Le make-up - Page 4

  • Testé pour vous : le lifting de cils

    Mon oeil.jpg

    Véritable alternative naturelle aux faux-cils et autres accessoires qui servent à nous offrir un regard sublime sans mascara, le Yumi Lashes est ce qu’on appelle un lifting des cils. On nous promet un regard de biche dès le réveil. On demande à voir…

    Le top israélien Bar Raffaeli ne jurerait que par lui. Idem pour quelques animatrices stars de RTL-TVi. Lui, c’est le Yumi Lashes, un rehaussement ou lifting des cils. Késako ? Pour avoir un regard de biche, à moins d’être bien dotée par la nature, il n’y a pas 36 solutions naturelles. Soit on met des faux cils (ce qui n’est pas très naturel justement), soit on met plusieurs couches d’un mascara volumateur. Le Yumi Lashes, qui vient de Suisse, veut proposer une alternative à cela. « Ici, on ne colle pas de cils ni d’extensions. On garde ses cils d’origine et rien d’autres. Ils sont simplement rehaussés, liftés(avec un patch en silicone) et recourbés avant d’être fixés puis teints si on le souhaite. La couleur de la coloration dépend de la couleur naturelle mais aussi du choix de la cliente qui a, par exemple, envie d’avoir du mascara noir sur les cils », explique Stéphanie Meers, make-up artist chez qui nous avons testé ce soin. « C’est 100% hypo-allergénique et naturel. Même la colle est à l’eau », ajoute-t-elle. 

    Stéphanie Meers, make-up artist.jpg

    Entretien quotidien mais simple

    Le soin dure environ 45 minutes, temps de pause compris. Rien de douloureux, c’est même plutôt relaxant. A la fin, les cils sont effectivement recourbés et allongés. Ils tirent vers le haut. Pendant 48 heures, il est déconseillé d’aller à la piscine, de mouiller ses cils ou de mettre du mascara. L’entretien se fait à l’aide d’une petite brosse (qui ressemble à une brosse de mascara) : il est recommandé de peigner ses cils une fois par jour. Pour un effet encore plus top, on applique chaque jour un mascara nourrissant (transparent) qui va aider à la pousse des cils.

    Bilan ? Pour celles qui aiment un résultat naturel et léger, loin de l’effet faux cils, c’est parfait. On peut même se passer de mascara. Très pratique pour l’été et les vacances. L’effet dure entre 8 et 12 semaines. Aucune retouche n’est nécessaire puisque rien n’a été « implanté » : l’effet s’estompe progressivement jusqu’à disparaître. Coût ? Entre 80 et 100 euros auxquels on peut ajouter 35 euros si on souhaite le mascara nourrissant. 

    Stpéhanie Meers.jpg

     

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : D.R. et Yumi Lashes). 

                                                 

    Pin it! Catégories : Le make-up, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • La folle vie de Kate Moss

    Rimmel Wake Me Up Mascara Kate Moss BTS 6.jpg

    Alors que sa vie sentimentale semble sombrer, le top anglais Kate Moss est magnifique dans la nouvelle campagne Rimmel pour un nouveau mascara. L’occasion de nous pencher sur la vie et la carrière de la Brindille…

    Depuis 2001, le top britannique Kate Moss collabore avec une autre institution britannique, la marque de maquillage Rimmel. « Toujours pile dans la tendance dans le choix à la fois des couleurs et du détail choc, elle apporte à Rimmel, et à ses propres collections, ce quelque chose que seule Kate Moss est capable d’apporter », explique la marque anglaise pour justifier le choix de la belle Kate. Cette dernière avait d’ailleurs développé et créé pour Rimmel, en 2011, une gamme de rouges à lèvres « Kate Moss for Rimmel ».

    Aujourd’hui, le top prête son joli minois pour le dernier-né de la marque, le Wonder’Full Wake Me Up Mascara, enrichi en vitamines et… concombre. Pour cette nouvelle campagne, incarnant le style british cool, Kate adopte un look rock chic dans une publicité télévisée dynamique. Avant de découvrir les scènes d’un réveil qui sonne, d’un oreiller qui explose et les sonorités typiques de Big Ben, elle nous demande « Ready to Wake Up? » (prête à se lever ?). Le nouveau Wonder’full Wake Me Up Mascara With Vitamins & Cucumber est le premier mascara de Rimmel qui veut jouer un rôle d’eye-opener pour ouvrir le regard dès le matin. Un mascara que le top a la vie dissolue a sans doute déjà adopté… 

    Rimmel Wonder´full Wake Me Up Mascara, black, 13.99 euros.jpg

     

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Rimmel)

