Les cheveux

  • Belle à la brésilienne

    Eau du Brésil, Cinq Mondes, 49 euros.jpg

    Eau de coco, citron vert, murumuru, huile de jaborandi et açaï, autant d’odeurs et de plantes qui sentent bon le Brésil. On les retrouve, cet été, dans notre salle de bain, au même titre que les couleurs peps du maquillage, chères aux Brésiliennes. (Crédit-photo : Cinq Mondes)

    Lire la suite

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les cheveux, Les ongles, Les parfums, Les soins, Les tendances, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Vite un shampooing sec !

    Redken.jpg

    Pas le temps de vous laver les cheveux ce matin ? Succombez au charme du shampoing sec qui nettoie en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire… (Crédit-photo : Redken)

    Lire la suite

    Pin it! Catégories : Les cheveux, Tout nouveau tout chaud
  • Le low poo, le nouveau geste beauté

    Chez Redken, des soins sans sulfate ni parabène ni détergent.jpg

    C’est la nouvelle tendance en provenance des Etats-Unis. Cet été, pour nos cheveux, on veut du « low poo/no poo » parce qu’on veut des formules douces haute tolérance pour nos cheveux. (Crédit-photo : Redken)

     

    Lire la suite

    Pin it! Catégories : Les cheveux, Tout nouveau tout chaud
  • Les secrets de beauté du top Alessandra Ambrosio

    Crédit L'Oréal Professionnel 9.jpg

    Le top brésilien, un des Anges de Victoria’s Secret, est actuellement le nouveau visage de la coloration semi-permanente Diarichesse Hi-Visibility de L’Oréal Professionnel, exclusivement disponible en salon. L’occasion de l’interroger sur les secrets de sa sublime chevelure ainsi que sur ses rituels de beauté. (Crédit-photo : L'Oréal Professionnel). 

    Lire la suite

    Pin it! Catégories : Les cheveux, Les égéries, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Du nouveau pour les hommes chez Head & Shoulders

    H&S - For Men - 2in1.png

    Head & Shoulders pensent aux hommes actifs qui ont des pellicules... (Crédit-photo : Head & Shoulders). 

    Lire la suite

    Pin it! Catégories : Les cheveux, Nos amis les hommes, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Jane Fonda : "C'est plus facile de trouver un job quand on est belle"

    Elle prête son image à une gamme de coloration pour cheveux matures.jpg

    Agée de 78 ans, l’actrice et productrice américaine Jane Fonda reste au top. Egérie de L’Oréal Paris, elle prête ses traits à une gamme de soins colorants et de crèmes pour peaux matures. L’occasion de l’interroger sur son actualité mais aussi sur son action en faveur des femmes… (Crédit-photo : L'Oréal Paris). 

    Lire la suite

    Pin it! Catégories : Les cheveux, Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Deauty, la petite boîte qui surprend

    Deauty 2.jpg

    N’avez-vous jamais eu envie de recevoir, dans votre boîte aux lettres, des petites merveilles cosmétiques, à chaque fois différentes et pour un prix abordable ?

    Voici donc Deauty, le concept qui cartonne. Deauty, c’est donc une boîte qui arrive, sur abonnement, dans sa boîte aux lettres avec une sélection de produits cosmétiques. Chaque mois, on se laisse donc surprendre par ce petit coffret qui arrive à domicile ou au bureau et qui contient 4 à 6 produits issus de plus de 100 marques parmi lesquelles Biotherm, Caudalie, Clarins, Clinique, Eucerin, Kérastase ou encore Kiehl’s, L’Occitane en Provence, Redken, Vichy ou Yves Rocher.

    Concrètement, on s’abonne pour un mois (16,95 euros), 3 mois (50,85 euros) ou un an (185 euros) et on peut même offrir des Gift Boxes (à partir de 24,95 euros) contenant un bon cadeau et des produits de beauté. 

    Deauty 4.jpg

    Notons enfin que l’essayer, c’est visiblement l’adopter. Deauty a mené l’enquête auprès de ses utilisatrices et a constaté que 67% d’entre elles ont découvert des nouvelles marques grâce au concept tandis que 79% ont pu tester des marques qu’elles connaissaient mais qu’elles n’avaient jamais eu l’occasion d’acheter avant. Elles sont aussi 89% à avoir recommandé à un proche un produit découvert grâce à Beauty. 

    Deauty 7.jpg

     

                                                        L.B. (Crédit-photos : Deauty)

    Pin it! Catégories : Au soleil, Le make-up, Le teint, Les cheveux, Les ongles, Les parfums, Les soins, Les tendances, Testé pour vous
  • Kiehl's, la petite pharmacie devenue entreprise internationale

    L'intérieur rappelle New York.jpg

    La marque américaine Kiehl’s s’apprête à fêter ses 165 ans. Née dans une petite pharmacie new-yorkaise, elle est aujourd’hui la chouchou des « beauty addicts » qui apprécient ses formules mêlant beauté et dermatologie.

    Kiehl’s, c’est d’abord l’histoire d’une petite pharmacie créée dans l’East Village, à New York, par John Kiehl. Une petite pharmacie qui existe toujours aujourd’hui sous la forme d’un magasin de la marque. C’est véritablement Irving Morse, l’apprenti qui a succédé à M. Kiehl, qui a initié la marque Kiehl’s en lançant, en 1921, une première gamme de produits de beauté mêlant connaissances cosmétiques, pharmaceutiques, médicales et médicinales. C’est d’ailleurs toujours cela qui fait l’ADN de la marque : des extraits naturels de plantes dont les effets sont reconnus sur la peau ou les cheveux et un packaging simple, sans tapage, qui rappelle les prescriptions médicales.

    Dans les années ’50, Kiehl’s innove déjà avec une gamme de produits pour hommes. Cinquante ans plus tard, Kiehl’s a intégré le groupe L’Oréal et a décidé de consacrer une partie de ses budgets à des bonnes causes comme la lutte contre la déforestation ou l’enfance en difficulté. 

    Au démarrage, à New York.jpg

    Aujourd’hui, parmi les musts de la marques, on retrouve l’huile Musk, le tonique Calendula (avec des fleurs au fond du flacon), le baume pour les lèvres ou encore la crème Rosa Arctica et l’Ultra Facial Cream, une crème de jour qui promet 24 heures d’hydratation.

    Ce n’est qu’en 1975 que la marque a ouvert son premier magasin hors New York, à Beverly Hills, très exactement. Aujourd’hui, Kielh’s compte 343 boutiques en nom propre de par le monde et 1.364 points de vente. En Belgique, il y a 3 boutiques en nom propre (Bruxelles, Anvers et Gand) et un point de vente (Senteurs d’Ailleurs, à Bruxelles). Il y a également une boutique à Luxembourg. La marque propose des gammes pour hommes et femmes, pour le corps, le visage ou les cheveux. Son plus ? Dans chaque magasin, le client reçoit des conseils en rapport avec sa peau ainsi que des échantillons pour tester les produits avant de les acheter. 

    Iris extract Activating Treatment Essence, 33 euros.jpg

                                                                            Laurence BRIQUET  (Crédit-photos : Kiehl's)

     

    Une gamme qui a fait ses preuves

    Cette année, Kiehl’s, expert dans le domaine des soins de la peau, a fêté les 10 ans de sa gamme « Dermatologist Solutions ». Fruit d’un partenariat entre Kiehl’s et un panel de dermatologues et d’experts scientifiques d’Harvard, Columbia et Yale, de l’Université de Pennsylvanie et du centre médical de Cedar-Sinai, la ligne de soins Dermatologist Solutions offre, depuis une décennie, des solutions ciblées pour répondre aux besoins spécifiques des clients de la marque. 

    Quelques produits de la gamme Dermatologist Solutions qui a fêté ses 10 ans.jpg

    Dès leur lancement, ces produits se sont en effet imposés comme véritables « favoris » des dermatologues, nombreux à les recommander en tant que soins cutanés à la fois performants, doux et non-invasifs, ou en tant que traitement complémentaire à une procédure dermatologique clinique. Notons que Kiehl’s s’est adjoint les services d’experts, des dermatologues choisis pour leur apport personnel dans le domaine médical et leur appartenance aux institutions parmi les plus réputées au monde pour leur excellence en dermatologie, à New York, Séoul, Zurich, Los Angeles et São Paulo. Ces médecins réputés collaborent avec l’équipe Recherche & Innovation de Kiehl’s pour trouver les soins de demain.

    Cette année 2015 a vu l’arrivée de plusieurs nouveautés dans la gamme Dermatologist Solutions dont un sérum liftant et réducteur de pores, un correcteur de cernes et un soin protecteur anti-UV.

                                                                                              L.B.

     

     

    Pin it! Catégories : Les cheveux, Les soins, Tout nouveau tout chaud
  • L'Oréal, une entreprise éco-responsable

    Contrôle qualité.jpg

    Le groupe L’Oréal est installé à Libramont depuis déjà 40 ans. L’occasion de faire le point sur tous les efforts de l’entreprise en matière de développement durable qui ont notamment permis de réduire de moitié la consommation en eau. L’usine belge est d’ailleurs régulièrement citée par le Groupe pour ses réalisations.

    Installée depuis 1975 à Libramont, l’usine belge de L’Oréal est un site de référence du groupe en matière de développement durable. Elle est spécialisée dans la production de produits de coloration pour le marché européen de la grande consommation. Elle emploie actuellement 400 personnes et produit plus de 200 millions de kits de coloration par an.

    « Depuis plus de 20 ans, cette grande entreprise de la province du Luxembourg
prend des initiatives pour limiter son impact sur l’environnement. Elle est devenue, au fil du temps, un modèle pour le groupe en matière de nouvelles technologies, d’organisation et de formation. C’est pourquoi elle illustre parfaitement le projet « Sharing Beauty With All », programme ambitieux et formel, développé par L’Oréal en matière de développement durable à l’horizon 2020 », explique Etienne Genin, directeur de L’Oréal Libramont. 

    Recyclage des eaux de lavage.jpg

    En se donnant comme ambition d’atteindre encore 1 milliard de consommateurs à l’avenir, le défi de L’Oréal est de produire plus, avec moins d’impact.

    100% énergie verte

    Depuis 2009, l’usine de Libramont est la première usine 100% énergie verte du groupe. Elle a aussi multiplié les initiatives pour réduire la consommation d’eau, utiliser l’énergie de manière rationnelle, réduire les déchets, promouvoir le recyclage et limiter les transports.

    Cette année, l’usine tire donc un bilan plus que positif de ses efforts. Premier chiffre-clé, une réduction de 180% des émissions de CO2 (par rapport à 2005), grâce à la mise en route d’une unité de biométhanisation ouverte en 2009.  La consommation d’eau a, elle, baissé de près de 53% grâce à l’optimisation des lavages, aux boucles de refroidissement de l’eau et à la réutilisation des eaux de lavage. Les déchets ont été réduits de 25% et, depuis 2000, il n’y a plus aucun déchet qui part en décharge. Comment ? Grâce, par exemple, à l’utilisation de caisses-navettes entre les fournisseurs et l’usine au lieu d’emballages carton jetables. Ces caisses navettes  sont réutilisées jusqu’à 30 fois. Les caisses d’emballage sont aussi remplacées par du film plastique.

    Unité de biométhanisation.jpg

    Par ailleurs, l’usine a diminué de 10% le nombre de camions sur les routes grâce à la fabrication intra-muros de ses flocons et au séchage des boues de la station d’épuration dans la serre solaire. Ce qui représente environ 1.500 camions de moins sur les routes.

    Et l’usine n’entend pas s’arrêter en si bon chemin…

     

                                                                   Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Groupe). 

     

     

    Pin it! Catégories : Les cheveux, Tout nouveau tout chaud
  • Birchbox : déjà un million de clientes séduites !

    Birchbox 1.jpeg

    La marque américaine est arrivée chez nous il y a un an. Ses boîtes de produits de beauté vendues par abonnement mensuel cartonnent chez nous. On vous dit tout sur le phénomène…

    Connaissez-vous Birchbox ? C’est une petite boîte contenant 5 produits de beauté qu’on reçoit, chaque mois, dans sa boîte aux lettres, sur base d’un abonnement. Il y a déjà un an que ce phénomène, venu des Etats-Unis, est arrivé chez nous. « Birchbox est née il y a 5 ans, en partant de deux constats. D’abord qu’il est très difficile d’acheter des produits de beauté sur le web sans toucher le produit et sans bénéficier de conseils », explique Quentin Vacher, directeur exécutif Birchbox Europe. « Ensuite, les clientes sont sensibles aux conseils donnés par des bloggeuses. Elles recherchent de la transparence et de l’authenticité ». 

    Voilà comment est née la Birchbox. Le concept, c’est de s’abonner (entre 13 et 15 euros par mois, selon le mode de livraison choisi) et de recevoir, tous les mois, des produits à tester tranquillement chez soi, dans différentes catégories (cheveux, soins corps ou visage, maquillage…), afin de voir si le produit nous convient.  Le plus ? Les boîtes sont personnalisées selon les désirs de chacune. Quand on s’inscrit, on doit en effet remplir un questionnaire à propos de soi (type de peau, cheveux colorés ou pas…) et, chaque mois, l’assortiment que vous recevez est réalisé en fonction de cela. 

    La boite anniversaire.jpg

    Produits exclusifs

    Ajoutons à cela un accent sur les conseils pratiques puisque le site de Birchbox propose également des conseils pratiques via des vidéos notamment et des échanges entre les membres de la communauté (plus d’un million d’abonnés de par le monde) sur les produits proposés. Sans oublier le-shop (plus de 150 marques et plus de 2.000 produits qui permet d’acheter les produits qu’on a reçus (ou d’autres) ainsi que des marques qui ne sont pas présentes en Belgique dans des magasins.

    Les produits qui cartonnent sur l’e-shop ? Le numéro un incontesté, c’est le Beauty Protector (Protect & Detangle), un soin cheveux multi-fonctions et complet à l’odeur totalement addictive.  Suivent le Cellu-Cup (pour toutes celles qui veulent déloger la cellulite) et Egyptian Magic, une crème 100 % naturelle qui soigne, nettoie, démaquille les yeux et nourrit les peaux sèches. 

    A découvrir sur www.birchbox.be

    Quentin Vacher, directeur exécutif Europe.jpg

     

                                                                   Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Birchbox)

     

    La Belge aime l’épilation brésilienne

    Qui est la cliente belge de Birchbox ? « La Belgique est un marché qui fonctionne bien pour nous », explique Quentin Vacher, directeur exécutif Birchbox Europe. « C’est un marché en forte croissance. Je dirai que la cliente belge n’est pas fondamentalement différente de la cliente française même si on constate qu’en Belgique, l’e-commerce fonctionne très bien, notamment à cause du fait qu’il présente des marques non présentes sur le marché belge. La cliente-type de Birchbox a de 16 à 70 ans mais ce sont principalement des femmes de 30 à 35 ans, déjà connectées à internet, qui étudient ou travaillent, qui ont un intérêt pour la beauté même si ce n’est pas leur passion, elles sont présentes sur les réseaux sociaux, sont curieuses et elles sont davantage urbaines », ajoute-t-il. Notons que dernièrement, l’entreprise a mené une enquête sur les habitudes de ses clientes françaises (dont les résultats peuvent s’appliquer aux Belges). La cliente française aime l’épilation brésilienne (on garde un ticket de métro de poils), elle apprécie le wavy (vagues) dans ses cheveux et son brushing parfait, c’est celui de l’actrice Blake Lively.

     

                                                                                              L.B.

     

    Birchbox, ce sont aussi des éditions limitées

    En plus des abonnements mensuels, Birchbox propose régulièrement des éditions limitées qu’on peut s’offrir même si on n’est pas abonnée. Cet été, par exemple, il y a eu le kit « Let the sun shine », le kit parfait pour les bains de soleil, décliné en deux versions : crème, huile, spray avec SPF, pour le corps, les cheveux ou le visage... A la rentrée, c’était «No excuse», une édition limitée tout en énergie pour accompagner les bonnes résolutions de la rentrée. Elle comprenait notamment un sac de sport au design coloré avec le slogan « J’peux pas j’ai piscine ». Octobre annonce déjà la venue de Beautiful Skin (79 euros pour les non abonnées et 92 euros pour les abonnées). Pour l’occasion, Birchbox s’est associé avec Philips et propose la brosse nettoyante visage Visapure Essential, un nouvel indispensable de votre salle de bain! 

    La boite Beautiful Skin dès octobre, 79 euros pour les abonnées et 92 euros pour les non-abonnées.jpg

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les cheveux, Les ongles, Les parfums, Les soins, Les tendances, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud