Le make-up - Page 4

  • Birchbox : déjà un million de clientes séduites !

    Birchbox 1.jpeg

    La marque américaine est arrivée chez nous il y a un an. Ses boîtes de produits de beauté vendues par abonnement mensuel cartonnent chez nous. On vous dit tout sur le phénomène…

    Connaissez-vous Birchbox ? C’est une petite boîte contenant 5 produits de beauté qu’on reçoit, chaque mois, dans sa boîte aux lettres, sur base d’un abonnement. Il y a déjà un an que ce phénomène, venu des Etats-Unis, est arrivé chez nous. « Birchbox est née il y a 5 ans, en partant de deux constats. D’abord qu’il est très difficile d’acheter des produits de beauté sur le web sans toucher le produit et sans bénéficier de conseils », explique Quentin Vacher, directeur exécutif Birchbox Europe. « Ensuite, les clientes sont sensibles aux conseils donnés par des bloggeuses. Elles recherchent de la transparence et de l’authenticité ». 

    Voilà comment est née la Birchbox. Le concept, c’est de s’abonner (entre 13 et 15 euros par mois, selon le mode de livraison choisi) et de recevoir, tous les mois, des produits à tester tranquillement chez soi, dans différentes catégories (cheveux, soins corps ou visage, maquillage…), afin de voir si le produit nous convient.  Le plus ? Les boîtes sont personnalisées selon les désirs de chacune. Quand on s’inscrit, on doit en effet remplir un questionnaire à propos de soi (type de peau, cheveux colorés ou pas…) et, chaque mois, l’assortiment que vous recevez est réalisé en fonction de cela. 

    La boite anniversaire.jpg

    Produits exclusifs

    Ajoutons à cela un accent sur les conseils pratiques puisque le site de Birchbox propose également des conseils pratiques via des vidéos notamment et des échanges entre les membres de la communauté (plus d’un million d’abonnés de par le monde) sur les produits proposés. Sans oublier le-shop (plus de 150 marques et plus de 2.000 produits qui permet d’acheter les produits qu’on a reçus (ou d’autres) ainsi que des marques qui ne sont pas présentes en Belgique dans des magasins.

    Les produits qui cartonnent sur l’e-shop ? Le numéro un incontesté, c’est le Beauty Protector (Protect & Detangle), un soin cheveux multi-fonctions et complet à l’odeur totalement addictive.  Suivent le Cellu-Cup (pour toutes celles qui veulent déloger la cellulite) et Egyptian Magic, une crème 100 % naturelle qui soigne, nettoie, démaquille les yeux et nourrit les peaux sèches. 

    A découvrir sur www.birchbox.be

    Quentin Vacher, directeur exécutif Europe.jpg

     

                                                                   Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Birchbox)

     

    La Belge aime l’épilation brésilienne

    Qui est la cliente belge de Birchbox ? « La Belgique est un marché qui fonctionne bien pour nous », explique Quentin Vacher, directeur exécutif Birchbox Europe. « C’est un marché en forte croissance. Je dirai que la cliente belge n’est pas fondamentalement différente de la cliente française même si on constate qu’en Belgique, l’e-commerce fonctionne très bien, notamment à cause du fait qu’il présente des marques non présentes sur le marché belge. La cliente-type de Birchbox a de 16 à 70 ans mais ce sont principalement des femmes de 30 à 35 ans, déjà connectées à internet, qui étudient ou travaillent, qui ont un intérêt pour la beauté même si ce n’est pas leur passion, elles sont présentes sur les réseaux sociaux, sont curieuses et elles sont davantage urbaines », ajoute-t-il. Notons que dernièrement, l’entreprise a mené une enquête sur les habitudes de ses clientes françaises (dont les résultats peuvent s’appliquer aux Belges). La cliente française aime l’épilation brésilienne (on garde un ticket de métro de poils), elle apprécie le wavy (vagues) dans ses cheveux et son brushing parfait, c’est celui de l’actrice Blake Lively.

     

                                                                                              L.B.

     

    Birchbox, ce sont aussi des éditions limitées

    En plus des abonnements mensuels, Birchbox propose régulièrement des éditions limitées qu’on peut s’offrir même si on n’est pas abonnée. Cet été, par exemple, il y a eu le kit « Let the sun shine », le kit parfait pour les bains de soleil, décliné en deux versions : crème, huile, spray avec SPF, pour le corps, les cheveux ou le visage... A la rentrée, c’était «No excuse», une édition limitée tout en énergie pour accompagner les bonnes résolutions de la rentrée. Elle comprenait notamment un sac de sport au design coloré avec le slogan « J’peux pas j’ai piscine ». Octobre annonce déjà la venue de Beautiful Skin (79 euros pour les non abonnées et 92 euros pour les abonnées). Pour l’occasion, Birchbox s’est associé avec Philips et propose la brosse nettoyante visage Visapure Essential, un nouvel indispensable de votre salle de bain! 

    La boite Beautiful Skin dès octobre, 79 euros pour les abonnées et 92 euros pour les non-abonnées.jpg

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les cheveux, Les ongles, Les parfums, Les soins, Les tendances, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • L'huile, la star de l'automne

    L'Oreal Paris.jpgNon, il n’y a pas que l’huile solaire. L’huile fait une arrivée remarquée dans notre salle de bains : hydratante, anti-rides, satinante ou capillaire, elle est partout. On vous explique comment l’utiliser…

    Les fanas du bronzage la connaissaient déjà. Il y a 20 ans, quand on se souciait moins (ou pas) des méfaits des rayons solaires, on se tartinait allègrement, sur le plage, d’huile à bronzer. Grasse voire plaquante, elle ne laissait pas particulièrement un bon souvenir sur le plan de la texture. Par contre, question bronzage, c’était le top : on rentrait bronzée comme une cacahuète. Aujourd’hui, on se protège davantage et les huiles ont fait, depuis peu, un retour en grâce car elles se sont nettement améliorées, notamment sur le plan des indices de protection. Par ailleurs, l’huile que l’on applique désormais avant de s’exposer au soleil est non grasse, voire carrément sèche. Elle satine, adoucit, assouplit, nourrit la peau échauffée par le soleil, pénètre rapidement, parfume légèrement et magnifie le hâle. Sans oublier le voile irisé qu’elle laisse sur notre peau dorée. Huile corporelle spray, Louis Widme, 20,30€.jpg

    Caresse fondante

    Par ailleurs, elle a su devenir un véritable produit de soin qu’on applique sur la peau telle une caresse fondante. On masse en effectuant de légers mouvements circulaires. L’huile se réchauffe au contact de la peau et pénètre rapidement sans laisser de film gras à la surface de la peau. Pour ça, il faut évidemment choisir la bonne texture qui donnera un toucher sec, non gras.

    Smart Treatment Oil, Clinique, 40,35 euros.jpgC’est pas fini puisqu’on l’utilise aussi pour nos cheveux. Alors qu’on la rejetait en bloc à cause de son aspect gras et collant, elle explose dans les salons professionnels où on vante ses mérites. On l’utilise, par exemple, après avoir séché ses cheveux, pour sublimer la chevelure. Attention, ce sont les pointes et longueurs que l’on travaille avec de l’huile (qu’on aura préalablement « malaxée » dans le creux de la main pour la chauffer), pas les racines. Sinon, l’effet poisseux et gras de l’huile sera bel et bien là. Comme avant… Resilience Lift Oil, Estée Lauder, 77,59 euros.jpg

     

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Paris, Louis Widmer, Clinique et Estée Lauder). 

     

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les soins, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Penelope Cruz, solaire pour Lancôme

    LANCOME_PENELOPE_F03_076_E.jpg

    Lancôme a choisi non pas un mais quatre visages pour sa nouvelle campagne « Advanced Génifique – All stars ». Parmi eux, la lumineuse Penelope Cruz.

    Ces dernières semaines, peut-être avez-vous vu plusieurs stars vanter le même produit de Lancôme. C’est normal : la marque française a choisi quatre stars pour promouvoir son flacon  de soin Advanced Génifique : Lily Collins et sa fraîcheur lumineuse, Lupita Nyong’o pour son énergie radieuse, Kate Winslet pour sa présence et Penelope Cruz pour son élégance vibrante. La muse d’Almodovar, qui a su séduire l’Amérique, n’a jamais renié ses racines espagnoles. Dans cette nouvelle campagne, elle laisse exploser sa féminité solaire. « La sensualité est un beau sentiment. J’aime voir ça chez les gens. Tout le monde ne l’a pas. Pour moi, Brando était la créature la plus sensuelle qui soit », explique la belle Ibère qui a été photographiée, pour cette campagne, par Mert Alas et Marcus Piggott mais aussi par Peter Lindbergh pour le clip publicitaire. 

