture et j’aimerais vraiment pouvoir approfondir mes compétences. J’ai toujours l’impression d’avoir le temps de le faire, mais je ne l’ai pas en réalité et je finis par oublier ce que j’ai appris.

     

    Quelle a été votre dernière création ?

    Une robe que j’ai faite avec un immense foulard que l’on m’avait offert il y a quelques années pour mon anniversaire. Un grand foulard noir et blanc imprimé de photos et d’articles de presse sur les Rolling Stones. J’en ai fait une super robe.

     

    D’après vous, qu’est-ce qui rend une femme belle et unique ?

    Tellement de choses... Mais les femmes ont quelque chose de bien à elles  – je crois qu’elles ont une espèce de boussole interne qui leur permet, quand elles entrent dans une pièce, de pouvoir dire en 90 secondes qui fuir et à côté de qui s’asseoir pour le dîner.

     

    Comment votre relation avec votre corps et avec l’image que vous avez de vous-même a-t-elle évolué ces dernières années ?

    Je crois que je suis plus à l’aise et Elizabeth, ma styliste, m’oblige à porter des vêtements plus ajustés pour que l’on puisse voir ma taille, bien que nous ne soyons pas d’accord sur l’endroit où se trouve ma taille ! Je crois donc que je suis plus à l’aise et, d’une certaine manière, fière que tout soit relativement resté comme ça l’était au départ.

     

    Avez-vous un rituel pour rester en forme ?

    Oui. Une sorte d’hybride de yoga que l’on appelle le buddhi.

     

    Où vous voyez-vous dans dix ans ?

    Cinquante-quatre ans !!... Et toujours top model !

     

    Un souvenir plus cher que tous les autres?

    Mon mariage, et la naissance de mes enfants.

     

    Votre plus grande fierté personnelle, ou votre plus grande satisfaction ?

    Ma famille. Je crois que la rencontre avec mon mari et la relation que nous cultivons depuis douze ans est ma plus grande source de fierté.

     

    Et de quoi êtes-vous la plus fière?

    De ma famille et de la force avec laquelle nous nous aimons.

     

    Une autre profession que vous auriez aimé exercer si vous aviez vécu dans un univers parallèle ?

    Je crois que j’aurais aimé être institutrice.

     

    Un voyage que vous rêvez de faire ?

    J’aimerais aller en Afrique avec les enfants quand ils seront un peu plus grands et qu’ils pourront se rappeler tout ce que nous avons fait. Traverser tout ce continent serait assez extraordinaire.

     

    Votre plus grand luxe ?

    Mon sac Birkin. C’est un article de luxe, ça ne fait aucun doute. Mon mari l’appelle mon Honda parce qu’il coûte aussi cher qu’une Honda.

      

    Qu’attendez-vous encore de votre vie professionnelle ?

    Continuer à trouver des choses intéressantes, tout simplement. J’adore mon métier. J’adore le faire, j’adore être créative, prendre part à cet effort collectif pour essayer de faire un film vraiment bon et je suis ravie de continuer à ressentir cela. Je suis tendue quand je vais au travail. C’est excitant. Arriver à trouver des choses qui continuent à me faire cet effet et me donnent de bonnes raisons de quitter ma famille pour la journée — c’est ce que je veux continuer à faire.

     

    Y a-t-il un réalisateur ou un acteur, ou actrice, avec qui vous avez très envie de travailler ?

    Il y en a des tonnes ! Je ne vais pas tous vous les énumérer…

     

    Et parmi les jeunes acteurs, les jeunes réalisateurs ? Y a-t-il des performances qui ont retenu votre attention ?

    Oui, je trouve que Rachel McAdams est géniale, et toujours intéressante. Qui d’autre ? Vous connaissez tout le monde, citez-moi des noms et je vous dirai qui je trouve génial. Ah oui, comment s’appelle cette fille déjà ? Vous savez, cette fille…

     

    Jessica Chastain ?

    C’est ça, elle est vraiment excellente. Vraiment très bonne. Nous venons juste de regarder L’Affaire Rachel Singer, que je n’avais pas vu. Et cette fille est… C’est incroyable. Elle est fabuleuse.

     

    Y a-t-il un personnage historique que vous adoreriez jouer ?

    Qui aimerais-je interpréter ? C’est une bonne question. Albert Einstein.

     

    Votre plus beau souvenir en tant qu’actrice ?

    Probablement ma première rencontre avec Mike Nichols, le petit-déjeuner que nous avons pris ensemble et le début de notre relation lorsque nous avons fait Closer. Pour moi, c’est un très grand moment de ma carrière.

     

    Votre musicien préféré en ce moment ?

    Mon fils est fou d’un chanteur appelé Flo Rida parce qu’il vient de Floride. Moi, je reste fidèle aux mêmes—Dave Matthews, Damien Rice, que j’écoute en boucle dans ma voiture.

     

    Votre créateur de mode préféré en ce moment ?

    Diane Von Furstenberg, je l’ai justement vue l’autre soir, est si élégante. Voilà une très élégante personne ! Euh, réfléchissons… Balenciaga. Et j’adore mon Ossie Clark vintage. Et j’adore Stella [McCartney].

     

    Crédit-photo : Tom Munro for Lancôme et Lancôme.

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les parfums