Les égéries - Page 5

  • La collection très "hot" de Kate Upton

    Les couleurs rappellent Miami.jpg

    Kate Upton, “la femme la plus sexy du monde” d’après People Magazine, revient avec une “Hot Collection” pour la marque de maquillage Bobbi Brown. Le mannequin américain de 24 ans rend ainsi hommage à la Floride et à ses couleurs chaudes. Celle qui s’est fait connaître en posant en maillot de bain apprécie l’été et nous en parle…

    C’est comment de travailler avec Bobbi Brown (NDLR : Bobbi Brown est une maquilleuse professionnelle internationalement connue qui a créé sa propre gamme)?

    C’est une femme qui fait tout. Elle travaille, s’occupe de sa famille. Sa famille est d’ailleurs la chose la plus importante pour elle. Elle est une vraie femme avec de varies expériences. Elle aime partager avec les autres ce qui l’a aide dans la vie. La Bobbi que vous voyez sur Instagram est la même dans la vraie vie.

    Qu’avez-vous appris d’elle ces dernières années?

    J’ai été surprise de voir que ce qu’elle dit, elle le fait. Elle mange sain et croit vraiment en la confiance intérieure. Beaucoup des maquillages qu’elle crée sont inspirés de ses expériences personnelles. Elle essaye toujours d’influencer les femmes, dans le sens positif du terme. 

    Parlons un peu de l’été, avec cette “Hot Collection”… 

    Hot_Nudes_Palette_SS15_CMYK - copie.jpg

    En été, j’aime bien avoir les lèvres un peu plus brillantes. Je trouve les fringues d’été ennuyeuses car il n’y a pas grand-chose à porter quand il fait vraiment chaud dehors. Les vêtements sont si simples que le maquillage est ce que vous pouvez vraiment changer pour avoir plus de fun, en été.

    Votre cocktail préféré en été?

    Pour le moment, c’est le Patron Silver : du club soda et un peu de jus de citron vert.

    En mode, vous appréciez qui?

    Rag & Bone, AG, Equipment, Stella McCartney. J’aime aussi les accessoires Saint Laurent et Derek Lam.

    Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné? 

    De marcher avec le sourire aux lèvres.

    Le cadeau le plus sympa qu’on vous ait fait?

    Des vacances. 

    Cheek_Palettes_Hot_Collection_SS15_CMYK - copie.jpg

    Qu’est-ce qu’une femme devrait faire au moins une fois dans sa vie?

    Tout ! Je veux tout essayer. J’ai toujours envie d’essayer plein de trucs puis, je me dis “Attend… Non, peut-être pas”. Sur le moment, parfois, je suis anxieuse mais là, c’est généralement trop tard. Mais pourquoi dire non?

     

                                                                      Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Bobbi Brown). 

    La belle teste la Hot Collection.jpg

     

     

     

    Inspirée de la Floride

     

    Pour des journées et des nuits chaudes, Bobbi Brown, en collaboration avec Kate Upton, lance la “Hot Collection”. Inspirée de la Floride que Kate aime tant, cette collection allie les “nudes” à des couleurs plus peps. “Des tons “nude” qui rappellent la plage mariés aux lumières brillantes de Miami”, explique la créatrice. L’idée étant, pour chaque produit de la gamme, de refléter le style de vie de l’égérie, Kate.

    Dans la “Hot Collection”, en edition limitée, il y a une palette “Hot Nudes” pour les yeux, des rouges à lèvres et des crayons à lèvres, des palettes pour les joues qui donnent bonne mine et un liner.

    Cette collection sera disponible dès le mois de mars au magasin Bobbi Brown de Bruxelles, chez Smets à Bruxelles ainsi que chez Parfuma (Anvers et Wijnegem). 

    Sheer_Lip_Color_Hot_Collection_SS15_CMYK - copie.jpg

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les égéries, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Cate Blanchett : "J'aime les offres surprenantes"

     

    Giorgio Armani 3.jpg

    L’actrice australienne de 45 ans prête son visage à « Sì Eau de Parfum Intense », la dernière fragrance signée Giorgio Armani. Oscarisée pour son rôle de femme riche sombrant dans la pauvreté et la folie (« Blue Jasmine » de Woody Allen), la belle nous parle de ce qui la touche, l’émeut et la fait vibrer.

    Cate, vous êtes le nouveau visage de Sì Eau de Parfum Intense, la nouvelle fragrance signée Giorgio Armani. Qu’est-ce que cela évoque pour vous ?

    L’objet lui-même, le flacon, évoque la pureté. Il rend hommage à la nature avec son capuchon qui rappelle une pierre. Il est à la fois élégant et moderne.  Pour moi, il évoque le mystère, le luxe et la complexité d’être une femme.

    Qu’est-ce que cela vous fait d’être ambassadrice de ce nouveau jus ?

    C’est un honneur d’être le visage de Sì qui est bien dans les fondements du style de la maison Armani : puissant, sophistiqué et chic sans effort. Un élégant mélange de féminin et de masculin. 

    Giorgio Armani 1.jpg

    Vous vous identifiez à la femme Sì ?

    Si la femme Sì a soif de liberté, a du courage, de la force et de la vulnérabilité et qu’elle aime rire, alors oui, j’adhère.

    Parlez-nous d’Armani…

    Armani, c’est la quintessence de l’élégant, intemporel et moderne à la fois. Des lignes classiques, avec un sens de l’élégance. Le style de Monsieur Armani est naturel.

    Parlons de vous. Quel événement dans la vie vivez-vous avec beaucoup d’intensité ?

    La perte de ceux qui vous sont proches est, je pense, très intense. Et pour parler de moi, je peux dire que nous avons eu, cette année, plusieurs pertes de proches.

    Quelle émotion ressent-on quand on remporte un Oscar ? Quelles furent vos premières pensées ?

    Quand j’ai reçu, cette année, un Oscar, je ne pense pas avoir pensé à quoi que ce soit. C’était une foule de sentiments. Ce prix était énorme et quand la salle s’est levée, c’est une joie indescriptible. 

    14  ∏ Antoine Passerat for Giorgio Armani Parfums - copie.jpg

    Pouvez-vous nous parler d’une émotion ressentie, par rapport à une odeur, un parfum ?

    J’ai de fortes associations avec les odeurs de cuisine, avec ma grand-mère et la mère. Le pain cuit est une de mes odeurs préférées. C’est plein de promesses. Ma mère avait l’habitude d’en faire et je trouve que cuisiner est un aussi un moment pour discuter et se relaxer. Ce sont des moments très heureux.

    Qu’est-ce qui demande le plus d’efforts, le boulot d’actrice ou celui de mère ?

    Je pense que chaque rôle que je joue demande un effort, l’effort de recommencer à nouveau, de ne pas savoir comment ni par où commencer. Après chaque rôle, je me dis : « C’est fait, je ne joue plus ». A chaque fois, j’ai besoin d’être de nouveau séduite par la profession à travers une idée de production, les gens, les mots, les images ou une conversation que je peux avoir. Si ce n’est pas un effort et si je ne m’attendais pas à aller quelque part de nouveau, je reste tranquillement chez moi.

    Si vous pouviez remonter le temps, quelle femme auriez-vous aimé être ?

    J’aurais aimé rencontrer Rachel Carson, la biologiste marine américaine dont les travaux et recherches, dans les années ’50, ont alerté sur l’environnement et réveillé le monde scientifique à ce sujet ainsi que sur le climat. 

    20  ∏ Antoine Passerat for Giorgio Armani Parfums - copie.jpg

    Y a-t-il un destin qui vous a particulièrement ému ?

    Pour moi, Louise Bourgeois a eu le destin le plus extraordinaire. C’est une des plus grandes sculptrices qui a utilisé la douleur de son passé et ses expériences, notamment en tant que maman, pour fournir un travail avec une résonance universelle.

    Après votre rôle dans « Blue Jasmine » (Woody Allen, 2013), quel rôle rêvez-vous d’endosser ?

    Blue Jasmine était un rôle de défi. Des rôles comme ça, on n’en reçoit pas tous les jours et je ne voudrais certainement pas essayer de refaire le même. J’aime les offres surprenantes comme ça, je suis sûre que je ne prends pas peur.

    Quels ont été, selon vous, les changements les plus importants pour les femmes, ces dernières années ?

    Je suis certaine qu’internet est impliqué dans des changements survenus dans la condition des femmes, dans l’histoire récente. En bien ou en mal, cela a créé des chemins grâce auxquels les femmes ont pu réseauter, une compétence que nous avons naturellement. 

    Giorgio Armani 4.jpg

                                                                                            L.B. (Crédit-photos : Antoine Passerot pour Giorgio Armani pour les portraits et Giorgio Armani).

     

    « A la fois plus noir et plus charnel »

    Christine Nagel, parfumeur pour Mane, et Julie Massé (société Mane) sont les « nez » qui ont imaginé Sì Eau de Parfum Intense.

    Comment avez-vous imaginé cette nouvelle écriture de Sì?

    CN: Sì Eau de Parfum Intense est encore plus dense, plus matière et texturé, tout en préservant l’équilibre de la signature si mémorisable de l’eau de parfum.

    JM: C’est un concentré de Sì dans lequel les matières premières qui donnaient le contraste et l’intensité à l’eau de parfum ont été poussées, presque overdosées.

    En quoi ce parfum s’imprègne-t-il de l’élégance Giorgio Armani ?

    CN: Sì Intense est une nouvelle vision de la signature de l’Eau de Parfum qui est totalement en accord avec Armani. C’est une sorte de « zoom » dans la formule pour accentuer certains effets et facettes : Sì Intense est à la fois plus noir et plus charnel. C’est un mélange d’élégance sobre et de sensualité.

     

    ------------------------------------------------

     

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les parfums, Nos amies les stars, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Miley Cyrus : "J'aime les mecs qui embrassent des mecs"

     

    MAC 2.jpg

    Miley Cyrus : « J’aime les mecs qui embrassent des mecs »

    Miley Cyrus, la sulfureuse chanteuse américaine de 22 ans, est devenue la nouvelle égérie de Viva Glam, une gamme de la marque américaine de maquillage MAC. Loin des tirages de langues et des photos seins nus postées sur les réseaux sociaux, l’ex-Hanna Montana montre qu’elle a aussi du cœur puisque les bénéfices des ventes de ses deux rouges à lèvres seront reversés à des œuvres ouvrant pour des malades du sida.

    Cela fait quoi d’être la nouvelle égérie de Viva Glam ?

    Je suis très excitée. Je pense que c’est important pour mes fans de me voir faire des choses que j’aime. De plus, quand vous êtes dans une position comme la mienne, c’est important de trouver des choses qui vous passionnent. Je suis donc très heureuse que MAC ait pensé à moi.

    Comment pensez-vous que vos fans vont réagir par rapport à la campagne Viva Glam ?

    J’ai l’opportunité de leur expliquer ce que la campagne Viva Glam représente, de les éduquer par rapport au sida mais aussi par rapport à la prévention et à l’importance de se protéger. Tellement de gens ont peur d’évoquer des choses importantes avec leurs enfants. Si je peux être celle qui parle aux jeunes et les éduque, alors je le fais.

    Pourquoi est-ce important de leur parler de sexe et de sexualité ?

    Dans mes shows, je dis qu’on aime bien quand les mecs embrassent des mecs et les filles, des filles. Récemment, lors d’un de mes spectacles, je m’interrogeais pourquoi personne ne le faisait quand, tout d’un coup, deux jeunes gars ont fait un « kiss » devant la caméra puis après, tous les autres couples gay l’ont fait. J’ai alors expliqué comme ce petit couple était courageux d’avoir fait cela devant autant de gens. Je leur ai dit à quel point c’était important si une seule personne se sent elle-même, alors ce sont tous les autres autour qui peuvent aussi se sentir eux-mêmes. Je me dis que beaucoup de jeunes ont entendu cela et apprennent à accepter les autres qui ne sont pas comme eux.

    MAC célèbre la singularité. Pourquoi est-ce bien pour vous ?

    C’est parce que je suis un peu voyante que j’ai choisi de telles couleurs pour MAC. Vos cheveux, vos vêtements, votre maquillage peuvent faire un ensemble et vous faites ce que vous voulez. C’est la raison pour laquelle je suis si particulière. Le rouge à lèvres fait que les femmes se sentent cool, fabuleuses et glamour. 

    credit photo Michael Bruckner - copie.jpg

    Pourquoi est-ce important de récolter des fonds pour le sida ?

    Aider des gens coûte de l’argent. Mais il faut aussi faire de la prévention. Mes fans sont jeunes mais c’est important qu’ils y pensent. Et si ça vient de moi, c’est peut-être moins embarrassant que d’en parler avec les amis ou les parents.

    Qu’est-ce qui vous a plu dans cette collaboration avec Viva Glam ?

    C’est génial, pour un rouge à lèvres, de trouver la bonne couleur. Si vous l’avez, vous n’avez pas besoin de grand-chose d’autre. J’aime bien mettre des rouges à lèvres un peu fous, ça me fait me sentir bien mais ça n’occulte pas qui vous êtes vraiment.

    Parlez-nous de votre création pour MAC… 

    MAC 1.jpg

    Je voulais créer ce rose chaud, une teinte très disco, cyber et presque « alien ». Quand le rouge à lèvres a été au point, on a développé le gloss en mêlant le rouge à lèvres avec des billes brillantes.

                                                                                                    L.B. (Crédit-photos : MAC). 

     

     

    Miley, la reine de la provoc ‘

    Après Rihanna, MAC s’attache donc les services d’une autre star planétaire, Miley Cyrus. La jeune femme de 22 ans a démarré sa carrière dans la série pour ados « Hannah Montana » où elle tenait le premier rôle entre 2006 et 2011. En 2007, elle a eu envie d’une carrière solo. Elle fait une tournée en 2008, dans le personnage d’Hannah Montana. Le DVD de cette tournée se vendra à plus de 130 millions d’exemplaires. C’est dire si l’adolescente plaît à ses congénères. En juillet 2008, elle sort son premier album solo, « Breakout », qui se vendra à plus de 4 millions d’exemplaires. Trois ans plus tard, elle rejoint le cercle fermé des adolescents les plus riches de Hollywood et y occupe même la première place. Sa fortune est, aujourd’hui, estimée à 150 millions de dollars. L’année 2013 sera celle qui la fera connaître au public sous un jour nouveau. Dans son clip « Wrecking ball », elle est complètement nue tandis qu’à la soirée des MTV Video Music Awards, elle fait le show dans un twerk hyper sexy avec Robin Thicke. Exit Hannah Montana, la Miley Cyrus sulfureuse et déjantée est là.

     

    Depuis, la belle enchaîne régulièrement les prestations qui font parler d’elle (comme quand elle chevauche un pénis géant lors de ses spectacles ou quand elle allume un pétard sur scène lors d’une soirée de remise de prix), les photos « hot » sur les réseaux sociaux ainsi que les tirages de langues devant les paparazzis. Depuis quelques semaines, elle semble filer le parfait amour avec le fils d’Arnold Schwarzenegger, Patrick. 

    crédit photo de Michael Bruckner 2 - copie.jpg

     

    Ses deux rouges à lèvres, le « hot pink » très sexy en rouge à lèvres et le même en version gloss, seront disponibles dès le 13 février dans les magasins MAC. Les bénéfices des ventes vont pour aider les malades du sida.

     

    ----------------------------------------------

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les égéries, Nos amies les stars, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Un Ange de Victoria's Secret se confie...

    KARLIE-KLOSS-L'Oreal Paris 2.jpg

    Malgré son jeune âge (22 ans), le mannequin américain Karlie Kloss a déjà une longue carrière derrière elle, faite de campagnes publicitaires pour les plus grands (Yves Saint Laurent, Dolce & Gabbana, Dior, Gap, Hermès…) et de défilés pour le gratin de la mode (Karl Lagerfeld, Louis Vuitton ou Versace). Celle qui figure parmi les tops les mieux payés au monde est aussi un Ange de Victoria’s Secret et, depuis, peu, la nouvelle égérie de la marque L’Oréal Paris. L’occasion pour nous de l’interroger sur ses habitudes beauté…

    Karlie, quand avez-vous fait connaissance avec L’Oréal Paris et quels sont vos souvenirs liés à cette marque ?

    Mes souvenirs remontent à ma maman et aux produits que nous avions à la maison. Mon premier souvenir professionnel avec la marque remonte à la campagne Prodigy. Cela a été un tellement bon moment de travailler avec l’équipe L’Oréal Paris que j’étais excitée à l’idée de tout ce qu’on pouvait encore faire ensemble.

    En quoi votre approche de la beauté colle-t-elle avec les valeurs de L’Oréal Paris ?

    S’il y a bien quelque chose que j’ai appris au long de ma carrière, c’est que la vraie beauté vient de l’intérieur. Il faut prendre confiance en sa beauté et vous sentir comme la meilleure « vous ».

    Qu’est-ce que ça vous fait de rejoindre l’équipe L’Oréal Paris dans laquelle figurent des stars comme Eva Longoria, Jane Fonda ou Ines de la Fressange. Avez-vous déjà eu l’occasion de les rencontrer ?

    C’est un honneur de faire partie de ce groupe extraordinaire de femmes si différentes. Etre avec elles me donne envie d’être encore meilleure. Elles sont la raison pour laquelle j’ai toujours admiré L’Oréal Paris ainsi que la force et la beauté que cette marque représente.

    Quels sont vos produits favoris du moment ?

    J’aime bien l’hydratant Skin Perfection. Il fait ma peau bien saine.

    Parlons un peu de votre carrière. Comment avez-vous démarré ?

    J’ai été repérée lors d’un défilé de charité, dans ma ville de Saint-Louis, quand j’avais 14 ans. A ce moment-là, je m’entrainais pour être danseuse et je n’aurais jamais imaginé suivre la voie que j’ai suivie. Peu de temps après, j’ai fait mon premier défilé pour Calvin Klein.

    Avez-vous déjà commis des faux pas beauté ?

    Quand j’étais plus jeune et que j’avais des boutons, j’avais l’habitude de les gratter et donc d’avoir des cicatrices. J’en ai conscience maintenant et depuis, j’ai appris à bien traiter ma peau.

    Quelles sont vos armes de séduction ?

    Mes cheveux ! Avoir une belle chevelure qui balance derrière vous quand vous marchez est une arme redoutable. Vous avez plus confiance en vous quand vos cheveux sont beaux et propres et rien n’est plus sexy que la confiance. 

    KARLIE-KLOSS-L'Oreal Paris 1.jpg

    Quelles sont vos routines beauté ?

    J’aime bien un look naturel et faire simple. Mes cheveux plus courts m’aident à ce que ce soit simple. Je prends souvent une douche rapide, je nourris ma peau et hop, je file.

    Pouvez-vous partager votre meilleur secret de beauté avec nos lectrices ?

    Prendre soin de soi à l’intérieur est très important. La beauté, c’est plus que des produits secrets et des régimes. Manger sain et faire de l’exercice sont les bases pour que je me sente au top.

      

                                                                          Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Paris).

     

     

     

     

    Pin it! Catégories : Les cheveux, Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Une nouvelle égérie pour Braun

    Cool tec de Braun 2.jpg

    Le quadruple champion du monde de F1 prête ses traits à Braun, une marque allemande comme lui et qui allie, comme la Formule 1, dernières technologies, design et durabilité garantie. Il nous en parle…

    Le pilote allemand Sebastian Vettel prête donc son visage au nouveau rasoir de la marque, le CoolTec, inspiré des technologies spatiales. Il est le premier rasoir électrique nouvelle génération intégrant une technologie de refroidissement unique en son genre. De quoi séduire le quadruple champion du monde…

    Parlez-nous de cette collaboration avec Braun…

    J’ai grandi avec la marque Braun. Nous sommes tous deux originaires du Land de Hesse. Le lien est donc profond. J’ai toujours été stupéfait par la qualité de technologie présente dans leurs rasoirs. C’est comme en Formule 1 : la dernière technologie, le meilleur design et une durabilité garantie. Je suis fier d’être leur ambassadeur. 

    CoolTec (9) - copie.jpg

     

    Y a-t-il des points de comparaison avec la F1 ?

    J’aime le design de Braun. Leurs rasoirs sont connus pour être fiables et pour ne pas vous couper.  C’est finalement beaucoup de technologie dans un petit produit. Mais, au final, vous ne pensez pas à toutes les innovations qu’il peut y avoir dans un tel objet : vous aimez juste qu’il soit confortable à l’usage. En F1, on accorde une grande importance aux détails. La voiture est complexe mais, à la fin de la journée, ça reste une voiture. C’est important de savoir garder certaines choses simples, que ce soit pour un rasoir ou une voiture de Formule 1.

    Quel rôle votre famille a-t-elle joué dans votre carrière ?

    La famille est très importante. Le soutien que j’ai eu étant jeune était tellement nécessaire. Je pense que, quand on est jeune, on rêve de tas de choses mais si vous n’avez pas autour de vous des gens pour vous soutenir et vous aider, cela peut juste rester un rêve. Notre passion commune pour les sports moteurs, en particulier mon père qui avait l’habitude de piloter, m’a aidé à m’amuser et à démarrer ma carrière. Les rêves sont tellement importants. Ils nous guident.

    Que faut-il pour gagner en F1 ?

    Bien que ce soit parfois difficile, la chose la plus importante est de continuer à y croire et de vous battre pour votre rêve. C’est crucial de se fixer des objectifs et de tout faire pour atteindre ses rêves. Plus vous devez travailler dur et longtemps pour y arriver, plus sucré sera le goût de la victoire quand vous y arriverez. C’est aussi important de renouveler ses rêves, de s’en fixer des nouveaux. Si vous n’avez pas de nouveaux challenges dans votre vie, elle peut vous paraître vide et creuse.

    Quand vous étiez enfant, vous aviez une idole ?

    Michael Schumacher a été une grande source d’inspiration. Je pense que c’était nécessaire pour moi, enfant, d’avoir un modèle. Il était LE modèle pour moi. Je pensais que je pouvais conduire une voiture comme la sienne et faire également de la F1. Le regarder m’aidait aussi à vouloir gagner et me battre pour le championnat. Il m’a montré ce que c’était d’accéder à ses rêves même si, quand on grandit, c’est bon d’avoir ses propres rêves, son propre style.

    Quel conseil donneriez-vous aux jeunes d’aujourd’hui ?

    Il y a de nombreuses marches sur le chemin du succès. J’ai envie de leur dire d’être patient et de rester fidèle à eux-mêmes. Faites ce qui vous plaît. Conduire est quelque chose qui relève de la passion et du bonheur. Je pense qu’il faut être obsédé par ce qu’on fait. Vous devez croire en vous-même mais, à la fin de la journée, vous devez aussi aimer ce que vous faites. Vous pouvez forcer beaucoup de choses dans la vie mais pas le bonheur.

     

                                                                                            L.B. (Crédit-photos : Braun)

             

    Pin it! Catégories : Les égéries, Nos amis les hommes, Tout nouveau tout chaud
  • Estelle Lefébure : "Je n'ai pas peur de vieillir"

    Mixa 4.jpg

    Le top Estelle Lefébure prête son visage et son corps à la marque Mixa qui fait son arrivée en Belgique en mars prochain. L’occasion pour nous de parler beauté avec LE mannequin français des années ’90 et ex-femme de David Hallyday. A 48 ans, elle est plus belle que jamais. Quels sont ses secrets ? Nous vous en dévoilons quelques-uns…

    Il y a de nombreuses années que vous êtes l’égérie des produits Mixa et Mixa Bébé en France. Cela remonte à quand ?

    C’est en 1996 que j’ai fait mon premier shooting pour Mixa Bébé. Les premiers produits sont sortis en 1997 et je m’en souviens très bien car le shooting-photos avait eu lieu à Los Angeles. J’y étais allée avec ma fille que j’allaitais. Depuis, la marque a sorti une foule de produits et de nouveautés et chacun a sa particularité, avec un axe orienté peaux sensibles. Personnellement, c’est un problème que j’ai. On a souvent tendance à le cacher mais je préfère le dire et avoir le produit adapté.

    Vous allez bientôt avoir 49 ans et vous êtes toujours au top. Quels sont vos secrets ?

    J’essaye, oui. C’est un lourd travail de soin de l’être, de qui on est, pour accéder ensuite au paraître. Il faut prendre soin de soi, avoir une certaine beauté, une alimentation équilibrée et faire du sport.

    En mars, vous sortez un livre avec vos secrets…

    Oui, le 25 mars. C’est « Orahé, la méthode d’Estelle Lefébure ». C’est une combinaison : prendre soin de son corps, de son esprit et de son cœur. Ce livre tourne autour du bien-être, en se faisant plaisir. Il faut aussi regarder à son assiette : la santé commence par là. Je fais aussi la tournée des hôtels qui vont proposer ma méthode basée sur la planche de paddle. Je vais expliquer les bienfaits de la méthode qui inclut des exercices de fitness et de yoga sur le paddle.

    Comment va votre petit dernier, Giuliano, 4 ans ?

    Très bien. C’est un très joli prénom, je trouve, et j’imagine quand il sera en âge d’avoir des petites amies comme son prénom sera alors chantant et beau.

    Ilona, la plus grande de vos filles qui a 19 ans, semble avoir envie de démarrer, comme vous, une carrière dans la mode. Quels conseils lui avez-vous déjà donnés à propos de ce milieu ?

    Je lui ai dit que c’était important de bien s’entourer. C’est un métier qui tourne la tête, y compris pour les proches. Il faut faire attention à cela ainsi qu’à ceux qui vous représentent, c’est aussi ça la clé de la réussite. Il y a beaucoup de profiteurs. De plus, je lui ai dit que, dans l’euphorie du début, il ne fait pas tout accepter car on peut le regretter.

    Tenez-vous un conseil de beauté de votre maman ?

    Ma maman prenait soin d’elle. Je pense à un conseil, en particulier, le démaquillage. C’est un rituel important, matin et soir. C’est quelque chose qui m’est resté. Ma maman ne s’est jamais trop maquillée. Je pense qu’il faut savoir doser avec l’âge. On peut être plus excentrique dans ses vêtements mais, en maquillage, on a vite fait un faux pas. A mon sens, si on se maquille, ne pas trop forcer sur la bouche et les yeux en même temps.  

    Mixa 5.jpg

    Où vivez-vous ?

    Dans le Sud de la France, par rapport aux pères de mes enfants (NDLR : elle a un papa pour son fils, 4 ans, et David Hallyday est le papa de ses deux filles de 19 et 17 ans). Cela a un côté pratique pour les enfants mais, maintenant qu’ils ont grandi, je n’exclus pas de me déplacer mais certainement pas à Paris. Là, j’ai du mal. Les Etats-Unis ? J’ai vécu 14 ans là, j’y ai commencé ma carrière à 20 ans et j’y ai des attaches.

    La Belgique, vous connaissez bien ?

    Je suis déjà venue souvent pour des shootings et des tournages de films. J’ai, par exemple, passé un mois et demi à Bruxelles pour le tournage d’une série pour TF1. C’était assez agréable. J’aime bien les espaces. Je suis Normande et j’ai donc besoin de vert et de campagne. Et puis, pour les enfants, c’est extraordinaire. Quand je viens à Brucelles, je retrouve une ville très accueillante. Il y a un côté vie saine qu’on n’a pas à Paris.

    Vous qui avez bâti votre carrière sur votre physique, vous n’avez pas peur de vieillir ?

    Non, il ne faut pas avoir peur. Il faut être bien dans sa personne. Etre mieux dedans que se focaliser sur le paraître. Le corps change. Il y a un travail à faire pour garder la forme. Je ne me laisse pas aller. J’aime prendre soin de moi, m’habiller si je sors.

    Vous êtes comment quand vous traînez chez vous le week-end ?

    Vous ne me verrez jamais avec un maquillage important. Sinon, ce n’est pas moi. J’aime me sentir moi.

                             Propos recueillis par Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Mixa). 

    Mixa 6.jpg

    La gamme Mixa débarque en Belgique

    La marque Mixa a vu le jour en France en 1924, dans les laboratoires du Docteur Roger où étaient formulées des préparations sur prescription médicale pour soulager les maux cutanés. Le premier produit Mixa est né en 1962. Il s’agissait d’une crème pour les mains. Depuis, la gamme s’est étendue avec une ligne de produits pour bébés mais aussi avec des soins pour le corps et le visage. Mi-mars, L’Oréal Paris, qui possède la marque, lancera en Belgique une gamme Mixa composée des 22 meilleurs références corps et visage qui ne contiennent ni parabènes ni alcool. Parmi eux, un lait démaquillant anti-dessèchement, une eau micellaire purifiante, une huile démaquillante ou encore un soin hydratant anti-rougeurs, une huile de douche, un lait corps surgras et une crème mains. A partir de 3,49 euros en grande distribution avec une exclusivité sur les gels douche chez Di.

     

                                                                                     L.B.

     

     

     

     

     

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Leighton Meester : "Je crois avant tout en la beauté naturelle"

    Biotherm_Skin_Best_beauty_visual_01 - copie.jpg

    On l’a quittée peste dans le rôle de Blair Waldorf dans la série « Gossip Girl ». On la retrouve en nouvelle ambassadrice mondiale de Biotherm. L’occasion pour nous de l’interroger sur sa carrière prometteuse au cinéma, ses projets et ses rituels beauté.

    L’actrice américaine Leighton Meester, 29 ans, est le visage de Biotherm. Reflet d’une féminité moderne, la jolie actrice a été choisie pour représenter deux gammes de soins visage, Skinbest et Aquasource.

    Pourquoi avoir accepté de devenir ambassadrice Biotherm ? Qu’est-ce qui vous plaît dans cette marque ?

    C’est un immense honneur d’être ambassadrice Biotherm ! C’est fantastique de représenter une marque dans laquelle je crois et dont j’adore les produits. 

    Quels sont vos produits préférés et qu’est-ce qui vous a séduit en eux ?

    J’adore Aquasource. Il hydrate et adoucit tout de suite ma peau et laisse une sensation de fraicheur et de légèreté. J’aime aussi beaucoup la gamme Liquid White, surtout le sérum illuminateur Liquid Light pour éclairer mon teint.  

    biotherm_aquasource_cc_gel_04 - copie.jpg

     

    Biotherm_Skin_Best_Day_Cream - copie.jpg

    Quelle est votre définition de la beauté ?

    Je suis convaincue que la beauté passe d’abord par la santé. C’est en mangeant sainement et en faisant du sport que l’on peut se sentir au top de sa forme et de sa beauté. Je crois avant tout en la beauté naturelle, qui repose sur un maquillage minimal, une peau saine et une attitude positive.

    Vous avez une peau parfaite: quel est votre rituel quotidien ?

    Je prends particulièrement soin de ma peau. Je la nettoie matin et soir et l’exfolie en douceur tous les deux ou trois jours. J’applique aussi une protection solaire tous les jours.

    Quels produits avez-vous toujours dans votre sac ?

    De la crème solaire ! Il est très important que j’en mette tous les jours, même quand il ne fait pas beau ou que je suis en voiture.

    Côté boulot, sur quels projets travaillez-vous actuellement ? Quels sont ceux à venir ?

    J’ai joué dans plusieurs films qui sortent cette année : « Life Partners », « The Judge » et « Like Sunday, Like Rain ». 

    Biotherm_Skin_Best_beauty_visual_02 - copie.jpg

    Professionnellement, où vous voyez-vous dans dix ans ?

    J’espère que j’aurai toujours de nouveaux défis à relever.  En musique, j’aimerais explorer d’autres styles musicaux. J’aimerais aussi tester mes limites et ne jamais me retrouver coincée dans une même routine.

    Comment vous définiriez-vous ?

    Je change et j’évolue constamment. J’essaie d’être honnête, avant tout avec moi-même, et d’être agréable.

    Qu’est-ce qui vous rend heureuse ?

    Mes amis et ma famille. Je suis entourée de gens absolument merveilleux qui prennent soin de moi, m’aiment et me respectent. J’ai des chiens qui contribuent aussi énormément à mon bonheur, tout comme les voyages, la lecture et l’écriture. 

    biotherm_aquasource_cc_gel_01 - copie.jpg

    À quoi consacrez-vous votre temps libre ?

    J’adore voyager. Je suis récemment partie en vacances au Libéria avec ma famille, où j’ai surfé tous les jours et me suis reposée. Chez moi, j’aime cuisiner et faire de la pâtisserie. J’aime par dessus tout faire des câlins à mes chiens sur le canapé en regardant un film.

    L’océan occupe-t-il une place importante dans votre vie quotidienne ?

    Absolument. J’ai grandi sur une île et passé la majeure partie de mon enfance sur la plage et en bateau. J’adore les sports nautiques et aquatiques comme le ski nautique, le wakeboard, la plongée libre et le surf.

    Faites-vous régulièrement de l’exercice ? Quels sports pratiquez-vous ?

    J’aime le vélo, la randonnée, le surf et la natation parce que ces activités ne me donnent pas l’impression de faire du sport. J’aime aussi faire du Pilates et du yoga. 

    biotherm_aquasource_cc_gel_02 - copie.jpg

     

                                                                                     L.B. (Crédit-photos : Biotherm). 

     

    Elle est aussi chanteuse !

    Originaire du Sud de la Floride, Leighton Meester a commencé sa carrière au théâtre à seulement neuf ans, puis a déménagé à New York pour y poursuivre une carrière de mannequin. Elle est alors photographiée par de célèbres artistes, tels que Bruce Weber et Sofia Coppola. Forte de son succès, elle s’installe à Los Angeles où sa carrière cinématographique débute. Elle fait des apparitions dans des séries télévisées, parmi lesquelles New York police judiciaire, 24 heures chrono et Entourage. mais c’est principalement le personnage de Blair Waldorf, incarné dans la série culte « Gossip Girl », qui lui apporte notoriété et reconnaissance internationales.

    Poussée par des éloges unanimes pour son interprétation mordante de la richissime adolescente adorée du public, Leighton Meester évolue ensuite vers le cinéma avec un rôle principal dans Country strong, aux côtés de Gwyneth Paltrow et du légendaire musicien de country Tim Mc Graw. Dotée d’un don naturel pour les comédies dramatiques, elle fait également des apparitions dans Crazy Dad, Bienvenue à Monte-Carlo et la comédie indépendante love Next Door, partageant l’affiche avec les grands noms de la comédie américaine, comme Allison Janney, Oliver Platt et Hugh Laurie. Elle fait parallèlement des apparitions dans Trop loin pour toi et dans le film à succès Crazy Night avec Tina Fey et Steve Carell.

    Ce que l’on sait peut-être moins à propos de la belle, c’est qu’elle a une autre passion que le cinéma, à savoir la musique. Quand elle ne tourne pas, Leighton Meester consacre son temps à cette passion. Elle s’y aventure pour la première fois en 2009 en tant que chanteur-compositeur, avec un son électro-pop qui a, depuis, évolué vers le folk. Elle n’hésite pas à utiliser son talent vocal dans plusieurs de ses performances au cinéma et, en 2012, fait une tournée à travers les Etats-Unis comme chanteuse du groupe acoustique folk « Check in the Dark ».

     

    ----------------------- FIN DU HORS-TEXTE -------------------

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les soins, Nos amies les stars
  • Julia Roberts : "Mon plus gros risque? Ne jamais avoir été liftée"

    PIC1 Carter Smith for Lancìme ∏ 2014 - copie.jpg

    La belle actrice américaine est, depuis déjà cinq ans, le visage de “La Vie est Belle”, la fragrance signée Lancôme. Elle incarne également “L’Absolu de Parfum” et se livre sur sa famille, sa carrière et la beauté.

    Il y a maintenant 5 ans que vous collaborez avec Lancôme. Comment a évolué votre relation?

    Je peux parler et reparler sans fin de cette belle marque et des gens avec qui je travaille régulièrement. Je leur dis toujours que je veux être un modèle d’âge mûr et que, donc, ils doivent encore me garder au moins 5 ans, le temps que je passe la cinquantaine ! Je suis passée du stade d’“ambassadrice” à celui de “membre de la famille”. Quand ils ont créé “La Vie est Belle”, ils m’ont intégrée dans chaque étape du processus. J’avais déjà été contactée par une autre marque pour incarner leur fragrance. Mon mari m’avait demandé ce que ce parfum sentait. J’avais répondu. “Je ne sais pas, ils ne me l’ont pas encore envoyé”. Il m’a dit : “Si j’étais toi, je le demanderais”. Ils me l’ont donc envoyé et je n’aurais pas pu aller plus vite pour appeler mon agent.

    “La Vie est Belle”, lancé en 2012, est devenu un succes mondial. Cela vous fait quoi?

    Quand je suis arrivée dans ce secteur, je ne savais pas à quel point ce monde des fragrances était concurrentiel. Tellement de temps, d’argent et d’efforts pour créer une senteur, de la molécule au choix du noeud sur le flacon. J’étais très nerveuse avant le lancement. J’espérais que le produit ne décevrait pas car tout le monde avait tellement travaillé. Mais je dois dire que j’ai eu beaucoup de bonheur et de joie quand j’ai vu le succès. Et puis, c’est devenu le préféré de ma maman. 

    L'Absolu - copie.jpg

     

    A quelles occasions vous dites-vous que “La Vie est Belle”?

    Quand je peux travailler avec des gens avec qui je m’amuse.  Par exemple, pour Lancôme, il y a un certain nombre de jours sur l’année où on réunit les équipes de France et de New York et on travaille ensemble. Quel bonheur d’avoir les plus belles crèmes sur son visage ou les plus chouettes mascaras. Mes enfants viennent parfois avec moi quand ils ne vont pas à l’école. Ce sont des jours magnifiques quand le professionnel et le privé se mélangent harmonieusement.

    Quels produits Lancôme appréciez-vous?

    J’aime Absolue L’Extrait. L’eau cosmétique fait un effet “waouw” sur mon visage. C’est comme marcher dans un champ de fleurs tôt le matin. L’élixir, lui, hydrate et donne une impression de soie sur la peau.

    Petit portrait chinois à propos de la beauté. Si elle était un endroit, lequel serait-ce?

    Dans mon lit avec ma famille, le dimanche matin. 

    PIC2 Carter Smith for Lancìme ∏ 2014 - copie.jpg

     

    Si la beauté était un fruit…

    Une douce mangue.

    Parlez-nous de la nouvelle fragrance “La Vie est Belle L’Absolu”, avec ses gousses de vanille et l’iris…

    La vanille transporte chacun de nous. C’est l’odeur de votre grand-mère mais aussi de votre premier baiser. Cela vous rappelle quand vous alliez chez votre meilleure amie et que sa maman faisait des cookies. Puis vous devenez la maman qui fait les cookies quand vos enfants reviennent de l’école avec des copains. C’est pour tout cela que la vanille rappelle de bonnes choses. Lancôme souhaitait que la nouvelle version contienne un ingrédient qui me parle. J’ai dit : “Allons-y pour les gousses de vanille !”. 

    A soffrir pour les fetes.jpg

     

                                                                            Laurence BRIQUET  (Crédit-photos : Carter Smith for Lancôme pour les photos de Julia Roberts et Lancôme pour les photos produits). 

     

    “J’aime passer du temps seule avec mon mari”

    Est-ce que travailler pour la télé est différent du cinéma?

    C’est la même chose, ce sont, à chaque fois, des films. Le fait que HBO fasse ce film est bien parce qu’il contient des moments intenses à regarder chez soi, dans le canapé.

    Ryan Murphy vous avait déjà dirigée dans “Mange, prie, aime”, en 2010. Créez-vous parfois des relations durables avec des réalisateurs?

    Je le fais souvent et j’ai souvent travaillé plusieurs fois avec les mêmes réalisateurs. C’est génial de créer des relations avec des réalisateurs car ils savent alors jusqu’où ils peuvent vous pousser et jusqu’où vous êtes capables d’aller. 

    PIC4  Carter Smith for Lancìme ∏ 2014 - copie.jpg

    Y a-t-il quelque chose que vous n’avez pas encore fait dans votre carrière?

    J’ai envie de tout refaire mais en mieux.

    Dans votre vie quotidienne, qu’est-ce qui fait qu’un jour est bon ou mauvais?

    L’atmosphère à la maison et comment ma famille se porte définissent comment sera ma journée.

    Comment aimez-vous passer du temps?

    Avec mes enfants ou mon mari. Mon mari vient d’achever un travail et nous avons passé un long week-end, rien que nous deux. Je pense que les enfants sont très importants mais vous ne devez pas vous oublier en tant que personne. 

    PIC9  Carter Smith for Lancìme ∏ 2014 - copie.jpg

     

    Qui sont les héros de votre vie?

    Les mamans qui font, chaque jour, ce que je fais sans avoir le soutien que je peux avoir ou que je peux demander quand j’en ai besoin. Les mamans qui se battent pour pouvoir payer leurs factures.

    Qui a le plus d’influence sur vous?

    Mon homme. Il est juste remarquable.

    Votre plus grande qualité?

    Mon sens de l’humour. 

    PIC14  Carter Smith for Lancìme ∏ 2014 - copie.jpg

    Votre plus grande crainte?

    Mourir, comme tout le monde, et ne pas avoir fait ou dit les choses que je voulais faire ou dire.

    Votre plus grand luxe?

    Ne rien faire. Je connais plein de gens qui ne peuvent pas se le permettre ou qui ne peuvent même pas l’imaginer.

    La chose dont vous êtes fière?

    Mon cercle amoureux : ma famille, ma maman, ma soeur et son mari, mes amis. C’est un cercle amoureux qui rayonne tout autour de nous tous.

    Qu’est-ce que vous aimez chez un homme?

    Oh, mon dieu, il y a plein de choses. Je pense à mon mari et à l’attention qu’il porte aux autres, à sa patience avec nos enfants. Ce sont de grandes qualités chez un homme.

    Votre couleur préférée?

    L’orange.

    Quel est le plus gros risque que vous ayez pris avec votre look?

    Je pense que le plus gros risque que j’ai pris est de ne pas m’être fait lifter ! Autre exemple, quand j’ai coupé tous mes cheveux. Je n’ai jamais pensé que quelque chose soit risqué jusqu’à ce que les gens parlent quand tu entres dans une pièce. 

    PIC19  Carter Smith for Lancìme ∏ 2014 - copie.jpg

    Qu’est-ce qui vous donne confiance en vous?

    Quand je m’assieds à table avec des amis et que j’ai preparé un bon repas. Là, je me sens bien!

     

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les parfums, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Sharon Stone, folle d'Afflelou

     

    photo int. Crédit photo  Jacovides-Moreau-Bestimage HD - copie.jpg

    La star américaine devient l’égérie de la marque de lunettes française Alain Afflelou, pour 3 ans. Elle va prochainement tourner le clip publicitaire avec Luc Besson.

    « On est fou d’Afflelou », le célère slogan du magasin d’optique français, est toujours de mise. D’ici quelques semaines, c’est la belle actrice américaine qui sera chargée de le promouvoir puisqu’elle vient de signer un contrat de 3 ans avec Alain Afflelou pour vanter les mérites de ses lunettes. La campagne publicitaire sera visible le mois prochain.

    Choisir Sharon Stone s’est imposé comme une évidence pour la marque française. Ce qui a séduit Afflelou ? « Elle n’est pas seulement une actrice de renommée mondiale appréciée du grand public, c’est aussi une femme très engagée auprès de plusieurs œuvres caritatives ».
 Pour la marque, cette association a également pour objectif de renforcer encore davantage son image « mode » auprès du grand public.

    La première étape de cette collaboration se concrétisera par un film publicitaire dont les personnages principaux sont Sharon Stone et, bien évidemment, la marque Alain Afflelou.

    Ce film sera tourné avant la fin du mois et Luc Besson a accepté, à titre exceptionnel, de le réaliser.

    La belle a, pour sa part, déjà adopté les lunettes de la marque. « Je suis très heureux que Sharon Stone soit à présent notre partenaire et encore plus fier qu’elle porte nos lunettes », a explique le patron français qui, par ailleurs, a décidé de suivre la star dans son combat contre le sida, en versant une contribution annuelle à l’association AmfAR que soutient Sharon Stone. Pour rappel, c’est en 1995, alors qu’elle assiste au Festival de Cannes pour le film « The Quick and the Dead » (« Mort ou vif ») qu’elle est sollicitée par l’actrice Elizabeth Taylor pour intervenir lors du gala organisé par l’AmfAR. Depuis 20 ans, Sharon Stone poursuit son engagement auprès de l’association. Elle est présidente de la collecte de fonds mondiale de l’AmfAR et elle a déjà permis de collecter des centaines de millions de dollars afin de mettre au point un remède contre le sida.

    Quant à Alain Affelou, il a démarré comme opticien, près de Bordeaux en 1972. Très vite, il a voulu donner au métier d’opticien conventionnel une autre dimension. Il a alors innové en lançant « La moitié de votre monture à l’œil » et investi l'équivalent d’une année de bénéfices en communication. Au grand dam de ses concurrents, Alain Afflelou vend alors cent paires de lunettes par jour. Pendant que certains opticiens traditionnels tentent d’attaquer ses méthodes de discounter, d’autres sont intéressés par sa réussite et c’est en 1979 que naît la franchise Alain Afflelou avec l’ouverture d'un premier magasin à Rouen.

    Aujourd’hui, la marque compte 800 magasins en France et plus de 1.200 boutiques à travers le monde (Espagne, Maroc, Liban, Côte d’Ivoire, Suisse, Portugal…).

                                                        L.B.    (Crédit-photo : Jacovides-Moreau-Bestimage). 

    Pin it! Catégories : Fashion, Les égéries, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Lupita Nyong'o : "Julia Roberts m'a montré sa famille sur son téléphone"

    PIC 3 _ Alexi Lubomirski for Lancìme ∏ 2014.jpg

    L’actrice oscarisée est la nouvelle égérie de Lancôme. Celle que l’on  retrouvera également, l’an prochain, à l’affiche de Star Wars, épisode VII, nous livre ses secrets de beauté.

    Lupita Nyong’o, 31 ans, est une actrice d’origine mexicano-kenyane. Peu connue du grand public, elle a littéralement explosé cette année dans “12 years a slave” pour lequel elle a d’ailleurs décroché l’Oscar du second rôle féminin pour son rôle de Patsey. L’an prochain, elle sera à l’affiche de Star Wars VII. En attendant, celle qui a aussi élue “plus belle femme du monde” par le magazine People, nous livre ses secrets d’égérie de la gamme de rouges à lèvres L’Absolu Rouge, de Lancôme.

    Lupita, comment êtes-vous entrée en contact avec Lancôme?

    Mon premier contact avec la marque s’est fait via un produit que mon maquilleur professionnel, Nick Barose, a utilisé pour me maquiller pour le Festival du Film de Toronto, le blush Subtil. Je trouvais qu’il illuminait mes joues sans en faire de trop. Puis, j’ai eu des contacts avec des responsables de Lancôme pendant la promo de “12 years a slave”. J’ai appris à connaître la marque et eux, à savoir ce qui est important pour moi dans la beauté. Voilà comment notre collaboration a démarré.

    Cela vous fait quoi de rejoinder la famille des ambassadrices Lancôme qui réunit déjà d’autres actrices comme Julia Roberts, Penelope Cruz ou encore Kate Winslet?

    Je les respecte et les admire toutes. Je sais que je suis en bonne compagnie. J’ai rencontré Julia Roberts à de nombreuses reprises. Elle est juste aussi chaleureuse et avec autant de prestance que comme elle apparaît pour la campagne “La vie est belle”. La première fois qu’on s’est rencontré, elle m’a montré des photos de sa famille sur son téléphone. 

    PIC15 _ Alexi Lubomirski for Lancìme ∏ 2014.jpg

    Qu’est-ce que cela vous fait d’être la première actrice noire à rejoindre la marque?

    Je suis très honorée d’être une pionnière et de faire partie d’une entreprise qui change les tendances.

    Quels sont produits préférés chez Lancôme?

    J’utilise le soin Génifique que j’utilise pour hydrater ma peau. Il peut se mettre avant, pendant ou après le maquillage. Je prends aussi le blush Subtil qui se marie bien avec mon teint. Ma peau n’est jamais très éclatante, j’ai donc besoin de l’illuminer sans avoir l’air artificiel. J’aime aussi le gloss “Baume in Love”. 

    PIC14 _ Alexi Lubomirski for Lancìme ∏ 2014.jpg

    Parlez-nous de vos routines beauté?

    Très peu de travail! Les jours où je ne travaille pas, je porte du gloss ou du baume pour les lèvres car c’est facile à mettre. Je fais mes sourcils et, en fonction du temps que j’ai devant moi, je mets du liner et du mascara.

    Quel conseil beauté votre maman vous a-t-elle donné?

    Elle m’a notamment dit que la manière dont je traite mon corps de l’intérieur se voit à l’extérieur. 

    PIC19 _ Alexi Lubomirski for Lancìme ∏ 2014.jpg

    Comment prenez-vous soin de votre peau?

    Je lave mon visage religieusement, matin et soir. Si ma peau semble grasse, j’utilise un nettoyant dégraissant. Si elle est sèche, je mets une formule plus crèmeuse. Après ça, j’hydrate. J’aime aussi les huiles naturelles et l’effet qu’elles font sur ma peau.

    Quel est votre conseil beauté numéro un pour les femmes qui ont la peau noire?

    De protéger leur peau du soleil. J’avais toujours cru que le soleil ne pouvait pas m’affecter jusqu’à ce que je sois brûlée. Pour une femme noire, c’est plus difficile de détecter un problème. C’est la raison pour laquelle il faut bien protéger sa peau. Nous ne sommes en effet pas à même de voir ces signes assez tôt. 

    Lancome_Absolu_Rouge_texture - copie.jpg

                                                                                                       L.B. (Crédit-photos : Alexi Lubomirski for Lancôme pour les photos de Lupita Nyong'o et Lancôme pour les photos des produits). 

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les égéries, Tout nouveau tout chaud