    Une carrière faite de (très) hauts et de (très) bas

    La  carrière de Kate Moss, 41 ans, débute quand elle a 14 ans. Elle a été repérée alors qu’elle montait dans un avion, à l’aéroport JFK de New York, en provenance des Bahamas, direction Londres. A 15 ans, la belle défile déjà pour John Galliano. Kate Moss n’oubliera probablement jamais que Galliano lui a mis, en quelque sorte, le pied à l’étrier. Du coup, quand en 2011, le célèbre couturier est mis à pied pour ses propos racistes tenus dans un café, la belle vole à son secours. Elle lui offre sa « réhab créative » en lui demandant de créer sa  (magnifique) robe pour son mariage avec Jamie Hince. Kate sait ce que le créateur a vécu, en étant hué par la presse et viré par ses patrons. Elle a connu pareille situation quand, en 2005, le journal britannique The Daily Mirror publie, à la une, une photo de Kate Moss en train de prendre de la cocaïne. Du coup, le top perd des contrats, est obligée (comme Galliano) de présenter des excuses et d’intégrer (comme lui aussi) une clinique pour subir une cure de désintoxication. Son come-back, elle le doit au Vogue France qui lui offrira, quelques mois plus tard, sa cover. 

    Rimmel Wake Me Up Mascara Kate Moss BTS 3.jpg

    Passons cet épisode douloureux pour revenir sur la carrière de la brindille. La personne qui l’avait repérée avait bien du mérite (ou du talent) d’avoir décelé chez elle son potentiel. Cela ne semblait pas évident : Kate est petite pour un top (1m70), elle des jambes relativement courte, même un peu arquée, une toute petite poitrine… Bref, ses détracteurs ne lui prédisaient pas une longue carrière. Grave erreur ! La belle, au look et au style inimitables, a un charme fou et elle est solaire sur les photos de magazines. Elle défile pour les plus grands (Chanel, Dior, Marc Jacobs…) et enchaîne les unes des plus grands magazines.

    Par contre, elle est beaucoup moins solaire quand elle sort de boîtes de nuit ou des soirées mondaines. On a souvent vu le top en piteux état, mélange d’alcool, de fatigue et peut-être d’autres choses. En 1998, la brindille avait déjà intégré une clinique de Londres pour soigner son addiction à l’alcool. Elle avait alors expliqué qu’elle buvait très souvent après les défilés, comme beaucoup d’autres gens du milieu. Sa vie dissolue serait peut-être d’ailleurs à la base de ses problèmes de cœur du moment (lire par ailleurs).

    Ceci dit, la belle reste au top. De nombreuses marques (Liu Jo, Fred, Rimmel…) lui font toujours confiance et elle continue sa vie de top parmi les mieux payés au monde. 

    Rimmel Wonder´full Wake Me Up Mascara, extreme black, 13.99euro.jpg

     

                                                                                     L.B.

     

    Kate, au bord du divorce ?

    Si on lui prête des liaisons avec de nombreuses célébrités (dont Daniel Craig et Leonardi Di Caprio, notamment), Kate a souvent défrayé la chronique avec ses histoires d’amour. En 1994, elle rencontre Johnny Depp qui la quittera 4 ans plus tard, la laissant dans une profonde dépression. Avec lui, elle formait un couple glamour qui faisait le bonheur des tabloïds. Vanity Fair les avaient même élus « couple de la décennie ».

    En septembre 2002, elle a une fille, Lila Grace (12 ans aujourd’hui) avec Jefferson Hack, le rédacteur en chef d’un magazine avec qui le top reste 3 ans. 

    Rimmel Wake Me Up Mascara Kate Moss BTS 5.jpg

    En 2005, elle rencontre le controversé Pete Doherty, connu pour ses nombreuses addictions. Le musicien, britannique comme elle, n’est visiblement pas très fidèle et la belle le quitte en 2007. Peu de temps après, elle rencontre Jamie Hince (46 ans), guitariste du groupe The Kills qu’elle épouse durant l’été 2011.  Mais, depuis quelques mois, il semble que le couple traverse une zone de turbulence. Des tabloïds anglais parlent même de divorce en vue et d’une bagarre autour… d’Archie, le bull terrier du couple. Le duo n’a plus été vu ensemble depuis mars dernier tandis que le guitariste aurait été aperçu passant du bon temps avec une autre que Kate, cet été, au festival de Glastonbury. Les conflits viendraient de la vie tumultueuse du top qui apprécierait plus que tout les sorties arrosées, ce qui ne plairait pas (ou plus) à son double. Affaire à suivre…

     

                                                                                     L.B.

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Beauté bio ou nature, quelle différence ?

    Crédit - Une.jpg

    Même dans le maquillage, le bio et le naturel ont la cote. Des soins aux légumes en passant par des crèmes aux fleurs, sans oublier les ingrédients d’origine naturelle et les packs éco-conçus : c’est certain, notre beauté s’est mise à l’heure du bio, du naturel et du développement durable. Mais comment s’y retrouver dans cette jungle de produits verts ? 

    Crème légère pour les mains, Bee Nature, 13 euros.jpg

     

    Produit bio ou naturel, c’est quoi la différence ? Un cosmétique bio est, comme c’est le cas pour l’alimentation, un produit qui utilise des ingrédients venant de l’agriculture biologique et dont les procédés de fabrication sont respectueux de l’environnement. Donc, ce n’est pas parce qu’une crème contient un ingrédient bio que tout le produit est bio. Quant au produit « naturel », il doit, lui, répondre à d’autres critères. La majorité des ingrédients doit être « d’origine naturelle » et même quelques pourcents venant de l’agriculture bio. 

    Déodorant certifié Bio Spray, Puressentiel, 10,90 euros.jpg

    Prenons l’exemple de la marque Une, lancée par l’entreprise Bourjois, qui propose une nouvelle gamme de maquillage pour une beauté respectueuse de la femme, de la planète et de la peau. Elle propose des produits essentiels, faciles à utiliser et légers sur la peau. Sans OGM, sans parabènes, sans parfums de synthèse ni colorants artificiels, la gamme Une contient au minimum 95 % d’ingrédients d’origine naturelle et transformés selon  des procédés Ecocert. 

    Poudre bronzante Sun Radiance, Une, 16,99 euros.jpg

    Des labels existent

    Pour vous y retrouver, sachez qu’il existe aussi des labels (Cosmétique Bio, notamment) mais il est clair que certaines marques essayent de se donner une image verte alors qu’elles en sont loin. Bref, lisez attentivement la notice si vous cherchez un produit bio ou naturel. 

    Yves Rocher.jpg

    Quant à leur efficacité, sachez que les marques qui vendent du bio ou du naturel font de plus en plus souvent appel à des études cliniques pour prouver leur efficacité. C’est donc encourageant ! Et puis, en tout cas, ces produits peuvent convenir à des personnes en recherche d’un mode de vie plus sain et plus respectueux de l’environnement et de la nature. 

    Huile en crème corps, Melvita,-16,90EUR - copie.jpg

     

                                                                 Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Une, Bee Nature, Puressentiel, Une, Yves Rocher et Melvita). 

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les cheveux, Les ongles, Les soins, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • La beauté a du coeur

    Sisley soutient un projet au Congo.jpg

    Les marques de cosmétiques et de soins sont de plus en plus nombreuses à s’investir dans des projets humanitaires pour un monde meilleur. Et nous, on craque pour ces produits qui ont du cœur et qui financent des projets qui rendent la vie des autres plus belle…

    La beauté humanitaire, ce n’est pas nouveau mais ça fait du bien. Se dire que quand on achète un parfum, un gloss ou un produit solaire, on fait une bonne action, ça fait chaud au cœur.

    Premier exemple avec la marque française Sisley qui, à travers sa fondation, soutient, depuis plusieurs années déjà, le projet Kisany qui procure un métier de brodeuse aux habitantes démunies de Goma, dans la région sinistrée des Grands Lacs, en République Démocratique du Congo. Résultat ? Une très belle trousse de plage, à la taille « jumbo » et aux broderies positives qui est offerte à toutes les clientes Sisley à l’achat des nouveautés solaires de la marque, chez Planet Parfum. Le plus ? La trousse est  taillée dans du lin belge Libeco. On ne peut que se féliciter de ce succès puisque, parties de 7 brodeuses en 2003, elles sont désormais plus de 100 en RDC, mais aussi au Rwanda et au Kenya. Grâce à Kisany, en 10 ans, plus de 1.000 enfants ont eu droit à une scolarité. 

    On reçoit la trousse à l'achat de produits solaires.jpg

    De l’eau pour tous

    Le couturier Giorgio Armani aide,l ui, les populations en manque d’eau potable depuis 5 ans déjà, avec son projet « Acqua for Life ». Les ventes des fragrances « Acqua di Gio » et « Acqua di Gioia » dédiées à l’opération permettront, cette année, de financer des projets, notamment au Ghana, au Sénégal, en Bolivie et en Chine. Ces projets viendront s’ajouter aux 80 communautés qui ont désormais accès à l’eau potable grâce à « Acqua for Life ». Notons que cette année, le couturier s’est engagé à verser au moins 500.000 dollars pour ces projets d’eau potable pour tous. 

    En Bolivie Crédit - Giorgio Armani.jpg

    Dans un autre secteur, le karité est devenu un ingrédient culte pour la marque L’Occitane qui l’utilise dans toute une série de soins (mains, visage…) mais il est aussi l’une des voies d’émancipation des femmes au Burkina faso.

    En 2013, la marque est devenue l’acteur principal du développement du marché avec une commande record de 660 tonnes de beurre de karité équitable. Citée par l’ONU comme entreprise exemplaire pour son action au Burkina Faso, L’Occitane vient de rejoindre le Business Call to Action, un réseau d’entreprises qui contribue au développement économique des plus démunis et à la protection de l’environnement. 

    Cleansing Oil, L'Occitane, 19 euros.jpg

    Miley et Rihanna

    Dans un tout autre domaine, la marque américaine de cosmétiques MAC collabore régulièrement avec des stars. Il y a eu notamment Rihanna et Miley Cyrus que la marque associe à la vente de produits de maquillage de leur collection Viva Glam. Avec Miley Cyrus, par exemple, la vente de rouges à lèvres et de gloss Viva Glam portés par la chanteuse ont permis de récolter des fonds pour aider des familles touchées par le sida. 

    MAC 2.jpg

    Enfin, sans être exhaustif, Davidoff met, depuis 2012, son célèbre parfum « Cool Water » à contribution pour soutenir financièrement une expédition du National Geographic. Les efforts ont été récompensés puisque, suite à cette expédition, la plus grande réserve océanique du monde a été créée dans un archipel isolé du Pacifique Sud. Elle accueille quelques 1.250 espèces de mammifères et oiseaux marins.

    Quand on vous dit que la beauté a du cœur…

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Sisley, Girogio Armani, L'Occitane et MAC). 

    Pin it! Catégories : Au soleil, Le make-up, Les égéries, Les parfums, Les soins, Tout nouveau tout chaud
  • Kendall Jenner, la nouvelle "it girl"...

     

    Behind the scenes on an Estée Lauder ad shoot with Kendall Jenner. Photo courtesy of Estée Lauder - copie.jpg

    Dire de Kendall Jenner que son nom la précède n'est pas exagéré : à tout juste 19 ans, la dernière « It Girl » de la mode a pour ainsi dire grandi sous le feu des projecteurs. Mais ces dernières années, cette grande brune au corps souple s'est frayé son propre chemin pour devenir l'un des mannequins les plus demandés du moment. Elle est aujourd’hui le nouveau visage de la marque Estée Lauder.

    De ses débuts au défilé automne 2014 de Marc Jacobs au défilé couture Chanel cet été à la demande spéciale du créateur Karl Lagerfeld, la présence de Jenner dans une douzaine des défilés les plus en vue, sur de nombreuses couvertures et à la une de magazines, ainsi qu'à l'occasion d'une campagne publicitaire très convoitée de Givenchy illustrent son statut d'étoile montante que viennent renforcer ses quelques 15 millions d'abonnés sur Instagram. Depuis peu, la demi sœur de Kim Kardashian est aussi le nouveau visage d’Estée Lauder. Elle répond aux questions de Joan Smalls, un jeune mannequin portoricain de 26 ans, autre égérie de la marque.

    J.S. : Te souviens-tu de notre première rencontre ? 

    K.J. : Honnêtement non, mais je sais que c'était dans les coulisses, lors d'un défilé.

    Et nous portions la même robe.

    Et tu étais en face de moi !

    Étais-tu nerveuse ?

    J'avais déjà défilé pour Marc Jacobs auparavant et je n'étais pas vraiment nerveuse ; j'étais plutôt excitée. Mais j'étais nerveuse en allant à Paris car je défilais pour la première fois en talons hauts, je portais une robe longue et j'avais peur de trébucher.

    Tu as trébuché ?

    Non, et pourtant c'était un long défilé ! Tu m'as donné de bons conseils.

    Je t'avais conseillé d'adopter un genre plus enfantin et d'être plus garçonne, et tu as fait du bon boulot ! Alors, quel effet ça fait de faire partie de la famille Estée Lauder ?

    C'est incroyable ! C'est un tel honneur de faire partie de l'une des marques de cosmétiques les plus prestigieuses et de travailler avec des filles prodigieuses, comme toi ! 

    Fan de maquillage comme ses soeurs.jpg

     

    Qu'as-tu ressenti en l'apprenant ?

    J'étais incroyablement excitée. Je me trouvais en coulisses à Paris. On m'a annoncé la nouvelle et je n'ai rien pu dire. J'ai lu le texte et je me suis dit : «Oh mon dieu ! Je dois garder cela pour moi». Lorsque je suis entrée dans ma loge, j'ai commencé à flipper.

    L'as-tu dit à ta maman ?

    Oui, ma maman est la seule personne à qui je l'ai dit. Elle pleurait. Mais elle pleure pour un rien.

    Il y a-t-il des produits Estée Lauder que tu aimes ?

    J'ai toujours été une grande fan de leur correcteur. J'ai grandi avec Estée, c'est la seule marque que ma maman utilisait. Je me souviens des vieux tubes de rouge à lèvres brillants et dorés. Pour moi, c'est vraiment la marque de la famille, car je la connais depuis toujours. Alors faire cela aujourd'hui, c'est complètement fou. 

    La BB crème dont elle est fan.jpg

     

    As-tu toujours été portée pour la beauté ?

    Je pense que oui. J'ai des vidéos de moi toute petite, peut-être à trois ou quatre ans, ma maman me filme marchant avec un petit sac et je dis « Je viens de me maquiller ! » Puis je m'en vais avant d'en remettre un peu plus.

    Tu as quatre sœurs. T'ont-elles donné des conseils de maquillage au fil des ans ?

    Par le plus grand des hasards, mes sœurs ainées ont fréquenté une école de maquillage lorsqu'elles étaient plus jeunes, donc elles s'y connaissent vraiment bien. Elles m'ont toujours dit que « rien ne vaut le naturel ».

    Es-tu plutôt yeux ou lèvres ?

    Yeux. J'aime avoir de beaux yeux. Parfois j'aime me maquiller les yeux façon « œil de chat », j'aime aussi une wing. Et beaucoup de mascara. J'adore le mascara. 

    Fan du Sumptuous Extreme.jpg

     

    Es-tu capable de réaliser ton propre maquillage des yeux ?

    J'y arrive peu à peu. Je suis très visuelle, j'apprends beaucoup en regardant les gens me maquiller et je m'améliore.

    Qui est ton icône de beauté ?

    Angelina Jolie. Elle est simplement incroyablement belle. J'aime aussi beaucoup le style de Rosie Huntington-Whiteley et j'adore Rihanna. Je trouve qu'elle déchire à tous les coups.

    Maintenant que tu voyages en permanence pour te rendre à des shootings et à des défilés, as-tu quelques bons conseils de maquillage lorsqu'on est en déplacement ?

    J'ai toujours un baume pour les lèvres avec moi et, si je voyage en avion, j'aime emporter une crème hydratante car l'air y est très sec et il est donc important de bien hydrater sa peau. Sinon, j'ai simplement besoin de me sentir propre et fraîche, alors j'essaie de me laver le visage avant d'aller dormir et j'utilise une crème pour les yeux. 

    The newest face of Estée Lauder Kendall Jenner. Photo courtesy of Estee Lauder - copie.jpg

     

    Et tes ongles ? Quelle est ta nuance fétiche ?

    Je préfère garder des ongles neutres, avec des tons nudes et gris. Mais pour les vacances, j'aime la couleur. Mes vernis favoris sont le bleu roi ou le rouge.

    Qu'écoutes-tu en ce moment ?

    Je connais toutes les chansons de Sam Smith, il m'obsède !

    Talons plats ou hauts ?

    Cela dépend des occasions, mais généralement talons plats.

    New York ou Los Angeles ?

    L.A. (mais je t'aime toujours New York !)

    Jeans skinny ou boyfriend ?

    Skinny

    Où te sens-tu heureuse ? 

    Lorsque je suis entourée de ma famille. Cela paraît simple, mais c'est là que je suis la plus heureuse. Et sur l'île grecque de Santorin aussi !

    Une dernière question : avec autant d'abonnés sur Instagram, as-tu un conseil pour réaliser le parfait selfie ?

    La lumière est essentielle. Si l'éclairage n'est pas adéquat, cela ne fonctionnera pas. Je n'aime pas utiliser trop de filtres. Je préfère rester plutôt naturelle, ou en noir et blanc c'est toujours chouette. Mais surtout, il faut connaître son visage : tout le monde a un meilleur profil. Et puis il faut s'exercer ! C'est en s'exerçant qu'on y arrive.

     

                                                                                          L.B. (Crédit-photos : Estée Lauder). 

     

    Pin it! Catégories : Fashion, Le make-up, Les égéries, Tout nouveau tout chaud
  • Testé pour vous : du neuf au rayon beauté !

     

     

     

     

     

    3 nouveautés testées pour vous

     

    Le crayon yeux Phyto-Eye Twist de Sisley, 35 euros, en parfumerie 

    Sisley.jpg

     

    Sisley lance sa collection de 8 crayons-twist XL waterproof, pour les yeux. Avec sa mine jumbo, il s’aligne sur toutes nos envies make-up. On a aimé ? Il s’utilise soit du bout de la mine pour une utilisation crayon ou eyeliner ou bien sur le plat de la mine en ombre à paupière « full surface ». Il est très facile à appliquer. Il ne reste qu’à estomper avec un pinceau pour ombres à paupières.
     

    Le masque Renaissance ultime, Absolue Kératine, de René Furterer, 49,80 euros, en salon de coiffure 

    René Furterer.jpg

     

    Balayages, colorations, lissages… Nos cheveux sont souvent à bout de souffle et manquent d’éclat. La marque René Furterer propose un masque pour cheveux très abîmés. Véritable cure de choc, il promet de régénérer le cheveu. Résultat ? Des cheveux plus faciles à démêler, plus doux et plus brillant, après une utilisation mais le produit mériterait d’être testé sur la durée (un mois minimum).

     

    Garnier, lingettes démaquillantes micellaires, 3,79 euros, en grandes surfaces 

     Garnier.jpg

     

    Garnier allie l’eau micéllaire et la fibre de soie pour un résultat très doux. On aime ? Son prix tout aussi doux et son côté pratique, notamment quand on part en vacances. Fini le flacon en plastique qui risque de se renverser dans la valise. L’emballage de lingettes est compact et se range facilement. 

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les cheveux, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Belle "toute nude"

    Yves Rocher.jpg

    Cet été, le « no maquillage » fait son grand retour. C’est la saison de la légèreté et des textures tout en transparence. A nous le teint lumineux, la bouche nude et le regard intense.

    Celles qui se maquillent peu vont être ravies. Cet été, exit les ombres à paupières « tape-à-l’œil » et les couleurs criardes. On dit oui au retour du « no maquillage ». C’est bien simple : on veut un maquillage léger, tout en naturel qui ferait presque croire qu’on n’est pas maquillée. Mais c’est plus subtil qu’il n’y paraît puisque le « no make-up » exige quand même un minimum de travail. On ne sort pas sans rien. Pour commencer, on hydrate sa peau avec une crème de jour légère ou un sérum gel puis on masque les imperfections, avec une touche d’anti-cernes ou un correcteur. Bref, le teint est super naturel mais affiche une peau « zéro défaut ». 

    Correcteur Zéro Défaut Yves Rocher 9,90 euros dans les magasins Yves Rocher.jpg

    Pour les lèvres, même chose, on hydrate avec un baume et on colore avec un rouge à lèvres dans des tons très « nude » et naturels.  La bouche rosée sera tendance tout comme la version poudrée et pastel. 

    Baume Embellisseur Clarins 17,50 euros en parfumerie.jpg

    Pour les yeux, l’over-noir a la côte : on ose le noir à forte dose, on tente l’œil charbonneux dès le coin interne de l’œil et on y va franco sur le mascara noir. Pour les sourcils, deux options : soit très charbonneux pour coller avec l’œil très noir, soit blondis (par exemple, en mettant du fond de teint ou de la poudre pour que leur couleur se fonde avec la carnation) pour aller avec le teint « nude ».

    Enfin, cet été, on aimera aussi les ongles « nude » avec des vernis très légèrement rosés, voire beiges. Le tout, c’est que ce soit naturel. 

    Vernis Essie 11,49 euros chez Di.jpg

     

                                                                                        Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Yves Rocher, Clarins et Essie).

     

     

     

    L’avis de l’expert 

    Yves Saint Laurent.jpg

     

     

    « Cet été, le nude est toujours là mais ce que les femmes veulent, c’est quelque chose de facile à faire et de vite fait. On voit aussi parfois des couleurs flash comme un bleu ou un vert très vif mais pourvu que ce soit facile. Il y a également énormément de cils : c’est ce qu’on appelle le « big fat lashes », une tendance inspirée des Anglaises des années ’60 et ’70. Pour les lèvres, c’est le nude ou des couleurs très vives comme un rouge vif ou un corail, mais en tout cas du nacré ou du mat. On verra des looks parfois extrêmes mais l’idée, c’est de ne pas tout mélanger ». 

    Paul Van Rompaey.jpg

    par Paul van Rompaey, make-up artist international pour Yves Saint Laurent. (Crédit-photos : Yves Saint Laurent). 

     

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les tendances, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Lily Collins : "Oui, j'ai commis des faux pas beauté !"

    7  Nico for Lancìme ∏ 2015.jpg

    L’actrice britannico-américaine de 21 ans, fille du chanteur Phil Collins, nous revient en tant qu’égérie de Lancôme. Celle qui a incarné Blanche-Neige mais aussi Clary Fray dans la saga « Mortal Instruments » confie ses routines beauté, ses faux pas d’adolescente mais aussi ses chouchous maquillage.

    Cela fait maintenant un an que vous êtes ambassadrice de Lancôme, comment ça se passe ?

    L’année écoulée a été incroyable. J’ai beaucoup voyagé pour la marque (shooting pour la campagne en Espagne, à Londres pour un lancement et dernièrement, à Taïwan). Je n’avais jamais vraiment compris le succès mondial de l’industrie de la beauté avant d’être confrontée à autant de marchés différents, avec Lancôme. En un an, j’ai appris beaucoup et tissé des relations avec des gens formidables, à l’intérieur de l’entreprise. Evidemment, il y a une chimie qui opère directement quand vous signez avec une marque et vous espérez que vous allez construire quelque chose de bien. Heureusement, c’est ce qu’il s’est passé. C’est un peu comme une famille, pour moi. 

    Elle prête son visage à la gamme Advanced Génifique.jpg

    Qu’est-ce que ça fait d’être la plus jeune des ambassadrices auprès de grands noms comme Julia Roberts, Kate Winslet, Penelope Cruz ou Lipita Nyong’o ?

    C’est un grand honneur parce qu’elles sont toutes des femmes que j’admire. Je n’ai que 25 ans mais dans le monde dans lequel j’évolue, c’est déjà vieux. Faire partie de ce groupe de femmes avec de telles carrières me rappelle constamment que je suis encore jeune. Je ne pourrais pas être mieux encadrée avec de meilleurs mentors.

    Quel message beauté avez-vous envie de transmettre aux jeunes femmes ?

    Le message, c’est que Lancôme améliore ce que vous avez déjà. Aujourd’hui, on voit beaucoup de traitements modernes pour changer certains paramètres mais on parle moins de ce qui améliore ce que vous avez déjà. J’ai grandi avec ma mère qui me disait que ce qui fait que vous avez l’air différent vous rend en beau. C’est ça que j’ai envie de transmettre comme message. Lancôme continue à révolutionner ses produits, que ce soit avec de nouveaux ingrédients pour ses soins ou le lancement d’une nouvelle éponge de maquillage, pour permettre aux femmes d’améliorer ce qu’elles ont de manière rapide et efficace. 

    19  Nico for Lancìme ∏ 2015.jpg

    Quels sont vos chouchous dans la gamme ?

    Le mascara Hypnôse Drama est une tradition chez moi. J’aime le regard qu’il me donne. J’utilise également Advanced Génifique. J’ai la peau très pâle et chaque rougeur se voit plus facilement donc j’utilise le sérum qui garde, en plus, ma peau bien hydratée. J’apprécie aussi les rouges à lèvres Lip Lover. 

    Sur ses lèvres, du Lip Lover.jpg

    Avec qui parlez-vous de beauté ?

    Avec ma mère. Nous avons déménagé de Grande-Bretagne à Los Angeles quand j’avais 6 ans. J’ai vite compris que la beauté européenne et la beauté américaine sont vues différemment. A l’époque, dans les années ’90, les sourcils très minces étaient à la mode et j’en avais des épais. Les enfants m’en parlaient. Ma mère me disait : « Oui, tes sourcils sont différents mais, en grandissant, ils deviendront quelque chose que tu apprécieras ». C’est sûr qu’à l’époque, je n’avais pas envie d’écouter ma mère qui continuait à me dire que les différences des gens les rendaient beaux. Elle me l’a tellement répété que ça a dû devenir mon mantra.

    Quand avez-vous commencé à prendre confiance en vous ?

    En vieillissant, j’ai simplement appris à accepter les choses. J’ai commencé à être mannequin à 16 ans et j’ai été exposée aux mauvais côtés de l’industrie. C’est étrange de grandir avec une mère qui vous encourage à vous apprécier avec quelque chose de différent alors que, d’un autre côté, le milieu de la mode fait tout pour que vous ressembliez à ce qu’ils veulent. J’ai compris que le mannequinat n’était pas pour moi. 

    8  Nico for Lancìme ∏ 2015.jpg

                                                                                              L.B. (Crédit-photos : Nico for Lancôme). 

     

    Une adepte du shampooing sec

    Quelles sont vos routines beauté ?

    Je suis très naturelle. Je pense que moins vous avez sur le visage, moins de chance vous avez que ça foire en cours de journée. Quand je me lève, la première chose que je fais, c’est de me passer le visage à l’eau froide. Je mets aussi une protection solaire même s’il n’y a pas de soleil. Je ne mets jamais beaucoup de fond de teint. J’ai de petites tâches de rousseur et je ne souhaite pas les camoufler. Tous les 15 jours, je fais aussi un masque visage.

    Quel maquillage vous donne confiance en vous ?

    Je pense que j’ai assez appris des maquilleurs professionnels que pour avoir confiance en mon look naturel de tous les jours. Une couvrance légère, un peu de blush, de mascara et de baume pour les lèvres. Cela me prend moins de 5 minutes. 

    22  Nico for Lancìme ∏ 2015.jpg

    Quel faux pas beauté avez-vous déjà franchi ?

    Il y avait une mode dans les années ’90 où je portais du rouge à lèvres… bleu. C’était à la mode au début de la décennie, pas à la fin quand je le portais ! Ma mère était géniale parce qu’elle me laissait le porter. Qu’importe le résultat, elle me laissait m’exprimer.

    Parlez-nous de vos cheveux…

    Je les ai coupés. J’aime bien qu’ils tiennent tous dans mes mains. Cela prend moins de temps pour les laver, les sécher et en prendre soin. J’ai commencé à mes raccourcir il y a environ un an et demi et, depuis, ils sont à chaque fois, de plus en plus courts. Je les ferai bien encore plus courts mais je dois garder une certaine longueur au cas où je devrais poser des extensions pour un rôle. Mais si le rôle exigeait une coupe courte, ce serait une bonne excuse pour encore les couper.

    Quels produits aimez-vous pour vos cheveux ?

    J’aime bien Kerastase, notamment un sérum qui hydrate mes cheveux et les rend soyeux sans les alourdir. Les produits Kevin Murphy sont aussi chouettes et créent du corps, de la texture. Phyto a un bon shampooing sec mais il m’arrive d’aller au drugstore et d’en acheter un bon marché de chez Batiste. Je ne lave pas mes cheveux tous les jours car cela leur enlève leurs huiles naturelles. Le shampooing sec aide à leur donner un look frais et c’est plus facile que de les laver.

    Vous êtes une adepte des régimes ?

    Non mais j’aime naturellement manger sainement. En grandissant en Grande-Bretagne, vous avez autour de chez vous toutes ces fermes qui vendent des produits bien frais. J’aime bien différents types de cuisine : les sushis, la cuisine indienne… Et j’ai compris que le modération était la clé, ainsi, vous ne devez pas vous priver. Je suis une grande boulangère : je fais des tartes, des cakes, des cupcakes, des muffins… 

    Départ vert et fruité pour l'eau de toilette Miracle.JPG


    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les égéries, Tout nouveau tout chaud
  • Yves Saint Laurent révolutionne la beauté

    Le maquilleur se prépare - copie.jpg

    La marque intègre désormais la technologie à ses séances de maquillage, en utilisant les Google Glass pour offrir aux clientes des tutoriels vraiment personnalisés.

    Alors que la marque utilise déjà le concept aux Etats-Unis, au Canada ou encore en Grande-Bretagne, Yves Saint Laurent Beauté a fait découvrir, à quelques privilégiées belges, une expérience mêlant beauté et technologie. Yves Saint Laurent Beauté s’offre en effet une collaboration avec les célèbres Google Glass, les lunettes high tech qui sont une sorte d’extension de son smartphone puisqu’elles envoient des infos sur un petit écran, permettent de prendre des photos, d’écouter de la musique ou encore de tourner des petits films vidéo. 

    IMG_9230 - copie.jpg

    Sachant à quel point les tutoriels (guides d’apprentissage) sont à la mode dans le secteur de la beauté, Yves Saint Laurent Beauté a eu l’idée d’utiliser les Google Glass sur ses stands beauté dans le monde pour proposer aux clientes qui viennent sur ce stand une vidéo « tutoriel » vraiment personnalisée. Comment ça marche ? Le maquilleur filme avec ses Google Glass le maquillage qu’il est en train de réaliser sur la cliente. Une fois que c’est terminé, la cliente repart avec son tuto sur clé USB ou il est envoyé sur son e-mail, avec la référence des produits utilisés pour réaliser ce maquillage. La cliente n’a plus qu’à les commander en ligne et elle dispose d’un tutoriel réalisé sur elle. Le tuto est volontairement court pour que la cliente ait envie de le refaire le matin dans sa salle de bain. 

    Les produits que le maquilleur a utilisés sur moi.png

    Pour l’heure, la marque est en phase de test en Belgique. Aucune date n’a encore été annoncée pour officialiser ce service dans les points de vente d’Yves Saint Laurent Beauté chez nous. 

     

                                                                   Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Yves Saint Laurent Beauté)

     

    Testé pour vous : le maquillage avec Google Glass

    Le rendez-vous est fixé sur le stand Yves Saint Laurent Beauté de l’Inno, rue Neuve, à Bruxelles. J’ai rendez-vous avec une pointure du maquillage, Paul Van Rompaey, make-up artist international. Paul commence par préparer le teint : on uniformise, on remet quelques touches de lumière dans le visage mais cette partie n’est pas filmée, tout comme le premier œil qu’il maquille. Sourcils, paupières, cils, tout est maquillé mais pas encore filmé. « Je ne filme pas tout car ce serait trop long et trop fastidieux à revisionner, par la suite, par la cliente », nous confie-t-il. 

    Maquillage filmé - copie.jpg

    « La base de teint, chacune sait la faire. Ce qui pose généralement problème, c’est le maquillage des paupières et la manière de poser les ombres ou l’eye-liner. Je filme donc les dernières minutes où je travaille sur l’œil pour montrer comment j’ombre les sourcils, comment j’estompe le fard… », ajoute-t-il. Essai réussi. Je sors du stand avec un maquillage discret et léger. Quelques instants après, le film qu’on vient d’enregistrer arrive sur ma boîte mail. Il n’y a plus qu’à me laisser tenter par les références produits glissées dans ce même mail avant d’attaquer, toute seule dans ma salle de bain, le même maquillage demain pour aller travailler. 

    Il fait découvrir les produits utilisés - copie.jpg

     

                                                                                              L.B.

     

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Keira et le Rouge Coco

    Chanel.jpg

    C’est l’actrice Keira Knightley qui est le visage des nouveaux rouges à lèvres Rouge Coco de Chanel. Son raisin onctueux et fondant se déploie en 29 nouvelles teintes parmi 6 harmonies colorielles qui évoquent les cercles d’intimes de Mademoiselle Chanel : ses proches, ses amies, ses amours, ses muses... Chaque teinte porte le nom de ceux qui connaissaient sa facette secrète et qui l’appelaient Coco. Dans les « nudes », on aime Louise ou Adrienne. Dans les « oranges », on ose Téhéran ou Coco alors que dans les « Violines », on se laisse tenter par Elise, Ina ou Erik. 

    RC 448 ELISE.jpg

    On craque pour son écrin noir en métal qui est siglé du double C emblématique de la célèbre Maison rue Cambon.
 Sonorité clic du fermoir, signature secrète à l’intérieur du capot, empreinte gravée sur le raisin, déjà un véritable objet de désir. (Crédit-photos : Chanel, rouges à lèvres Elise et Louise). 

    RC 400 LOUISE.jpg

    Pin it! Catégories : Le make-up, Tout nouveau tout chaud