Avez-vous trouvé le parfum qui fait mâle?

Giorgio Armani 1.jpgComment choisir son parfum parmi les étalages bien fournis des parfumeries ? Quel est celui qui va vous plaire mais aussi plaire à Madame ? Voilà un choix qui n’est pas facile à effectuer d’autant que les hommes n’ont pas toujours une folle envie de tester 25 flacons avant de trouver la perle rare. De plus, comment définir l’acheteur mâle en matière de parfums ? Est-il du genre fidèle ou volage ? Craque-t-il davantage pour des eaux sportives ou pour des classiques ?  A moins qu’il ne se laisse convaincre par une touche de féminité dans sa fragrance… Suivez le guide…

Une femme qui a déjà emmené son mari/compagnon/ami dans une parfumerie aura sans doute remarqué avec quel empressement un mâle trouve toujours très rapidement ce qu’il cherche. A quoi est-ce dû ? Peut-être d’abord à son envie d’en finir rapidement avec la séance shopping. Peut-être aussi à sa… fidélité. « Les hommes sont finalement assez classiques dans leurs choix », note explique Christine Thyange, directrice de la formation et du développement pour le Benelux chez ICI Paris XL.

« Une fois qu’ils ont choisi un jus, ils changent beaucoup moins que les femmes. Ils sont finalement plus fidèles que les femmes qui, elles, changent selon leur humeur et le moment », ajoute-t-elle. Et comment choisissent-ils leur parfum ? Parfois, en compagnie de Madame. « L’homme reste donc souvent dans son parfum mais il lui arrive d’essayer autre chose et de se laisser convaincre par une conseillère de vente. Ce qu’il choisit est très varié, il n’y a pas de règles générales », poursuit Christine Thyange. « Les hommes très masculins vont plutôt rester dans les grands classiques alors que les plus sportifs serontd avantage attirés par les versions sportives des parfums. Un homme classique portera Allure de Chanel alors que le sportif aimera Allure Sport. Il y en a vraiment pour tous les goûts ! Parfois, ils sont influencés par une femme mais ils sont aussi souvent très faciles à conseiller. Et ils sont vraiment fidèles », précise-t-elle.

Pour choisir un parfum, il est important de savoir par quelles notes on est plus attiré dans une fragrance. Il y a plusieurs familles de parfums pour hommes : les hespéridés (plus frais, à base d’agrumes), les cuirs (à partir d’essence de bouleau, rappellent le cuir tanné et le miel), les orientaux (avec des épices exotiques), les boisés (santal, patchouli ou vétiver) et les fougères (à base de senteurs aromatiques comme le romarin). Pour vous donner une idée, on conseillera plutôt un parfum fougère à un mâle viril, un oriental pour un homme plus mystérieux et sensuel quand on orientera davantage un aventurier vers les boisés. Ceci dit, rien n’est figé ou immuable. Notons également une tendance qui s’est accentuée ces dernières années, à savoir les fleurs qui se déclinent au masculin. Pourquoi est-ce qu’un parfum pour hommes n’aurait pas droit à sa dose de violette, de géranium, de jasmin ou de fleur d’oranger ? Dior, par exemple, était dans des précurseurs à ce sujet, notamment en mettant une molécule à base de jasmin dans son Eau Sauvage dans les années ’60 puis de la violette dans son désormais cultissime Fahrenheit. La fleur d’oranger, par exemple, se retrouve dans « Fleur du Mâle » de Jean Paul Gaultier tandis que Dior Homme Sport tente l’aventure de l’iris. Bref, plus question de réserver les fleurs aux filles.

Au rayon des tendances, si les années ’80 nous ont habitués à des parfums relativement puissants (qui soulignaient à merveille la réussite économique et sociale d’un homme), les années ’90 ont vu l’arrivée de parfums plus sages. Ces dernières années ont vu, elles, une déferlante de tendances plus variées les unes que les autres comme les eaux inspirées de la nature (avec des notes vertes comme la fougère ou la menthe), les concentrations d’épices à hautes doses (clou de girofle, poivre, cardamome…), les versions « sport » (des jus plus frais et plus décontractés) sans oublier les parfums à base de bois oud, un bois rare provenant d’Asie.

On a aussi vu arriver les parfums dits « romantiques » pour des hommes raffinés et élégants, moins « mauvais garçons ». Légers et frais, ils sont devenus des classiques choisir par les hommes comme parfums de jour. Sans oublier les valeurs sûres, ces bons vieux classiques qui incarnent l’éternel masculin tout en montrant le caractère passionné de l’homme. On a donc l’embarras du choix. D’autant que, côté déclinaisons, comme les femmes, les hommes ont une panoplie de possibilités : eau de toilette, eau de parfum (plus concentrée), eau de Cologne, eau fraîche, eau sportive… Auxquels on ajoute les dérivés comme le gel douche, le déodorant, l’après-rasage… (L.B.) (Crédit-photo : Giorgio Armani et Azzaro).  Azzaro.jpg


Pin it! Catégories : Les parfums, Nos amis les hommes

Les commentaires sont fermés.