Notre Top 5 pour Miss Belgique

Photo Group Magic White © Kevin Swijsen.jpg

Alors que le voyage préparatoire des 24 finalistes de Miss Belgique touche à sa fin, à Djerba, nous avons établi un Top 5, tout à fait subjectif, des candidates qui, à nos yeux, pourraient porter la couronne. On vous explique pourquoi.

Pour décrocher la couronne de Miss Belgique 2014, 24 filles s’affrontent : 12 francophones et 12 néerlandophones.  Faire un choix n’est évidemment pas chose aisée. Si le physique est important, toute une série d’autres éléments entrent en ligne de compte comme la manière dont les finalistes bougent devant une caméra, comment elles « captent » la lumière sur les photos ou encore leur caractère et ce que la présidente du comité, Darline Devos, appelle « l’effet Waouw », c’est-à-dire l’effet qu’une fille fait sur l’assemblée quand elle entre dans une pièce. Nous avons établi un Top 5, nous l’avons dit tout à fait subjectif mais qui tient compte des avis de professionnels du secteur (photographes, caméramen, journalistes…).

1)  Sarah Van Elst, 21 ans,  de Mechelen

Pourquoi elle peut gagner ? Elle possède justement cet « effet Waouw » que cherche la présidente. Impossible de ne pas se retourner sur son passage. Cette Miss Anvers est parfaite bilingue et chante très bien. Elle a d’ailleurs un album déjà enregistré aux Etats-Unis qui n’attend plus que d’être édité ici. Une Miss Belgique chanteuse, on n’avait pas encore eu !

Ses points faibles : peut-être un peu trop carriériste, avec un caractère bien trempé. Or, une Miss doit être un peu plus malléable que ça.

 

2) Anissa Blondin, 21 ans, de Dworp

Pourquoi elle peut gagner : élue Miss Brabant flamand (elle est néanmoins considérée comme francophone), elle est parfaitement bilingue. Elle a un physique agréable et de très nombreuses candidates misent sur elle.

Ses points faibles : de petits yeux qui disparaissent facilement de son visage si elle sourit trop. Pas top pour les photos.

 

3) Laura Charlier, 22 ans, de Paliseul

Pourquoi elle peut gagner :  en plus d’un physique avantageux, la belle a une tête bien faite. Elle vient d’achever brillamment 5 années de droit à l’université.

Ses points faibles : elle est blonde et wallonne. Et elle vient après Noémie Happart, une Liégeoise, qui a un peu le même genre de physique.

 

4) Laurence Langen, 19 ans, de Dilbeek

Pourquoi elle peut gagner :  très grande, elle a un physique d’hôtesse de l’air. Elle suit ses études à Bruxelles où elle parle français.

Ses points faibles : peut-être un peu trop effacée pour être Miss.

 

5) Alexandra Watrice, 19 ans, La Hulpe

Pourquoi elle peut gagner : spontanée, jolie et souriante, elle fait l’unanimité dans le groupe. Elle trouve normal de consacrer du temps aux sponsors qui investissent de l’argent dans l’aventure Miss Belgique. Cela tombe bien : si elle est élue, elle va avoir une foule d’obligations à remplir.

Ses points faibles : timide et peut-être un peu trop stressée par moments. Or, pour quelqu’un qui risque d’être dans la lumière, ce n’est pas top. Ceci dit, elle peut encore travailler cela d’ici l’élection.

 

 

                                                          Laurence BRIQUET, à Djerba. (Crédit-photo : Kevin Swijsen).

Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud

Les commentaires sont fermés.