Rita Ora, nouvelle égérie DKNY

DKNY 6.jpg

La chanteuse anglaise Rita Ora est le visage de la dernière fragrance de la marque DKNY, MYNY. L’occasion de parler avec elle de New York mais aussi de ce qui l’inspire et la fait vibrer…

DKNY MYNY parle à la femme moderne. Il vous parle à vous ?

Je suis heureuse, énergique et confiante. C’est ça la femme moderne, pour moi. J’aime cette fragrance spontanée et sexy qui représente vraiment ce qu’est New York. A chaque vaporisation, ça me rappelle New York City et tous les gens qui font cette énergie et cette « vibe ». 

DKNY 2.jpg

Quels éléments de New York font votre MYNY ?

MYNY est spécial pour moi parce que je suis une artiste et que je cherche toujours l’inspiration. Et je la trouve toujours parmi les gens et les endroits de New York. C’est aussi un endroit où vous allez pour vous amuser, rencontrer des amis et être vous-même.

Quel est votre premier souvenir parfumé ?

C’est le parfum de ma mère. Il venait d’une parfumerie à Paris où mon père l’avait fait faire. Chaque fois que je le sens, il y a un souvenir romantique en moi que je n’oublierai jamais.

Où aimez-vous vous parfumer ?

J’aime vaporiser mes cheveux parce que la fragrance y tient bien. J’asperge aussi derrière les oreilles et sur les poignets. Et avant une séance-photo, je m’en asperge partout. 

DKNY 1.jpg

Qu’est-ce qui vous plaît dans les parfums ?

J’ai toujours apprécié les parfums parce que je trouve que sentir bon est si important pour une femme. Vous pouvez entrer dans une salle bondée. Si vous sentez bon, vous laissez une trace de votre passage.

Qu’est-ce qui vous inspire ?

Je suis inspirée par tout ce qu’il y a autour de moi. Des villes comme New York et Londres ainsi que les gens qui donnent à ces villes un tel esprit. Mon père a une grande collection musicale, très jazzy et soul, simple mais puissante, allant de Sade au Gipsy Kings. Ma mère apprécie plus la pop comme George Michael et les Beatles donc j’ai eu un mix des deux.

En quoi la musique et les parfums se rejoignent-ils ?

Les deux sont similaires parce qu’ils sont chacun développé par des artistes et sont chacun des expériences sensorielles. Le produit final consiste en une série de notes qui font une connexion émotionnelle avec le public. C’est du domaine de l’émotion. Vous pouvez sentir quelque chose et un million d’émotions différentes vous arrivent en tête. La seule chose similaire, c’est la musique.

Parlez-nous de vous et de New York…

J’y suis arrivée à 17 ans pour rencontrer mon label, Roc Nation. J’y ai commencé ce nouveau chapitre de ma vie. Ma carrière a commencé là et cette ville a toujours été un conte de fées pour moi. Elle a une place spéciale dans mon cœur.

Qu’aimez-vous dans cette ville ?

Ce que j’aime, c’est l’énergie, le feeling, la « vibe ».  C’est spontané, fort et énergique. C’est aussi là qu’il y a les plus fantastiques restaurants, musées, la vie nocturne la plus folle… C’est clairement une ville qui ne dort jamais et c’est justement ce que j’aime. Vous ne savez jamais à quoi vous attendre.

Quels sont vos endroits préférés ?

J’aime passer du temps à Soho House, un club privé dans le district Meatpacking. J’aime bien aussi 1 Oak, une boîte de nuit de Chelsea. J’ai faire du shopping dans les rues de Soho et dans le Downtown Manhattan où vous pouvez vous arrêter pour boire un café. C’est très Européen. Central Park est magnifique et j’aime Williamsburg Brooklyn. J’ai vécu là quand je suis arrivée à New York et ça me rappelle le quartier de Londres où j’ai grandi, Portobello.

                                                                                                   L.B. 

DKNY 7.jpg

 

Une carrière fulgurante

La chanteuse anglaise de 24 ans a démarré sa carrière en chantant dans des bars de Londres avant d’être repérée par un proche de Jay Z, le mari de Beyonce, qui la fait signer avec son label, Roc Nation. En 2011, elle se fait connaître en publiant des vidéos virales de l’enregistrement de son premier album. En 2012, elle sort son premier single, « How we do (party) ».

Son premier album studio, O.R.A., bénéficie de collaborations prestigieuses parmi lesquelles Will.i.am ou encore Kanye West. Il se veut pop avec des influences jazz. Sur l’album, on retrouve Roc the Life, Love at War, Facemelt et Shine Ya Light. Un deuxième single R.I.P. sort et la place au top des ventes durant les deux premières semaines.

En 2013, Rita Ora est devenue égérie de la marque DKNY.  La chanteuse, d’origine albanaise, a également collaboré avec Rimmel il y a quelques mois pour le lancement d’une gamme de vernis qui lui ressemble.

                                                                                                   L.B. (Crédit-photos : DKNY)

 

 

 

 

Pin it! Catégories : Les égéries, Les parfums, Tout nouveau tout chaud

Les commentaires sont fermés.