Le top 5 de Sudpresse pour Miss Belgique 2015

Titsia leylah annelies lauranne et ginger - copie.jpg

Elles étaient trente mais il n’y en a qu’une qui décrochera la couronne de Miss Belgique, le 10 janvier prochain. Qui succédera à Laurence Langen, Miss Belgique 2014 ? Nous avons établi un top 5 (tout à fait subjectif) des filles qui nous semblent pouvoir prétendre à la couronne. (Crédit-photo : Kevin Swijsen, de gauche à droite, Titsia, Leylah, Annelies, Lauranne et Ginger)

1)    Annelies Toros, 19 ans, d’Anvers

Annelies Toros, étudiante en communication, est Miss Anvers. En Egypte où les 30 finalistes préparent le show du 10 janvier prochain, son prénom revient systématiquement dans la bouche des autres candidates comme étant une des grandes favorites de cette cuvée 2015. « Une Miss Belgique doit être élégante, sympa et classe. J’espère avoir ces qualités ! », nous explique-t-elle.

Son plus : son physique de poupée.

Son moins : sa timidité.

 

2)     Titsia Brabants, 21 ans d’Anvers

Titsia, c’est la bomba latina du voyage. Un corps magnifique, de longs cheveux bruns et un tempérament de feu, la belle Titsia a vécu une partie de son enfance au Mexique où elle a côtoyé… Antonio Banderas et Mélanie Griffith. « Mon beau-père était garde du corps d’Antonio Banderas. J’ai grandi avec ses enfants », ajoute la belle qui n’en dira pas plus : elle et sa famille sont tenus par un contrat de confidentialité qu’ils ont signé.

Son plus : Son corps de bombe latine.

Son moins : son passé aux côtés du bel Antonio dont elle aime parler et qui peut susciter des jalousies auprès des autres filles.

 

3)    Ginger Van Eetvelde, 25 ans, de Laeken

B    Blonde, sculpturale et avec un faux air américain, Ginger Van Eetvelde, 25 ans, fait déjà figure de favorite auprès des 30 finalistes de Miss Belgique présentes en Egypte. « Je le sais, j’ai entendu que des filles me donnaient. Cela ne me met pas de pression, je suis plutôt cool. Certaines disent que je suis diva ? Sûrement pas. Je reste super simple. Regardez, au bord de la piscine, je suis une des seules à sortir sans maquillage ".  

        Son plus : son sourire permanent, sa bonne humeur et son peps.

 

        Son moins : un caractère peut-être un peu trop affirmé pour devenir Miss.

 

4)       Leylah Alliet, 23 ans, Roulers

Diplômée en marketing et immobilier, Leylah Alliet, 23 ans, de Flandre occidentale, n’a pas peur d’évoquer son ambition. « Je suis très ambitieuse. Je veux saisir toutes les opportunités dans la vie. J’ai vu mes parents qui le faisaient et je veux faire comme eux », explique la jolie brune, argumentant que son papa cumule deux jobs.

 

Son plus : elle se débrouille bien en français.

 

Son moins : déjà beaucoup de jolies brunes en compétition.

 

5)       Lauranne Demesmaeker, 24 ans, de Mont-Saint-Guibert

   Etudiante en 2e année de bac droit, Lauranne Demesmaeker a longtemps privilégié le sport au monde la beauté. Elle a même fait partie de l’équipe belge d’équitation quand elle était adolescente mais a dû abandonner ses rêves suite à une chute. Le concours de Miss Belgique ? « J’ai toujours bien aimé. Il ouvre des portes. Le droit, j’aime bien, mais cela me plairait aussi de travailler à la télé »,  confie-t-elle.

  Son plus : elle cartonne au niveau des sms et cela lui donne de solides chances de terminer dans les 10 premières, le soir de la finale.

    Son moins : sa timidité.

 

 

                                                                                                                        L.B.

 

 

 

Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud

Les commentaires sont fermés.