Exclusif : le contrat d'une finaliste Miss Belgique

Bed © Kevin Swijsen (1).jpg

Chaque finaliste Miss Belgique signe un contrat avec le comité Miss Belgique. Un contrat qui stipule des choses parfois étonnantes… (Crédit-photo : Kevin Swijsen)

 

Quand une fille devient finaliste de Miss Belgique, elle signe un contrat qui la lie au comité Miss Belgique, qui stipule ce qu’elle peut faire ou ne pas faire et qui ne peut pas être communiqué à la presse. Nous nous sommes pourtant procuré un contrat récent et ce que nous y avons lu est assez amusant. Tout d’abord, une finaliste se doit d’être irréprochable, ce qui est normal. Donc, une finaliste ne fume pas, doit être politiquement neutre, ne porte pas de jupe trop courte et confirme qu’elle n’a jamais été liée, de près ou de loin, à une activité d’escort girl. Le contrat mentionne également ce que ça va lui coûter d’être finaliste. Une candidate ne peut en effet pas faire faire ses affiches et flyers promotionnels où elle veut. Elle doit passer par le comité qui se charge de les imprimer. Pour 10.000 flyers, comptez 1.950 euros et pour 1.000 affiches, 1.100 euros.

Plus cocasse, les votes. On sait que le comité incite régulièrement les filles à ce qu’elles demandent à leurs proches de voter pour elles, par sms, car les sms rapportent de l’argent au comité. Or, pour le soir de la finale, il est interdit de faire appel à un centre d’appels. « S’il est constaté qu’une candidate utilise, pendant l’émission en direct, un centre d’appels dans le but d’obtenir davantage de sms, elle sera disqualifiée le soir-même ». Donc, en gros, on peut envoyer des sms avant la finale mais le soir de la finale, le comité se réserve le droit de disqualifier une fille pour laquelle on téléphonerait de trop. Vous y comprenez quelque chose ? A moins que ce ne soit pour pouvoir « orienter » le choix de la Miss. Le comité se réserve en effet l’exclusivité des documents de votes : une finaliste ne pourra pas prendre connaissance ni des points du jury, ni des points du voting par sms. La finaliste doit, elle, se contenter d’accepter le système de cotation.

A quand un peu plus de transparence ?

 

                                                                                 L.B.

Pin it! Catégories : Tout nouveau tout chaud

Les commentaires sont fermés.