Nos amies les stars - Page 5

  • Penelope Cruz : "l'humour chez un homme m'attire"

    PORTRAIT 15  _  Nico Bustos for Lancìme ∏ 2014 - copie.jpg

    Vous n’avez pas pu la rater, elle est partout : abribus, magazines, devantures des parfumeries… L’actrice espagnole Penelope Cruz, 40 ans, est le nouveau visage du maquillage chez Lancôme où elle représente le mascara Grandiôse. L’occasion de la questionner sur son rapport à la beauté mais aussi sur son actualité cinéma.

    Après avoir été pendant plusieurs années le visage du parfum « Trésor » de Lancôme, vous prêtez aujourd’hui vos traits à la ligne de maquillage. Qu’est-ce que ça vous fait de représenter le glamour et l’ultra-féminité du maquillage ?

    C’est un grand honneur pour moi de travailler avec cette marque. Trésor a été mon premier parfum et véritablement une partie de moi pendant des années. De plus, j’ai toujours été fans de leurs fabuleux produits. Devenir l’ambassadrice de leur maquillage est une étape supplémentaire dans notre collaboration. Le message à faire passer est que la beauté ne doit pas être une contrainte mais bien quelque chose de libérateur et porteur de joie.

    Quelle est votre relation au maquillage ? Comment êtes-vous au naturel et sur tapis rouge ?

    Quand je ne travaille pas, je porte un peu de blush, du mascara et un rouge à lèvres avec une couleur légère. Quand je sors, j’accentue sur les yeux et la bouche. Et j’essaye toujours de prendre soin de ma peau avec une bonne hydratation.

    A force de côtoyer de grands maquilleurs au cours de votre carrière, ont-ils fini par vous donner quelques bons conseils ?

    J’ai simplement appris à bien me maquiller les yeux et ce n’est pas évident car c’est, à mon avis, ce qu’il y a de plus difficile à réaliser. 

    Lancome_Ombre_I306 - copie.jpg

    Comment réagissez-vous quand vous voyez votre tête dans une campagne publicitaire ?

    Je me dis que j’ai beaucoup de chance de pouvoir travailler avec des artistes comme Mert et Marcus, Mario Testino ou encore Rob Marshall qui a dirigé la récente campagne Trésor. J’ai vraiment été heureuse de voir le bon travail que nous avons fait ensemble.

    D’après vous, comment est la femme Lancôme ?

    J’ai découvert la marque à 13 ans, avec la sublime Isabella Rossellini shootée par Peter Lindbergh. Cela donnait l’image d’une femme forte et indépendante. Elle est aussi confiante, charmeuse et romantique.

    Qu’est-ce qui rend une femme belle et unique ?

    Le fait de s’aimer et de se respecter. Devenir sa propre meilleure amie.

    Parlons beauté. Vous représentez le nouveau mascara Grandiôse. Savez-vous que le mascara est le produit le plus utilisé par les femmes et que 70% d’entre elles l’utilisent cinq fois par semaine ?

    Cela ne m’étonne pas. C’est un produit génial. Personnellement, je l’utilise presque tous les jours. 

    Lancome_Grandiose_02 - copie.jpg

    Qu’attendez-vous d’un mascara ?

    Ce que je cherche, c’est de la longueur et du volume. J’aime aussi le fait que celui-ci travaille sur la courbure.

    Vous prenez soin de vos yeux ?

    J’essaye juste de ne pas aller me coucher sans m’être démaquillée. J’applique aussi Absolue L’Extrait Yeux.

     

                                  L.B. (Crédit-photos : Nico Bustos for Lancôme pour les photos de Penelope Cruz et Lancôme pour les photos "produits"). 

     

     

    Sa carrière

    Regardez-vous vos films et avez-vous, comme certaines stars, du mal à vous regarder à la télé ?

    Je les regarde pour pouvoir m’améliorer. Ce que j’aime, c’est jouer. Le but, c’est finalement peu le résultat mais bien la recherche perpétuelle, la magie du processus et le manque de contrôle qui va avec.  Dans ce métier, vous êtes toujours étudiant et j’adore ça !

    Lequel de vos rôles avez-vous préféré ?

    Il y en a plusieurs. Raimunda dans « Volver », Macarena dans « Girls in your dreams », Maria Elena dans « Vicky Cristina Barcelona » et Italia dans « Don’t move ». Mais plusieurs sont dans mon cœur.

    Qu’est-ce que vous préférez jouer ?

    J’aimerais faire plus de comédie et jouer plus souvent en français. 

    PORTRAIT 4  _  Nico Bustos for Lancìme ∏ 2014 - copie.jpg

    Quels sont vos projets pour l’année à venir ?

    J’ai récemment présenté « Ma Ma », avec Julio Medem. Je produis ce film et je me suis vraiment investie dans de nombreux aspects car je crois en ce projet. Je joue une patiente atteinte d’un cancer mais le film apporte beaucoup d’amour et de lumière.

    Petit questionnaire de Proust. Votre chanson favorite pour le moment ?

    Celle que mon frère Eduardo a composée pour le film « L’Agent ».

    Enfant, vous vouliez faire quoi dans la vie ?

    Danseuse.

    Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir actrice ?

    L’envie de travailler avec Almodovar et Meryl Streep. 

    PORTRAIT 7  _  Nico Bustos for Lancìme ∏ 2014 - copie.jpg

    Qu’attendez-vous des 5 prochaines années ?

    La santé et le bonheur.

    Qu’est ce qui vous motive ?

    Ma famille et mes enfants.

    Ce qui vous captive le plus ?

    Les questions des enfants.

    Où aimeriez-vous voyager ?

    En Polynésie française, aux Galapagos et au Kenya.

    Quelles sont les qualités qui vous attirent chez un homme ?

    L’humour et l’intelligence.

    Et chez une femme ?

    La même chose.

    Qu’est-ce que vous ne pourriez pas abandonner ?

    Ma façon optimiste et positive de voir la vie.

    Comment vous relaxez-vous ?

    En lisant ou en regardant un bon film.

    Passez-vous beaucoup de temps chez vous ?

    Oui. 

    Lancome_Grandiose_Cruz_01 - copie.jpg

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les égéries, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Chris Pine : "Le parfum dit beaucoup à propos d'une personne"

    Crédit-photo B. Lacombe for Giorgio Armani.jpg

    L’acteur américain Chris Pine, 34 ans, est le nouveau visage des parfums Armani Code de Giorgio Armani. Celui qui a incarné le Capitaine Kirk dans Star Trek et récemment joué avec Jennifer Aniston et Kevin Spacey se confie à propos de l’élégance et de son nouveau rôle d’égérie.

    Pourquoi choisissez-vous de vous habiller en Giorgio Armani pour aller sur tapis rouge?

    Il y a de l’élégance dans les vêtements de Monsieur Armani. La coupe est classique, le travail est superbe. Il y a une attention incroyable portée aux détails et un respect pour l’histoire de la marque. Vous n’avez pas l’impression qu’Armani a besoin de suivre les tendances des saisons. C’est plutôt lui qui donne une vision singulière de la mode. Il a la confiance d’un artiste qui connaît ses vêtements, maintenant et comment ils seront dans 50 ans.

    Quelles sont les valeurs de l’homme d’aujourd’hui?

    L’intégrité et la générosité de l’esprit. L’élégance n’est pas uniquement liée aux vêtements que vous portez. Elle a plus à voir avec la manière dont vous vous comportez en société.

    C’est quoi la séduction pour vous?

    Je pense que c’est comprendre l’autre personne. Un désir de comprendre ce qu’elle veut et ce qui la rendrait heureuse.

    Que ne feriez-vous jamais pour séduire une femme?

    En faire trop pour impressionner.

    Qu’est-ce qui vous attire chez une femme et qu’est-ce qui vous fait fuir?

    La confiance et l’humour et certainement pas l’arrogance.

    C’est quoi l’arme fatale d’un homme?

    C’est une question difficile. L’intelligence et la capacité à rire de soi-même.

    Votre conception de l’élégance?

    La confiance, la simplicité, le travail. Le travail des détails qui peuvent être appréciés par les connaisseurs et qui ne sont pas tape-à-l’oeil.

    Le Chris Pine qu’on voit dans la campagne, c’est le vrai ou c’est l’acteur?

    Comme dans toute performance, il y a un peu des deux, je suppose. Le directeur du film et moi avions l’idée d’un gentleman, sortant d’un hôtel par une porte tournante et qui tombe sur une femme extraordinaire. Mais la caméra est une chose incroyable qui capture inévitablement ce que vous êtes à un moment précis. Brigitte Lacombe qui a fait les portraits a la capacité de créer un environnement calme et paisible dans lequel  je me sentais bien, comme à la maison.

    Armani_Code_Ultimate - copie.jpg

     

    Qu’est-ce qui vous a le plus plu dans le shooting?

    La meilleure chose, c’est cette opportunité de travailler avec de tels artistes. Je portais des vêtements Armani, j’étais dirigé par Andrew Dominik, pris en photo par Darius Khondji et j’ai eu la chance de parler photo avec Brigitte Lacombe.

    C’est quoi la différence entre travailler pour un film et pour une campagne publicitaire ?

    Probablement la vitesse de travail. Un film peut prendre entre 1 et 6 mois, en fonction de la taille. Ici, on a juste eu deux jours. Andrew et son équipe avaient tout préparé et ils savaient ce qu’ils voulaient. Mais comme c’était un long format, nous devions raconter une histoire. Vous jouez un personnage et racontez une histoire du mieux que vous pouvez.

    Vous avez tourné à Los Angeles. En quoi est-ce que cela vous a permis de faire quelque chose de différent?

    J’aime L.A. et la diversité qu’elle offre. C’est un melting pot culturel. Cette ville a appelé des gens qui cherchaient à se réinventer eux-mêmes. C’est cet esprit d’invention et de réinvention qui laisse inévitablement des traces dans le film.

    En général, quelle relation entretenez-vous avec votre parfum? Aimez-vous en porter et en changer souvent ou pas?

    Les fragrances, tout comme les vêtements, disent beaucoup à propos d’une personne. Cela fait partie de la manière avec laquelle la personne se présente au monde. Je suis assez spécial. Quand je trouve quelque chose que j’aime, je le garde. En matière de parfum, pour moi, le moins est le mieux.

    Vous êtes un acteur en vue, à Hollywood, avec des distinctions particulières (une des stars les mieux habillées par le magazine GQ ou un des hommes les plus sexy selon People Magazine). Comment vivez-vous cette notoriété grandissante?

    J’apprécie autant que possible.  J’en ris aussi et je prends soin de me rappeler à quel point j’ai de la chance. J’ai une belle famille et de super amis.

    2014 sera une belle année pour vous avec Jack Ryan: Shadow Recruit, Stretch, Into the Woods et Horrible Bosses. Quels sont vos projets?

    C’est une belle année et j’ai eu de la chance de travailler avec des gens talentueux. Il y a effectivement “Into the Woods” de Rob Marshall avec notamment Meryl Streep, Johnny Depp et Emily Blunt. J’ai joué avec Kevin Costner et embrassé la belle Keira Knightly. J’ai achevé Horrible Bosses 2 avec Jason Bateman, Jason Sudekis, Charlie Day, Jennifer Aniston, Jamie Foxx, et Christophe Waltz. Et j’ai eu la chance de travailler à nouveau avec mon bon ami Joe Carnahan sur un thriller comique dingue, Stretch.

     

                                                                                              L.B. (Crédit-photos : B. Lacombe pour Giorgio Armani pour le portrait et Giorgio Armani pour le flacon).

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les parfums, Nos amies les stars, Nos amis les hommes, Tout nouveau tout chaud
  • Eva Longoria : "J'étais le vilain petit canard"

    P1040536.JPG

    Cannes, sa Croisette, ses stars. Parmi elles, la belle Eva Longoria, égérie de L’Oréal Paris. Nous l’avons rencontrée sur la terrasse du 7e étage de l’hôtel Martinez. Sous un soleil de plomb, elle parle de ses projets, de ses secrets de beauté mais aussi de la chirurgie esthétique.

    Pour pénétrer dans le Saint des Saints, il faut montrer patte blanche ou plutôt une accréditation officielle pas simple à obtenir. Il est vrai que la belle est très demandée. Egérie de L’Oréal Paris, elle a répondu à l’invitation de la marque pour venir la représenter auprès de la presse internationale. C’est donc au 7e étage de l’hôtel Grand Hyatt Martinez, sur la Croisette, qu’Eva a pris ses quartiers. Gros sponsor du festival depuis 1997, la marque loue le dernier étage de l’hôtel ainsi que plusieurs suites où se succèdent égéries, maquilleurs, coloristes et autres nail artists. Avec vue sur la baie de Cannes, un petit studio a été installé pour les interviews. Face à nous, la belle Américaine.

    Eva, pourquoi est-ce important pour vous d’être ici à Cannes ?

    Il y aura bientôt 10 ans que je suis ambassadrice de L’Oréal Paris, ce qui me permet de voyager partout dans le monde pour transmettre leur message. C’est un cadeau. L’Oréal Paris croit en la femme, en son excellence. Ce sont de bons produits et puis, les femmes le valent bien (NDLR : en référence au slogan de la marque « Parce que je le vaux bien »).

    Vous souvenez-vous de l’appel téléphonique de L’Oréal vous demandant de devenir une de leurs égéries ?

    Cela remonte loin mais je me rappelle que j’ai de suite appelé ma maman. Pour moi,  c’était une surprise, quand j’étais jeune, j’étais un peu le vilain petit canard de la famille.

    Quels sont vos petits rituels de beauté ?

    Le matin, je me rince le visage à l’eau. Il faut savoir que je suis fan de sérums. J’aime en appliquer surtout le soir. Quand je ne travaille pas, j’aime rester naturelle, avec simplement un peu de mascara.

    Si vous deviez donner un conseil à nos lectrices, quel serait-il ?

    De bien prendre soin de leur peau et de faire de bons soins qui vous font une belle peau justement. Boire beaucoup d’eau aussi.

    La chirurgie esthétique vous y pensez ?

    Je veux penser que je suis encore trop jeune pour ça. Ceci dit, chacun fait ce qu’il veut.

    Comment se sent-on quand on monte les marches du festival à Cannes ?

    Quand je suis sur tapis rouge, en général, je me sens bien parce que j’ai toute une équipe autour de moi pour me préparer à ça. Je suis dans les meilleures mains. Je sais aussi que je suis très chanceuse d’être ici, sur cette terrasse, et de faire ce job.

    Qu’aimez-vous porter pour un événement comme le festival ?

    Vous ne me verrez jamais dans une robe de style princesse, large. Comme je suis petite, je préfère les tenues serrées au corps. J’aime jouer avec les couleurs car je suis latino. Vous ne me verrez pas non plus avec du noir. En général, ma styliste me propose des tenues et on en discute ensemble.

    Sur le plan professionnel, quels sont vos projets ?

    La deuxième saison de « Devious Maids » que je produis vient d’être tournée. Je suis à fond là-dedans.

    Enfin, quel secret de beauté votre maman vous a-t-elle donné ?

    Celui de masser son visage en remontant toujours vers le haut.

    P1040560.JPG

     

     

                                                Hors caméra, une fille très accessible

    Quand Eva pénètre sur la terrasse en teck du dernier étage de l’hôtel Martinez, elle est évidemment au top, prête à répondre aux journalistes présents. Moulée dans une courte robe parme, elle est perchée sur des Louboutin en croco blanc et ne porte que peu de bijoux, à peine un bracelet en or « Love » de chez Cartier. Manucure impeccable, maquillage qui l’est tout autant, pas d’erreur, elle vient de passer être les mains des pros de L’Oréal Paris. D’ailleurs, entre les interviews, comme chaque journaliste réclame son selfie ou des photos pour son magazine, des pros viennent régulièrement refaire des petites retouches sur la belle. Plusieurs attachés de presse s’agitent autour d’elle. Elle, par contre, est très calme. Elle vous accueille avec un large sourire. « Salut, quel est ton nom ? ». Et hop, la conversation démarre. Les conditions ? Dix minutes maximum et pas de question sur sa vie privée. Si on la sent très pro, avec des réponses qui semblent parfois un peu écrites à l’avance, on peut cependant dire qu’hors interview, elle se montre très sympa. Sourire par ci, petit signe de la main par là, elle a déjeuné avec une vingtaine de personnes (journalistes et équipes L’Oréal Paris) et a su se montrer très accessible. 

    P1040507.JPG

     

    Pin it! Catégories : Les égéries, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Envie d'un maquillage de star ? Suivez le guide...

    Blake Lively.jpg

    Alors que le Festival de Cannes bat son plein, L'Oréal Paris, partenaire officiel du festival depuis 1997, lance un site internet qui va nous rendre la vie plus belle. Vous avez toujours rêvé de copier le maquillage topissime d'Eva Longoria ou celui de Blake Lively? C'est désormais possible grâce à L'Oréal Paris qui vient de mettre en ligne un nouveau site web, www.get-the-look.be, décliné dans une version belge bilingue. On y trouve une foule de conseils pour être la plus belle (comment éviter les frisottis dans les cheveux, comment appliquer mon blush, belle à 40 ans...) mais aussi des tutos et toutes les infos pour utiliser les mêmes produits cosmétiques que les stars. A découvrir de toute urgence... (Crédit-photos : L'Oréal Paris).

    www.get-the-look.be

     

    GET-THE-LOOK-EVA-LONGORIA - copie.jpg

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les cheveux, Les égéries, Les ongles, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Kate Winslet : "J'ai adoré jouer le rôle d'une garce"

    LANC‚ME_KATE_WINSLET_01 Copyright Tom Munro for Lancìme ∏ 2014.jpg

    La belle anglaise est actuellement à l’affiche dans “Divergente”, de Neil Burger. Elle y campe une garce autoritaire. Un rôle dans lequel on ne l’attendait pas. Elle qui vient de confirmer son statut d’égérie de Lancôme, en incarnant la gamme Rénergie French Lift.

    C’est dans un monde post-apocalyptique que “Divergente” nous emmène. Un monde divisé en 5 clans (les audacieux, les érudits, les altruistes, les sincères et les fraternels) et où, dès l’âge de 16 ans, il faut choisir son clan. Sans quoi, on devient un divergent qu’il faut éliminer.

    Dans le film, Kate Winslet joue le rôle de Jeanine Matthews, une femme autoritaire et puissante à la tête du clan des érudits. L’actrice, qui nous a peu habitués à ce genre de personnages, y a visiblement pris beaucoup de plaisir. « C’était fascinant de me glisser dans la peau de ce Hitler au féminin qui a pour mission de détruire les divergentes. Je joue la vilaine et j’ai adoré jouer le rôle de la garce”, confie-t-elle.

    Le plus étonnant ? Kate Winslet a de suite accepté de tourner le film alors qu’elle était enceinte. « Je n’ai pas hésité une seconde tant le script était fantastique. Je me suis également dit que c’était une expérience exceptionnelle et très différente. Puis, comme je voulais que mes enfants, qui sont ados, me prennent pour quelqu’un de cool, je me suis dit que de jouer dans un film de science fiction et d’action m’aiderait peut-être. Et c’est effectivement le cas ! »

    En plus de ses rôles au cinema, Kate Winslet est ambassadrice pour Lancôme. Elle est le visage de la gamme Rénergie French Lift. Elle évoque avec nous ses choix d’actrice et sa vie d’égérie.

    Kate, cela fait presque 8 ans que vous êtes égérie pour Lancôme. Cela vous passionne toujours de faire ça ?

    Vous êtes sûre? Mon dieu, le temps passe vite ! Je n’aurais jamais imaginé que notre collaboration durerait aussi longtemps. J’imagine que c’est la preuve que les soins Lancôme anti-âge fonctionnent ! Je suis fière de travailler avec une entreprise qui cherche constamment à savoir ce dont les femmes ont besoin, comment mettre en valeur leur beauté naturelle et comment capturer l’essence de la féminité.

    C’est quoi le plus intéressant quand on est égérie?

    C’est vraiment la collaboration que j’ai avec la marque maintenant. A chaque campagne, nous collaborons sur le côté créatif. Une bonne image n’arrive pas par hasard. C’est le résultat d’un gros boulot realisé par de nombreuses personnes qui ont pour objectif de travailler en équipe.

    Comment est la femme Lancôme?

    Elle est élégante, puissante et naturelle. Une beauté naturelle est importante pour moi. Je trouve rassurant qu’une marque de luxe comme Lancôme développe constamment des soins anti-âge. Ils n’essayent pas de vous changer la face mais bien de célébrer les changements naturels dûs aux processus de vieillissement  et à notre environnement.

    Vous prêtez aussi votre image à la gamme L’Absolu Rouge. Vous pouvez nous en parler?

    Cela devient pour moi un plaisir coupable! J’aime l’intemporalité d’un vrai rouge à lèvres. Cela me rappelle quand j’étais petite fille dans les années ‘80 , que j’adorais me déguiser et que je prenais les restes des rouges à lèvres de ma maman. Chaque petite fille aime faire ça. C’est un rouge à lèvres très nourissant et qui termine à merveille un look sur tapis rouge, qui lui donne aussi un petit coup de punch. Et vous pouvez avoir l’air sexy ou élégante selon le moment où vous le portez. 

    Lancome l'Absolu Nu 1.jpg

    Quels sont vos produits préférés pour le moment?

    J’aime évidemment Rénergie Yeux Multi-Lift ainsi que la lotion Rénergie Multi-Lift Redefining Beauty qu’on ne trouve qu’en Asie. Elle donne un coup de frais instantané, parfait après un vol ou une exposition au soleil.

    Quels sont vos rituels beauté?

    Le matin, ça doit être rapide car je dois conduire les enfants à l’école. J’utilise la Mousse Eclat qui nettoie rapidement puis quelques gouttes du soin Visionnaire et le Rénergie Multi-Lift qui contient un indice SPF 15. Le soir, c’est pareil : la Mousse Eclat et Rénergie Yeux. Parfois, un peu d’Absolue L’Extrait.

    Pour une sortie sur tapis rouge, comment vous préparez-vous?

    Chaque femme a envie d’être belle en toute occasion. Avec le temps, j’ai appris à me preparer pour ce genre d’événement. Je ne bois pas beaucoup. J’évite l’alcool pendant plusieurs semaines avant ainsi que le sel sinon j’ai les yeux bouffis. Je fais aussi quelques soins faciaux et j’essaie de prendre un petit déjeuner costaud car ces cérémonies sont souvent longues et vous pouvez parfois attendre longtemps avant de manger.

     

                                                                             E.D. (crédit-photos : Tom Munro for Lancôme).

     

    “J’ai toujours rêvé d’essayer de nouvelles choses”

     

    LANC‚ME_KATE_WINSLET_10 Copyright Tom Munro for Lancìme ∏ 2014.jpg

    Tous vos films sont dans des styles différents. Ce n’est pas trop compliqué de constamment passer de l’un à l’autre?

    C’est justement ça qui est bien ! Et croyez-moi, il y a des moments où je me dis : “Oh mon dieu, comment vais-je jouer cela?” mais j’ai appris avec l’expérience que la peur ne vous mène jamais nulle part et que la meilleure chose à faire est d’expérimenter.

    Est-ce qu’il y a un rôle que vous voulez absolument jouer dans votre carrière?

    J’aimerais vraiment jouer un homme.

    Un réalisateur avec qui vous avez de travailler?

    Il y en a plein et je suis fière de faire partie d’une industrie qui révèle constamment une nouvelle énergie et de nouveaux réalisateurs. J’aimerais en tout cas retravailler avec Peter Jackson. On a déjà travaillé ensemble il y a 20 ans et  ça reste toujours un bon souvenir.

    Des acteurs que vous aimeriez avoir comme partenaires?

    C’est toujours difficile de dire publiquement avec qui vous avez envie de travailler. J’ai une grande admiration pour plusieurs acteurs pour le moment. J’aimerais en tout cas realiser le challenge de jouer dans un film en français. Je parle peu français pour le moment mais ce serait une façon d’apprendre. Cela pourrait être mon prochain projet.

    En-dehors du cinéma, il y a des choses que vous rêvez de faire?

    J’ai toujours rêvé d’essayer de nouvelles choses, comme escalader des montagnes. Voir certains coins du monde qui ne seront peut-être plus là fort longtemps. J’ai aussi beaucoup apprécié aménager ma maison, l’an passé.

    Renergie-multi-lift-soin-yeux.jpg

      

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Georgia May Jagger : "Je ne suis pas une grande tige mince"

    Rimmel Stay Matt 2.jpg


    A 21 ans, Georgia May Jagger, fille du chanteur Mike Jagger et du mannequin Jerry Hall, est le nouveau top qui monte. De Chanel à H&M, en passant par Versace, Miu Miu et Vivienne Westwood, tout le monde s’arrache le top model anglais qui a la même bouche que papa et le corps sculptural de maman. Elle est actuellement le visage de la nouvelle ligne de maquillage de Rimmel. L’occasion de la questionner sur ses habitudes beauté et de découvrir que même les tops ont des imperfections…

    Quels sont vos secrets de beauté?

    Boire beaucoup d’eau et dormir beaucoup.

    Vous ne sortiriez pas de votre maison sans quoi?

    Mon téléphone, mes clés et mon rouge à lèvres.

    Quand vous vous créez un look, vous commencez par quoi : le maquillage, les vêtements ou les cheveux?

    Je commence avec les fringues parce que je passe habituellement peu de temps à me maquiller et, souvent, je le fais dans ma voiture. Pour l’eyeliner et le rouge à lèvres, c’est facile à faire. Je pense que si vous êtes trop maquillée en étant jeune, ça fait vite exagéré.

    Que faites-vous pour entretenir votre peau?

    Je l’hydrate chaque matin, surtout en hiver parce qu’en cette période, elle devient plus sèche.

    Si vous ne deviez emporter qu’un seul produit pour passer la nuit à l’extérieur, ce serait quoi?

    Un rouge à lèvres. Je trouve que les filles sont super quand elle n’ont pas de maquillage mais juste du rouge à lèvres.

    Rimmel ScandalEyes Georgia May Jagger c.jpgVous avez des modèles en beauté?

    Je pense à ma maman et ma soeur qui sont mes icônes. J’aime bien aussi les sourcils d’Oprah Winfrey et toutes les anciennes stars hollywoodiennes comme Louise Brooks.

    C’est quoi votre style pour le  maquillage ?

    Jamais parfait et légèrement couverte! Je ne passe pas des heures à faire ça. J’aimerais pouvoir mettre des faux cils mais ils finissent juste sur mon front. Rimmel Stay Glossy 3D, Big Screen Kiss, 9.99euro.jpg

    Maintenant que vous êtes le visage de Rimmel, ça vous fait quoi d’être un modèle pour bon nombre de femmes?

    Je n’ai jamais vraiment pensé que j’étais un modèle pour elles. Cela me paraît tellement peu réel ce qui m’arrive dans le travail. Je suis heureuse de représenter aussi une sorte d’imperfection. Vous savez, j’aime la nourriture et je mange beaucoup. Je ne suis pas une tige fine ou réellement grande et mes dents ne sont par alignées. Mais je pense que ça va. Je ne veux pas être parfaite, c’est impossible. J’aime quand les filles sont heureuses dans leur peau. Elles sont bien, quelle que soit leur peau ou leur nez mal fichu. Vous devez faire du mieux que vous pouvez, non?

    Sur une île déserte, vous emportez quels produits essentiels à la beauté?

    De la crème solaire, un baume pour les lèvres et de l’eau.

     

                                                     Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Rimmel).

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les égéries, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Lou Doillon porte des créations liégeoises de Louise Kopij

    DSC_3257.jpgLa chanteuse Lou Doillon était dernièrement aux Ardentes et aux Francofolies de Spa. L’occasion de revoir le public belge mais aussi de découvrir des créateurs bien de chez nous.  C’est ainsi qu’on a pu l’apercevoir avec des bijoux réalisés par la créatrice liégeoise Louise Kopij, une jeune autodidacte de 26 ans qui travaille les pierres fines et les plumes rares. « C’est ma maman qui a eu l’idée que je présente mes bijoux à Lou Doillon », explique Louise. « Elle m’a dit, « C’est une fille qui a l’air super, elle aimera ce que tu fais ». Du coup, elle m’a offert ma place pour aller aux Ardentes », poursuit Louise qui tente alors le tout pour le tout. « J’ai une copine qui connaît quelqu’un qui travaillait dans l’espace VIP. Grâce à ces personnes, j’ai pu entrer et je suis allée l’attendre dans l’espace VIP. A la fin d’une interview, elle est venue vers moi et on a discuté. Je lui ai dit que je souhaitais lui offrir deux pièces de ma collection et je l’ai laissé choisir », ajoute Louise. Le choix de Lou s’est porté sur un collier en vermeil et opale d’Ethiopie avec un pendentif en forme de goutte et sur des boucles d’oreilles asymétriques avec des plumes et une horloge. « C’est génial parce que ce qu’elle a choisi, c’est ce que j’avais pensé lui offrir. Elle est très sympa, on a discuté de tout et de rien puis elle est partie au bout d’un quart d’heure. Vraiment une chouette rencontre », ajoute Louise Kopij qui a eu la bonne surprise de voir Lou Doillon porter ses pièces le soir même, lors de son concert aux Ardentes,  puis, quelques jours plus tard, aux Francofolies de Spa. Prochain objectif « people » de Louise ? Que le duo musical français Brigitte porte ses créations !

     

                                                              L.B. (Crédit-photo : Christel Rochet). 

    Pin it! Catégories : Fashion, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Kanye West achète un bijou "Made in Belgium

    Kimy 5.jpg

    Le chanteur a craqué pour une croix dessinée par la jeune Kimy Gringoire (photo ci-dessus) qui a lancé sa marque en octobre dernier. Voilà donc un beau premier client « people » pour le jeune label bruxellois.

    Ce n’est pas tous les jours qu’on vend des pièces à des stars internationales. Cette aventure exceptionnelle, la jeune Bruxelloise Kimy Gringoire l’a vécue il y a quelques semaines. Lancée en octobre dernier, sa marque, Kim Mee Hye, a la chance d’être vendue, depuis février, chez Colette, le concept-store hyper tendance de la rue Saint-Honoré, à Paris. « J’ai contacté l’acheteuse du magasin par mail. Elle a apprécié mon travail et elle m’a passé commande », explique la jeune créatrice bruxelloise. Peu de temps après, les pièces de Kimy ont été exposées dans le magasin, dans ce que l’on appelle un « display », une vitrine. Il y a quelques semaines, alors que la Fashion Week bat son plein dans la capitale française, le rappeur Kanye West décide de faire un saut chez Colette pour faire un peu de shopping. L’étage du magasin est alors bouclé pour que la star puisse faire son choix en toute tranquillité. « Des amies qui étaient présentes sur place pour voir l’espace de vente ont été averties que Kanye West a acheté une de mes croix. L’information m’a ensuite été confirmée par le magasin », explique Kimy. Il faut dire que la jeune fille conçoit et vend des bijoux haut de gamme qui célèbrent le retour de la simplicité et dont la croix est la pièce maîtresse. Signe de foi, de croyance et d’amitié, elle a visiblement plu au fiancé de Kim Kardashian qui a acheté un modèle moyen en or jaune, 18 carats. « Mes pièces peuvent être personnalisées mais il le fera faire lui-même », précise Kimy. Quant à la croix achetée par le chanteur, elle est montée sur une chaîne en or d’environ 66 centimètres. Coût ? 2.400 euros. Mais le rappeur a pris le modèle le moins cher : un autre collier de la même marque est affiché à 4.000 euros. Raisonnable, ce Kanye finalement… 

    Kimy 3.jpg

    Quant à Kimy, elle poursuit son petit bonhomme de chemin. Passionnée par la joaillerie, elle a voulu créer une marque et tout un univers qui lui ressemblent. Elle dit notamment avoir trouvé son inspiration près d’autres designers à Bali. Elle vit entourée d’artistes dont son homme qui est tatoueur à Bruxelles. Ses pièces sont vendues à Bruxelles, Liège, Knokke et Paris mais d’autres boutiques sont actuellement sur les rangs pour vendre ses créations. 

     

                                                                                      Laurence BRIQUET

    Kimy 1.jpg


     

     

    Pin it! Catégories : Fashion, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Inès de la Fressange : "Voir les stars de près, à Cannes, c'est amusant!"

    Loreal Paris 4.jpg

    Ambassadrice de la maison Roger Vivier, Inès de la Fressange, mannequin vedette des années ’80, s’apprête à fouler, d’ici quelques semaines le tapis rouge de Cannes. L’occasion de faire le point avec elle sur sa conception de la beauté et sur le mythique festival.

    Inès de la Fressange est une icône. Mannequin star des années ’80, égérie (entre autres) de Chanel, styliste, maman de deux adolescentes, compagne d’un patron de presse et femmes d’affaires, elle est actuellement ambassadrice de la marque de chaussures haute couture Roger Vivier (qu’elle dirige avec Bruno Frisoni) à laquelle elle apporte sa touche de classe et d’élégance. Les boots de John Lennon, c’est Vivier. L’inventeur des talons aiguilles, c’est encore lui.

    La jolie quinqua qui a édité un guide (« La Parisienne », un recueil de bonnes adresses et d’astuces beauté et déco qui s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires) prête également ses traits à L’Oréal Paris qui est le partenaire beauté du festival de cinéma. Les égéries de la marque s’y retrouvent et y font leur show. Inès n’échappe pas à la règle.

    Que représente pour vous le fait d’appartenir à la famille L’Oréal Paris à Cannes ?

    Et bien c’est très gai d’être associée à un des événements culturels les plus importants de l’année. Le monde de la mode et de la beauté ont toujours côtoyé celui des arts et l’alliance me semble limpide.

    Si vous deviez décrire l’expérience de Cannes en un mot, lequel serait-il ?

    Excellence !

    Comment décririez-vous l’ambiance et l’atmosphère de Cannes?

    Rigolote !

    Comment vous préparez-vous à ce planning très chargé du Festival de Cannes?

    Avec gaîté, c’est une parenthèse agréable pour moi. Mon unique souci : trouver des robes dans lesquelles je ne me sente pas déguisée mais à la hauteur de l’événement. Ensuite je sais que je serai entourée de grands professionnels de la beauté, l’équipe l’Oréal Paris, les coiffeurs, les maquilleurs et une organisation en béton. La confiance est un secret de beauté ... 

    Loreal Paris 2.jpg

    Quelle est la partie la plus excitante du Festival de Cannes?

    Bon, allez, n’ayons pas honte : je suis un peu midinette et voir les stars de près c’est amusant !

    Quelle est votre secret pour garder un look make-up impeccable du matin au soir ?

    Peu d’alcool, du sommeil, un démaquillage à fond quel que soit l’heure du coucher.

    Quels produits utilisez-vous dans votre trousse de maquillage?

    J’ai toujours sur moi le Mascara Cil Architect 4D, le rouge à lèvres Color Riche et le fond de teint Accord Parfait.

    Quelle est votre routine beauté avant un tapis rouge?

    J’applique toujours un soin Revitalift et le shampoing et masque Haute Expertise Ever Pure. Et quelques blagues avec Stéphane le coiffeur et Michael le styliste car l’amitié et la gentillesse ça vous sécurise alors forcément on est mieux. 

    Loreal Paris 1.jpg

    Quel type de coiffure aimez-vous porter avant un tapis rouge? Comment préparez-vous vos cheveux ?
J’adore la ligne pour les cheveux Shu Uemura et depuis toujours la laque Elnett, et dernièrement je me suis aperçue que si je mettais de la laque directement sur des rouleaux (oui oui des bigoudis !) et bien les cheveux tenaient encore mieux lorsqu’il faisait très chaud.

    Comment s’exprime la beauté d’un acteur?

    Ah ah comme tous les mecs ! S’ils n’ont pas l’air trop sot !

    Quel est l’acteur / l’actrice qui vous inspire le plus? Pourquoi ?

    Eh ! Mais impossible de vous dire, je vais avoir une scène à la maison moi !!! (Bon en secret disons Russell Crowe, Adrian Brody, Sean Connery et celui qui joue Bates dans Downton Abbey mais je ne connais pas son nom !)

    Quel est votre film favori?

    « Un monde meilleur ».

    Si vous étiez un film, lequel seriez-vous?

    « Funny face ».

    Qu’est-ce que le cinéma vous a apporté?

    Une partie de ma culture et beaucoup de pop-corn.

    Si le Festival de Cannes était un sport, lequel serait-il?

    Le sport c’est quoi ça ?!!

    Pour vous, que veut dire être une égérie L'Oréal ?

    Avant tout, c'est une grande source de fierté ! Ensuite, je suis traitée comme une reine, ce qui me permet d'être à mon avantage.

    Comment définiriez-vous la beauté ?

    Tout ce qui vous apporte la joie.

    Que représente le festival du film de Cannes pour vous ?

    Quelques jours passés loin de la vie quotidienne, loin de la réalité, qui sont très glamour et où je croise des personnes extrêmement talentueuses dans une ambiance merveilleuse. C’est également un privilège parce que j’ai la chance de voir de très bons films avant tout le monde. J’apprécie que L’Oréal soit impliqué dans cet événement fabuleux. 

    Loreal Paris 5.jpg

                                                   Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Paris). 

    Pin it! Catégories : Les égéries, Nos amies les stars
  • Sean Penn : "Honte à ceux qui ne font rien pour Haïti"

    IMG_4879 - by Danny Moder.jpg

    Depuis plusieurs mois, l’acteur américain œuvre à a reconstruction d’Haïti. Il déplore l’absence d’entreprises « courageuses et socialement responsables » qui  pourraient rebooster le pays. Il s’est récemment trouvé un allié de choix en la personne du couturier Giorgio Armani qui a décidé de partager son combat.

    Depuis plusieurs années, l’acteur Sean Penn, aussi connu pour son talent d’acteur et de réalisateur que pour sa réputation de bad boy, mène un grand combat auprès des plus défavorisés et notamment des habitants d’Haïti touchés par un terrible tremblement de terre en 2010. Son combat, il déclare qu’il ne l’arrêtera que « quand la vie aura repris le dessus sur la mort ».

    L’occasion pour nous de faire le point avec lui sur les réalisations de l’association qu’il préside là-bas ainsi que l’aide récente que lui a apportée son ami Giorgio Armani qui vient de faire don de 500.000 dollars pour redonner aux Haïtiens de l’eau potable.

    Pourquoi défendez-vous la cause d’Haïti ?

    Je n’étais jamais allé en Haïti avant le tremblement de terre. Je suivais l’actualité comme tout le monde et j’ai halluciné devant le nombre de morts. J’ai vu tous ces blessés à qui on donnait de l’ibuprofène et de l'alcool en guise d’anesthésie avant de les amputer. Mon fils venait d’être blessé à la tête et j’ai pu voir à quel point la science moderne et la prise de médicaments adaptés l’ont aidé à survivre. J’ai commencé par réunir une petite équipe pour faire le plein de médicaments et j’ai demandé au Département d’Etat et au Southern Command l’autorisation d’atterrir à l’aéroport de Port-au-Prince, en proie au chaos. C’est comme ça que tout a commencé. Le pays était totalement dévasté et traumatisé mais j’ai découvert ensuite que les populations souffraient déjà bien avant le séisme ; tout ce qui ressemble de près ou de loin au confort moderne leur était totalement étranger. Et le drame du tremblement de terre est venu s’ajouter à ça – mais en même temps, il a permis de révéler l’incroyable force de la population qui, je crois, nous a tous inspirés. Quand on regarde les décombres d’un quartier où rôdent la douleur et la mort, on se dit « je peux arranger ça… », mais quand je suis monté dans l’hélicoptère, la première fois, et que j’ai découvert l’ampleur du désastre, j’ai été anéanti par la gravité de la situation. Il n’était plus question d’arranger les choses, mais bien de faire tout, absolument tout ce qui était possible pour aider.

    Parlez-nous de l’allocation des fonds et de votre contribution personnelle. 

    IMG_1306 - By Keziah Jean.jpg

    Je peux vous dire que, personnellement, j’y ai mis des millions de dollars. Tout ce que je peux, je le donne. Mais ce n’est pas juste une question d’argent. La confiance en Haïti est tout aussi importante. Où est l’entreprise courageuse et socialement responsable qui va servir à la fois les intérêts des Etats-Unis et ceux du peuple haïtien en investissant dans ce pays aux possibilités infinies ? Où sont ces entreprises? Honte à ceux qui restent immobiles alors qu’ils pourraient agir.

    Quelle est votre vision de l’aide humanitaire et quelle est sa place dans le monde d’aujourd’hui ?

    La plupart des gens avec qui j’ai travaillé en Haïti, d’abord comme fondateur/directeur, puis comme Président de J/P Haitian Relief Organization, continuent de nous faire profiter de leurs compétences extraordinaires, de leur expérience et de leur engagement à toute épreuve. Comme pour n’importe quelle catastrophe, les petites et grandes organisations humanitaires doivent toujours traverser un champ de mines virtuel fait de bureaucratie et d’obstacles imprévisibles.

    En Haïti, vous vous retrouvez si souvent entouré de désolation et de destruction. Selon vous, reste-t-il de l’espoir et de la beauté dans ce pays ?

    Haïti a été pillée, spoliée et exploitée pendant si longtemps que la pauvreté endémique en est devenue sa condition historique. Mais les Haïtiens sont résistants et ils s’en sortiront. Il y a une vue du camp que j’aime tout particulièrement. Quand j’y monte, je me dis « regarde-moi ça ! ». Il suffit d’assainir la situation pour que tout devienne extraordinaire. Et c’est comme ça dans tout le pays. C’est pour ça que je ne doute jamais. Jamais je ne doute de la réussite de ce pays. Ses progrès sont si concrets et maîtrisés que l’échec est tout simplement impossible.

    M. Armani et vous avez unis vos forces. C’est un homme qui croit en l’engagement à long terme. Comment en êtes-vous venus à collaborer en faveur d’Haïti ?

    Je suis très reconnaissant à mon ami Giorgio Armani de son généreux soutien à J/P HRO. La reconstruction d’Haïti va nécessiter les efforts soutenus d’individus passionnés pour de nombreuses années encore. Je ne m’arrêterai que lorsque la vie aura repris le dessus sur la mort. Pour moi, il est hors de question de laisser tomber ces familles. Comment vivre avec ça sur la conscience ? Quelle que soit la situation, je vois toujours la lumière au bout du tunnel. Et quand j’observe la situation d’Haïti avec du recul, je la vois très clairement, cette lumière.

    Sur le plan personnel, en tant qu’acteur accompli et oscarisé, comment équilibrez-vous toutes les facettes de votre vie ? Faut-il les compartimenter ?

    C’est comme ça la vie. La vie c’est ton travail, c’est les gens que tu aimes, c’est tes enfants. La vie, c’est à la fois tout ça et rien – aucun élément ne fonctionne sans l’autre. C’est juste impossible. Et c’est pour ça que je ne dissocie pas ma carrière au cinéma de mon engagement pour Haïti, ni tel film de tel autre. C’est un p****n de grand tout.

     

                  Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Danny Moder et Keziah Jean pour les photos de Sean Penn, Giorgio Armani pour le flacon et Julian Broad pour la photo de Giorgio Armani). 

    Giorgio Armani 2.jpg

     

    Giorgio Armani a récolté plus de 52 millions de litres d’eau

     

    Il y a maintenant 3 ans que Giorgio Armani a créé son challenge « Acqua for Life » qui vise à améliorer l’accès à l’eau pour des populations défavorisées. Bilan ? 52 millions de litres d’eau ont été collectés l’an passé grâce à la vente de flacons de parfum. Récemment, Acqua for Life a fait un don de 500.000 dollars à l’association de Sean Penn. Cet argent sera utilisé dans le quartier surpeuplé de Delmas, à l’est de Port-au-Prince.

    M. Armani, pourquoi un homme d’affaires tel que vous s’engage-t-il dans une cause humanitaire ?

    Par obligation morale en tant qu’homme qui a réussi. Mon statut me permet non seulement de promouvoir des idées et de les faire entendre, mais aussi de mener à bien des projets qui peuvent avoir un réal impact sur la vie des gens. Avec Acqua for Life, j’ai constaté qu’en aidant concrètement les populations en difficulté, nous pouvons leur redonner de l’espoir et améliorer leur situation. Cela m’a donné envie d’en faire encore plus pour Acqua For Life en 2013.

    Pourquoi avoir consacré ce programme à l’eau ? Que représente-t-elle pour vous ?

    Le projet Acqua for Life est né d’une philosophie aussi simple que fondamentale : l’eau est un des éléments les plus essentiels à la vie et pourtant, dans de nombreux endroits du monde, les ressources en eau potable sont limitées et difficilement accessibles. L’accès à l’eau potable constitue sans doute l’un des plus grands enjeux du 21e siècle, une condition sine qua non au développement sur le long terme.

    Comment s’était déroulé cette collaboration avec Sean Penn ? 

    Giorgio Armani by Julian BROAD (c).jpg

    Elle a été très enrichissante pour moi. Sean est un grand acteur et un grand réalisateur, mais c’est avant tout un grand homme. Je suis heureux de jouer un rôle dans son travail au service des autres en m’associant à son engagement humanitaire. Sean est plus un homme d’action que de mots, je me retrouve complètement dans son pragmatisme. Je le connais depuis longtemps et c’est un ami cher. Je suis fier d’être à ses côtés pour ce projet. Sean a des qualités rares et j’ai été immédiatement séduit par son talent extraordinaire. C’est un ami fidèle et capable de changer la vie des gens.

    Une dernière question, que pensez-vous du style de Sean Penn ?

    Sean a un style que j’adore, à la fois nature et sophistiqué. Le jean ou le costume lui vont très bien car c’est toujours sa personnalité qui domine : cette qualité m’a toujours frappé et fasciné.

     

                                                                                                             L.B.

     

     

     

     

    Pin it! Catégories : Les parfums, Nos amies les stars, Nos amis les hommes, Tout nouveau tout chaud