Une nouvelle égérie pour Braun

Cool tec de Braun 2.jpg

Le quadruple champion du monde de F1 prête ses traits à Braun, une marque allemande comme lui et qui allie, comme la Formule 1, dernières technologies, design et durabilité garantie. Il nous en parle…

Le pilote allemand Sebastian Vettel prête donc son visage au nouveau rasoir de la marque, le CoolTec, inspiré des technologies spatiales. Il est le premier rasoir électrique nouvelle génération intégrant une technologie de refroidissement unique en son genre. De quoi séduire le quadruple champion du monde…

Parlez-nous de cette collaboration avec Braun…

J’ai grandi avec la marque Braun. Nous sommes tous deux originaires du Land de Hesse. Le lien est donc profond. J’ai toujours été stupéfait par la qualité de technologie présente dans leurs rasoirs. C’est comme en Formule 1 : la dernière technologie, le meilleur design et une durabilité garantie. Je suis fier d’être leur ambassadeur. 

CoolTec (9) - copie.jpg

 

Y a-t-il des points de comparaison avec la F1 ?

J’aime le design de Braun. Leurs rasoirs sont connus pour être fiables et pour ne pas vous couper.  C’est finalement beaucoup de technologie dans un petit produit. Mais, au final, vous ne pensez pas à toutes les innovations qu’il peut y avoir dans un tel objet : vous aimez juste qu’il soit confortable à l’usage. En F1, on accorde une grande importance aux détails. La voiture est complexe mais, à la fin de la journée, ça reste une voiture. C’est important de savoir garder certaines choses simples, que ce soit pour un rasoir ou une voiture de Formule 1.

Quel rôle votre famille a-t-elle joué dans votre carrière ?

La famille est très importante. Le soutien que j’ai eu étant jeune était tellement nécessaire. Je pense que, quand on est jeune, on rêve de tas de choses mais si vous n’avez pas autour de vous des gens pour vous soutenir et vous aider, cela peut juste rester un rêve. Notre passion commune pour les sports moteurs, en particulier mon père qui avait l’habitude de piloter, m’a aidé à m’amuser et à démarrer ma carrière. Les rêves sont tellement importants. Ils nous guident.

Que faut-il pour gagner en F1 ?

Bien que ce soit parfois difficile, la chose la plus importante est de continuer à y croire et de vous battre pour votre rêve. C’est crucial de se fixer des objectifs et de tout faire pour atteindre ses rêves. Plus vous devez travailler dur et longtemps pour y arriver, plus sucré sera le goût de la victoire quand vous y arriverez. C’est aussi important de renouveler ses rêves, de s’en fixer des nouveaux. Si vous n’avez pas de nouveaux challenges dans votre vie, elle peut vous paraître vide et creuse.

Quand vous étiez enfant, vous aviez une idole ?

Michael Schumacher a été une grande source d’inspiration. Je pense que c’était nécessaire pour moi, enfant, d’avoir un modèle. Il était LE modèle pour moi. Je pensais que je pouvais conduire une voiture comme la sienne et faire également de la F1. Le regarder m’aidait aussi à vouloir gagner et me battre pour le championnat. Il m’a montré ce que c’était d’accéder à ses rêves même si, quand on grandit, c’est bon d’avoir ses propres rêves, son propre style.

Quel conseil donneriez-vous aux jeunes d’aujourd’hui ?

Il y a de nombreuses marches sur le chemin du succès. J’ai envie de leur dire d’être patient et de rester fidèle à eux-mêmes. Faites ce qui vous plaît. Conduire est quelque chose qui relève de la passion et du bonheur. Je pense qu’il faut être obsédé par ce qu’on fait. Vous devez croire en vous-même mais, à la fin de la journée, vous devez aussi aimer ce que vous faites. Vous pouvez forcer beaucoup de choses dans la vie mais pas le bonheur.

 

                                                                                        L.B. (Crédit-photos : Braun)

         

Pin it! Catégories : Les égéries, Nos amis les hommes, Tout nouveau tout chaud

Les commentaires sont fermés.