    LANCOME_PENELOPE_F04_077_F.jpg

    A 41 ans, elle n’a rien perdu de sa superbe. « Je pense qu’en ayant grandi en Europe, j’ai une relation différente à la jeunesse. Cela signifie juste, pour moi, un anniversaire supplémentaire, tout en étant ici et en bonne santé. C’est la seule chose qui me préoccupe, la santé », ajoute-t-elle. « A chaque anniversaire, je me réveille et je suis incroyablement reconnaissante d’avoir la santé. Et c’est vraiment la seule chose qui compte. Je suis aussi très reconnaissante pour ma famille qui est la chose la plus importante de ma vie ». 

    advanced_genifique_dropper.jpg

    Quant à Génifique, il faut savoir que c’est un soin lancé en 2009. Il s’agit du premier sérum inspiré du territoire de la science des gènes. Vendu aux quatre coins du monde, il a reçu 150 prix internationaux et ce sont plus de 15 millions de flacons qui ont déjà été vendus. Il est devenu Advanced Génifique en 2013 lorsque sa formule a été optimisée.

    Cette année, il est donc représenté par quatre muses dont la belle Penelope. Beau casting ! 

    LANCOME_PENELOPE_F05_131_D.jpg

     

                                                                                     L.B. (Crédit-photos : Nico for Lancôme et Lancôme). 

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Belle en pharmacie

    Vichy_Teint_Ideal_01 - copie.jpg

    La beauté n’est plus limitée aux parfumeries et grandes surfaces. Désormais, c’est aussi à la pharmacie qu’on achète son parfum, son huile pour le corps ou encore son soin anti-âge. 

    Gel lavant Lipikar, La Roche-Posay, à partir de 6,75 euros.png

     

    Pour acheter son parfum ou un soin corps, on file généralement à la parfumerie. Quand on a envie d’un gel douche sympa aux senteurs d’été, on sait qu’on le trouvera, à bon prix, en grandes surfaces. Mais, depuis quelques années, une autre tendance se dégage : celle d’acheter ses produits de beauté en pharmacie. Quand on passe à la caisse pour les médicaments des enfants, on aime aussi craquer pour un soin anti-âge, une huile qui nous sublimera le corps ou encore pour un gloss qui nous rendra le vie plus belle. 

    Huile de nuit détox, Caudalie, 33,40 euros.jpg

    Pierre Evrard est pharmacien à Charleroi. Lui qui a été chercheur pendant 10 ans avant de bifurquer vers la pharmacie constate cette tendance dans son officine. « Sur le plan économique, le secteur de la pharmacie a, lui aussi, été fort touché et le pharmacien ne peut plus vivre uniquement sur la dispensation des médicaments. Il faut être multi-cartes », nous explique-t-il. 

    Contour des yeux revitalisant, Eucerin, 18,90 euros.jpg

    « Jusqu’il y a 7 ou 8 ans de cela, la pharmacie offrait la dermo-cosmétique, c’est-à-dire des produits de soins pour les peaux à problèmes. Par exemple, on utilisait un produit vendu en parfumerie, on faisait une réaction allergique à ce produit et on venait en pharmacie pour y trouver une réponse. Aujourd’hui, ça change. On vient en pharmacie car on sait qu’on y trouvera aussi des éléments du quotidien comme des gels douche ou des déodorants », poursuit le pharmacien qui, du coup, a adapté ses choix des articles qu’il vend. «  Nous avons, entre autres, une gamme de produits de beauté bio pour adolescents », note Pierre Evrard qui constate que la cliente revient aussi en pharmacie parce qu’elle y trouve des produits moins chers qu’en parfumerie. « Même en période de crise, elle veut se faire plaisir. La preuve ? Notre gamme cosmétique connaît du succès ! ».

    Bref, entre le lait anti-régurgitation du petit dernier et les médicaments contre la fièvre du second, on pense un peu à nous ! 

    Huile prodigieuse, summer limited edition, Nuxe, 32 euros.png

     

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Vichy, Caudalie, Eucerin et Nuxe). 

     

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les ongles, Les soins, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Testé pour vous : le lifting de cils

    Mon oeil.jpg

    Véritable alternative naturelle aux faux-cils et autres accessoires qui servent à nous offrir un regard sublime sans mascara, le Yumi Lashes est ce qu’on appelle un lifting des cils. On nous promet un regard de biche dès le réveil. On demande à voir…

    Le top israélien Bar Raffaeli ne jurerait que par lui. Idem pour quelques animatrices stars de RTL-TVi. Lui, c’est le Yumi Lashes, un rehaussement ou lifting des cils. Késako ? Pour avoir un regard de biche, à moins d’être bien dotée par la nature, il n’y a pas 36 solutions naturelles. Soit on met des faux cils (ce qui n’est pas très naturel justement), soit on met plusieurs couches d’un mascara volumateur. Le Yumi Lashes, qui vient de Suisse, veut proposer une alternative à cela. « Ici, on ne colle pas de cils ni d’extensions. On garde ses cils d’origine et rien d’autres. Ils sont simplement rehaussés, liftés(avec un patch en silicone) et recourbés avant d’être fixés puis teints si on le souhaite. La couleur de la coloration dépend de la couleur naturelle mais aussi du choix de la cliente qui a, par exemple, envie d’avoir du mascara noir sur les cils », explique Stéphanie Meers, make-up artist chez qui nous avons testé ce soin. « C’est 100% hypo-allergénique et naturel. Même la colle est à l’eau », ajoute-t-elle. 

