Cate Blanchett : "Ma vie ne pourrait pas être plus épanouie"

Cate Blanchett crédit Giorgio Armani 1 - copie.jpg

L’actrice australienne est l’égérie du nouveau parfum féminin de Giorgio Armani, . L’occasion pour nous de l’interroger sur sa collaboration avec le couturier (et la réalisatrice Anne Fontaine) mais aussi sur la féminité et sur ce qui la rend heureuse.

Cette première question concerne M. Armani. Quelle relation avez-vous avec lui et en quoi l’univers Armani reflète-t-il votre personnalité ?

La première fois que j’ai rencontré M. Armani remonte à 2006 me semble-t-il, lors de ma nomination aux Oscars pour le film « Aviator» – un grand moment dans ma carrière. Mais je connaissais déjà son travail adolescente, alors que je rêvais de ses costumes masculins aux coupes raffinées. Lorsque j’ai quitté l’école de théâtre, j’ai investi mon tout premier cachet dans un tailleur Armani. Je l’ai d’ailleurs toujours aujourd’hui – et je le porte encore ! Je me reconnais dans l’intemporalité de l’univers Armani, à la fois moderne et naturel, mais aussi intemporel, classique et éminemment chic. J’ai le sentiment d’avoir toujours aspiré à la grâce, à la simplicité et à l’intemporalité qu’incarnent M. Armani et ses créations. 

Cate Blanchett crédit Giorgio Armani 4 - copie.jpg

Qu’est-ce qui vous attire dans l’univers Armani ? En quoi vous reconnaissez-vous en lui ?

M. Armani a créé un univers global qui évolue et s’enrichit constamment, dans lequel votre mode de vie et votre identité comptent autant que votre apparence. Un univers dans lequel ce que vous pensez de vous-même et la façon dont vous communiquez avec les autres comptent également. La manière dont vous vous tenez, le regard que vous portez sur les autres, tout en fait partie. C’est un mode de vie.

Quelle relation entretenez-vous avec le parfum? Vous parfumez-vous tous les jours, seulement pour les grandes occasions ou au gré de votre humeur ? Le parfum est-il un incontournable de votre rituel quotidien ?

Le parfum est un moyen incroyablement efficace de changer d’humeur. Quand vous vaporisez un certain parfum, ou sentez une odeur en entrant dans une pièce, cela peut vous ramener des années en arrière. Ou illuminer votre humeur. Une bougie que j’allume dans une pièce ou le parfum que je mets influent beaucoup sur la façon dont je commence la journée ou la soirée.

Avez-vous une façon particulière de vaporiser votre parfum ? Un geste personnel ?

Je crois qu’un parfum délicieux, un parfum que l’on a tout le temps envie de porter, est un parfum que l’on a presque autant envie de goûter que de sentir. C’est pourquoi j’aime le vaporiser autour de moi plutôt que directement sur ma peau.

Toutes les facettes de la femme

Ce projet concerne Sì, un parfum qui parle d’une femme comblée qui mène une vie épanouie et riche en émotions. Être une femme Sì, qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Je me demande souvent si M. Armani m’a demandé d’être l’égérie de ce merveilleux parfum parce que ma vie est comblée et très épanouie. Je suis une mère, une épouse, une femme passionnée autant par sa carrière que par ses enfants et ses amis. Ma vie ne pourrait pas être plus épanouie. Pour moi, ce parfum évoque réellement l’idée de dire oui à la vie. Il met incroyablement en valeur toutes les facettes de la femme. Vous savez, ces aspects potentiellement risqués et excitants, mais aussi les facettes plus discrètes, sensuelles et personnelles.

La femme Sì est une femme de dualité : profonde et légère, sophistiquée et naturelle, forte et sensible. Vous reconnaissez-vous dans cette dualité ?

Je crois que toutes les femmes qui ont une vie riche portent cette dualité en elles. En tant qu’actrice, je suis reconnaissante de pouvoir incarner des femmes très différentes car cela implique d’éprouver de l’empathie et de la compréhension pour la fragilité et la force inhérentes aux femmes. Je crois que c’est précisément cette tension entre deux pôles opposés comme la fragilité et la force, la sophistication et le naturel, ce choc entre deux dispositions mentales a priori antinomiques, qui constitue une source d’énergie vitale. 

Giorgio Armani.jpg

Le film publicitaire est réalisé par Anne Fontaine. L’aviez-vous déjà rencontrée et avez-vous apprécié votre collaboration avec elle ?

Je suis fan du travail d’Anne. On s’est rencontrées en Australie... Ah non, en fait c’était à Washington, aux États-Unis. Elle est venue plus tard en Australie pour y tourner un film. On avait alors évoqué l’idée de travailler ensemble, mais pour je ne sais plus quelle raison, ça ne s’est pas fait. J’étais donc ravie d’apprendre qu’elle allait réaliser le film publicitaire. C’est une femme merveilleuse et j’apprécie énormément sa compagnie. Elle est drôle, sexy, forte... Elle sait prendre des risques. Selon moi, elle incarne toutes les facettes du parfum Sì.

Qu’y a-t-il d’intéressant ou de différent dans le fait d’être dirigée par une femme ?

Je pense qu’au départ, on a simplement envie d’être dirigé par quelqu’un de particulièrement talentueux, doué et sensible. Anne Fontaine possède toutes ces qualités, à l’instar de très nombreuses autres réalisatrices. C’est formidable qu’une femme comme Anne ait réalisé la campagne Sì parce qu’il ne s’agit pas de présenter un regard d’homme sur les femmes, mais bien de révéler ce que nous sommes en tant que femmes. Il fallait que ça vienne de l’intérieur. Et par nature, Anne comprend ce côté féminin. Elle-même est incroyablement belle, et elle est Française. Comme elle comprend le regard des hommes, elle est capable de l’exploiter tout en le reliant au pouvoir de la féminité. C’était une expérience très épanouissante pour moi, en tant que femme, de travailler avec elle sur la campagne de ce parfum.

                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Giorgio Armani). 

Cate Blanchette crédit Giorgio Armani 2 - copie - copie.jpg

 

 

Bientôt à l’affiche avec Woody Allen et George Clooney

Cate Blanchett, on l’a notamment vue dans le biopic sur Howard Hughes Aviator, réalisé par Martin Scorsese en 2004, film qui lui valu plusieurs prix. La jolie blonde a par ailleurs été nommée aux Oscars dans la catégorie Meilleure Actrice pour le film Elizabeth : l’âge d’or, et dans la catégorie Meilleure Actrice dans un Second Rôle pour I’m Not There, devenant ainsi la cinquième actrice de l’histoire de l’Académie seulement à être nommée dans les deux catégories la même année.

Son talent a explosé dans Le talentueux M. Ripley d’Anthony Minghella, sans oublier Robin des Bois de Ridley Scott, L’étrange histoire de Benjamin Button de David Fincher, Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal de Steven Spielberg, The Good German de Steven Soderbergh, Babel, et La Vie aquatique de Wes Anderson.

Et, sans être exhaustif, on se souvient  qu’elle a créé le rôle de Galadriel dans la trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson, rôle qu’elle a repris récemment dans Le Hobbit : un voyage inattendu.

Voilà qui avait de quoi séduire le couturier italien qui a fait d’elle le visage de son nouveau jus, Sì, qui vient de sortir en parfumeries. On y retrouve une déclinaison de 3 accords (nectar de cassis, chypre moderne et bois blond musqué), sans oublier la rose de mai, le fresia et une pincée de patchouli.

L’actrice sera prochainement à l’affiche dans Blue Jasmine de Woody Allen, sorti aux Etats-Unis en juillet. Elle tourne actuellement à Berlin The Monuments Men de George Clooney, et on la retrouvera plus tard dans l’année sur le tournage du Cendrillon live de Disney. Elle vient également de terminer la production de deux films de Terrence Malick dont les titres ne sont pas connus.

Cette passionnée de théâtre a figuré, en 2007, dans le classement du magazine TIME des 100 personnes les plus influentes du monde. Elle possède également son étoile sur le Hollywood Walk of Fame, vit à Sydney avec son mari et ses trois enfants. 

Cate Blanchett crédit Giorgio Armani 3 - copie.jpg

                                                                                                                     L.B.

Pin it! Catégories : Les égéries, Les parfums, Tout nouveau tout chaud

Les commentaires sont fermés.