Bjorn Borg, roi du marketing

spdbae47.jpg

Reconverti dans la mode, l’ancien champion de tennis suédois se lance maintenant dans le jeu vidéo. A moins qu’il ne s’agisse simplement d’une technique marketing…

Björn Borg, 58 ans, est considéré comme l’un des plus grands joueurs de tennis de tous les temps avec 11 victoires en Grand Chelem ainsi que deux Masters à son actif. “Iceborg”, comme le surnommaient ses détracteurs en raison de sa froideur sur le court, fut une des premières stars du tennis qu’il révolutionna. Très populaire dans des années ’70, il décrocha de nombreux contrats publicitaires. A la fin de sa carrière, il vantait les mérites d’une quarantaine de marques.

Celui qui annonça sa retraite en 1983 s’est alors reconverti dans la mode avec sa marque Björn Borg. Son groupe est côté en bourse à Stockholm, depuis 2007. Dernièrement, il s’est même lancé dans… les jeux vidéo. 

screenshot_2.jpg

Pourquoi vous lancez-vous dans le jeux vidéo et quel rapport avec la mode ?

Björn Borg : Nous avons choisi de lancer notre collection printemps-été 2015 à travers un jeu. C’est une nouvelle manière de présenter une collection. Les pièces majeures de la collection ont été rendues en 3D de sorte que les joueurs peuvent les porter dans le jeu, sur leurs “avatars”.

D’où vient l’idée?

L’idée vient d’une envie de présenter notre collection autrement et d’un désir de  faire un pas pour plus d’amour dans le monde. Le jeu “First Person Lover” poursuit cette ambition.

Parlez-nous de ce jeu…

First Person Lover a été lancé sur le site www.firstpersonlover.com. On défie les forces du mal avec, par exemple, des arcs en ciel. Vous pouvez aussi suivre la progression de la production de la collection. 

Pour lui 2.jpg

Quel lien y a-t-il entre la vidéo et la mode?

Il y en a et pas uniquement parce que des vêtements se retrouvent projetés en 3D. Quand vous pénétrez dans le centre commercial, il y a un magasin Björn Borg où vous pouvez vous procurer les looks de la nouvelle collection. Vous pouvez aussi acheter avant de commencer le jeu, quand vous habillez vos avatars. La transaction se fait via notre site en ligne. Quand c’est payé, vous pouvez continuer le jeu là où vous étiez arrêté. Vous ne quittez pas vraiment le jeu.

Vous aimeriez moins de violence dans les jeux vidéo, comment allez-vous vous y prendre pour cela?

Nous ne pouvons pas réellement le faire mais la diversité est toujours saine. Nous voulons proposer une alternative à ce qui existe. Nos armes d’ailleurs viennent d’un arsenal de “love power”, avec du doré, du rose, du cuir blanc mais aussi du verre. Il y a, par exemple, une grenade ours en peluche qui explose dans un nuage rose. Il y a environ 30 minutes de jeu, sur 3 niveaux. A utiliser sur PC ou sur Mac. 

Pour elle 2.jpg

A quel âge peut-on jouer à ce jeu?

Il n’y a pas de limite d’âge.

Qui a développé le jeu?

La société suédoise Isbit Game Studio, de Stockholm.

Parlez-nous de votre nouvelle collection. Que trouve-t-on dedans?

Elle est sportive, avec des détails en néoprène, des matériaux semi-transparents et des imprimés inspirés d’univers fictionnels.

Quelle a été votre source d’inspiration?

La collection est inspirée d’univers fictionnels. Dans un monde sous-marin, il y a de la transparence et du néoprène. Dans les temples anciens, on trouve des impressions sur des marbres. Voilà d’où vient cette nouvelle collection printemps-été 2015. 

screenshot_6.jpg

Quelle est la grande innovation dans cette collection?

L’utilisation de blocs hydrauliques pour éviter que les vêtements ne se remplissent de sueur pendant le sport est un élément majeur.

 

                                                                                                            L.B. (Crédit-photos : Bjorn Borg)

Pin it! Catégories : Fashion, Les égéries, Nos amis les hommes, Tout nouveau tout chaud

Les commentaires sont fermés.