    Stéphanie Meers, make-up artist.jpg

    Entretien quotidien mais simple

    Le soin dure environ 45 minutes, temps de pause compris. Rien de douloureux, c’est même plutôt relaxant. A la fin, les cils sont effectivement recourbés et allongés. Ils tirent vers le haut. Pendant 48 heures, il est déconseillé d’aller à la piscine, de mouiller ses cils ou de mettre du mascara. L’entretien se fait à l’aide d’une petite brosse (qui ressemble à une brosse de mascara) : il est recommandé de peigner ses cils une fois par jour. Pour un effet encore plus top, on applique chaque jour un mascara nourrissant (transparent) qui va aider à la pousse des cils.

    Bilan ? Pour celles qui aiment un résultat naturel et léger, loin de l’effet faux cils, c’est parfait. On peut même se passer de mascara. Très pratique pour l’été et les vacances. L’effet dure entre 8 et 12 semaines. Aucune retouche n’est nécessaire puisque rien n’a été « implanté » : l’effet s’estompe progressivement jusqu’à disparaître. Coût ? Entre 80 et 100 euros auxquels on peut ajouter 35 euros si on souhaite le mascara nourrissant. 

    Stpéhanie Meers.jpg

     

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : D.R. et Yumi Lashes). 

                                                 

    Pin it! Catégories : Le make-up, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • La folle vie de Kate Moss

    Rimmel Wake Me Up Mascara Kate Moss BTS 6.jpg

    Alors que sa vie sentimentale semble sombrer, le top anglais Kate Moss est magnifique dans la nouvelle campagne Rimmel pour un nouveau mascara. L’occasion de nous pencher sur la vie et la carrière de la Brindille…

    Depuis 2001, le top britannique Kate Moss collabore avec une autre institution britannique, la marque de maquillage Rimmel. « Toujours pile dans la tendance dans le choix à la fois des couleurs et du détail choc, elle apporte à Rimmel, et à ses propres collections, ce quelque chose que seule Kate Moss est capable d’apporter », explique la marque anglaise pour justifier le choix de la belle Kate. Cette dernière avait d’ailleurs développé et créé pour Rimmel, en 2011, une gamme de rouges à lèvres « Kate Moss for Rimmel ».

    Aujourd’hui, le top prête son joli minois pour le dernier-né de la marque, le Wonder’Full Wake Me Up Mascara, enrichi en vitamines et… concombre. Pour cette nouvelle campagne, incarnant le style british cool, Kate adopte un look rock chic dans une publicité télévisée dynamique. Avant de découvrir les scènes d’un réveil qui sonne, d’un oreiller qui explose et les sonorités typiques de Big Ben, elle nous demande « Ready to Wake Up? » (prête à se lever ?). Le nouveau Wonder’full Wake Me Up Mascara With Vitamins & Cucumber est le premier mascara de Rimmel qui veut jouer un rôle d’eye-opener pour ouvrir le regard dès le matin. Un mascara que le top a la vie dissolue a sans doute déjà adopté… 

    Rimmel Wonder´full Wake Me Up Mascara, black, 13.99 euros.jpg

     

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Rimmel)

    Une carrière faite de (très) hauts et de (très) bas

    La  carrière de Kate Moss, 41 ans, débute quand elle a 14 ans. Elle a été repérée alors qu’elle montait dans un avion, à l’aéroport JFK de New York, en provenance des Bahamas, direction Londres. A 15 ans, la belle défile déjà pour John Galliano. Kate Moss n’oubliera probablement jamais que Galliano lui a mis, en quelque sorte, le pied à l’étrier. Du coup, quand en 2011, le célèbre couturier est mis à pied pour ses propos racistes tenus dans un café, la belle vole à son secours. Elle lui offre sa « réhab créative » en lui demandant de créer sa  (magnifique) robe pour son mariage avec Jamie Hince. Kate sait ce que le créateur a vécu, en étant hué par la presse et viré par ses patrons. Elle a connu pareille situation quand, en 2005, le journal britannique The Daily Mirror publie, à la une, une photo de Kate Moss en train de prendre de la cocaïne. Du coup, le top perd des contrats, est obligée (comme Galliano) de présenter des excuses et d’intégrer (comme lui aussi) une clinique pour subir une cure de désintoxication. Son come-back, elle le doit au Vogue France qui lui offrira, quelques mois plus tard, sa cover. 

    Rimmel Wake Me Up Mascara Kate Moss BTS 3.jpg

    Passons cet épisode douloureux pour revenir sur la carrière de la brindille. La personne qui l’avait repérée avait bien du mérite (ou du talent) d’avoir décelé chez elle son potentiel. Cela ne semblait pas évident : Kate est petite pour un top (1m70), elle des jambes relativement courte, même un peu arquée, une toute petite poitrine… Bref, ses détracteurs ne lui prédisaient pas une longue carrière. Grave erreur ! La belle, au look et au style inimitables, a un charme fou et elle est solaire sur les photos de magazines. Elle défile pour les plus grands (Chanel, Dior, Marc Jacobs…) et enchaîne les unes des plus grands magazines.

    Par contre, elle est beaucoup moins solaire quand elle sort de boîtes de nuit ou des soirées mondaines. On a souvent vu le top en piteux état, mélange d’alcool, de fatigue et peut-être d’autres choses. En 1998, la brindille avait déjà intégré une clinique de Londres pour soigner son addiction à l’alcool. Elle avait alors expliqué qu’elle buvait très souvent après les défilés, comme beaucoup d’autres gens du milieu. Sa vie dissolue serait peut-être d’ailleurs à la base de ses problèmes de cœur du moment (lire par ailleurs).

    Ceci dit, la belle reste au top. De nombreuses marques (Liu Jo, Fred, Rimmel…) lui font toujours confiance et elle continue sa vie de top parmi les mieux payés au monde. 

    Rimmel Wonder´full Wake Me Up Mascara, extreme black, 13.99euro.jpg

     

                                                                                     L.B.

     

    Kate, au bord du divorce ?

    Si on lui prête des liaisons avec de nombreuses célébrités (dont Daniel Craig et Leonardi Di Caprio, notamment), Kate a souvent défrayé la chronique avec ses histoires d’amour. En 1994, elle rencontre Johnny Depp qui la quittera 4 ans plus tard, la laissant dans une profonde dépression. Avec lui, elle formait un couple glamour qui faisait le bonheur des tabloïds. Vanity Fair les avaient même élus « couple de la décennie ».

    En septembre 2002, elle a une fille, Lila Grace (12 ans aujourd’hui) avec Jefferson Hack, le rédacteur en chef d’un magazine avec qui le top reste 3 ans. 

    Rimmel Wake Me Up Mascara Kate Moss BTS 5.jpg

    En 2005, elle rencontre le controversé Pete Doherty, connu pour ses nombreuses addictions. Le musicien, britannique comme elle, n’est visiblement pas très fidèle et la belle le quitte en 2007. Peu de temps après, elle rencontre Jamie Hince (46 ans), guitariste du groupe The Kills qu’elle épouse durant l’été 2011.  Mais, depuis quelques mois, il semble que le couple traverse une zone de turbulence. Des tabloïds anglais parlent même de divorce en vue et d’une bagarre autour… d’Archie, le bull terrier du couple. Le duo n’a plus été vu ensemble depuis mars dernier tandis que le guitariste aurait été aperçu passant du bon temps avec une autre que Kate, cet été, au festival de Glastonbury. Les conflits viendraient de la vie tumultueuse du top qui apprécierait plus que tout les sorties arrosées, ce qui ne plairait pas (ou plus) à son double. Affaire à suivre…

     

                                                                                     L.B.

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Beauté bio ou nature, quelle différence ?

    Crédit - Une.jpg

    Même dans le maquillage, le bio et le naturel ont la cote. Des soins aux légumes en passant par des crèmes aux fleurs, sans oublier les ingrédients d’origine naturelle et les packs éco-conçus : c’est certain, notre beauté s’est mise à l’heure du bio, du naturel et du développement durable. Mais comment s’y retrouver dans cette jungle de produits verts ? 

    Crème légère pour les mains, Bee Nature, 13 euros.jpg

     

    Produit bio ou naturel, c’est quoi la différence ? Un cosmétique bio est, comme c’est le cas pour l’alimentation, un produit qui utilise des ingrédients venant de l’agriculture biologique et dont les procédés de fabrication sont respectueux de l’environnement. Donc, ce n’est pas parce qu’une crème contient un ingrédient bio que tout le produit est bio. Quant au produit « naturel », il doit, lui, répondre à d’autres critères. La majorité des ingrédients doit être « d’origine naturelle » et même quelques pourcents venant de l’agriculture bio. 

    Déodorant certifié Bio Spray, Puressentiel, 10,90 euros.jpg

    Prenons l’exemple de la marque Une, lancée par l’entreprise Bourjois, qui propose une nouvelle gamme de maquillage pour une beauté respectueuse de la femme, de la planète et de la peau. Elle propose des produits essentiels, faciles à utiliser et légers sur la peau. Sans OGM, sans parabènes, sans parfums de synthèse ni colorants artificiels, la gamme Une contient au minimum 95 % d’ingrédients d’origine naturelle et transformés selon  des procédés Ecocert. 

    Poudre bronzante Sun Radiance, Une, 16,99 euros.jpg

    Des labels existent

    Pour vous y retrouver, sachez qu’il existe aussi des labels (Cosmétique Bio, notamment) mais il est clair que certaines marques essayent de se donner une image verte alors qu’elles en sont loin. Bref, lisez attentivement la notice si vous cherchez un produit bio ou naturel. 

    Yves Rocher.jpg

    Quant à leur efficacité, sachez que les marques qui vendent du bio ou du naturel font de plus en plus souvent appel à des études cliniques pour prouver leur efficacité. C’est donc encourageant ! Et puis, en tout cas, ces produits peuvent convenir à des personnes en recherche d’un mode de vie plus sain et plus respectueux de l’environnement et de la nature. 

    Huile en crème corps, Melvita,-16,90EUR - copie.jpg

     

                                                                 Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Une, Bee Nature, Puressentiel, Une, Yves Rocher et Melvita). 

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les cheveux, Les ongles, Les soins, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • La beauté a du coeur

    Sisley soutient un projet au Congo.jpg

    Les marques de cosmétiques et de soins sont de plus en plus nombreuses à s’investir dans des projets humanitaires pour un monde meilleur. Et nous, on craque pour ces produits qui ont du cœur et qui financent des projets qui rendent la vie des autres plus belle…

    La beauté humanitaire, ce n’est pas nouveau mais ça fait du bien. Se dire que quand on achète un parfum, un gloss ou un produit solaire, on fait une bonne action, ça fait chaud au cœur.

    Premier exemple avec la marque française Sisley qui, à travers sa fondation, soutient, depuis plusieurs années déjà, le projet Kisany qui procure un métier de brodeuse aux habitantes démunies de Goma, dans la région sinistrée des Grands Lacs, en République Démocratique du Congo. Résultat ? Une très belle trousse de plage, à la taille « jumbo » et aux broderies positives qui est offerte à toutes les clientes Sisley à l’achat des nouveautés solaires de la marque, chez Planet Parfum. Le plus ? La trousse est  taillée dans du lin belge Libeco. On ne peut que se féliciter de ce succès puisque, parties de 7 brodeuses en 2003, elles sont désormais plus de 100 en RDC, mais aussi au Rwanda et au Kenya. Grâce à Kisany, en 10 ans, plus de 1.000 enfants ont eu droit à une scolarité. 

    On reçoit la trousse à l'achat de produits solaires.jpg

    De l’eau pour tous

    Le couturier Giorgio Armani aide,l ui, les populations en manque d’eau potable depuis 5 ans déjà, avec son projet « Acqua for Life ». Les ventes des fragrances « Acqua di Gio » et « Acqua di Gioia » dédiées à l’opération permettront, cette année, de financer des projets, notamment au Ghana, au Sénégal, en Bolivie et en Chine. Ces projets viendront s’ajouter aux 80 communautés qui ont désormais accès à l’eau potable grâce à « Acqua for Life ». Notons que cette année, le couturier s’est engagé à verser au moins 500.000 dollars pour ces projets d’eau potable pour tous. 

    En Bolivie Crédit - Giorgio Armani.jpg

    Dans un autre secteur, le karité est devenu un ingrédient culte pour la marque L’Occitane qui l’utilise dans toute une série de soins (mains, visage…) mais il est aussi l’une des voies d’émancipation des femmes au Burkina faso.

    En 2013, la marque est devenue l’acteur principal du développement du marché avec une commande record de 660 tonnes de beurre de karité équitable. Citée par l’ONU comme entreprise exemplaire pour son action au Burkina Faso, L’Occitane vient de rejoindre le Business Call to Action, un réseau d’entreprises qui contribue au développement économique des plus démunis et à la protection de l’environnement. 

    Cleansing Oil, L'Occitane, 19 euros.jpg

    Miley et Rihanna

    Dans un tout autre domaine, la marque américaine de cosmétiques MAC collabore régulièrement avec des stars. Il y a eu notamment Rihanna et Miley Cyrus que la marque associe à la vente de produits de maquillage de leur collection Viva Glam. Avec Miley Cyrus, par exemple, la vente de rouges à lèvres et de gloss Viva Glam portés par la chanteuse ont permis de récolter des fonds pour aider des familles touchées par le sida. 

    MAC 2.jpg

    Enfin, sans être exhaustif, Davidoff met, depuis 2012, son célèbre parfum « Cool Water » à contribution pour soutenir financièrement une expédition du National Geographic. Les efforts ont été récompensés puisque, suite à cette expédition, la plus grande réserve océanique du monde a été créée dans un archipel isolé du Pacifique Sud. Elle accueille quelques 1.250 espèces de mammifères et oiseaux marins.

    Quand on vous dit que la beauté a du cœur…

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Sisley, Girogio Armani, L'Occitane et MAC). 

    Pin it! Catégories : Au soleil, Le make-up, Les égéries, Les parfums, Les soins, Tout nouveau tout chaud
  • Kendall Jenner, la nouvelle "it girl"...

     

    Behind the scenes on an Estée Lauder ad shoot with Kendall Jenner. Photo courtesy of Estée Lauder - copie.jpg

    Dire de Kendall Jenner que son nom la précède n'est pas exagéré : à tout juste 19 ans, la dernière « It Girl » de la mode a pour ainsi dire grandi sous le feu des projecteurs. Mais ces dernières années, cette grande brune au corps souple s'est frayé son propre chemin pour devenir l'un des mannequins les plus demandés du moment. Elle est aujourd’hui le nouveau visage de la marque Estée Lauder.

    De ses débuts au défilé automne 2014 de Marc Jacobs au défilé couture Chanel cet été à la demande spéciale du créateur Karl Lagerfeld, la présence de Jenner dans une douzaine des défilés les plus en vue, sur de nombreuses couvertures et à la une de magazines, ainsi qu'à l'occasion d'une campagne publicitaire très convoitée de Givenchy illustrent son statut d'étoile montante que viennent renforcer ses quelques 15 millions d'abonnés sur Instagram. Depuis peu, la demi sœur de Kim Kardashian est aussi le nouveau visage d’Estée Lauder. Elle répond aux questions de Joan Smalls, un jeune mannequin portoricain de 26 ans, autre égérie de la marque.

    J.S. : Te souviens-tu de notre première rencontre ? 

    K.J. : Honnêtement non, mais je sais que c'était dans les coulisses, lors d'un défilé.

    Et nous portions la même robe.

    Et tu étais en face de moi !

    Étais-tu nerveuse ?

    J'avais déjà défilé pour Marc Jacobs auparavant et je n'étais pas vraiment nerveuse ; j'étais plutôt excitée. Mais j'étais nerveuse en allant à Paris car je défilais pour la première fois en talons hauts, je portais une robe longue et j'avais peur de trébucher.

    Tu as trébuché ?

    Non, et pourtant c'était un long défilé ! Tu m'as donné de bons conseils.

    Je t'avais conseillé d'adopter un genre plus enfantin et d'être plus garçonne, et tu as fait du bon boulot ! Alors, quel effet ça fait de faire partie de la famille Estée Lauder ?

    C'est incroyable ! C'est un tel honneur de faire partie de l'une des marques de cosmétiques les plus prestigieuses et de travailler avec des filles prodigieuses, comme toi ! 

    Fan de maquillage comme ses soeurs.jpg

     

    Qu'as-tu ressenti en l'apprenant ?

    J'étais incroyablement excitée. Je me trouvais en coulisses à Paris. On m'a annoncé la nouvelle et je n'ai rien pu dire. J'ai lu le texte et je me suis dit : «Oh mon dieu ! Je dois garder cela pour moi». Lorsque je suis entrée dans ma loge, j'ai commencé à flipper.

    L'as-tu dit à ta maman ?

    Oui, ma maman est la seule personne à qui je l'ai dit. Elle pleurait. Mais elle pleure pour un rien.

    Il y a-t-il des produits Estée Lauder que tu aimes ?

    J'ai toujours été une grande fan de leur correcteur. J'ai grandi avec Estée, c'est la seule marque que ma maman utilisait. Je me souviens des vieux tubes de rouge à lèvres brillants et dorés. Pour moi, c'est vraiment la marque de la famille, car je la connais depuis toujours. Alors faire cela aujourd'hui, c'est complètement fou. 

    La BB crème dont elle est fan.jpg

     

    As-tu toujours été portée pour la beauté ?

    Je pense que oui. J'ai des vidéos de moi toute petite, peut-être à trois ou quatre ans, ma maman me filme marchant avec un petit sac et je dis « Je viens de me maquiller ! » Puis je m'en vais avant d'en remettre un peu plus.

    Tu as quatre sœurs. T'ont-elles donné des conseils de maquillage au fil des ans ?

    Par le plus grand des hasards, mes sœurs ainées ont fréquenté une école de maquillage lorsqu'elles étaient plus jeunes, donc elles s'y connaissent vraiment bien. Elles m'ont toujours dit que « rien ne vaut le naturel ».

    Es-tu plutôt yeux ou lèvres ?

    Yeux. J'aime avoir de beaux yeux. Parfois j'aime me maquiller les yeux façon « œil de chat », j'aime aussi une wing. Et beaucoup de mascara. J'adore le mascara. 

    Fan du Sumptuous Extreme.jpg

     

    Es-tu capable de réaliser ton propre maquillage des yeux ?

    J'y arrive peu à peu. Je suis très visuelle, j'apprends beaucoup en regardant les gens me maquiller et je m'améliore.

    Qui est ton icône de beauté ?

    Angelina Jolie. Elle est simplement incroyablement belle. J'aime aussi beaucoup le style de Rosie Huntington-Whiteley et j'adore Rihanna. Je trouve qu'elle déchire à tous les coups.

    Maintenant que tu voyages en permanence pour te rendre à des shootings et à des défilés, as-tu quelques bons conseils de maquillage lorsqu'on est en déplacement ?

    J'ai toujours un baume pour les lèvres avec moi et, si je voyage en avion, j'aime emporter une crème hydratante car l'air y est très sec et il est donc important de bien hydrater sa peau. Sinon, j'ai simplement besoin de me sentir propre et fraîche, alors j'essaie de me laver le visage avant d'aller dormir et j'utilise une crème pour les yeux. 

    The newest face of Estée Lauder Kendall Jenner. Photo courtesy of Estee Lauder - copie.jpg

     

    Et tes ongles ? Quelle est ta nuance fétiche ?

    Je préfère garder des ongles neutres, avec des tons nudes et gris. Mais pour les vacances, j'aime la couleur. Mes vernis favoris sont le bleu roi ou le rouge.

    Qu'écoutes-tu en ce moment ?

    Je connais toutes les chansons de Sam Smith, il m'obsède !

    Talons plats ou hauts ?

    Cela dépend des occasions, mais généralement talons plats.

    New York ou Los Angeles ?

    L.A. (mais je t'aime toujours New York !)

    Jeans skinny ou boyfriend ?

    Skinny

    Où te sens-tu heureuse ? 

    Lorsque je suis entourée de ma famille. Cela paraît simple, mais c'est là que je suis la plus heureuse. Et sur l'île grecque de Santorin aussi !

    Une dernière question : avec autant d'abonnés sur Instagram, as-tu un conseil pour réaliser le parfait selfie ?

    La lumière est essentielle. Si l'éclairage n'est pas adéquat, cela ne fonctionnera pas. Je n'aime pas utiliser trop de filtres. Je préfère rester plutôt naturelle, ou en noir et blanc c'est toujours chouette. Mais surtout, il faut connaître son visage : tout le monde a un meilleur profil. Et puis il faut s'exercer ! C'est en s'exerçant qu'on y arrive.

     

                                                                                          L.B. (Crédit-photos : Estée Lauder). 

     

    Pin it! Catégories : Fashion, Le make-up, Les égéries, Tout nouveau tout chaud
  • Testé pour vous : du neuf au rayon beauté !

     

     

     

     

     

    3 nouveautés testées pour vous

     

    Le crayon yeux Phyto-Eye Twist de Sisley, 35 euros, en parfumerie 

    Sisley.jpg

     

    Sisley lance sa collection de 8 crayons-twist XL waterproof, pour les yeux. Avec sa mine jumbo, il s’aligne sur toutes nos envies make-up. On a aimé ? Il s’utilise soit du bout de la mine pour une utilisation crayon ou eyeliner ou bien sur le plat de la mine en ombre à paupière « full surface ». Il est très facile à appliquer. Il ne reste qu’à estomper avec un pinceau pour ombres à paupières.
     

    Le masque Renaissance ultime, Absolue Kératine, de René Furterer, 49,80 euros, en salon de coiffure 

    René Furterer.jpg

     

    Balayages, colorations, lissages… Nos cheveux sont souvent à bout de souffle et manquent d’éclat. La marque René Furterer propose un masque pour cheveux très abîmés. Véritable cure de choc, il promet de régénérer le cheveu. Résultat ? Des cheveux plus faciles à démêler, plus doux et plus brillant, après une utilisation mais le produit mériterait d’être testé sur la durée (un mois minimum).

     

    Garnier, lingettes démaquillantes micellaires, 3,79 euros, en grandes surfaces 

     Garnier.jpg

     

    Garnier allie l’eau micéllaire et la fibre de soie pour un résultat très doux. On aime ? Son prix tout aussi doux et son côté pratique, notamment quand on part en vacances. Fini le flacon en plastique qui risque de se renverser dans la valise. L’emballage de lingettes est compact et se range facilement. 

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les cheveux, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud