Louis Widmer, la petite société suisse qui monte

Crème contour des yeux, 25,80€.jpgLouis Widmer, exclusivement vendue en pharmacie, est la petite marque suisse qui monte. D’où vient ce succès ?

Peut-être avez-vous déjà vu ses corners installés dans les pharmacies. La marque Louis Widmer, connue pour ses packagings sobres (blanc, rose pâle, gris), est présente dans notre pays depuis 1987 et ne cesse de faire progresser ses parts de marché. « Nous avons une bonne fidélisation des consommatrices », explique Giovanni Oliveri, directeur général de Louis Widmer Belgium, argumentant que la marque doit son succès au fait qu’elle allie efficacement dermatologie et agrément de soins exceptionnels. Il est vrai qu’au départ, la marque était purement dermatologique, en Suisse, avec une trentaine de spécialités pour soigner différents problèmes de peau comme l’acné ou l’hyper-pigmentation. En Belgique, on trouve une partie de la gamme (qui compte 6 lignes dont une pour peaux sèches, une pour les peaux impures et une autre pour les peaux à partir de 30 ans) avec environ 40 références. Notons que l’entreprise (qui est restée familiale) se tient informée des derniers développements des dermatologues et des cliniques afin de les intégrer dans ses produits qui sont tous fabriqués en Suisse. Crédit Louis Widmer.jpg

Doses d’essai

Un des moteurs de la marque ? La dose d’essai. Dans les quelque 3.000 points de vente du pays, environ 90% des références présentes en magasin sont régulièrement disponibles en échantillons pour permettre à la cliente de tester un produit avant de l’acheter. « Dans nos produits, ce sont souvent des substances utilisées en dermatologie et qui ont fait leurs preuves », ajoute le directeur général. « Il y a des shampooings, des produits de régénération de la peau… On veut répondre à toutes les demandes. C’est véritablement de la dermatologie avec un agrément cosmétique ». La cible ? Alors que par le passé, la marque plaisait beaucoup aux femmes au-delà de 40 ans, elle est aujourd’hui appréciée dès 25 ans. « La tranche 35-40 ans reste néanmoins importante », précise Giovanni Oliveri.

Les atouts de la marque ? « Ils sont nombreux. D’abord, l’excellent rapport qualité/prix. Il y a des années de recherche derrière nos produits : 6 ans pour le Pigmacare, par exemple. Le contenu, par exemple, avec beaucoup de 50 ml alors que les autres font davantage de 30 ml. Et le prix. Une crème de jour dès 22 euros ou un anti-rides dès 23,40 euros ». Plusieurs raisons de ce succès probablement… La marque emploie une quarantaine de personnes au Benelux, vend quelque 2,5 millions d’unités en Belgique et réalise un chiffre d’affaires de quelque 20 millions d’euros sur le Benelux. Emulsion Hydro UV30, 24,90€.jpg

 

                                                                        Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Louis Widmer). 

Pin it! Catégories : Les soins, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud

Les commentaires sont fermés.