Au soleil - Page 3

  • Les coiffures de l'été 2015

    Attache harmonie, idéale après la plage - Crédit Camille Albane.jpgTendre garçonne, carré mi-long balayé ou dégradé fraîcheur : quelle nouvelle coupe allez-vous adopter cet été ? On vous guide parmi les tendances de l’été 2015…

    Comme chaque année, quand le printemps est de retour, on a des envies de changement. Couper ou ne pas couper, telle est la question. Quand ce n’est pas : « est-ce que j’ose le roux ou le blond platine ? ». Se décoiffer, s’aventurer sur des chemins inexplorés ou apprivoiser un nouveau style, que faire ?

    Sachez, en tout cas, que cette année, au niveau des longueurs, il y en aura pour tous les goûts. Du côté des coupes courtes, on aimera la version « tendre garçonne » de chez Dessange avec cette adaptation hypnotique de la célèbre Twiggy et cette coupe structurée féminin/masculin avec des côtés plus courts pour souligner la profondeur du balayage. A moins que vous ne préfériez le coiffé-décoiffé où les mèches les plus longues viennent se décoiffer dans un volume aérien. Toujours au rayon des courts, on retrouve le court allongé, souvenir des années ’80, et le carré glamour faussement cranté.

    Si vous préférez du plus long, le carré mi-long balayé, idéal avec un blond californien, ou encore le dégradé fraîcheur avec une cascade de mèches balayées par le vent qui habillent les épaules. Longueurs douceur - Camille Albane.jpg

    Pratique après la plage

    Pour celles qui veulent faire le moins d’effort possible, on opte pour l’attaché harmonie (chez Camille Albane) avec un entrelacs de mèches aux doux volumes. Le mouvement de la mèche frontale accompagne la rondeur du reste. Très pratique après une journée de plage !

    Quoi que vous choisissiez, sachez en tout cas qu’un petit coup de soleil et de lumière dans votre chevelure sera le bienvenu. Lissés ou ondulés, les cheveux se parent d’un balayage contrasté, comme balayés par le soleil. C’est la saison pour exprimer vos choix et vos désirs de liberté !

     

                                                                   Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Camille Albane, Redken et Shu Uemura))

     

    Les secrets d’une chevelure de rêve

    Les beaux jours sont là et c’est le moment d’afficher une chevelure « zéro défaut » avec des cheveux sains, toniques et disciplinés… Un bon masque de temps en temps crédit - Redken.jpg

    Si on rêve d’une couleur un peu plus glamour ou de la petite coupe sympa qui redonnerait un peu de volume, on fait un passage chez notre figaro préféré pour donner un petit coup de printemps à notre coupe. Ensuite, à la maison, on adopte les gestes des pros.

    Des cheveux au reflet vinyle, ça ne s’improvise pas. On les obtient tout d’abord par un double lavage : le premier pour enlever les traces de gras, le second pour bien laver la fibre. Pour le coiffage, on fera confiance aux brosses en matières naturelles (poils de sanglier, par exemple) et on laissera au placard les versions plastiques ou métalliques.

    Si on souhaite maîtriser les frisottis, on utilise des soins qui assouplissent et détendent les frisottis. Le brushing, on le pratique sur cheveux essorés et présèchés, avec une brosse ronde. Besoin d’un fer à lisser ? Les nouveaux modèles intègrent, par exemple, la vapeur pour protéger le cheveu. On peut donc l’utiliser plus souvent que le fer à lisser classique même s’il vaut quand même mieux en limiter l’usage.

    On achève le travail avec un spray fixant qui neutralisera les effets de l’humidité et de la chaleur.

    Vos cheveux sont bouclés ? Attention, ils sont souvent plus secs que les autres et nécessitent des produits ultra nourrissants. Si vous laissez vos cheveux sécher à l’air libre, vous compléterez avec une noix de mousse « volume ». Si vous optez pour le sèche-cheveux, placez le diffuseur sous les pointes pour un effet plus naturel.

    Sans compter que les innovations des grandes marques de cosmétiques sont là pour nous aider à obtenir la chevelure de nos rêves : couleurs glamour obtenues grâce à des produits bio et naturels, gélules qui redonnent du tonus à la matière ou encore dosettes anti-chute. Un bon shampoing pour éliminer les impuretés crédit Shu Uemura.jpg

     

                                                                   Laurence BRIQUET

     

    Pin it! Catégories : Au soleil, Les cheveux, Tout nouveau tout chaud
  • Dans la valise de Noémie Happart, ancienne Miss Belgique

    Noémie opte toujours pour le bikini.jpg

    Noémie Happart, 22 ans, Miss Belgique 2013, compte bien profiter de ses vacances bien méritées après une année scolaire chargée. Avant d’attaquer sa dernière année de marketing, elle s’offre quelques jours de repos en Espagne et en Italie, avec une amie. Célibataire depuis peu, elle nous confie les petits secrets de sa valise d’été…

    Noémie, parlez-nous de votre actualité…

    Je vais attaquer, en septembre, ma dernière année d’études. Cela va être un an de stages. Je fais quelques petites émissions pour la RTBF comme des caméras cachées et cela me conforte dans l’idée qu’après mes études, c’est là-dedans que j’ai envie de travailler. Cela saute aux yeux, je veux faire de la télé. Mais, avant cela, il y a le diplôme à décrocher, c’est important. Je fais aussi encore des shootings-photos pour des marques et magasins et des défilés mais là, c’est plus en Flandre.

    Parlons un peu vacances. Vous êtes plutôt avion ou voiture ?

    En voiture, c’est impossible ! J’aime bien lire quand je voyage et en voiture, je suis malade. Je n’aime pas non plus être passager. Donc, je dis avion.

    Hôtel ou camping ?

    Je n’ai jamais campé mais je pense que ce n’est pas pour moi. Je préfère le confort d’un hôtel.

    Hôtel 2 étoiles ou grand luxe ?

    Entre les deux. En vacances, j’aime bien faire la fête, me relaxer. Je n’ai pas besoin de grand luxe mais quelque chose de confortable, avec une belle piscine, par exemple.

    Mer ou montagne ?

    Je ne suis jamais allée à la montagne, pas même pour skier. Par contre, j’ai des amies qui vont souvent skier, qui m’en parlent et ça me tenterait bien d’y aller une fois.

    Plage ou piscine ?

    Plutôt plage. J’aime choisir des destinations où le soleil tape (comme l’Egypte) donc j’apprécie la plage parce qu’il y a plus de vent. J’aime bien aussi la sensation du sable chaud. Par contre, je ne suis pas fan de la mer. J’y trempe juste mes pieds. La mer, j’ai un peu peur. Je n’aime pas trop l’eau, à la base. Par contre, bronzer et prendre le soleil, j’adore ! 

    Elle sait apprécier les visites culturelles.jpg

    Visites culturelles ou farniente ?

    Cela dépend. Cette année, c'est une semaine en Espagne avec une amie : plage, cocktails et soleil. Puis, je partirai 4 jours en Italie, près de Rome. Là, on fera des visites et plein de photos.

    Vous ne partez pas avec votre petit ami ?

    Je suis célibataire depuis quelques mois. C’est bien comme ça. J’ai juste envie de trouver mon chemin pour ma carrière.

    Quelle est votre cuisine du monde préférée ?

    Asiatique, sans hésiter. Pour moi, c’est le top. J’adore ces saveurs spéciales. Quand j’ai participé au concours de Miss Monde, à Bali, j’ai découvert une série de plats typiques et j’ai adoré. Mon plat préféré, c’est d’ailleurs le poulet croquant sauce sichuan.

    Ecran total ou huile pour griller ?

    Ma maman est Espagnole et donc j’ai la chance d’avoir une peau qui bronze facilement, sans coups de soleil. Je dis donc huile solaire ! Je trouve que ça rend heureux d’être bronzé. 

    Même si elle apprécie peu la mer, elle n'est pas contre une balade en bateau.jpg

    Chapeau ou casquette ?

    Aucun. Je retire mes cheveux pour laisser bronzer mon visage.

    Maillot une pièce ou bikini ?

    Bikini. Pour bronzer le plus possible.

    Short en jeans ou robe de plage ?

    Le short avec le bikini et les tongs. La vacancière en plein !

    Carte postale ou réseaux sociaux ?

    Carte postale. J’aime encore en écrire. Je trouve que ça rend la personne qui la reçoit unique. Facebook, tout le monde voit où vous êtes en vacances.

    Une destination qui vous tente ?

    Le Mexique. Je n’y suis jamais allée et j’en entends beaucoup de bien, notamment au niveau des plages.

    Votre meilleur souvenir de vacances ?

    En 2011, pendant 3 semaines en Crète, avec mes cousins. On s’est vraiment retrouvé, c’était magnifique.

    La personne idéale pour vous accompagner en vacances ?

    L’année passée, je suis partie avec ma maman et on s’est éclaté. On a peu le temps de se voir pendant l’année donc je dirai ma maman !

     

                                                                            Propos recueillis par Laurence BRIQUET  

    %22Au milieu de nulle part, à Ibiza%22.jpg

    « Mon secret de beauté ? La joie de vivre ! »

    Que trouve-t-on dans votre valise ?

    Des crèmes solaires, du dentifrice et beaucoup de vêtements ! Je prends une tenue différente par jour, pour la journée et pour le soir. Beaucoup de produits aussi : une crème de jour, une pour la nuit… J’aime bien prendre soin de moi. Peu de maquillage cependant car quand on est bronzée, on a besoin de moins. Un peu de mascara, ça suffit. Un livre pour la plage aussi. Et un amoureux, si j’en avais un.

    Quels sont vos produits de beauté qui vous accompagnent ?

    Mes crèmes solaires, un eye-liner, un mascara et un peu de blush. Peut-être aussi un vernis car je ne mets pas de faux ongles.

    Vos produits chouchous ?

    J’utilise le fond de teint « Lingerie de Peau » de Guerlain mais j’adore aussi essayer des nouveautés que je vois dans des pubs ou à la télé.

    Vous faites du sport en vacances ?

    J’en fais encore plus maintenant qu’avant. J’ai repris des cours de danse donc je vais à la danse 4 jours par semaine pendant 2 heures et j’y ajoute 2 à 3 heures de salle. En vacances, j’essaye de trouver une salle ou alors je vais courir avant le petit-déjeuner pour éliminer plus. J’aime le sport donc ce n’est pas une contrainte d’en faire.

    Votre secret de beauté ?

    La joie de vivre. Une fille joyeuse est directement plus belle.

     

     

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud
  • Des ongles au top

    Crédit L'Oréal Paris.jpg

    Le soleil est là et on rêve de couleurs pop sur nos ongles. C’est parfait : il y en a plein pour cet été ! Comment bien les entretenir pour avoir des mains au top ? On vous explique tout cela…

    Première étape pour de beaux ongles : limez, lissez, polissez et faites briller. On commence avec une lime à ongles dont le grain est fin. On lime son ongle en adaptant la forme à notre main. Vous êtes plutôt douce et discrète ? Optez pour des ongles plus arrondis. Les plus sophistiquées oseront l’ongle carré. Ensuite, vous utilisez le polissoir pour unifier et lustrer. On termine en repoussant les contours (cuticules) avec un bâtonnet.

    Avant de mettre son vernis, on applique une base traitante pour protéger l’ongle, sinon à vous les ongles jaunis et ternis par la pose de vernis colorés ! Par ailleurs, une base simple vous aidera simplement à protéger vos ongles contre les agressions extérieures. Si vos ongles sont mous, n’hésitez pas à poser un durcisseur : c’est le moment ! 

    Vernis Pure Color Envy Shine, chez Estée Lauder, 21,74 euros.jpg

    En trois temps

    Après, on pose le vernis. On a l’embarras du choix pour l’été : du jaune au bleu en passant par le mauve et le rose « nude ».  Pour le mettre, on procède en trois temps : on applique un coup de pinceau au centre de l’ongle puis on passe sur les deux côtés. Ensuite, on prolonge la vie de son vernis avec une couche de vernis prolongateur d’éclat. On évitera ainsi les écailles même si la première étape nécessaire, c’est bien évidemment la base traitante. Après le vernis, on applique une couche de protection sur ce dernier. C’est le fameux « top coat ».

    Pour ôter vos jolies couleurs, vous choisirez un bain dissolvant (sans acétone) qui attaquera les vernis les plus tenaces.

    Si vous vous rongez les ongles, préférez un vernis au goût amer qui se rappellera à votre bon souvenir chaque fois que vous mettrez vos doigts en bouche. Autre solution, mettez 2 couches de vernis sur vos ongles. Une fois dans votre bouche, ils seront tellement durcis qu’ils vous rappelleront l’interdiction de les ronger.

    Pour renforcer des ongles cassants, trempez vos doigts, durant quelques minutes, dans un bain d’huile d’olives tiède. En hiver mais aussi en été, vos doigts ont besoin d’une bonne crème hydratante. Pour jardiner ou faire la vaisselle, mettez des gants. Et pour blanchir vos ongles et les fortifier, frotter vos ongles, de temps en temps, avec un demi citron. 

    OPI, 14,80 euros.jpg

    Enfin, ne les rongez pas et n’arrachez pas les petites peaux sur les contours : vous risquez de petites infections.

     

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Paris, Estée Lauder et OPI). 

     

     

    Pin it! Catégories : Au soleil, Les ongles, Tout nouveau tout chaud
  • Haro sur la cellulite !

    Clarins.jpg

    C’est le moment de se préparer pour l’été et pour l’épreuve du maillot de bain. A défaut d’afficher une silhouette « zéro défaut », on tente de limiter les dégâts avec les nouvelles crèmes amincissantes…

    Ronde ou mince, personne n’est à l’abri de la cellulite qui se localise sur des endroits bien visibles : les cuisses, les bras, le ventre ou encore les hanches. Pire, les femmes seraient « programmées » pour stocker de la graisse et ce, dès la puberté.

    Vous avez décidé de dire adieu au petit short ou aux manches courtes ? Ne renoncez pas tout de suite car tout n’est pas perdu. On ne vous cachera pas qu’une bonne hygiène alimentaire et la pratique régulière d’un sport (comme la natation ou le jogging) restent les meilleurs moyens de lutter contre les capitons. Limitez également votre consommation de produits sucrés, d’alcool et de féculents, ce sera déjà un bon premier pas. Et buvez beaucoup d’eau : elle aide à éliminer, c’est prouvé. 

    Crème Masvelt de Clarins, 45,30 euros en parfumerie.jpg

     

     

    Massages réguliers

    Pour évacuer efficacement la cellulite, le massage des zones concernées reste le geste le plus efficace. Il agit comme un drainage et il favorise la diminution de la rétention d’eau ainsi que l’élimination des toxines. On y ajoute un produit amincissant, anti-cellulite, qui contient des substances connues pour leur pouvoir « éliminant » (thé vert, caféîne…). Attention toutefois à la régularité d’utilisation qui est un facteur de réussite : un massage deux fois par jour pendant 2 à 3 mois donnera, dans la majeure partie des cas, des résultats sur la fermeté et l’aspect de la peau. 

    Collistar, 26,90 euros, en parfumerie.jpg

    Gardez cependant en tête que ces produits ne vous feront pas perdre de poids et ne feront pas de vous la nouvelle Kate Moss : ils travaillent sur l’aspect et le toucher de la peau, pas sur le chiffre affiché sur la balance. Ce n’est déjà pas si mal… 

    Puressentiel.jpg

                                               Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Clarins, Collistar et Puressentiel).

    Pin it! Catégories : Au soleil, Les soins, Mince alors !, Tout nouveau tout chaud
  • Au soleil !

    Garnier.jpg

    L’été approche et certains d’entre nous auront la chance d’aller bronzer au bord de la mer ou en montagne. Attention toutefois à bien se protéger…

    Pour préparer l’été, on commence par… son assiette et on ne vous parle pas ici de régime. Une alimentation saine et vitaminée vous aidera à préparer votre peau avant d’aller au soleil. Ce sont essentiellement les vitamines A, C, E qui vont constituer un bouclier et permettre à la peau de lutter contre les radicaux libres. On les trouve, par exemple, dans les œufs, les poissons gras et les produits laitiers (pour la vitamine A), dans les agrumes, les kiwis ou encore les tomates et les poivrons (pour la C) ainsi que dans les olives et les épinards (pour la vitamine E). 

    Clarins, 31 euros, en parfumerie.jpg

    Ensuite, on se protège quand on est en contact avec le soleil. Si on est en vacances à la mer ou en montagne, avant de sortir, on veille à appliquer une crème solaire et à en remettre régulièrement durant toute la journée sur tout le corps. Pensez en particulier à en appliquer après une baignade, après avoir transpiré ou vous être essuyée. Les crèmes actuelles n’ont plus rien à voir avec celles du passé qui étaient collantes, grasses et qui, trop souvent, laissaient de belles traînées blanches sur le corps. Aujourd’hui, les textures sont plus fluides voire transparentes, disponibles en spray ou en gel. Quant aux indices, n’hésitez pas à viser haut (50 voire 60) si votre peau est claire ainsi pour les enfants.

    Lancaster, 31,67 euros, en parfumerie.jpg

    Notez que les activités extérieures telles que le jardinage ou la pratique de sports de plein air nécessitent bien sûr une protection solaire. Il ne faut pas croire que la crème est réservée à celles qui font la carpette durant des heures sur un transat au bord d’une piscine.

    Enfin, pour le visage, choisissez un soin spécifique, plus ciblé et plus protecteur, à  appliquer en complément de la crème hydratante habituelle. 

    Sublime Sun, chez L'Oréal Paris, 16,99 euros pour l'indice 30 et 18,99 euros pour l'indice 50, en grande surface - copie.jpg

     

                                                                          Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Garnier, Clarins, Lancaster et L'Oréal Paris)

     

    Le soleil en 3 conseils

     

    1) Chapeau, casquette et lunettes de soleil seront la panoplie indispensable de vos vacances pour vous exposer au soleil.

     

    2) Exposez-vous progressivement, jamais de façon prolongée, et évitez toute exposition entre 12 et 16h, moment où le soleil est le plus dangereux pour votre peau.

     

    3) N’oubliez pas vos lèvres avec un stick idéal pour cette zone sensible que l’on ne pense pas toujours à protéger.

    Pin it! Catégories : Au soleil, Les soins, Les tendances
  • Le top 5 de Sudpresse pour Miss Belgique 2015

    Titsia leylah annelies lauranne et ginger - copie.jpg

    Elles étaient trente mais il n’y en a qu’une qui décrochera la couronne de Miss Belgique, le 10 janvier prochain. Qui succédera à Laurence Langen, Miss Belgique 2014 ? Nous avons établi un top 5 (tout à fait subjectif) des filles qui nous semblent pouvoir prétendre à la couronne. (Crédit-photo : Kevin Swijsen, de gauche à droite, Titsia, Leylah, Annelies, Lauranne et Ginger)

    1)    Annelies Toros, 19 ans, d’Anvers

    Annelies Toros, étudiante en communication, est Miss Anvers. En Egypte où les 30 finalistes préparent le show du 10 janvier prochain, son prénom revient systématiquement dans la bouche des autres candidates comme étant une des grandes favorites de cette cuvée 2015. « Une Miss Belgique doit être élégante, sympa et classe. J’espère avoir ces qualités ! », nous explique-t-elle.

    Son plus : son physique de poupée.

    Son moins : sa timidité.

     

    2)     Titsia Brabants, 21 ans d’Anvers

    Titsia, c’est la bomba latina du voyage. Un corps magnifique, de longs cheveux bruns et un tempérament de feu, la belle Titsia a vécu une partie de son enfance au Mexique où elle a côtoyé… Antonio Banderas et Mélanie Griffith. « Mon beau-père était garde du corps d’Antonio Banderas. J’ai grandi avec ses enfants », ajoute la belle qui n’en dira pas plus : elle et sa famille sont tenus par un contrat de confidentialité qu’ils ont signé.

    Son plus : Son corps de bombe latine.

    Son moins : son passé aux côtés du bel Antonio dont elle aime parler et qui peut susciter des jalousies auprès des autres filles.

     

    3)    Ginger Van Eetvelde, 25 ans, de Laeken

    B    Blonde, sculpturale et avec un faux air américain, Ginger Van Eetvelde, 25 ans, fait déjà figure de favorite auprès des 30 finalistes de Miss Belgique présentes en Egypte. « Je le sais, j’ai entendu que des filles me donnaient. Cela ne me met pas de pression, je suis plutôt cool. Certaines disent que je suis diva ? Sûrement pas. Je reste super simple. Regardez, au bord de la piscine, je suis une des seules à sortir sans maquillage ".  

            Son plus : son sourire permanent, sa bonne humeur et son peps.

     

            Son moins : un caractère peut-être un peu trop affirmé pour devenir Miss.

     

    4)       Leylah Alliet, 23 ans, Roulers

    Diplômée en marketing et immobilier, Leylah Alliet, 23 ans, de Flandre occidentale, n’a pas peur d’évoquer son ambition. « Je suis très ambitieuse. Je veux saisir toutes les opportunités dans la vie. J’ai vu mes parents qui le faisaient et je veux faire comme eux », explique la jolie brune, argumentant que son papa cumule deux jobs.

     

    Son plus : elle se débrouille bien en français.

     

    Son moins : déjà beaucoup de jolies brunes en compétition.

     

    5)       Lauranne Demesmaeker, 24 ans, de Mont-Saint-Guibert

       Etudiante en 2e année de bac droit, Lauranne Demesmaeker a longtemps privilégié le sport au monde la beauté. Elle a même fait partie de l’équipe belge d’équitation quand elle était adolescente mais a dû abandonner ses rêves suite à une chute. Le concours de Miss Belgique ? « J’ai toujours bien aimé. Il ouvre des portes. Le droit, j’aime bien, mais cela me plairait aussi de travailler à la télé »,  confie-t-elle.

      Son plus : elle cartonne au niveau des sms et cela lui donne de solides chances de terminer dans les 10 premières, le soir de la finale.

        Son moins : sa timidité.

     

     

                                                                                                                            L.B.

     

     

     

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud
  • Qui sera la Beach Babe?

    Francophones.jpg

    La semaine des 30 finalistes de Miss Belgique 2015 à Sahl Hasheesh, en Egypte, touche tout doucement à sa fin. Ce vendredi, les filles ont eu droit à une journée sur une île où elles ont profité du soleil et d’une mer translucide. Le soir, défilé et actes personnels à réaliser devant les clients de l’hôtel Baron Resort, où elles séjournent, invitées par Jetair. Au cours de la soirée, Miss Wallonie, Miss Flandre et Miss Bruxelles ont été élues. Au programme de samedi : un quiz sur la Belgique ainsi que l’élection de la « Beach Babe », la fille qui défile le mieux sur la plage. (Crédit-photo : Kevin Swijsen). 

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud
  • Quand les Miss ne peuvent plus parler avec la presse

    Crédit Kevin Swijsen.jpg

    Depuis dimanche, les 30 finalistes de Miss Belgique sont à Sahl Hasheesh, en Egypte, pour préparer la finale du 10 janvier prochain. Si les filles font beaucoup de séances-photos et de vidéos, elles sont aussi là pour rencontrer la presse francophone et néerlandophone qui fait partie du voyage. Ces rencontres permettent de mieux connaître la future Miss mais aussi de prendre la température au niveau de l’ambiance entre les filles. Et d’ambiance, il en fut question ces derniers jours puisqu’une finaliste s’est épanchée dans la presse à propos du concours qu’elle estime tronqué. « Certaines filles paieraient des dessous de table pour être dans le top des sms », avait-elle expliqué. Depuis, la finaliste a fait son mea culpa mais le mal est fait : de nombreuses candidates la boycottent, d’autres ne veulent même plus être prises en photo avec elle. Darline Devos, la présidente du comité, a réagi aux accusations. « Non, je ne connais pas encore le nom de la gagnante. Le comité est une entreprise mais nous n’obligeons personne à acheter les flyers », a-t-elle commenté. Cela n’a visiblement pas suffi pour éteindre l’incendie.

    Surprise en train de manger avec la presse, la jeune fille a été fermement invitée à quitter la table « dans la minute ». Un peu plus tard, ce sont plusieurs autres candidates à qui le comité a fait savoir qu’elles devaient changer de table, alors qu’elles s’apprêtaient à manger avec des journalistes. « On ne peut plus manger avec vous », a discrètement confié une fille. Interrogée, la présidente du comité s’est expliquée. « Je ne veux pas qu’une fille seule mange avec la presse car les autres candidates risquent de penser qu’elle est favorisée et ça, je ne le veux pas». Ne serait-il pas temps pour le comité de mieux gérer sa communication ?

    (Crédit-photo : Kevin Swijsen, photo d'illustration). 

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud
  • Du rififi chez les Miss

     

    group 3122014© Kevin Swijsen (2) - copie.jpg

    « Non, je ne veux pas poser à côté d’elle en maillot », c’est ce qu’a dit une candidate au photographe quand ce dernier lui a demandé de prendre la pose avec une concurrente de la même région. Le décor est planté et l’ambiance n’est pas toujours au beau fixe entre les filles. Pour rappel, les 30 finalistes de Miss Belgique 2015 sont actuellement à Sahl Hasheesh, en Egypte, pour préparer la finale du 10 janvier prochain. Les causes des tensions sont multiples. Certaines candidates pensent que la présidente du comité Miss Belgique a déjà fait son choix pour la prochaine Miss, ce que Darline Devos dément catégoriquement. D’autres ont l’impression d’être les vaches à lait du comité, juste bonnes à ramener de l’argent, notamment via les votes sms. « Le comité est une entreprise », rappelle Darline Devos, la présidente. A côté de cela, les finalistes évoquent entre elles de possibles gagnantes car « elles ont le physique de l’emploi ». De quoi mettre encore plus de pression sur les épaules des favorites. Et créer des petites tensions supplémentaires… (Crédit-photo : Kevin Swijsen, photo d'illustration). 

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud
  • Premiers petits bobos pour les Miss en Egypte

    RelaxQuadShopping 1122014© Kevin Swijsen (5).JPG

    Les finalistes Miss Belgique sont actuellement à Hurghada, en Egypte, pour préparer la finale de Miss Belgique, programmée le 10 janvier prochain. Si le séjour se déroule bien, deux finalistes ont déjà fait un passage chez un médecin local : une pour une infection au pied (une plaie qui s’infecte) et une autre pour une blessure à la cheville lors d’un shooting. Un membre du groupe a aussi contracté une otite. Pas facile la vie au soleil !

    A part ça, les filles passent une semaine très agréable, faite de séances-photos, d’activités ludiques (quad) ou encore de sport (tennis). Plusieurs Miss fréquentent assidument la salle de sport de l’hôtel tandis que d’autres préfèrent se faire brunir au soleil. A chacune sa manière de préparer la finale… (Photo d'illustration. Crédit-photo : Kevin Swijsen).

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud