Les égéries - Page 4

  • Les conseils beauté d'Adriana Lima

    Maybelline_BTS_140429-1172_image_1403122530469 - copie.jpg

    Le top brésilien de 33 ans, un des Anges de Victoria’s Secret, Adriana Lima, prête de nouveau ses jolis traits à la marque de maquillage Maybelline New York pour qui elle incarne le fond de teint Dream Wonder Nude. Elle nous parle de beauté mais aussi de son Brésil natal et de ce qui l’aide à trouver son équilibre.

    Adriana, qu’est-ce qui rend une femme belle, selon vous ?

    Son caractère et sa capacité à avoir confiance la rend belle.

    Cela aide le maquillage, non ?

    Le maquillage est génial car il permet aux femmes de s’exprimer d’une manière très personnelle. 

    Maybelline DreamWonder_Nude_Bottle - copie.jpg

    Y a-t-il une astuce beauté que vous tenez de votre maman ou de votre grand-mère ?

    Les noix de coco ont toujours été une part importante de la culture de la région d’où je viens, au Brésil. On m’a toujours dit de boire beaucoup d’eau aromatisée au lait de coco.

    Quels produits de maquillage appréciez-vous ?

    J’aime le rouge à lèvres rouge car je n’ai pas toujours le temps de changer complètement de look donc j’en ai toujours un avec moi.

    C’est votre signature beauté ?

    Oui, une bouche rouge vif.

    Qui est votre icône beauté ?

    Marilyn Monroe a toujours été mon icône et mon inspiration professionnelle. Pour moi, elle était l’incarnation de la féminité et de la grâce. 

    Maybelline_BTS_140506-1578_image_1403122474179 - copie.jpg

    Cela vous fait quoi de revenir dans l’équipe Maybelline New York ?

    C’est génial. J’ai déjà eu tellement de belles expériences avec Maybelline et grandi tellement avec cette marque. C’est un peu comme revenir à la maison. Cela me fait aussi plaisir de travailler avec Christy Turlington ou Emily DiDonato.

    Cela fait quoi d’être ambassadrice d’une marque ?

    C’est représenter la beauté et la confiance qui existent en chaque femme. 

    ADRIANA-1_300dpi_image_140311797064.jpg

    Quel est votre meilleur souvenir avec Maybelline New York ?

    Je me rappelle la première fois où j’ai rencontré Christy Turlington. Elle est super belle et j’ai toujours été une grande fan.

    Quel premier produit de la marque avez-vous utilisé ?

    Le mascara Great Lash.

    Parlons un peu de mode. Quelle est votre pièce préférée dans votre garde-robes ?

    J’adore une paire de collants de sport qui soutiennent merveilleusement bien. Ils sont super pour boxer et j’aime les porter tout le temps.

    Qu’est-ce qui vous donne confiance en vous ?

    Devenir maman m’a donné confiance dans tout ce que je fais.

    Vous aimez New-York ?

    Ma carrière a démarré à New York.  C’est le centre du monde et ma deuxième maison.

    New York en un mot ?

    Travail.

    Que faites-vous quand vous avez du temps libre ?

    Quand je ne travaille pas, je passe du temps avec mes enfants. On s’amuse tellement ensemble, quoi qu’on fasse, mais nous aimons les parcs, des zoos et le cinéma.

    Y a-t-il un endroit où vous aimeriez voyager ?

    J’ai la chance d’avoir un job qui me fait voyager. Mais si j’ai le choix, je rentre toujours à la maison, au Brésil.

    Vous aimez manger quoi ?

    Il n’y a rien de comparable à la cuisine brésilienne. C’est ma favorite !

    Vous faites quoi comme sport ?

    Le sport a toujours été très important pour moi. Pour le moment, j’aime boxer.

    Qu’est-ce que Bahia a de plus que New York et qu’est-ce que vous appréciez le plus à New York par rapport à Bahia ?

    Quand je suis à New York, la musique brésilienne me manque, tout comme la cuisine exotique et, bien sûr, ma famille. A New York, vous pouvez vous procurer tout ce que vous voulez 24h/24. Ce n’est pas le cas à Bahia.

    Vous écoutez quoi comme musique sur votre I-Phone ?

    J’aime la musique brésilienne. La bossa nova est mon genre préféré mais j’aime aussi Beyonce et Jay-Z.

    Qu’est-ce qui vous manque quand vous n’êtes pas au Brésil ?

    Le pays me manque beaucoup, les plages, la musique et la nourriture et je ne m’habituerai jamais à être loin de ma famille. 

    Terminons pas un petit conseil de beauté venu du Brésil…

    Mettre de l’eau aromatisée au coco sur des cotons de démaquillage et les appliquer sur la peau. Laisser poser cinq minutes. C’est génial pour hydrater la peau !

                                                                                     Laurence BRIQUET (Crédit : Maybelline New York). 

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les égéries, Tout nouveau tout chaud
  • L'Oréal Paris voit la vie en rose avec John Legend

    L'Oréal Paris.jpg

    Le chanteur est la star de la nouvelle campagne L’Oréal Paris, pour la collection « Les Roses » : quatre rouges à lèvres et quatre vernis, imaginés par d’autres stars de la marque comme Julianne Moore et Jennifer Lopez.

    Pour sa nouvelle collection, disponible depuis le début de ce mois, L’Oréal Paris a frappé fort en associant le chanteur John Legend à son casting d’égéries dont les actrices Eva Longoria et Blake Lively.

    C’est dans le plus grand secret du Festival de Cannes, en mai dernier, que L’Oréal Paris a préparé une campagne exclusive réunissant son casting d’égéries et John Legend. Qui de mieux que ce chanteur oscarisé et aux neuf Grammy Awards pour réinterpréter avec ces femmes sublimes l’hymne à la beauté qu’est « la Vie en Rose » d’Edith Piaf ?  «  J’ai été inspiré par la mélodie et les magnifiques paroles et, comme l’amour et les relations humaines sont le corps de la plupart de mes chansons, cela m’a naturellement parlé », explique le chanteur. « Ce fut très facile de m’immerger dans ces paroles, étant donne que l’amour est un langage universel », ajoute-t-il. 

    La gamme créée par les stars.jpg

    Tournage exceptionnel

    Sous l’œil de Norman J. Roy, un appartement haussmanien a été reconstitué et totalement peint de rose pour servir de décor à un tournage exceptionnel.

    Tout cela pour présenter la plus délicate collection exclusive, « Les Roses », dans la gamme Color Riche, une collection de quatre rouges à lèvres et vernis roses signés par les égéries Jennifer Lopez, Blake Lively, Julianne Moore et Doutzen Kroes. 

    Blake Lively et Liya Kebede.jpg

    Le principe ? Les roses néo-coordonnés. La marque a voulu que ses roses ne soient pas similaires mais coordonnés. Du coup, l’accord entre le rouge à lèvres et le vernis se fait de manière subtile. Et à chaque star sa couleur. Doutzen, c’est le rose fuschia, J Lo, c’est plutôt le rose magenta tandis que Blake Lively apprécie le rose pêche et Julianne Moore, le rose grenadine.

    Cette gamme est disponible exclusivement chez Di et Kruidvat.

     

                                                                   Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Paris)

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les égéries, Les ongles, Nos amies les stars, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Penelope Cruz, solaire pour Lancôme

    LANCOME_PENELOPE_F03_076_E.jpg

    Lancôme a choisi non pas un mais quatre visages pour sa nouvelle campagne « Advanced Génifique – All stars ». Parmi eux, la lumineuse Penelope Cruz.

    Ces dernières semaines, peut-être avez-vous vu plusieurs stars vanter le même produit de Lancôme. C’est normal : la marque française a choisi quatre stars pour promouvoir son flacon  de soin Advanced Génifique : Lily Collins et sa fraîcheur lumineuse, Lupita Nyong’o pour son énergie radieuse, Kate Winslet pour sa présence et Penelope Cruz pour son élégance vibrante. La muse d’Almodovar, qui a su séduire l’Amérique, n’a jamais renié ses racines espagnoles. Dans cette nouvelle campagne, elle laisse exploser sa féminité solaire. « La sensualité est un beau sentiment. J’aime voir ça chez les gens. Tout le monde ne l’a pas. Pour moi, Brando était la créature la plus sensuelle qui soit », explique la belle Ibère qui a été photographiée, pour cette campagne, par Mert Alas et Marcus Piggott mais aussi par Peter Lindbergh pour le clip publicitaire. 

    LANCOME_PENELOPE_F04_077_F.jpg

    A 41 ans, elle n’a rien perdu de sa superbe. « Je pense qu’en ayant grandi en Europe, j’ai une relation différente à la jeunesse. Cela signifie juste, pour moi, un anniversaire supplémentaire, tout en étant ici et en bonne santé. C’est la seule chose qui me préoccupe, la santé », ajoute-t-elle. « A chaque anniversaire, je me réveille et je suis incroyablement reconnaissante d’avoir la santé. Et c’est vraiment la seule chose qui compte. Je suis aussi très reconnaissante pour ma famille qui est la chose la plus importante de ma vie ». 

    advanced_genifique_dropper.jpg

    Quant à Génifique, il faut savoir que c’est un soin lancé en 2009. Il s’agit du premier sérum inspiré du territoire de la science des gènes. Vendu aux quatre coins du monde, il a reçu 150 prix internationaux et ce sont plus de 15 millions de flacons qui ont déjà été vendus. Il est devenu Advanced Génifique en 2013 lorsque sa formule a été optimisée.

    Cette année, il est donc représenté par quatre muses dont la belle Penelope. Beau casting ! 

    LANCOME_PENELOPE_F05_131_D.jpg

     

                                                                                     L.B. (Crédit-photos : Nico for Lancôme et Lancôme). 

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Un parfum pour Miu Miu à la rentrée

    Stacy Martin.jpg

    Créée par Miuccia Prada en 1993, la marque Miu Miu lancera, en septembre prochain, son premier jus dont l’égérie sera l’actrice franco-britannique Stacy Martin, vue notamment dans le film « Nymphomaniac » de Lars von Trier (2014). 

    La rigueur artistique et l’esprit iconoclaste de Stacy Martin concordent parfaitement avec la représentation de la femme Miu Miu : à la fois raffinée et rebelle, mais par-dessus tout audacieuse. Telle est l’image que le photographe Steven Meisel a capturée lors de la campagne Miu Miu automne/hiver 2014 dont Stacy Martin tient le rôle principal. 

    C’est Coty, société internationale de produits de beauté de premier plan, qui se chargera de la commercialisation de ce nouveau parfum. L’offre des produits Coty comprend déjà des marques mondiales comme adidas, Calvin Klein, Chloé, Davidoff, Marc Jacobs, OPI, philosophy, Playboy, Rimmel et Sally Hansen.

     

                                                                                            L.B. (Crédit-photo : Miu Miu). 

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les parfums, Tout nouveau tout chaud
  • La beauté a du coeur

    Sisley soutient un projet au Congo.jpg

    Les marques de cosmétiques et de soins sont de plus en plus nombreuses à s’investir dans des projets humanitaires pour un monde meilleur. Et nous, on craque pour ces produits qui ont du cœur et qui financent des projets qui rendent la vie des autres plus belle…

    La beauté humanitaire, ce n’est pas nouveau mais ça fait du bien. Se dire que quand on achète un parfum, un gloss ou un produit solaire, on fait une bonne action, ça fait chaud au cœur.

    Premier exemple avec la marque française Sisley qui, à travers sa fondation, soutient, depuis plusieurs années déjà, le projet Kisany qui procure un métier de brodeuse aux habitantes démunies de Goma, dans la région sinistrée des Grands Lacs, en République Démocratique du Congo. Résultat ? Une très belle trousse de plage, à la taille « jumbo » et aux broderies positives qui est offerte à toutes les clientes Sisley à l’achat des nouveautés solaires de la marque, chez Planet Parfum. Le plus ? La trousse est  taillée dans du lin belge Libeco. On ne peut que se féliciter de ce succès puisque, parties de 7 brodeuses en 2003, elles sont désormais plus de 100 en RDC, mais aussi au Rwanda et au Kenya. Grâce à Kisany, en 10 ans, plus de 1.000 enfants ont eu droit à une scolarité. 

    On reçoit la trousse à l'achat de produits solaires.jpg

    De l’eau pour tous

    Le couturier Giorgio Armani aide,l ui, les populations en manque d’eau potable depuis 5 ans déjà, avec son projet « Acqua for Life ». Les ventes des fragrances « Acqua di Gio » et « Acqua di Gioia » dédiées à l’opération permettront, cette année, de financer des projets, notamment au Ghana, au Sénégal, en Bolivie et en Chine. Ces projets viendront s’ajouter aux 80 communautés qui ont désormais accès à l’eau potable grâce à « Acqua for Life ». Notons que cette année, le couturier s’est engagé à verser au moins 500.000 dollars pour ces projets d’eau potable pour tous. 

    En Bolivie Crédit - Giorgio Armani.jpg

    Dans un autre secteur, le karité est devenu un ingrédient culte pour la marque L’Occitane qui l’utilise dans toute une série de soins (mains, visage…) mais il est aussi l’une des voies d’émancipation des femmes au Burkina faso.

    En 2013, la marque est devenue l’acteur principal du développement du marché avec une commande record de 660 tonnes de beurre de karité équitable. Citée par l’ONU comme entreprise exemplaire pour son action au Burkina Faso, L’Occitane vient de rejoindre le Business Call to Action, un réseau d’entreprises qui contribue au développement économique des plus démunis et à la protection de l’environnement. 

    Cleansing Oil, L'Occitane, 19 euros.jpg

    Miley et Rihanna

    Dans un tout autre domaine, la marque américaine de cosmétiques MAC collabore régulièrement avec des stars. Il y a eu notamment Rihanna et Miley Cyrus que la marque associe à la vente de produits de maquillage de leur collection Viva Glam. Avec Miley Cyrus, par exemple, la vente de rouges à lèvres et de gloss Viva Glam portés par la chanteuse ont permis de récolter des fonds pour aider des familles touchées par le sida. 

    MAC 2.jpg

    Enfin, sans être exhaustif, Davidoff met, depuis 2012, son célèbre parfum « Cool Water » à contribution pour soutenir financièrement une expédition du National Geographic. Les efforts ont été récompensés puisque, suite à cette expédition, la plus grande réserve océanique du monde a été créée dans un archipel isolé du Pacifique Sud. Elle accueille quelques 1.250 espèces de mammifères et oiseaux marins.

    Quand on vous dit que la beauté a du cœur…

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Sisley, Girogio Armani, L'Occitane et MAC). 

    Pin it! Catégories : Au soleil, Le make-up, Les égéries, Les parfums, Les soins, Tout nouveau tout chaud
  • Kendall Jenner, la nouvelle "it girl"...

     

    Behind the scenes on an Estée Lauder ad shoot with Kendall Jenner. Photo courtesy of Estée Lauder - copie.jpg

    Dire de Kendall Jenner que son nom la précède n'est pas exagéré : à tout juste 19 ans, la dernière « It Girl » de la mode a pour ainsi dire grandi sous le feu des projecteurs. Mais ces dernières années, cette grande brune au corps souple s'est frayé son propre chemin pour devenir l'un des mannequins les plus demandés du moment. Elle est aujourd’hui le nouveau visage de la marque Estée Lauder.

    De ses débuts au défilé automne 2014 de Marc Jacobs au défilé couture Chanel cet été à la demande spéciale du créateur Karl Lagerfeld, la présence de Jenner dans une douzaine des défilés les plus en vue, sur de nombreuses couvertures et à la une de magazines, ainsi qu'à l'occasion d'une campagne publicitaire très convoitée de Givenchy illustrent son statut d'étoile montante que viennent renforcer ses quelques 15 millions d'abonnés sur Instagram. Depuis peu, la demi sœur de Kim Kardashian est aussi le nouveau visage d’Estée Lauder. Elle répond aux questions de Joan Smalls, un jeune mannequin portoricain de 26 ans, autre égérie de la marque.

    J.S. : Te souviens-tu de notre première rencontre ? 

    K.J. : Honnêtement non, mais je sais que c'était dans les coulisses, lors d'un défilé.

    Et nous portions la même robe.

    Et tu étais en face de moi !

    Étais-tu nerveuse ?

    J'avais déjà défilé pour Marc Jacobs auparavant et je n'étais pas vraiment nerveuse ; j'étais plutôt excitée. Mais j'étais nerveuse en allant à Paris car je défilais pour la première fois en talons hauts, je portais une robe longue et j'avais peur de trébucher.

    Tu as trébuché ?

    Non, et pourtant c'était un long défilé ! Tu m'as donné de bons conseils.

    Je t'avais conseillé d'adopter un genre plus enfantin et d'être plus garçonne, et tu as fait du bon boulot ! Alors, quel effet ça fait de faire partie de la famille Estée Lauder ?

    C'est incroyable ! C'est un tel honneur de faire partie de l'une des marques de cosmétiques les plus prestigieuses et de travailler avec des filles prodigieuses, comme toi ! 

    Fan de maquillage comme ses soeurs.jpg

     

    Qu'as-tu ressenti en l'apprenant ?

    J'étais incroyablement excitée. Je me trouvais en coulisses à Paris. On m'a annoncé la nouvelle et je n'ai rien pu dire. J'ai lu le texte et je me suis dit : «Oh mon dieu ! Je dois garder cela pour moi». Lorsque je suis entrée dans ma loge, j'ai commencé à flipper.

    L'as-tu dit à ta maman ?

    Oui, ma maman est la seule personne à qui je l'ai dit. Elle pleurait. Mais elle pleure pour un rien.

    Il y a-t-il des produits Estée Lauder que tu aimes ?

    J'ai toujours été une grande fan de leur correcteur. J'ai grandi avec Estée, c'est la seule marque que ma maman utilisait. Je me souviens des vieux tubes de rouge à lèvres brillants et dorés. Pour moi, c'est vraiment la marque de la famille, car je la connais depuis toujours. Alors faire cela aujourd'hui, c'est complètement fou. 

    La BB crème dont elle est fan.jpg

     

    As-tu toujours été portée pour la beauté ?

    Je pense que oui. J'ai des vidéos de moi toute petite, peut-être à trois ou quatre ans, ma maman me filme marchant avec un petit sac et je dis « Je viens de me maquiller ! » Puis je m'en vais avant d'en remettre un peu plus.

    Tu as quatre sœurs. T'ont-elles donné des conseils de maquillage au fil des ans ?

    Par le plus grand des hasards, mes sœurs ainées ont fréquenté une école de maquillage lorsqu'elles étaient plus jeunes, donc elles s'y connaissent vraiment bien. Elles m'ont toujours dit que « rien ne vaut le naturel ».

    Es-tu plutôt yeux ou lèvres ?

    Yeux. J'aime avoir de beaux yeux. Parfois j'aime me maquiller les yeux façon « œil de chat », j'aime aussi une wing. Et beaucoup de mascara. J'adore le mascara. 

    Fan du Sumptuous Extreme.jpg

     

    Es-tu capable de réaliser ton propre maquillage des yeux ?

    J'y arrive peu à peu. Je suis très visuelle, j'apprends beaucoup en regardant les gens me maquiller et je m'améliore.

    Qui est ton icône de beauté ?

    Angelina Jolie. Elle est simplement incroyablement belle. J'aime aussi beaucoup le style de Rosie Huntington-Whiteley et j'adore Rihanna. Je trouve qu'elle déchire à tous les coups.

    Maintenant que tu voyages en permanence pour te rendre à des shootings et à des défilés, as-tu quelques bons conseils de maquillage lorsqu'on est en déplacement ?

    J'ai toujours un baume pour les lèvres avec moi et, si je voyage en avion, j'aime emporter une crème hydratante car l'air y est très sec et il est donc important de bien hydrater sa peau. Sinon, j'ai simplement besoin de me sentir propre et fraîche, alors j'essaie de me laver le visage avant d'aller dormir et j'utilise une crème pour les yeux. 

    The newest face of Estée Lauder Kendall Jenner. Photo courtesy of Estee Lauder - copie.jpg

     

    Et tes ongles ? Quelle est ta nuance fétiche ?

    Je préfère garder des ongles neutres, avec des tons nudes et gris. Mais pour les vacances, j'aime la couleur. Mes vernis favoris sont le bleu roi ou le rouge.

    Qu'écoutes-tu en ce moment ?

    Je connais toutes les chansons de Sam Smith, il m'obsède !

    Talons plats ou hauts ?

    Cela dépend des occasions, mais généralement talons plats.

    New York ou Los Angeles ?

    L.A. (mais je t'aime toujours New York !)

    Jeans skinny ou boyfriend ?

    Skinny

    Où te sens-tu heureuse ? 

    Lorsque je suis entourée de ma famille. Cela paraît simple, mais c'est là que je suis la plus heureuse. Et sur l'île grecque de Santorin aussi !

    Une dernière question : avec autant d'abonnés sur Instagram, as-tu un conseil pour réaliser le parfait selfie ?

    La lumière est essentielle. Si l'éclairage n'est pas adéquat, cela ne fonctionnera pas. Je n'aime pas utiliser trop de filtres. Je préfère rester plutôt naturelle, ou en noir et blanc c'est toujours chouette. Mais surtout, il faut connaître son visage : tout le monde a un meilleur profil. Et puis il faut s'exercer ! C'est en s'exerçant qu'on y arrive.

     

                                                                                          L.B. (Crédit-photos : Estée Lauder). 

     

    Pin it! Catégories : Fashion, Le make-up, Les égéries, Tout nouveau tout chaud
  • Kate Winslet : "Je suis fière de mon ventre et de mes hanches"

     

    PIC 4 _ Copyright Nico for Lancìme ∏ 2014.jpg

    L’actrice anglaise est actuellement à l’affiche du film “Les jardins du roi” d’Alan Rickman, avec notre compatriote Matthias Schoenaerts. Celle qui fêtera ses 40 ans en octobre prochain, célèbrera aussi prochainement ses 10 ans de collaboration avec la maison française Lancôme. Visage des gammes Visionnaire et Renergie, elle a toujours refusé les diktats de la maigreur. Elle se confie à coeur ouvert sur sa carrière, sa famille, ses bonheurs et sa vision de la beauté… 

    Kate, vous êtes ambassadrice de Lancôme depuis 9 ans. Avez-vous conscience de faire partie de l’ADN de la marque?

    Je suis heureuse d’avoir le sentiment d’appartenir à l’ADN de la marque. C’est quelque chose que je n’aurais jamais imaginé. Cela reste un grand honneur pour moi et cela a beaucoup joué sur ma confiance en moi. C’est flatteur d’être mise en valeur par une marque de luxe aussi brillante.

    Comment voyez-vous l’évolution de Lancôme, ces dernières années? Cela vous surprend?

    Oui, cela me surprend toujours. Je pense que c’est parce que l’équipe créative s’est toujours attelée à garder la marque fraîche et nouvelle, malgré ses 80 ans. 

    La crème Visionnaire.jpg

    Trois mots pour définir la marque?

    Plutôt cinq mots. “La beauté est une attitude”.

    Quels sont vos chouchous dans la gamme?

    J’aime vraiment beaucoup Visionnaire qui fait une belle peau. J’aime aussi l’Eau Micellaire Douceur. C’est un démaquillant génial. Et également Renergie Yeux.

    Avez-vous un secret de beauté?

    Je ne garde pas vraiment de secrets. Je peux donc dire que je n’en ai pas. Mais je pense peut-être à un style de vie sain. Je suis souvent à l’extérieur, j’aime manger sainement. Je pense que ça joue dans le fait de se sentir bien. Je bois également beaucoup d’eau. Avoir arrêté de fumer il y a 3 ans a transformé ma peau autant que ma vie.

    Le bonheur, n’est-ce pas finalement le meilleur moyen d’être belle?

    Si, mais ce n’est pas juste être heureux. J’ai beaucoup de chance d’avoir ma petite famille et la santé, ainsi qu’une carrière dont je suis fière et que j’aime. Ce sont ces choses qui me guident tous les jours et me rendent heureuse. 

    PIC 15 _ Copyright Nico for Lancìme ∏ 2014.jpg

    Qu’est-ce qui rend une femme belle et unique?

    Je pense que c’est la confiance en soi qui joue un grand rôle.

    Comment définiriez-vous la beauté ?

    Pour moi, la beauté vient forcément de l’intérieur, j’en suis persuadée. Il n’existe pas de beauté parfaite. La beauté ne se limite pas aux couvertures des magazines. Il s’agit plutôt d’être bien dans sa peau et de croire en soi. La beauté intègre cette notion d’intemporalité qui est très réelle, attirante et accessible. Je viens de réaliser tout récemment que je ne connaissais aucune femme célibataire qui m’ait dit « Tu sais quoi, j’aime mon corps ». Pas une seule. Les gens ne cessent de répéter, « Il faut que j’essaie ce nouveau régime », ou « Je suis trop grosse ou trop maigre » uniquement des choses négatives. En voyant cela, je me suis mise à faire passer discrètement à ma fille Mia le message suivant : « J’aime mon ventre. Tu en es sortie et ton frère Joe en est sorti. Je suis fière de mon ventre et je suis fière de mes hanches. J’aime mon corps ». Je veux lui donner quelque chose qui stimule son amour propre pour que, lorsqu’elle abordera l’adolescence, elle puisse avoir confiance en elle. Je suis persuadée qu’il est inévitable qu’un jour, elle se heurte à un obstacle et qu’elle ait une crise de confiance, car cela fait partie de la vie et il est impossible d’éviter l’inévitable, mais je voudrais faire ce qui est en mon pouvoir pour l’aider à surmonter cet obstacle.

    Quels sont vos produits de beauté préférés ?

    Lorsque j’étais plus jeune, je faisais toujours les mauvais choix. Des choses dorées brillantes horribles ou un contour des lèvres foncé, trop d’eyeliner noir. J’avais tout faux. Je me souviens de cette période où je faisais des expériences avec le maquillage, et je me dis, « Oh mon Dieu ! » On m’aurait demandé quelle quantité de maquillage j’étais capable d’appliquer sur mon visage, j’aurais répondu : « le plus possible ! ».  Aujourd’hui, à moins de me rendre à un évènement, je me maquille peu, mais quand cela m’arrive, je mets une touche de fond de teint Teint Visionnaire dont la texture est légère, du mascara Hypnôse, un soupçon de fard sur les joues, et du Shine Lover sur les lèvres.  Les couleurs sont superbes. J’adore également le recourbe-cils de Shu Uemura. Le meilleur au monde et un écran solaire. Je suis une grande adepte des écrans solaires parce je prends facilement des coups de soleil. 

    PIC 3 _ Copyright Nico for Lancìme ∏ 2014.jpg

    Un conseil beauté en guise de conclusion ?

    Tout dépend de la qualité des pinceaux. C’est un élément clé car cela vous permet alors de contrôler la quantité de maquillage que vous appliquez sur votre visage. Il est possible d’être le plus minimaliste possible en ayant le bon pinceau. Démaquillez-vous toujours avant de vous coucher, même si vous êtes fatiguée.  Pas d’exception.  La plupart des conseils et secrets de beauté que je connais, je les tiens de maquilleurs professionnels extraordinaires avec qui j’ai travaillé au fil des ans.

                                                              Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Nico for Lancôme pour les photos de Kate Winslet et Lancôme pour les photos de produits). 

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Bjorn Borg, roi du marketing

    spdbae47.jpg

    Reconverti dans la mode, l’ancien champion de tennis suédois se lance maintenant dans le jeu vidéo. A moins qu’il ne s’agisse simplement d’une technique marketing…

    Björn Borg, 58 ans, est considéré comme l’un des plus grands joueurs de tennis de tous les temps avec 11 victoires en Grand Chelem ainsi que deux Masters à son actif. “Iceborg”, comme le surnommaient ses détracteurs en raison de sa froideur sur le court, fut une des premières stars du tennis qu’il révolutionna. Très populaire dans des années ’70, il décrocha de nombreux contrats publicitaires. A la fin de sa carrière, il vantait les mérites d’une quarantaine de marques.

    Celui qui annonça sa retraite en 1983 s’est alors reconverti dans la mode avec sa marque Björn Borg. Son groupe est côté en bourse à Stockholm, depuis 2007. Dernièrement, il s’est même lancé dans… les jeux vidéo. 

    screenshot_2.jpg

    Pourquoi vous lancez-vous dans le jeux vidéo et quel rapport avec la mode ?

    Björn Borg : Nous avons choisi de lancer notre collection printemps-été 2015 à travers un jeu. C’est une nouvelle manière de présenter une collection. Les pièces majeures de la collection ont été rendues en 3D de sorte que les joueurs peuvent les porter dans le jeu, sur leurs “avatars”.

    D’où vient l’idée?

    L’idée vient d’une envie de présenter notre collection autrement et d’un désir de  faire un pas pour plus d’amour dans le monde. Le jeu “First Person Lover” poursuit cette ambition.

    Parlez-nous de ce jeu…

    First Person Lover a été lancé sur le site www.firstpersonlover.com. On défie les forces du mal avec, par exemple, des arcs en ciel. Vous pouvez aussi suivre la progression de la production de la collection. 

    Pour lui 2.jpg

    Quel lien y a-t-il entre la vidéo et la mode?

    Il y en a et pas uniquement parce que des vêtements se retrouvent projetés en 3D. Quand vous pénétrez dans le centre commercial, il y a un magasin Björn Borg où vous pouvez vous procurer les looks de la nouvelle collection. Vous pouvez aussi acheter avant de commencer le jeu, quand vous habillez vos avatars. La transaction se fait via notre site en ligne. Quand c’est payé, vous pouvez continuer le jeu là où vous étiez arrêté. Vous ne quittez pas vraiment le jeu.

    Vous aimeriez moins de violence dans les jeux vidéo, comment allez-vous vous y prendre pour cela?

    Nous ne pouvons pas réellement le faire mais la diversité est toujours saine. Nous voulons proposer une alternative à ce qui existe. Nos armes d’ailleurs viennent d’un arsenal de “love power”, avec du doré, du rose, du cuir blanc mais aussi du verre. Il y a, par exemple, une grenade ours en peluche qui explose dans un nuage rose. Il y a environ 30 minutes de jeu, sur 3 niveaux. A utiliser sur PC ou sur Mac. 

    Pour elle 2.jpg

    A quel âge peut-on jouer à ce jeu?

    Il n’y a pas de limite d’âge.

    Qui a développé le jeu?

    La société suédoise Isbit Game Studio, de Stockholm.

    Parlez-nous de votre nouvelle collection. Que trouve-t-on dedans?

    Elle est sportive, avec des détails en néoprène, des matériaux semi-transparents et des imprimés inspirés d’univers fictionnels.

    Quelle a été votre source d’inspiration?

    La collection est inspirée d’univers fictionnels. Dans un monde sous-marin, il y a de la transparence et du néoprène. Dans les temples anciens, on trouve des impressions sur des marbres. Voilà d’où vient cette nouvelle collection printemps-été 2015. 

    screenshot_6.jpg

    Quelle est la grande innovation dans cette collection?

    L’utilisation de blocs hydrauliques pour éviter que les vêtements ne se remplissent de sueur pendant le sport est un élément majeur.

     

                                                                                                                L.B. (Crédit-photos : Bjorn Borg)

    Pin it! Catégories : Fashion, Les égéries, Nos amis les hommes, Tout nouveau tout chaud
  • Lily Collins : "Oui, j'ai commis des faux pas beauté !"

    7  Nico for Lancìme ∏ 2015.jpg

    L’actrice britannico-américaine de 21 ans, fille du chanteur Phil Collins, nous revient en tant qu’égérie de Lancôme. Celle qui a incarné Blanche-Neige mais aussi Clary Fray dans la saga « Mortal Instruments » confie ses routines beauté, ses faux pas d’adolescente mais aussi ses chouchous maquillage.

    Cela fait maintenant un an que vous êtes ambassadrice de Lancôme, comment ça se passe ?

    L’année écoulée a été incroyable. J’ai beaucoup voyagé pour la marque (shooting pour la campagne en Espagne, à Londres pour un lancement et dernièrement, à Taïwan). Je n’avais jamais vraiment compris le succès mondial de l’industrie de la beauté avant d’être confrontée à autant de marchés différents, avec Lancôme. En un an, j’ai appris beaucoup et tissé des relations avec des gens formidables, à l’intérieur de l’entreprise. Evidemment, il y a une chimie qui opère directement quand vous signez avec une marque et vous espérez que vous allez construire quelque chose de bien. Heureusement, c’est ce qu’il s’est passé. C’est un peu comme une famille, pour moi. 

    Elle prête son visage à la gamme Advanced Génifique.jpg

    Qu’est-ce que ça fait d’être la plus jeune des ambassadrices auprès de grands noms comme Julia Roberts, Kate Winslet, Penelope Cruz ou Lipita Nyong’o ?

    C’est un grand honneur parce qu’elles sont toutes des femmes que j’admire. Je n’ai que 25 ans mais dans le monde dans lequel j’évolue, c’est déjà vieux. Faire partie de ce groupe de femmes avec de telles carrières me rappelle constamment que je suis encore jeune. Je ne pourrais pas être mieux encadrée avec de meilleurs mentors.

    Quel message beauté avez-vous envie de transmettre aux jeunes femmes ?

    Le message, c’est que Lancôme améliore ce que vous avez déjà. Aujourd’hui, on voit beaucoup de traitements modernes pour changer certains paramètres mais on parle moins de ce qui améliore ce que vous avez déjà. J’ai grandi avec ma mère qui me disait que ce qui fait que vous avez l’air différent vous rend en beau. C’est ça que j’ai envie de transmettre comme message. Lancôme continue à révolutionner ses produits, que ce soit avec de nouveaux ingrédients pour ses soins ou le lancement d’une nouvelle éponge de maquillage, pour permettre aux femmes d’améliorer ce qu’elles ont de manière rapide et efficace. 

    19  Nico for Lancìme ∏ 2015.jpg

    Quels sont vos chouchous dans la gamme ?

    Le mascara Hypnôse Drama est une tradition chez moi. J’aime le regard qu’il me donne. J’utilise également Advanced Génifique. J’ai la peau très pâle et chaque rougeur se voit plus facilement donc j’utilise le sérum qui garde, en plus, ma peau bien hydratée. J’apprécie aussi les rouges à lèvres Lip Lover. 

    Sur ses lèvres, du Lip Lover.jpg

    Avec qui parlez-vous de beauté ?

    Avec ma mère. Nous avons déménagé de Grande-Bretagne à Los Angeles quand j’avais 6 ans. J’ai vite compris que la beauté européenne et la beauté américaine sont vues différemment. A l’époque, dans les années ’90, les sourcils très minces étaient à la mode et j’en avais des épais. Les enfants m’en parlaient. Ma mère me disait : « Oui, tes sourcils sont différents mais, en grandissant, ils deviendront quelque chose que tu apprécieras ». C’est sûr qu’à l’époque, je n’avais pas envie d’écouter ma mère qui continuait à me dire que les différences des gens les rendaient beaux. Elle me l’a tellement répété que ça a dû devenir mon mantra.

    Quand avez-vous commencé à prendre confiance en vous ?

    En vieillissant, j’ai simplement appris à accepter les choses. J’ai commencé à être mannequin à 16 ans et j’ai été exposée aux mauvais côtés de l’industrie. C’est étrange de grandir avec une mère qui vous encourage à vous apprécier avec quelque chose de différent alors que, d’un autre côté, le milieu de la mode fait tout pour que vous ressembliez à ce qu’ils veulent. J’ai compris que le mannequinat n’était pas pour moi. 

    8  Nico for Lancìme ∏ 2015.jpg

                                                                                              L.B. (Crédit-photos : Nico for Lancôme). 

     

    Une adepte du shampooing sec

    Quelles sont vos routines beauté ?

    Je suis très naturelle. Je pense que moins vous avez sur le visage, moins de chance vous avez que ça foire en cours de journée. Quand je me lève, la première chose que je fais, c’est de me passer le visage à l’eau froide. Je mets aussi une protection solaire même s’il n’y a pas de soleil. Je ne mets jamais beaucoup de fond de teint. J’ai de petites tâches de rousseur et je ne souhaite pas les camoufler. Tous les 15 jours, je fais aussi un masque visage.

    Quel maquillage vous donne confiance en vous ?

    Je pense que j’ai assez appris des maquilleurs professionnels que pour avoir confiance en mon look naturel de tous les jours. Une couvrance légère, un peu de blush, de mascara et de baume pour les lèvres. Cela me prend moins de 5 minutes. 

    22  Nico for Lancìme ∏ 2015.jpg

    Quel faux pas beauté avez-vous déjà franchi ?

    Il y avait une mode dans les années ’90 où je portais du rouge à lèvres… bleu. C’était à la mode au début de la décennie, pas à la fin quand je le portais ! Ma mère était géniale parce qu’elle me laissait le porter. Qu’importe le résultat, elle me laissait m’exprimer.

    Parlez-nous de vos cheveux…

    Je les ai coupés. J’aime bien qu’ils tiennent tous dans mes mains. Cela prend moins de temps pour les laver, les sécher et en prendre soin. J’ai commencé à mes raccourcir il y a environ un an et demi et, depuis, ils sont à chaque fois, de plus en plus courts. Je les ferai bien encore plus courts mais je dois garder une certaine longueur au cas où je devrais poser des extensions pour un rôle. Mais si le rôle exigeait une coupe courte, ce serait une bonne excuse pour encore les couper.

    Quels produits aimez-vous pour vos cheveux ?

    J’aime bien Kerastase, notamment un sérum qui hydrate mes cheveux et les rend soyeux sans les alourdir. Les produits Kevin Murphy sont aussi chouettes et créent du corps, de la texture. Phyto a un bon shampooing sec mais il m’arrive d’aller au drugstore et d’en acheter un bon marché de chez Batiste. Je ne lave pas mes cheveux tous les jours car cela leur enlève leurs huiles naturelles. Le shampooing sec aide à leur donner un look frais et c’est plus facile que de les laver.

    Vous êtes une adepte des régimes ?

    Non mais j’aime naturellement manger sainement. En grandissant en Grande-Bretagne, vous avez autour de chez vous toutes ces fermes qui vendent des produits bien frais. J’aime bien différents types de cuisine : les sushis, la cuisine indienne… Et j’ai compris que le modération était la clé, ainsi, vous ne devez pas vous priver. Je suis une grande boulangère : je fais des tartes, des cakes, des cupcakes, des muffins… 

    Départ vert et fruité pour l'eau de toilette Miracle.JPG


    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les égéries, Tout nouveau tout chaud
  • Rita Ora, nouvelle égérie DKNY

    DKNY 6.jpg

    La chanteuse anglaise Rita Ora est le visage de la dernière fragrance de la marque DKNY, MYNY. L’occasion de parler avec elle de New York mais aussi de ce qui l’inspire et la fait vibrer…

    DKNY MYNY parle à la femme moderne. Il vous parle à vous ?

    Je suis heureuse, énergique et confiante. C’est ça la femme moderne, pour moi. J’aime cette fragrance spontanée et sexy qui représente vraiment ce qu’est New York. A chaque vaporisation, ça me rappelle New York City et tous les gens qui font cette énergie et cette « vibe ». 

    DKNY 2.jpg

    Quels éléments de New York font votre MYNY ?

    MYNY est spécial pour moi parce que je suis une artiste et que je cherche toujours l’inspiration. Et je la trouve toujours parmi les gens et les endroits de New York. C’est aussi un endroit où vous allez pour vous amuser, rencontrer des amis et être vous-même.

    Quel est votre premier souvenir parfumé ?

    C’est le parfum de ma mère. Il venait d’une parfumerie à Paris où mon père l’avait fait faire. Chaque fois que je le sens, il y a un souvenir romantique en moi que je n’oublierai jamais.

    Où aimez-vous vous parfumer ?

    J’aime vaporiser mes cheveux parce que la fragrance y tient bien. J’asperge aussi derrière les oreilles et sur les poignets. Et avant une séance-photo, je m’en asperge partout. 

    DKNY 1.jpg

    Qu’est-ce qui vous plaît dans les parfums ?

    J’ai toujours apprécié les parfums parce que je trouve que sentir bon est si important pour une femme. Vous pouvez entrer dans une salle bondée. Si vous sentez bon, vous laissez une trace de votre passage.

    Qu’est-ce qui vous inspire ?

    Je suis inspirée par tout ce qu’il y a autour de moi. Des villes comme New York et Londres ainsi que les gens qui donnent à ces villes un tel esprit. Mon père a une grande collection musicale, très jazzy et soul, simple mais puissante, allant de Sade au Gipsy Kings. Ma mère apprécie plus la pop comme George Michael et les Beatles donc j’ai eu un mix des deux.

    En quoi la musique et les parfums se rejoignent-ils ?

    Les deux sont similaires parce qu’ils sont chacun développé par des artistes et sont chacun des expériences sensorielles. Le produit final consiste en une série de notes qui font une connexion émotionnelle avec le public. C’est du domaine de l’émotion. Vous pouvez sentir quelque chose et un million d’émotions différentes vous arrivent en tête. La seule chose similaire, c’est la musique.

    Parlez-nous de vous et de New York…

    J’y suis arrivée à 17 ans pour rencontrer mon label, Roc Nation. J’y ai commencé ce nouveau chapitre de ma vie. Ma carrière a commencé là et cette ville a toujours été un conte de fées pour moi. Elle a une place spéciale dans mon cœur.

    Qu’aimez-vous dans cette ville ?

    Ce que j’aime, c’est l’énergie, le feeling, la « vibe ».  C’est spontané, fort et énergique. C’est aussi là qu’il y a les plus fantastiques restaurants, musées, la vie nocturne la plus folle… C’est clairement une ville qui ne dort jamais et c’est justement ce que j’aime. Vous ne savez jamais à quoi vous attendre.

    Quels sont vos endroits préférés ?

    J’aime passer du temps à Soho House, un club privé dans le district Meatpacking. J’aime bien aussi 1 Oak, une boîte de nuit de Chelsea. J’ai faire du shopping dans les rues de Soho et dans le Downtown Manhattan où vous pouvez vous arrêter pour boire un café. C’est très Européen. Central Park est magnifique et j’aime Williamsburg Brooklyn. J’ai vécu là quand je suis arrivée à New York et ça me rappelle le quartier de Londres où j’ai grandi, Portobello.

                                                                                                       L.B. 

    DKNY 7.jpg

     

    Une carrière fulgurante

    La chanteuse anglaise de 24 ans a démarré sa carrière en chantant dans des bars de Londres avant d’être repérée par un proche de Jay Z, le mari de Beyonce, qui la fait signer avec son label, Roc Nation. En 2011, elle se fait connaître en publiant des vidéos virales de l’enregistrement de son premier album. En 2012, elle sort son premier single, « How we do (party) ».

    Son premier album studio, O.R.A., bénéficie de collaborations prestigieuses parmi lesquelles Will.i.am ou encore Kanye West. Il se veut pop avec des influences jazz. Sur l’album, on retrouve Roc the Life, Love at War, Facemelt et Shine Ya Light. Un deuxième single R.I.P. sort et la place au top des ventes durant les deux premières semaines.

    En 2013, Rita Ora est devenue égérie de la marque DKNY.  La chanteuse, d’origine albanaise, a également collaboré avec Rimmel il y a quelques mois pour le lancement d’une gamme de vernis qui lui ressemble.

                                                                                                       L.B. (Crédit-photos : DKNY)

     

     

     

     

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les parfums, Tout nouveau tout chaud