Nos amies les stars - Page 3

  • Rihanna craque pour la marque belge Thea

    Bagues dès 600 euros.jpg

    Rihanna, les Anges de Victoria’s Secret, Miranda Kerr, Cara Delevingne ou Kate Moss : les stars craquent toutes pour les bijoux de la marque belge Thea. Créée il y a 4 ans par Emilie Duchêne, la petite marque qui monte fourmille d’idées pour les prochains mois et nous promet déjà des couleurs et du peps pour cette saison.

    Vous avez sans doute déjà vu ces magnifiques bijoux sur des stars ou même sur une copine. Les bijoux Thea sont reconnaissables. Il s’agit en effet d’un concept personnalisable, d’un bijou unique, fabriqué sur mesure et 100 % belge. Or, diamant, tout est là pour nous faire rêver. 

    Rihanna a craqué pour la marque.png

    A l’origine ? La jolie Emilie, Duchêne, la fille de Luc Duchêne (qui a lancé les marques Chine, Luc.Duchene et Mer du Nord). Emilie a voulu créer sa collection de bijoux, Thea, en hommage à sa fille. Au début, la marque a démarré avec des bagues et des bracelets, en or rose, blanc ou jaune, que l’on personnalisait avec un prénom, une date ou un souvenir. Et déjà cette notion de pièce unique et sur-mesure. La gamme s’est élargie avec des pierres. On retrouve maintenant des diamants noirs, des colliers, des boucles d’oreilles, des bagues de phalanges, des boutons de manchettes pour hommes, des bracelets pour enfants et même des studs (clous d’oreilles) et des collections plus colorées comme la récente Rainbow qui mise sur la couleur et la fantaisie. La jeune femme a pu la lancer grâce au soutien du projet Kickstarter qui lui a permis de décrocher plus de 25.000 euros. Le tout, en gardant cet esprit de personnalisation et de pièce unique qu’on aime s’offrir pour se faire plaisir. 

    Stud coeur, à partir de 190 euros.jpg

    Candice, Alessandra et les autres

    Depuis son lancement, la marque n’a cessé de séduire les stars. Après Kate Moss et sa fille Lila, il y a eu les célèbres mannequins de la marque de lingerie américaine Victoria’s Secret. Vous voyez la marque qui fait défiler ses filles tels des oiseaux de paradis ? Toutes, plus sublimes les unes que les autres. Au total, 12 Anges (dont Candice Swanepoel, Alessandra Ambrosio ou Behati Prinsloo) arborent une sublime bague de la marque belge Théa. « J’ai été contactée par une des stylistes de Victoria’s Secret. Elle avait découvert mon univers via Pinterest (NDLR : un réseau communautaire) et elle cherchait une nouvelle marque de bijoux que les filles porteront dans le catalogue de la marque », explique Emilie Duchêne.  « C’était tellement énorme, j’étais tellement étonnée. J’ai répondu à la styliste pour lui demander comment nous pourrions collaborer », ajoute-t-elle. Une fois l’effet de surprise passé, elle s’est mise au travail. Pour 5 à 6 filles (les plus connues), elle a réalisé une bague avec leur prénom. Les autres ont eu droit à un bijou avec leurs initiales, sous la forme d’une double bague de phalange. 

    Les bijoux faits pour Kate Moss et sa fille Lila.jpg

    On le sait, la marque américaine aime mettre en avant ses mannequins. « Elles ont déjà porté des bijoux où il était écrit « Angel » ou « VS » pour le catalogue mais, ici, on va un pas plus loin dans la personnalisation », confie la Bruxelloise.

    « Le deal, c’était que les filles gardent le bijou après le shooting pour le catalogue », poursuit Emilie. « Elles ont joué le jeu et partagé des photos d’elles avec mes créations sur les réseaux sociaux en me mentionnant. Depuis lors, j’ai une foule de commandes provenant des Etats-Unis. Je touche là un autre marché, c’est génial », ajoute la créatrice qui avait, on l’a dit, séduit le mannequin Kate Moss avec ses bijoux. Cette dernière lui avait dit : « J’adore ce que vous faites, c’est canon et j’en veux pour mes copines ! ». On a également vu Rihanna, Cara Delevingne ou Jessica Alba porter des bijoux Thea. 

    Elle a de la suite dans les idées.jpg

    Retrouvez son univers sur : www.thea-jewelry.com

     

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Thea Jewelry).

    Pin it! Catégories : Fashion, Les tendances, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Liz Hurley lutte contre le cancer du sein

    William P. Lauder et Elizabeth Hurley Iont illuminé l'Empire State Building - crédit Estée Lauder copie.jpg

    Elizabeth Hurley est actrice, mannequin, créatrice de maillots de bain, agricultrice et maman. Depuis ses débuts en tant qu’ambassadrice d’Estée Lauder en 1995, l’égérie à la beauté intemporelle a fait sien l’objectif qui animait Evelyn H. Lauder, à savoir sensibiliser le public à l’importance de la santé du sein et lever des fonds dans le monde entier afin de financer la recherche et de trouver un remède au cancer du sein. Elle est ambassadrice mondiale de la campagne BCA, Breath Cancer Awareness Campaign, la campagne de sensibilisation du cancer du sein du groupe américain qui démarre en octobre.

    Liz, qu’est-ce qui vous a poussée à vous associer à la campagne BCA ?

    J’étais très proche de ma grand-mère, une femme merveilleuse, débordante d’énergie et qui aimait s’amuser. Lorsqu’elle a découvert une grosseur au niveau de son sein, elle a eu trop peur pour en parler. En fait, elle a attendu deux ans avant de dire à quelqu’un qu’elle avait un cancer du sein. Cette histoire m’a terriblement marquée, et lorsqu’Evelyn Lauder m’a demandé de l’aider en participant à la campagne BCA peu après mes débuts en tant que mannequin pour Estée Lauder, je me suis tout de suite sentie concernée par cette cause. Ma grand-mère venait de décéder des suites de sa maladie, et je voulais lui rendre hommage, aider à diffuser le message sur l’importance de la santé du sein et contribuer ainsi à sauver des vies. 

    Liz Hurley crédit Estée Lauder.jpg

    Quelles actions menez-vous en qualité d’ambassadrice mondiale pour la campagne BCA ?

    Chaque année, c’est avec plaisir que je me rends aux quatre coins du monde afin de diffuser le message de
la campagne BCA à propos de la santé du sein, de l’éducation et de l’importance de la recherche médicale pour trouver un remède à la maladie. Je rencontre de nombreuses personnes qui ont été touchées par le cancer du sein et je discute avec des chercheurs qui font d’énormes progrès sur la voie de l’éradication de cette maladie. Toutes ces personnes m’inspirent énormément, de même que tout ce qu’elles mettent en œuvre pour soutenir la cause et encourager leurs proches à faire de même. C’est ce que le slogan « Ensemble, nous sommes plus forts » signifie à mes yeux. C’est en unissant nos forces et en luttant ensemble pour atteindre un objectif commun que nous pourrons réellement obtenir des résultats, et je suis convaincue qu’Evelyn penserait la même chose. Cette année, j’encouragerai des femmes et des hommes du monde entier à démontrer en quoi chacune de nos actions peut avoir un impact sur la lutte contre la maladie. Nous persévérons aujourd’hui avec le même dévouement et le même engagement qu’Evelyne manifestait jadis.

    Au fil des ans, vous avez noué une relation d’amitié avec Evelyn Lauder. Quel est votre plus beau souvenir d’une action que vous et Evelyn avez menée de front en faveur de la lutte contre le cancer du sein ?

    Evelyn Lauder dirigeait le mouvement mondial de sensibilisation du cancer du sein de manière forte, inspirante et passionnée. Elle était un merveilleux mentor ! Je garde de très bons souvenirs de nos nombreux voyages à travers le globe. Je me rappelle avoir été particulièrement émue lorsqu’en 2010, nous avons établi le premier record mondial d’illumination
du plus grand nombre de monuments pour une cause en l’espace de 24 heures. Evelyn et moi avons allumé ensemble le dernier d’entre eux, l’Empire State Building, en y projetant un rose éclatant. C’était un moment fort pour nous deux, et je n’oublierai jamais notre émotion, nous qui savions que cet effort mondial était en train d’attirer l’attention sur l’importance de la santé du sein et allait être une source d’inspiration pour le monde entier. Chaque fois que je poursuis la tradition et que j’illumine un monument emblématique, je ne peux m’empêcher de penser à Evelyn. 

    Emulsion hydratante Clinique, 54,80 euros dont 14,55 euros au profit de l'action.jpg

    Que souhaiteriez-vous que les gens
du monde entier retirent de la campagne BCA de cette année ?

    Le cancer du sein ne connaît pas de frontières et ne fait pas de discrimination : il peut frapper tout le monde, quel que soit le pays. Nous avons déjà accompli de grandes choses, mais il reste encore beaucoup à faire pour que le cancer du sein ne soit plus qu’un lointain souvenir. J’ai l’espoir que, partout dans le monde, les gens se rendront compte de l’impact que chaque action, même insignifiante en apparence, peut avoir pour nous rapprocher d’un monde sans cancer du sein. Des démarches simples peuvent être très utiles, comme rappeler à ses amis de planifier leurs rendez-vous médicaux annuels ou faire un don en l’honneur d’un être cher pour soutenir la recherche par l’intermédiaire de la Breast Cancer Research Foundation® (BCRF). Collectivement, nos actions peuvent avoir un impact bien plus marqué. 

    On se fait plaisir en soutenant la recherche, avec ce blush Clinique (26,60 euros dont 3,65 euros pour la recherche).jpg

     

     

    « Adoptez un mode de vie sain »

     

    Cette cause vous tient vraiment à cœur. Comment encouragez-vous vos proches à agir à vos côtés ?

    J’ai la chance d’avoir des amis et des proches très dévoués, qui sont chaque année à mes côtés. Certains portent le ruban rose tout au long de l’année, la plupart me tiennent au courant lorsqu’ils prévoient leurs rendez-vous médicaux et j’insiste toujours sur l’importance de surveiller sa santé.

    Quelle action simple en rapport avec la lutte contre le cancer du sein aimeriez-vous que davantage de gens entreprennent dans le monde ?

    J’aimerais que les gens consultent régulièrement leur médecin et fassent vraiment preuve de proactivité lorsqu’ils ont l’impression que quelque chose d’anormal se passe dans leur corps. 

    William P. Lauder, Elizabeth Hurley et une partie du personnel crédit Estée Lauder.jpg

    Qui est votre plus grande source d’inspiration ?

    Mon fils, Damian. En tant que maman, je veux la meilleure vie possible pour lui, ce qui implique de grandir dans un monde où il n’aura pas à craindre que ses proches soient touchés par cette horrible maladie.

    Que faites-vous pour décompresser après une longue journée ?

    J’aime prendre un bon bain chaud le soir avant d’aller dormir, et flâner dans ma ferme avec mon fils.

    Vous avez un mode de vie très sain. Donnez-nous un bon conseil !

    La recherche montre qu’un mode de vie sain joue un rôle important dans la prévention du cancer du sein. J’aime la nourriture simple. Je possède ma propre ferme biologique et je ne mange que de la viande provenant de mon élevage. Je cultive la plupart de mes légumes et j’achète le reste sur les marchés à des agriculteurs locaux.

    Vous parcourez le monde. Quel est votre secret pour avoir toujours l’air au top en voyage ?

    Il est important de s’hydrater, que ce soit sur la route ou en avion. J’essaie toujours de commencer la journée par un grand verre
d’eau avant de faire quoi que ce soit d’autre. Lorsque je suis en déplacement, j’ai toujours une bouteille d’eau sur moi et j’en emporte une dans mon sac ou dans ma voiture. En plus de ça, j’utilise le sérum Advanced Night Repair d’Estée Lauder deux fois par jour depuis 20 ans, je ne peux pas m’en passer !

     

    Des produits de beauté vendus pour la bonne cause 

    Trois mini rouges à lèvres dans un sac bandoulière Estée Lauder, 33,11 euros dont 20% des ventes reversées pour la campagne BCA.jpg

     

    C’est en 1992 qu’a été lancée avec courage et audace la campagne de sensibilisation du cancer du sein (BCA) de The Estée Lauder Companies par Mme Evelyn H. Lauder. Cette année-là, elle avait co-créé le label « Ruban rose », symbole universel de la santé du sein. Dédiée à la lutte contre le cancer du sein par le biais de l’éducation et de la recherche médicale et actuellement active dans plus de 70 pays, la campagne BCA a permis de récolter plus de 51 millions d’euros en faveur de la recherche, de l’éducation et des soins médicaux dans le monde entier, dont près de 40 millions d’euros ont servi à financer 185 projets de recherche de la Breast Cancer Research Foundation® (BCRF) aux quatre coins du monde ces 21 dernières années.

    À l’heure actuelle, pour chaque euro récolté, la BCRF alloue 81 cents à des programmes de recherche et de sensibilisation. Elle a jusqu’à présent récolté plus de 497 millions d’euros, qui ont permis d’alimenter les découvertes en matière de biologie des tumeurs, de génétique, de prévention, de traitement, de survie et de métastases.

    L’action de Mme Lauder est aujourd’hui poursuivie par son fils, William P. Lauder, président des sociétés du groupe Estée Lauder.

    Quatre marques du groupe participent à l’action : Estée Lauder, Clinique, Aveda et Darphin. Elles vendent chacune des produits spécifiques au profit de la lutte contre le cancer du sein. Chez Clinique, par exemple, une émulsion hydratante et un blush vendu dans une jolie pochette rose. Une partie des bénéfices des ventes sont reversés à l’opération.

    La campagne de cette année démarre début octobre jusqu’au 4 février 2016, journée mondiale contre le cancer.

                                                                                              L.B. (Crédit-photos : Estée Lauder)

     

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les égéries, Les soins, Les tendances, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • L'Oréal Paris voit la vie en rose avec John Legend

    L'Oréal Paris.jpg

    Le chanteur est la star de la nouvelle campagne L’Oréal Paris, pour la collection « Les Roses » : quatre rouges à lèvres et quatre vernis, imaginés par d’autres stars de la marque comme Julianne Moore et Jennifer Lopez.

    Pour sa nouvelle collection, disponible depuis le début de ce mois, L’Oréal Paris a frappé fort en associant le chanteur John Legend à son casting d’égéries dont les actrices Eva Longoria et Blake Lively.

    C’est dans le plus grand secret du Festival de Cannes, en mai dernier, que L’Oréal Paris a préparé une campagne exclusive réunissant son casting d’égéries et John Legend. Qui de mieux que ce chanteur oscarisé et aux neuf Grammy Awards pour réinterpréter avec ces femmes sublimes l’hymne à la beauté qu’est « la Vie en Rose » d’Edith Piaf ?  «  J’ai été inspiré par la mélodie et les magnifiques paroles et, comme l’amour et les relations humaines sont le corps de la plupart de mes chansons, cela m’a naturellement parlé », explique le chanteur. « Ce fut très facile de m’immerger dans ces paroles, étant donne que l’amour est un langage universel », ajoute-t-il. 

    La gamme créée par les stars.jpg

    Tournage exceptionnel

    Sous l’œil de Norman J. Roy, un appartement haussmanien a été reconstitué et totalement peint de rose pour servir de décor à un tournage exceptionnel.

    Tout cela pour présenter la plus délicate collection exclusive, « Les Roses », dans la gamme Color Riche, une collection de quatre rouges à lèvres et vernis roses signés par les égéries Jennifer Lopez, Blake Lively, Julianne Moore et Doutzen Kroes. 

    Blake Lively et Liya Kebede.jpg

    Le principe ? Les roses néo-coordonnés. La marque a voulu que ses roses ne soient pas similaires mais coordonnés. Du coup, l’accord entre le rouge à lèvres et le vernis se fait de manière subtile. Et à chaque star sa couleur. Doutzen, c’est le rose fuschia, J Lo, c’est plutôt le rose magenta tandis que Blake Lively apprécie le rose pêche et Julianne Moore, le rose grenadine.

    Cette gamme est disponible exclusivement chez Di et Kruidvat.

     

                                                                   Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Paris)

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les égéries, Les ongles, Nos amies les stars, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Julia Roberts : "Je veux continuer à être un modèle d'un certain âge"

    FPO_shot_04_017_106852_RT1_v3.jpgLa belle actrice oscarisée de 47 ans est magnifique dans la nouvelle campagne de Lancôme pour la nouvelle déclinaison de “la Vie est Belle” (eau de parfum intense), disponible maintenant en parfumerie. L’occasion d’évoquer avec elle sa carrière, ses relations avec la marque française mais aussi sa famille.

    Vous êtes égérie de Lancôme depuis déjà 6 ans. Comment votre relation avec la marque évolue-t-elle?

    Je peux vous parler sans fin à quel point la marque est super ainsi que les gens avec qui je travaille. J’ai toujours dit que je souhaitais être un modèle d’un certain âge. Ils vont encore devoir me garder quelques années, jusqu’à mes 50 ans ! Quand ils travaillent sur le parfum “La Vie est Belle”, ils m’incluent à chaque étape du processus. Je me sens comme une ado ! Un jour, une marque m’avait demandé pour être leur égérie. Mon époux m’a demandé “Qu’est-ce que ça sent? ”. J’ai dit : “Je ne sais pas, je n’ai pas reçu le parfum”. Il m’a dit : “A ta place, je le sentirais quand même”. Ce que j’ai fait et je n’ai jamais été aussi rapide pour appeler mon agent.

    Qu’est-ce que ça vous fait de représenter “La Vie est Belle”, une fragrance lancée en 2012 et qui connaît un succès mondial?

    Quand je suis arrivée, je ne connaissais rien à la manière dont tourne le business des fragrances. Tellement de temps, d’efforts et d’argent pour créer quelque chose, de la première molécule au ruban sur le flacon. Du coup, je suis stressée au moment du lancement. J’ai envie que ça marche car chacun s’est tellement investi. Mais je dois aussi dire que je prends beaucoup de plaisir et de joie à voir ce succès. C’est le parfum favori de ma maman.

    Quand est-ce que vous vous dites que “La Vie est Belle”?

    Quand je vais travailler avec des gens que j’apprécie. Pour Lancôme, il y a un certain nombre de jours dans l’année où on bosse tous ensemble (les équipes de  France, de New York..). C’est un peu le rêve de toutes les filles d’avoir les plus belles crèmes sur la peau, le plus sublime des mascaras… C’est tellement gai. Mes enfants m’accompagnent quand ils sont en congé. C’est génial quand le professionnel peut se mêler au privé. Absolue L'Extrait Elixir, 355 euros, disponible en octobre 2014 - copie.jpg

    Quels produits de la marque sont vos chouchous?

    J’aime la nouvelle crème Absolue L’Extrait et l’élixir, dans le pot noir. C’est hydratant et doux comme de la soie. On n’a pas l’impression d’avoir un masque épais sur la peau.

    On va faire un petit questionnaire chinois à propos de la beauté. Si la beauté était une musique, elle serait…

    Celle de Dave Matthews, à la fin d’un repas, le soir, où nous serions tous dehors à regarder les étoiles et écouter cette musique.

    Une matière?

    Un t-shirt doux en coton.

    Un fruit ?

    Une douce mangue.

    Un sentiment?

    Regarder dans les yeux quelqu’un que vous aimez.

     

                                                                   Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Josh Olins for Lancôme 2015 et Lancôme).

     

    “Mes héros? Les mamans qui se démènent pour payer les factures  !”

     

    Pour la campagne publicitaire, vous retrouvez Ryan Murphy vous avait déjà dirigée, en 2010, dans “Mange, prie, aime”. Vous avez l’habitude de créer des relations de longue durée avec des réalisateurs?

    Je réalise que j’ai souvent travaillé plusieurs fois avec les mêmes personnes. C’est chouette de créer des liens et de nouer des relations avec des réalisateurs qui savent alors jusqu’où ils peuvent vous pousser et jusqu’où vous êtes capable d’aller.

    Y a-t-il quelque chose dans votre carrière que vous n’avez pas encore accompli?

    J’aimerais refaire certaines choses mais en mieux, j’imagine. FPO_shot_02_178_106852_RT1_v2.jpg

    Qu’est-ce qui rend votre journée belle?

    Les ondes de ma maison et comment se porte ma famille dicte vraiment ma journée.

    Votre livre du moment?

    Je viens de lire “Wonder”, un livre pour jeune adulte. Je l’avais acheté pour mon fils et j’ai eu envie de le feuilleter avant de lui donner. J’ai finalement tout lu et ça m’a boulversée. C’est l’histoire d’un gamin de 11 ans défiguré par plusieurs problèmes sur le visage. La manière dont c’est écrit change votre point de vue.  C’est un livre fantastique.

    Le dernier film que vous avez apprécié?

    The Grand Budapest Hotel. C’est génial.

    Votre chanson du moment?

    Une chanson que mes enfants chantent en ce moment mais dont je ne me souviens plus du titre. C’est d’Imagine Dragons.

    “Demons”?

    Oui ! Mes enfants la chantent si bien. Je l’ai entendue aussi à la radio, j’aime bien.

    Comment aimez-vous passer du temps?

    Avec mes enfants ou mon mari. Récemment, il avait terminé un travail et nous sommes partis à deux pour un long week-end. Les enfants sont importants mais il faut aussi penser à soi.

    Qui sont vos héros?

    Les mamans qui font chaque jour ce que je fais sans avoir l’aide dont je dispose ou que je peux avoir quand j’en ai besoin. Les femmes qui se démènent pour que leurs factures soient payées. Celles qui vont bosser alors qu’elles aimeraient rester à la maison avec leurs enfants. Cela inclut mes amies qui font ça avec joie et talent malgré 1.000 trucs à faire.

    Qui a le plus d’influence sur vous?

    Mon mari. Il est remarquable.

    Quelle est votre plus grande qualité?

    Mon sens de l’humour.

    Votre plus grande peur?

    Mourir, comme tout le monde, je pense. Ne pas avoir tout fait et dit les choses que j’avais envie de dire.

    Quelles sont les qualités que vous appréciez chez un homme?

    Mon dieu, il y en a tellement ! Je pense à mon mari et à l’intérêt qu’il porte aux autres, à la patience qu’il a avec les enfants.

    Votre fleur préférée?

    La jacinthe.

    Qui a façonné votre vision de la beauté?

    Ma maman et son eyeliner liquide. J’aimais quand elle l’appliquait. J’ai tenté une fois de l’imiter et je me suis retrouvée avec un oeil complètement noir.

    Comment gérez-vous votre routine beauté avec 3 enfants?

    C’est une grande scène humoristique. Il faut juste s’assurer que chacun est propre et sent bon. C’est tout ce qui compte. FPO_shot_05_141_106852_RT2_v3.jpg

    Quand vous sentez-vous en confiance?

    Quand je m’assois avec des amis autour d’un bon plat que j’ai préparé. Je me sens bien.

     

    Bio Express

     

    -      Julia Roberts est née le 28 octobre 1967, à Atlanta, en Géorgie (USA). Elle a 47 ans.

     

    -      Elle a démarré au cinéma en 1986 avec des petits rôles et des tournages pour des publicités.

     

    -      Le premier film qui l’a révélée au public, c’est “Potins de femmes” de Herbert Ross, en 1989.

     

    -      Elle est craquante et magnifique en prostituée dans “Pretty Woman”, en 1990, aux côtés de Richard Gere. Son destin fait rêver toutes les jeunes filles de sa génération.

     

    -      Dix ans plus tard, elle est oscarisée pour son rôle de mère célibataire qui se bat contre une grosse entreprise polluante dans “Erin Brockovich, seule contre tous”, du réalisateur Steven Soderbergh. Ce même réalisateur qui la remettra au casting de son “Ocean’s Eleven” avec George Clooney.

     

    -      Elle est mariée depuis 2001 à Daniel Molder. Ils ont 3 enfants : les jumeaux Hazel et Phinnaeus, nés en 2004, et Henry, né en 2007. La Vie est Belle, dans sa déclinaison Eau de Parfum Intense, en 30, 50 et 75 ml, à partir de 71,50 euros.jpg

     

    Pin it! Catégories : Les parfums, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Christy Turlington passe peu de temps dans sa salle de bain

    Elle est le nouveau visage de Biotherm.jpgLe top model, icône mode des années ’90 avec Cindy Crawford, Naomi Campbell et Linda Evangelista, est le nouveau visage de Biotherm. L’occasion de parler avec elle de beauté mais de relaxation, de santé et d’engagement humanitaire.

    La rentrée annonce l’arrivée du nouveau Blue Therapy Accelerated, un sérum réparateur à action rapide de chez Biotherm. Il adoucit et embellit la peau et, à long terme, agit plus rapidement sur les trois signes visibles majeurs du vieillissement accéléré : les rides, les taches brunes et la perte de fermeté. Pour l’incarner, la marque a choisi Christy Turlington-Burns, le mannequin américain de 46 ans qui a connu la gloire dans les années ’90. Elle avait lancé la vague des mannequins stars avec ses copines Claudia Schiffer et Cindy Crawford.

    Christy, qu’est-ce qui vous plaît chez Biotherm ?

    J’aime la sensation de ces produits sur ma peau mais aussi les histoires qui sont derrière et le fait que ces produits soient inspirés de la nature.

    Quels sont vos chouchous de la marque ?

    Je mets la crème pour les yeux, l’écran solaire 50 SPF chaque jour et j‘aime aussi le sérum huile Blue Therapy. Avec eux, ma peau est hydratée.

    C’est quoi votre définition de la beauté ?

    Quand je pense beauté, je pense santé et bien-être. La crème Blue Therapy Accelerated, 69 euros.jpg

    Quelles sont vos routines beauté ?

    Je passe vraiment peu de temps pour ça. Je me lève le matin, me lave le visage et je mets dessus une crème agréable qui sent bon. Et je suis prête. Idem le soir. Je n’ai pas beaucoup de temps pour faire plus. Si je suis beaucoup à l’extérieur, je porte un écran solaire et un chapeau. Et aussi une protection sur les lèvres mais j’essaye que tout cela soit rapide.

    Vous vivez et mangez sainement ?

    La santé, c’est tout. C’est la chose la plus importante. Ma maman me disait souvent, quand j’étais plus jeune : « la santé, c’est ta plus grande richesse ». C’est la vérité. Tout ce qu’on peut faire pour être bien et en bonne santé, ce serait dommage de ne pas le faire. C’est tellement mieux de se sentir en forme et en bonne santé. C’est ce que j’essaye de faire. Il y a peu de choses qu’on peut vraiment contrôler dans sa vie à part ce qu’on mange et comment on prend soin de soi. Cela, on peut le gérer.

    Vous faites du sport ?

    Oui, souvent, un mélange de yoga, course et entraînements physiques.

    Parlez-nous du yoga…

    C’est une pratique de vie, pas juste un sport. C’est une philosophie qui se retrouve dans chaque partie de ma vie. La quarantaine rayonnante.jpg

    Comment vous relaxez-vous ?

    Je pense que c’est plus facile après avoir fait du sport. La méditation, c’est bien aussi pour ça.

                                                                                     Laurence BRIQUET

     

     

    « Je ne voudrais pas revenir en arrière »

    Quels ont été les moments marquants de votre carrière ?

    J’ai eu une carrière de top de presque 30 ans. Sur cette période, il y a eu tellement d’histoires et d’événements inoubliables. Ce que je retiendrai peut-être, ce sont les voyages. Ceux qu’on faisait en petit comité, quand l’industrie cosmétique était différente, qu’on pouvait partir pour un certain temps et prendre le temps de se connaître les uns les autres. Je suis allée souvent en Afrique, notamment au Népal où j’ai un magnifique souvenir d’une séance-photos pour Vogue. Ce sont probablement mes moments préférés. Pas tellement les photos mais plutôt les expériences et le fait d’être dans des endroits magiques pour la première fois avec des gens qui étaient des amis. Le sérum Blue Therapy Accelerated, 62 euros pour 30 ml.jpg

    Pourquoi avez-vous créé « Every Mother Counts » (NDLR : chaque maman compte) ?

    Je l’ai créé en 2010 après avoir réalisé mon premier documentaire. Il traitait de la santé maternelle dans le monde et des barrières que les femmes peuvent rencontrer quand elles veulent donner la vie. Et j’ai voulu le faire parce que moi aussi j’ai eu des complications pour la naissance de mon premier enfant, en 2003. EMC est une source pour s’informer sur les défis et solutions que les mères doivent affronter chaque jour. La naissance d’un enfant et la grossesse, ce sont des événements par lesquels tant de gens sont touchés. Nous voulons éduquer et mobiliser les gens à partager ces expériences à travers le monde.

    Comment faites-vous gérer votre statut de maman, sportive et créatrice d’une association ?

    Quand je suis devenue maman, mes priorités ont été clairement définies. C’est la famille avant tout.

    Quel conseil donneriez-vous aux femmes pour qu’elles aient une vie épanouie ?

    Durant ma carrière, j’ai exploré plusieurs choses. Je suis retournée à l’école plusieurs fois. C’était important pour moi de continuer à me mettre des défis et d’explorer différents pans de ma personnalité. J’aimerais encourager les autres femmes à faire comme moi. Sortir de sa zone de confort et ce n’est pas parce que vous avez une belle carrière que vous ne pouvez pas avoir des centres d’intérêt à côté ou des rêves, des espoirs à explorer. Parfois, on rate, parfois on prend des risques mais je pense que c’est une manière d’apprendre sur soi et sur le monde.

    Quelle est votre philosophie ?

    J’essaye simplement de vivre ma vie avec quelques buts et d’aider les autres à faire pareil.

    Quelle citation vous parle ?

    Celle du philosophe Kahlil Gibran qui a dit : « La beauté est une lumière dans le cœur ».

    Un jour, vous avez dit que vous n’aviez pas peur de vieillir et que vieillir vous apprend des choses sur vous-même…

    Je pense que cette peur vient de notre époque et de notre culture. Je ne perds pas mon temps avec ça. Il est trop précieux. Avoir peur de chose qui pourraient arriver ou pas est une perte de temps et d’énergie. Vieillir, c’est la vie. Tout le monde sait que ça va nous arriver à tous. Cela me m’a jamais touchée parce que quand je regarde ce que j’ai gagné chaque année, je ne voudrais pas revenir en arrière. Je ne voudrais revenir en arrière à aucune période de ma vie. Je regarde devant et je me dis : « Et après ? ». A ceux qui ont peur de choses qui sont naturelles et qu’on ne peut pas vraiment changer, j’ai envie de dire : « laissez tomber la peur et regarder plutôt ce qu’il est possible de faire ».

     

    Mannequin star des années '90, elle n'a rien perdu de sa superbe.jpg

    Bio Express

    Christy Turlington Burns est maman de deux enfants, Grace, 11 ans, et Finn, 9 ans. Elle est aussi engagée dans des actions humanitaires : elle a créé Every Mother Counts, une association qui informe et tente de lever des fonds pour soutenir des programmes de santé maternelle dans le monde.

    Elle s’est fait connaître dans les années ’90 quand elle a explosé en tant que top model : elle avait pour collègues Cindy Crawford, Claudia Schiffer ou encire Linda Evangelista et Naomi Campbell. Celle qui a été le visage des campagnes Calvin Klein entre 1987 et 2007 est aussi apparue avec ses copines top dans le clip « Freedom » de George Michael. Notons que, durant sa carrière, elle a collaboré à des campagnes contre le tabagisme et en faveur de la prévention.

    Pour son engagement humanitaire, elle a figuré, l’an passé, dans le top 100 du Time des personnalités les plus influentes.

    Adepte du yoga, elle a écrit de nombreux articles sur le bien-être, la suppression de la pauvreté mais aussi les droits humains. Elle est membre du conseil médical de santé global de l’université de Harvard. Celle qui a accompli trois marathons dans sa vie vit à New York avec son mari, le réalisateur Edward Burns, et leurs deux enfants. 

                                                                                              L.B. (Crédit-photos : Biotherm)

     

     

    Pin it! Catégories : Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Penelope Cruz, solaire pour Lancôme

    LANCOME_PENELOPE_F03_076_E.jpg

    Lancôme a choisi non pas un mais quatre visages pour sa nouvelle campagne « Advanced Génifique – All stars ». Parmi eux, la lumineuse Penelope Cruz.

    Ces dernières semaines, peut-être avez-vous vu plusieurs stars vanter le même produit de Lancôme. C’est normal : la marque française a choisi quatre stars pour promouvoir son flacon  de soin Advanced Génifique : Lily Collins et sa fraîcheur lumineuse, Lupita Nyong’o pour son énergie radieuse, Kate Winslet pour sa présence et Penelope Cruz pour son élégance vibrante. La muse d’Almodovar, qui a su séduire l’Amérique, n’a jamais renié ses racines espagnoles. Dans cette nouvelle campagne, elle laisse exploser sa féminité solaire. « La sensualité est un beau sentiment. J’aime voir ça chez les gens. Tout le monde ne l’a pas. Pour moi, Brando était la créature la plus sensuelle qui soit », explique la belle Ibère qui a été photographiée, pour cette campagne, par Mert Alas et Marcus Piggott mais aussi par Peter Lindbergh pour le clip publicitaire. 

    LANCOME_PENELOPE_F04_077_F.jpg

    A 41 ans, elle n’a rien perdu de sa superbe. « Je pense qu’en ayant grandi en Europe, j’ai une relation différente à la jeunesse. Cela signifie juste, pour moi, un anniversaire supplémentaire, tout en étant ici et en bonne santé. C’est la seule chose qui me préoccupe, la santé », ajoute-t-elle. « A chaque anniversaire, je me réveille et je suis incroyablement reconnaissante d’avoir la santé. Et c’est vraiment la seule chose qui compte. Je suis aussi très reconnaissante pour ma famille qui est la chose la plus importante de ma vie ». 

    advanced_genifique_dropper.jpg

    Quant à Génifique, il faut savoir que c’est un soin lancé en 2009. Il s’agit du premier sérum inspiré du territoire de la science des gènes. Vendu aux quatre coins du monde, il a reçu 150 prix internationaux et ce sont plus de 15 millions de flacons qui ont déjà été vendus. Il est devenu Advanced Génifique en 2013 lorsque sa formule a été optimisée.

    Cette année, il est donc représenté par quatre muses dont la belle Penelope. Beau casting ! 

    LANCOME_PENELOPE_F05_131_D.jpg

     

                                                                                     L.B. (Crédit-photos : Nico for Lancôme et Lancôme). 

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • La folle vie de Kate Moss

    Rimmel Wake Me Up Mascara Kate Moss BTS 6.jpg

    Alors que sa vie sentimentale semble sombrer, le top anglais Kate Moss est magnifique dans la nouvelle campagne Rimmel pour un nouveau mascara. L’occasion de nous pencher sur la vie et la carrière de la Brindille…

    Depuis 2001, le top britannique Kate Moss collabore avec une autre institution britannique, la marque de maquillage Rimmel. « Toujours pile dans la tendance dans le choix à la fois des couleurs et du détail choc, elle apporte à Rimmel, et à ses propres collections, ce quelque chose que seule Kate Moss est capable d’apporter », explique la marque anglaise pour justifier le choix de la belle Kate. Cette dernière avait d’ailleurs développé et créé pour Rimmel, en 2011, une gamme de rouges à lèvres « Kate Moss for Rimmel ».

    Aujourd’hui, le top prête son joli minois pour le dernier-né de la marque, le Wonder’Full Wake Me Up Mascara, enrichi en vitamines et… concombre. Pour cette nouvelle campagne, incarnant le style british cool, Kate adopte un look rock chic dans une publicité télévisée dynamique. Avant de découvrir les scènes d’un réveil qui sonne, d’un oreiller qui explose et les sonorités typiques de Big Ben, elle nous demande « Ready to Wake Up? » (prête à se lever ?). Le nouveau Wonder’full Wake Me Up Mascara With Vitamins & Cucumber est le premier mascara de Rimmel qui veut jouer un rôle d’eye-opener pour ouvrir le regard dès le matin. Un mascara que le top a la vie dissolue a sans doute déjà adopté… 

    Rimmel Wonder´full Wake Me Up Mascara, black, 13.99 euros.jpg

     

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Rimmel)

    Une carrière faite de (très) hauts et de (très) bas

    La  carrière de Kate Moss, 41 ans, débute quand elle a 14 ans. Elle a été repérée alors qu’elle montait dans un avion, à l’aéroport JFK de New York, en provenance des Bahamas, direction Londres. A 15 ans, la belle défile déjà pour John Galliano. Kate Moss n’oubliera probablement jamais que Galliano lui a mis, en quelque sorte, le pied à l’étrier. Du coup, quand en 2011, le célèbre couturier est mis à pied pour ses propos racistes tenus dans un café, la belle vole à son secours. Elle lui offre sa « réhab créative » en lui demandant de créer sa  (magnifique) robe pour son mariage avec Jamie Hince. Kate sait ce que le créateur a vécu, en étant hué par la presse et viré par ses patrons. Elle a connu pareille situation quand, en 2005, le journal britannique The Daily Mirror publie, à la une, une photo de Kate Moss en train de prendre de la cocaïne. Du coup, le top perd des contrats, est obligée (comme Galliano) de présenter des excuses et d’intégrer (comme lui aussi) une clinique pour subir une cure de désintoxication. Son come-back, elle le doit au Vogue France qui lui offrira, quelques mois plus tard, sa cover. 

    Rimmel Wake Me Up Mascara Kate Moss BTS 3.jpg

    Passons cet épisode douloureux pour revenir sur la carrière de la brindille. La personne qui l’avait repérée avait bien du mérite (ou du talent) d’avoir décelé chez elle son potentiel. Cela ne semblait pas évident : Kate est petite pour un top (1m70), elle des jambes relativement courte, même un peu arquée, une toute petite poitrine… Bref, ses détracteurs ne lui prédisaient pas une longue carrière. Grave erreur ! La belle, au look et au style inimitables, a un charme fou et elle est solaire sur les photos de magazines. Elle défile pour les plus grands (Chanel, Dior, Marc Jacobs…) et enchaîne les unes des plus grands magazines.

    Par contre, elle est beaucoup moins solaire quand elle sort de boîtes de nuit ou des soirées mondaines. On a souvent vu le top en piteux état, mélange d’alcool, de fatigue et peut-être d’autres choses. En 1998, la brindille avait déjà intégré une clinique de Londres pour soigner son addiction à l’alcool. Elle avait alors expliqué qu’elle buvait très souvent après les défilés, comme beaucoup d’autres gens du milieu. Sa vie dissolue serait peut-être d’ailleurs à la base de ses problèmes de cœur du moment (lire par ailleurs).

    Ceci dit, la belle reste au top. De nombreuses marques (Liu Jo, Fred, Rimmel…) lui font toujours confiance et elle continue sa vie de top parmi les mieux payés au monde. 

    Rimmel Wonder´full Wake Me Up Mascara, extreme black, 13.99euro.jpg

     

                                                                                     L.B.

     

    Kate, au bord du divorce ?

    Si on lui prête des liaisons avec de nombreuses célébrités (dont Daniel Craig et Leonardi Di Caprio, notamment), Kate a souvent défrayé la chronique avec ses histoires d’amour. En 1994, elle rencontre Johnny Depp qui la quittera 4 ans plus tard, la laissant dans une profonde dépression. Avec lui, elle formait un couple glamour qui faisait le bonheur des tabloïds. Vanity Fair les avaient même élus « couple de la décennie ».

    En septembre 2002, elle a une fille, Lila Grace (12 ans aujourd’hui) avec Jefferson Hack, le rédacteur en chef d’un magazine avec qui le top reste 3 ans. 

    Rimmel Wake Me Up Mascara Kate Moss BTS 5.jpg

    En 2005, elle rencontre le controversé Pete Doherty, connu pour ses nombreuses addictions. Le musicien, britannique comme elle, n’est visiblement pas très fidèle et la belle le quitte en 2007. Peu de temps après, elle rencontre Jamie Hince (46 ans), guitariste du groupe The Kills qu’elle épouse durant l’été 2011.  Mais, depuis quelques mois, il semble que le couple traverse une zone de turbulence. Des tabloïds anglais parlent même de divorce en vue et d’une bagarre autour… d’Archie, le bull terrier du couple. Le duo n’a plus été vu ensemble depuis mars dernier tandis que le guitariste aurait été aperçu passant du bon temps avec une autre que Kate, cet été, au festival de Glastonbury. Les conflits viendraient de la vie tumultueuse du top qui apprécierait plus que tout les sorties arrosées, ce qui ne plairait pas (ou plus) à son double. Affaire à suivre…

     

                                                                                     L.B.

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Kate Winslet : "Je suis fière de mon ventre et de mes hanches"

     

    PIC 4 _ Copyright Nico for Lancìme ∏ 2014.jpg

    L’actrice anglaise est actuellement à l’affiche du film “Les jardins du roi” d’Alan Rickman, avec notre compatriote Matthias Schoenaerts. Celle qui fêtera ses 40 ans en octobre prochain, célèbrera aussi prochainement ses 10 ans de collaboration avec la maison française Lancôme. Visage des gammes Visionnaire et Renergie, elle a toujours refusé les diktats de la maigreur. Elle se confie à coeur ouvert sur sa carrière, sa famille, ses bonheurs et sa vision de la beauté… 

    Kate, vous êtes ambassadrice de Lancôme depuis 9 ans. Avez-vous conscience de faire partie de l’ADN de la marque?

    Je suis heureuse d’avoir le sentiment d’appartenir à l’ADN de la marque. C’est quelque chose que je n’aurais jamais imaginé. Cela reste un grand honneur pour moi et cela a beaucoup joué sur ma confiance en moi. C’est flatteur d’être mise en valeur par une marque de luxe aussi brillante.

    Comment voyez-vous l’évolution de Lancôme, ces dernières années? Cela vous surprend?

    Oui, cela me surprend toujours. Je pense que c’est parce que l’équipe créative s’est toujours attelée à garder la marque fraîche et nouvelle, malgré ses 80 ans. 

    La crème Visionnaire.jpg

    Trois mots pour définir la marque?

    Plutôt cinq mots. “La beauté est une attitude”.

    Quels sont vos chouchous dans la gamme?

    J’aime vraiment beaucoup Visionnaire qui fait une belle peau. J’aime aussi l’Eau Micellaire Douceur. C’est un démaquillant génial. Et également Renergie Yeux.

    Avez-vous un secret de beauté?

    Je ne garde pas vraiment de secrets. Je peux donc dire que je n’en ai pas. Mais je pense peut-être à un style de vie sain. Je suis souvent à l’extérieur, j’aime manger sainement. Je pense que ça joue dans le fait de se sentir bien. Je bois également beaucoup d’eau. Avoir arrêté de fumer il y a 3 ans a transformé ma peau autant que ma vie.

    Le bonheur, n’est-ce pas finalement le meilleur moyen d’être belle?

    Si, mais ce n’est pas juste être heureux. J’ai beaucoup de chance d’avoir ma petite famille et la santé, ainsi qu’une carrière dont je suis fière et que j’aime. Ce sont ces choses qui me guident tous les jours et me rendent heureuse. 

    PIC 15 _ Copyright Nico for Lancìme ∏ 2014.jpg

    Qu’est-ce qui rend une femme belle et unique?

    Je pense que c’est la confiance en soi qui joue un grand rôle.

    Comment définiriez-vous la beauté ?

    Pour moi, la beauté vient forcément de l’intérieur, j’en suis persuadée. Il n’existe pas de beauté parfaite. La beauté ne se limite pas aux couvertures des magazines. Il s’agit plutôt d’être bien dans sa peau et de croire en soi. La beauté intègre cette notion d’intemporalité qui est très réelle, attirante et accessible. Je viens de réaliser tout récemment que je ne connaissais aucune femme célibataire qui m’ait dit « Tu sais quoi, j’aime mon corps ». Pas une seule. Les gens ne cessent de répéter, « Il faut que j’essaie ce nouveau régime », ou « Je suis trop grosse ou trop maigre » uniquement des choses négatives. En voyant cela, je me suis mise à faire passer discrètement à ma fille Mia le message suivant : « J’aime mon ventre. Tu en es sortie et ton frère Joe en est sorti. Je suis fière de mon ventre et je suis fière de mes hanches. J’aime mon corps ». Je veux lui donner quelque chose qui stimule son amour propre pour que, lorsqu’elle abordera l’adolescence, elle puisse avoir confiance en elle. Je suis persuadée qu’il est inévitable qu’un jour, elle se heurte à un obstacle et qu’elle ait une crise de confiance, car cela fait partie de la vie et il est impossible d’éviter l’inévitable, mais je voudrais faire ce qui est en mon pouvoir pour l’aider à surmonter cet obstacle.

    Quels sont vos produits de beauté préférés ?

    Lorsque j’étais plus jeune, je faisais toujours les mauvais choix. Des choses dorées brillantes horribles ou un contour des lèvres foncé, trop d’eyeliner noir. J’avais tout faux. Je me souviens de cette période où je faisais des expériences avec le maquillage, et je me dis, « Oh mon Dieu ! » On m’aurait demandé quelle quantité de maquillage j’étais capable d’appliquer sur mon visage, j’aurais répondu : « le plus possible ! ».  Aujourd’hui, à moins de me rendre à un évènement, je me maquille peu, mais quand cela m’arrive, je mets une touche de fond de teint Teint Visionnaire dont la texture est légère, du mascara Hypnôse, un soupçon de fard sur les joues, et du Shine Lover sur les lèvres.  Les couleurs sont superbes. J’adore également le recourbe-cils de Shu Uemura. Le meilleur au monde et un écran solaire. Je suis une grande adepte des écrans solaires parce je prends facilement des coups de soleil. 

    PIC 3 _ Copyright Nico for Lancìme ∏ 2014.jpg

    Un conseil beauté en guise de conclusion ?

    Tout dépend de la qualité des pinceaux. C’est un élément clé car cela vous permet alors de contrôler la quantité de maquillage que vous appliquez sur votre visage. Il est possible d’être le plus minimaliste possible en ayant le bon pinceau. Démaquillez-vous toujours avant de vous coucher, même si vous êtes fatiguée.  Pas d’exception.  La plupart des conseils et secrets de beauté que je connais, je les tiens de maquilleurs professionnels extraordinaires avec qui j’ai travaillé au fil des ans.

                                                              Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Nico for Lancôme pour les photos de Kate Winslet et Lancôme pour les photos de produits). 

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Naomi Watts : "Prenez soin de votre corps et de votre âme"

    NAOMI WATTS - PR PICTURE - 3_picture_original - copie.jpg

    Naomi Watts, l’actrice britanno-australienne de 46 ans, est toujours au top sans que la chirurgie esthétique soit passée par là. Elle vient de rejoindre la grande maison L’Oréal Paris pour laquelle elle est devenue égérie. Elle incarne désormais la gamme Revitalift Filler, une crème et un sérum qui luttent contre les pertes de volume. Elle évoque, avec nous, ses rituels de beauté mais aussi sa famille et sa carrière.

    Pouvez-vous nous parler de L’Oréal Paris en 3 mots ?

    Chic, inspirant et efficace. Pour moi, cette entreprise incarne le glamour parisien que les femmes apprécient à travers le monde. Une manière simple d’être sophistiquée et cool, à la fois.

    Cela vous fait quoi de devenir égérie de la marque ?

    Je suis extrêmement flattée de rejoindre cette équipe incroyable de « celles qui le valent bien ». Ces femmes sont fortes et ont confiance en elles. Je suis fière de faire partie d’une marque qui représente la femme de tellement de manières différentes. L’Oréal Paris, ce n’est pas qu’une seule façon de voir la beauté mais bien une manière d’offrir à chacune la possibilité de se sentir belle comme elle est. C’est génial. 

    Revitalift_Creme - Loreal paris.jpg

    Que signifie, pour vous, le célèbre slogan « Parce que je le vaux bien » ?

    C’est une grande déclaration d’encouragement et d’estime de soi. Tous les jours ne sont pas faciles donc je trouve que c’est une belle phrase qui est une super force dont j’ai besoin.  Pour moi, ça veut dire que vous méritez le meilleur. Cela doit rappeler à chaque femme de croire en elle car nous sommes uniques.

    Qu’est-ce qui vous donne confiance en vous ?

    Le bonheur, mon travail, ma famille et mes amis.

    Parlons un peu de beauté. Avez-vous des secrets de beauté ?

    Je ne pense pas qu’il y ait vraiment de secret à part boire beaucoup d’eau et dormir. Je colore aussi mes cils et mes sourcils. Le sport, c’est important aussi. Je fais du yoga et du pilates. Je suis également fan de cours de danse cardio. C’est très amusant. 

    NAOMI WATTS - PR PICTURE - 1_picture_original - copie.jpg

    Quel est votre mantra en beauté ?

    Si vous vous sentez bien, vous êtes bien. La beauté vient aussi de l’intérieur donc si vous prenez soin de votre âme et de votre corps, vous dégagerez de la sérénité autour de vous.

    Votre belle peau, comment l’entretenez-vous ?

    Je bois beaucoup d’eau pour qu’elle soit bien hydratée de l’intérieur. A l’extérieur, je compte sur Revitalift pour l’hydrater. J’évite également le soleil et je porte un indice de protection quand je sors. Bref, dormir, hydrater, boire de l’eau et bien la nettoyer aussi. 

    Revitalift_Serum - Loreal Paris 2.jpg

    Vos cheveux, vous les aimez comment ?

    J’aime bien le naturel. Le look un peu « plage » qu’on a après avoir passé l’après-midi à la plage.

    Comment en prenez-vous soin ?

    J’utilise régulièrement des soins comme la gamme Fibralogy d’Elsève en 3 étapes. Elle a un effet immédiat sur mes cheveux.

    Quels sont vos essentiels de beauté ?

    Un écran solaire, un blush crème, un mascara « Million Lash », Revitalift et une crème à la papaye.

    Quel est, selon vous, le faux pas beauté par excellence ?

    Une coupe asymétrique que j’avais réalisée moi-même. Je devais avoir 15 ans et ce fut un désastre complet.

    Pour voyager, vous avez besoin de quoi ?

    Une couverture en cachemire, mon Ipad mini, un bon hydratant et le Sublimist. 

    NAOMI WATTS - PR PICTURE_picture_original - copie.jpg

    Quel est le meilleur conseil beauté qu’on vous ait donné et qui vous l’a donné ?

    C’est un maquilleur professionnel qui m’avait dit de teindre mes cils et mes sourcils. Mes sourcils sont blonds très clairs, je dois donc les teindre et je mets une tonne de mascara.

    Comment vous préparez-vous pour aller sur tapis rouge ?

    Un soin visage à l’oxygène de Joanna Vargas et une équipe de professionnels !

    Vos icônes beauté ?

    Grace Kelly, Audrey Hepburn, Sophia Loren et Catherine Deneuve.

    Quand vous sentez-vous la plus belle ?

    Quand je me sens bien.

    La beauté évolue avec le temps. Qu’est-ce que ça signifie de vieillir, pour vous ?

    Il faut être en paix avec l’évolution naturelle de la vie. Parfois, c’est un combat difficile.

    Quels sont vos remèdes pour une belle peau ?

    Le soin de la peau est important pour moi. En tant que maman qui travaille (NDLR : elle a deux enfants), il me faut quelque chose de simple. Je la protège aussi du soleil, j’ai toujours un indice 50 dans mon sac.

     

     

    NAOMI WATTS - PR PICTURE - 2_picture_original - copie.jpg

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Paris). 

     

     

    « Mon meilleur souvenir ? Cannes ! »

     

    Quel est votre meilleur souvenir en tant qu’actrice ?

    Etre à Cannes pour promouvoir Mulholland Drive.

    Vos films préférés ?

    « Harold et Maude », « Ce plaisir qu’on dit charnel » avec Jack Nicholson et « Ne vous retournez pas » de Nicolas Roeg (1973).

    Quelle sera votre actualité cinéma cette année ?

    « Sea of trees », de Gus Van Sant, « While we’re young » de Noah Baumbach et « Demolition » de Jean-Marc Vallée. Ce sont mes films de cette année et j’en suis très heureuse !

    A propos de vous, c’est quoi une journée sans boulot pour vous ?

    Préparer le petit-déjeuner des enfants, les amener à l’école, aller à un cours de gym, lire et manger avec des amis. J’aime aussi cuisiner. En tant que maman, je le fais dès que possible pour mes enfants. Quand on vit à New York, c’est super facile de se faire livrer des plats mais je crois que les enfants apprécient quand c’est préparé à la maison. J’aime bien faire du poisson, des légumes ou du poulet grillé.

     

     

     

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • La collection très "hot" de Kate Upton

    Les couleurs rappellent Miami.jpg

    Kate Upton, “la femme la plus sexy du monde” d’après People Magazine, revient avec une “Hot Collection” pour la marque de maquillage Bobbi Brown. Le mannequin américain de 24 ans rend ainsi hommage à la Floride et à ses couleurs chaudes. Celle qui s’est fait connaître en posant en maillot de bain apprécie l’été et nous en parle…

    C’est comment de travailler avec Bobbi Brown (NDLR : Bobbi Brown est une maquilleuse professionnelle internationalement connue qui a créé sa propre gamme)?

    C’est une femme qui fait tout. Elle travaille, s’occupe de sa famille. Sa famille est d’ailleurs la chose la plus importante pour elle. Elle est une vraie femme avec de varies expériences. Elle aime partager avec les autres ce qui l’a aide dans la vie. La Bobbi que vous voyez sur Instagram est la même dans la vraie vie.

    Qu’avez-vous appris d’elle ces dernières années?

    J’ai été surprise de voir que ce qu’elle dit, elle le fait. Elle mange sain et croit vraiment en la confiance intérieure. Beaucoup des maquillages qu’elle crée sont inspirés de ses expériences personnelles. Elle essaye toujours d’influencer les femmes, dans le sens positif du terme. 

    Parlons un peu de l’été, avec cette “Hot Collection”… 

    Hot_Nudes_Palette_SS15_CMYK - copie.jpg

    En été, j’aime bien avoir les lèvres un peu plus brillantes. Je trouve les fringues d’été ennuyeuses car il n’y a pas grand-chose à porter quand il fait vraiment chaud dehors. Les vêtements sont si simples que le maquillage est ce que vous pouvez vraiment changer pour avoir plus de fun, en été.

    Votre cocktail préféré en été?

    Pour le moment, c’est le Patron Silver : du club soda et un peu de jus de citron vert.

    En mode, vous appréciez qui?

    Rag & Bone, AG, Equipment, Stella McCartney. J’aime aussi les accessoires Saint Laurent et Derek Lam.

    Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné? 

    De marcher avec le sourire aux lèvres.

    Le cadeau le plus sympa qu’on vous ait fait?

    Des vacances. 

    Cheek_Palettes_Hot_Collection_SS15_CMYK - copie.jpg

    Qu’est-ce qu’une femme devrait faire au moins une fois dans sa vie?

    Tout ! Je veux tout essayer. J’ai toujours envie d’essayer plein de trucs puis, je me dis “Attend… Non, peut-être pas”. Sur le moment, parfois, je suis anxieuse mais là, c’est généralement trop tard. Mais pourquoi dire non?

     

                                                                      Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Bobbi Brown). 

    La belle teste la Hot Collection.jpg

     

     

     

    Inspirée de la Floride

     

    Pour des journées et des nuits chaudes, Bobbi Brown, en collaboration avec Kate Upton, lance la “Hot Collection”. Inspirée de la Floride que Kate aime tant, cette collection allie les “nudes” à des couleurs plus peps. “Des tons “nude” qui rappellent la plage mariés aux lumières brillantes de Miami”, explique la créatrice. L’idée étant, pour chaque produit de la gamme, de refléter le style de vie de l’égérie, Kate.

    Dans la “Hot Collection”, en edition limitée, il y a une palette “Hot Nudes” pour les yeux, des rouges à lèvres et des crayons à lèvres, des palettes pour les joues qui donnent bonne mine et un liner.

    Cette collection sera disponible dès le mois de mars au magasin Bobbi Brown de Bruxelles, chez Smets à Bruxelles ainsi que chez Parfuma (Anvers et Wijnegem). 

    Sheer_Lip_Color_Hot_Collection_SS15_CMYK - copie.jpg

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les égéries, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud