Je veux des ongles au top

OPI.jpgPour des ongles tirés à quatre épingles, suivez le guide !

 

Pour nos mains, les ongles se doivent d’être impeccables : exit les ongles rongés, cassés, mal coupés ou qui supportent du vernis abîmé. Pour de jolies mains, pas toujours besoin de passer par la traditionnelle french manucure réalisée en institut de beauté. Désormais, les soins sont à notre portée, en parfumeries, voire en grandes surfaces. 

Pour traiter les cuticules, c’est-à-dire ces petites peaux qui relient l’épiderme à l’ongle, Pronails a, par exemple, lancé « Drop & Dry ». Vous en déposez une goutte entre les cuticules et le vernis. Résultat ? Des cuticules chouchoutées grâce aux ingrédients actifs des huiles essentielles et un vernis qui sèche plus vite. Et pour encore plus activer le séchage du vernis, la marque propose « Seco Seco » que vous appliquerez après avoir mis votre vernis. Il pénètre dans toutes les couches pour offrir brillance et séchage extra rapide.
 

Toujours du côté des soins, Rituals commercialise une série complète de soins des ongles, enrichie à la poudre de pierres précieuses. Ainsi, tous les produits contiennent du rubis ainsi que de la poudre d’autres pierres précieuses telles que le quartz rose, l’ambre et l’améthyste. 

Du côté des pieds, durillons, pieds malodorants et peau sèche ne sont pas les bienvenus en été, alors qu’on sort ses petites chaussures découpées. Là aussi, les soins sont de mise. La peau épaisse sous le talon et les orteils constitue une protection naturelle des pieds mais un excès de frottements ou de pression peut provoquer l’apparition de durillons. Pour y remédier ? Un bon soin. Il commence par un lavage avec un savon doux. Ensuite, on applique généreusement un soin spécifique  sur le durillon qu’on laisse pénétrer quelques minutes avant de le gratter à l’aide d’une râpe. On rince ensuite abondamment à l’eau et le durillon n’est plus qu’un mauvais souvenir. Pour les zones tenaces, on recommence l’opération. Plusieurs marques proposent une gamme de produits (anti-jambes lourdes, durillons, pieds malodorants) pour lutter contre cela. 

Pieds malodorants ? On les traite en profondeur avec un nettoyant qui prévient la propagation des bactéries et des mauvaises odeurs.

Enfin, les pieds secs (un problème qui, d’après Professionails, touche une personne sur trois) peuvent, eux, être traités avec une crème riche à base d’amande, par exemple, qui nourrit et soigne.

 

 

                                                 Laurence BRIQUET (Crédit-photo : OPI). 

 

Pin it! Catégories : Les ongles

Les commentaires sont fermés.