Au soleil - Page 3

  • Haro sur la cellulite !

    Clarins.jpg

    C’est le moment de se préparer pour l’été et pour l’épreuve du maillot de bain. A défaut d’afficher une silhouette « zéro défaut », on tente de limiter les dégâts avec les nouvelles crèmes amincissantes…

    Ronde ou mince, personne n’est à l’abri de la cellulite qui se localise sur des endroits bien visibles : les cuisses, les bras, le ventre ou encore les hanches. Pire, les femmes seraient « programmées » pour stocker de la graisse et ce, dès la puberté.

    Vous avez décidé de dire adieu au petit short ou aux manches courtes ? Ne renoncez pas tout de suite car tout n’est pas perdu. On ne vous cachera pas qu’une bonne hygiène alimentaire et la pratique régulière d’un sport (comme la natation ou le jogging) restent les meilleurs moyens de lutter contre les capitons. Limitez également votre consommation de produits sucrés, d’alcool et de féculents, ce sera déjà un bon premier pas. Et buvez beaucoup d’eau : elle aide à éliminer, c’est prouvé. 

    Crème Masvelt de Clarins, 45,30 euros en parfumerie.jpg

     

     

    Massages réguliers

    Pour évacuer efficacement la cellulite, le massage des zones concernées reste le geste le plus efficace. Il agit comme un drainage et il favorise la diminution de la rétention d’eau ainsi que l’élimination des toxines. On y ajoute un produit amincissant, anti-cellulite, qui contient des substances connues pour leur pouvoir « éliminant » (thé vert, caféîne…). Attention toutefois à la régularité d’utilisation qui est un facteur de réussite : un massage deux fois par jour pendant 2 à 3 mois donnera, dans la majeure partie des cas, des résultats sur la fermeté et l’aspect de la peau. 

    Collistar, 26,90 euros, en parfumerie.jpg

    Gardez cependant en tête que ces produits ne vous feront pas perdre de poids et ne feront pas de vous la nouvelle Kate Moss : ils travaillent sur l’aspect et le toucher de la peau, pas sur le chiffre affiché sur la balance. Ce n’est déjà pas si mal… 

    Puressentiel.jpg

                                               Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Clarins, Collistar et Puressentiel).

    Pin it! Catégories : Au soleil, Les soins, Mince alors !, Tout nouveau tout chaud
  • Au soleil !

    Garnier.jpg

    L’été approche et certains d’entre nous auront la chance d’aller bronzer au bord de la mer ou en montagne. Attention toutefois à bien se protéger…

    Pour préparer l’été, on commence par… son assiette et on ne vous parle pas ici de régime. Une alimentation saine et vitaminée vous aidera à préparer votre peau avant d’aller au soleil. Ce sont essentiellement les vitamines A, C, E qui vont constituer un bouclier et permettre à la peau de lutter contre les radicaux libres. On les trouve, par exemple, dans les œufs, les poissons gras et les produits laitiers (pour la vitamine A), dans les agrumes, les kiwis ou encore les tomates et les poivrons (pour la C) ainsi que dans les olives et les épinards (pour la vitamine E). 

    Clarins, 31 euros, en parfumerie.jpg

    Ensuite, on se protège quand on est en contact avec le soleil. Si on est en vacances à la mer ou en montagne, avant de sortir, on veille à appliquer une crème solaire et à en remettre régulièrement durant toute la journée sur tout le corps. Pensez en particulier à en appliquer après une baignade, après avoir transpiré ou vous être essuyée. Les crèmes actuelles n’ont plus rien à voir avec celles du passé qui étaient collantes, grasses et qui, trop souvent, laissaient de belles traînées blanches sur le corps. Aujourd’hui, les textures sont plus fluides voire transparentes, disponibles en spray ou en gel. Quant aux indices, n’hésitez pas à viser haut (50 voire 60) si votre peau est claire ainsi pour les enfants.

    Lancaster, 31,67 euros, en parfumerie.jpg

    Notez que les activités extérieures telles que le jardinage ou la pratique de sports de plein air nécessitent bien sûr une protection solaire. Il ne faut pas croire que la crème est réservée à celles qui font la carpette durant des heures sur un transat au bord d’une piscine.

    Enfin, pour le visage, choisissez un soin spécifique, plus ciblé et plus protecteur, à  appliquer en complément de la crème hydratante habituelle. 

    Sublime Sun, chez L'Oréal Paris, 16,99 euros pour l'indice 30 et 18,99 euros pour l'indice 50, en grande surface - copie.jpg

     

                                                                          Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Garnier, Clarins, Lancaster et L'Oréal Paris)

     

    Le soleil en 3 conseils

     

    1) Chapeau, casquette et lunettes de soleil seront la panoplie indispensable de vos vacances pour vous exposer au soleil.

     

    2) Exposez-vous progressivement, jamais de façon prolongée, et évitez toute exposition entre 12 et 16h, moment où le soleil est le plus dangereux pour votre peau.

     

    3) N’oubliez pas vos lèvres avec un stick idéal pour cette zone sensible que l’on ne pense pas toujours à protéger.

    Pin it! Catégories : Au soleil, Les soins, Les tendances
  • Le top 5 de Sudpresse pour Miss Belgique 2015

    Titsia leylah annelies lauranne et ginger - copie.jpg

    Elles étaient trente mais il n’y en a qu’une qui décrochera la couronne de Miss Belgique, le 10 janvier prochain. Qui succédera à Laurence Langen, Miss Belgique 2014 ? Nous avons établi un top 5 (tout à fait subjectif) des filles qui nous semblent pouvoir prétendre à la couronne. (Crédit-photo : Kevin Swijsen, de gauche à droite, Titsia, Leylah, Annelies, Lauranne et Ginger)

    1)    Annelies Toros, 19 ans, d’Anvers

    Annelies Toros, étudiante en communication, est Miss Anvers. En Egypte où les 30 finalistes préparent le show du 10 janvier prochain, son prénom revient systématiquement dans la bouche des autres candidates comme étant une des grandes favorites de cette cuvée 2015. « Une Miss Belgique doit être élégante, sympa et classe. J’espère avoir ces qualités ! », nous explique-t-elle.

    Son plus : son physique de poupée.

    Son moins : sa timidité.

     

    2)     Titsia Brabants, 21 ans d’Anvers

    Titsia, c’est la bomba latina du voyage. Un corps magnifique, de longs cheveux bruns et un tempérament de feu, la belle Titsia a vécu une partie de son enfance au Mexique où elle a côtoyé… Antonio Banderas et Mélanie Griffith. « Mon beau-père était garde du corps d’Antonio Banderas. J’ai grandi avec ses enfants », ajoute la belle qui n’en dira pas plus : elle et sa famille sont tenus par un contrat de confidentialité qu’ils ont signé.

    Son plus : Son corps de bombe latine.

    Son moins : son passé aux côtés du bel Antonio dont elle aime parler et qui peut susciter des jalousies auprès des autres filles.

     

    3)    Ginger Van Eetvelde, 25 ans, de Laeken

    B    Blonde, sculpturale et avec un faux air américain, Ginger Van Eetvelde, 25 ans, fait déjà figure de favorite auprès des 30 finalistes de Miss Belgique présentes en Egypte. « Je le sais, j’ai entendu que des filles me donnaient. Cela ne me met pas de pression, je suis plutôt cool. Certaines disent que je suis diva ? Sûrement pas. Je reste super simple. Regardez, au bord de la piscine, je suis une des seules à sortir sans maquillage ".  

            Son plus : son sourire permanent, sa bonne humeur et son peps.

     

            Son moins : un caractère peut-être un peu trop affirmé pour devenir Miss.

     

    4)       Leylah Alliet, 23 ans, Roulers

    Diplômée en marketing et immobilier, Leylah Alliet, 23 ans, de Flandre occidentale, n’a pas peur d’évoquer son ambition. « Je suis très ambitieuse. Je veux saisir toutes les opportunités dans la vie. J’ai vu mes parents qui le faisaient et je veux faire comme eux », explique la jolie brune, argumentant que son papa cumule deux jobs.

     

    Son plus : elle se débrouille bien en français.

     

    Son moins : déjà beaucoup de jolies brunes en compétition.

     

    5)       Lauranne Demesmaeker, 24 ans, de Mont-Saint-Guibert

       Etudiante en 2e année de bac droit, Lauranne Demesmaeker a longtemps privilégié le sport au monde la beauté. Elle a même fait partie de l’équipe belge d’équitation quand elle était adolescente mais a dû abandonner ses rêves suite à une chute. Le concours de Miss Belgique ? « J’ai toujours bien aimé. Il ouvre des portes. Le droit, j’aime bien, mais cela me plairait aussi de travailler à la télé »,  confie-t-elle.

      Son plus : elle cartonne au niveau des sms et cela lui donne de solides chances de terminer dans les 10 premières, le soir de la finale.

        Son moins : sa timidité.

     

     

                                                                                                                            L.B.

     

     

     

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud
  • Qui sera la Beach Babe?

    Francophones.jpg

    La semaine des 30 finalistes de Miss Belgique 2015 à Sahl Hasheesh, en Egypte, touche tout doucement à sa fin. Ce vendredi, les filles ont eu droit à une journée sur une île où elles ont profité du soleil et d’une mer translucide. Le soir, défilé et actes personnels à réaliser devant les clients de l’hôtel Baron Resort, où elles séjournent, invitées par Jetair. Au cours de la soirée, Miss Wallonie, Miss Flandre et Miss Bruxelles ont été élues. Au programme de samedi : un quiz sur la Belgique ainsi que l’élection de la « Beach Babe », la fille qui défile le mieux sur la plage. (Crédit-photo : Kevin Swijsen). 

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud
  • Quand les Miss ne peuvent plus parler avec la presse

    Crédit Kevin Swijsen.jpg

    Depuis dimanche, les 30 finalistes de Miss Belgique sont à Sahl Hasheesh, en Egypte, pour préparer la finale du 10 janvier prochain. Si les filles font beaucoup de séances-photos et de vidéos, elles sont aussi là pour rencontrer la presse francophone et néerlandophone qui fait partie du voyage. Ces rencontres permettent de mieux connaître la future Miss mais aussi de prendre la température au niveau de l’ambiance entre les filles. Et d’ambiance, il en fut question ces derniers jours puisqu’une finaliste s’est épanchée dans la presse à propos du concours qu’elle estime tronqué. « Certaines filles paieraient des dessous de table pour être dans le top des sms », avait-elle expliqué. Depuis, la finaliste a fait son mea culpa mais le mal est fait : de nombreuses candidates la boycottent, d’autres ne veulent même plus être prises en photo avec elle. Darline Devos, la présidente du comité, a réagi aux accusations. « Non, je ne connais pas encore le nom de la gagnante. Le comité est une entreprise mais nous n’obligeons personne à acheter les flyers », a-t-elle commenté. Cela n’a visiblement pas suffi pour éteindre l’incendie.

    Surprise en train de manger avec la presse, la jeune fille a été fermement invitée à quitter la table « dans la minute ». Un peu plus tard, ce sont plusieurs autres candidates à qui le comité a fait savoir qu’elles devaient changer de table, alors qu’elles s’apprêtaient à manger avec des journalistes. « On ne peut plus manger avec vous », a discrètement confié une fille. Interrogée, la présidente du comité s’est expliquée. « Je ne veux pas qu’une fille seule mange avec la presse car les autres candidates risquent de penser qu’elle est favorisée et ça, je ne le veux pas». Ne serait-il pas temps pour le comité de mieux gérer sa communication ?

    (Crédit-photo : Kevin Swijsen, photo d'illustration). 

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud
  • Du rififi chez les Miss

     

    group 3122014© Kevin Swijsen (2) - copie.jpg

    « Non, je ne veux pas poser à côté d’elle en maillot », c’est ce qu’a dit une candidate au photographe quand ce dernier lui a demandé de prendre la pose avec une concurrente de la même région. Le décor est planté et l’ambiance n’est pas toujours au beau fixe entre les filles. Pour rappel, les 30 finalistes de Miss Belgique 2015 sont actuellement à Sahl Hasheesh, en Egypte, pour préparer la finale du 10 janvier prochain. Les causes des tensions sont multiples. Certaines candidates pensent que la présidente du comité Miss Belgique a déjà fait son choix pour la prochaine Miss, ce que Darline Devos dément catégoriquement. D’autres ont l’impression d’être les vaches à lait du comité, juste bonnes à ramener de l’argent, notamment via les votes sms. « Le comité est une entreprise », rappelle Darline Devos, la présidente. A côté de cela, les finalistes évoquent entre elles de possibles gagnantes car « elles ont le physique de l’emploi ». De quoi mettre encore plus de pression sur les épaules des favorites. Et créer des petites tensions supplémentaires… (Crédit-photo : Kevin Swijsen, photo d'illustration). 

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud
  • Premiers petits bobos pour les Miss en Egypte

    RelaxQuadShopping 1122014© Kevin Swijsen (5).JPG

    Les finalistes Miss Belgique sont actuellement à Hurghada, en Egypte, pour préparer la finale de Miss Belgique, programmée le 10 janvier prochain. Si le séjour se déroule bien, deux finalistes ont déjà fait un passage chez un médecin local : une pour une infection au pied (une plaie qui s’infecte) et une autre pour une blessure à la cheville lors d’un shooting. Un membre du groupe a aussi contracté une otite. Pas facile la vie au soleil !

    A part ça, les filles passent une semaine très agréable, faite de séances-photos, d’activités ludiques (quad) ou encore de sport (tennis). Plusieurs Miss fréquentent assidument la salle de sport de l’hôtel tandis que d’autres préfèrent se faire brunir au soleil. A chacune sa manière de préparer la finale… (Photo d'illustration. Crédit-photo : Kevin Swijsen).

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud
  • Les Miss et le tampon

    RelaxQuadShopping 1122014© Kevin Swijsen (11).JPG

    Les 30 finalistes Miss Belgique sont à Hurghada pour une semaine afin de préparer la finale du 10 janvier prochain. Mais qu’on ne pense pas que la vie d’une Miss soit de tout repos : une Miss se lève très tôt (4h30 pour certaines) et doit systématiquement porter un tampon hygiénique lors des shootings-photos en bikini. Pourquoi ? Parce que le bikini ne leur appartient pas (il est fourni par un sponsor) et que, chaque soir, chaque fille doit rincer son maillot, le rendre à l’habilleur qui, le lendemain, est susceptible de le donner à une autre fille. Le port du tampon ? Une habitude lors des shootings maillots ou lingerie, « car on a déjà vu revenir des culottes bien sales », nous a confié une source. On vous l’a dit : la vie d’une Miss n’est pas facile tous les jours… (Crédit-photos : Kevin Swijsen).

     

     

     

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud
  • Les finalistes Miss Belgique sous le soleil d'Hurghada

    Groepsfoto__©_Kevin_Swijsen_ - copie.jpg

    Les finalistes Miss Belgique profitent d’une semaine à Hurghada, en Egypte. Ici, on ne parle pas des troubles qui ont explosé, la semaine passée, au Caire. Les candidates sont ici pour préparer la finale qui sera diffusée le 10 janvier prochain sur AB3. Le nom de la chaine qui allait diffuser l’événement restait, jusqu’il y a peu, un mystère étant donné que Star TV, qui avait proposé le show l’an passé, a fermé ses portes il y a quelques mois.

    En Egypte, les 30 finalistes préparent donc ardemment cette finale en réalisant des clips vidéo qui seront diffusés ce soir-là. Hier, elles ont posé, pour le plus grand bonheur des clients de l’hôtel Baron Sahl Haseesh, pour la traditionnelle photo de groupe en bikini. Ce lundi, la journée a démarré tôt pour certaines filles qui devaient passer devant la maquilleuse à 5h pour pouvoir réaliser des photos et profiter de la belle lumière matinale. Un groupe de filles partira faire du quad cet après-midi pendant que d’autres se prélasseront au soleil. (Crédit-photos : Kevin Swijsen).

    Pin it! Catégories : Au soleil, Tout nouveau tout chaud
  • Doutzen Kroes : "La beauté est dans les choses de la vie"

    Loreal Paris 2.jpg

    Le mannequin hollandais Doutzen Kroes, qui prête sa plastique de rêve aux défilés de Victoria’s Secret, est également égérie de L’Oréal Paris. A l’approche de l’été, elle incarne notamment la gamme de produits solaires. L’occasion de l’interroger sur son rôle d’égérie et sur sa conception de la beauté.

    Le sublime top blond est actuellement l’image de plusieurs gammes chez L’Oréal Paris. On la voit notamment promouvoir la nouvelle gamme de produits solaires (Sublime Sun) mais aussi les rouges à lèvres Color Riche et le soin capillaire Sunkiss Jelly. 

    Loreal Paris 12.jpg

    Doutzen, ça vous fait quoi d’être égérie d’une marque comme L’Oréal Paris?

    C’est un grand honneur et ça me permet de toucher tant de gens de par le monde.

    Qu’est-ce qui vous donne confiance en vous?

    Quand je me retrouve face à une foule de personnes, ça aide d’avoir à vos côtés une équipe de professionnels qui font tout pour que vous soyez la plus belle. Mais le plus important, je pense, c’est de croire en son énergie et en sa force. 

    Loreal Paris 6 - copie.jpg

    Que représente pour vous le slogan de la marque, “Parce que je le vaux bien”?

    Cela veut dire que chaque femme doit être fière de qui elle est. C’est une célébration de notre force.

    Etre beau, ça signifie quoi pour vous?

    C’est peut-être très cliché ce que je vais dire mais, pour moi, la beauté vient de l’intérieur. Je n’ai pas d’exemple de standard de la beauté. En général, je trouve que les personnes qui ont confiance en elles et qui sont fortes sont belles et attirantes. 

    Elle prend soin de sa peau avec Sublime Sun - copie.jpg

    Quelle vision de la beauté votre carrière vous a-t-elle donnée ?

    J’ai toujours été très ouverte et je pense que la beauté est dans toutes les choses de la vie.

     

     

    Elle travaille pour les plus grands

     

    Doutzen Kroes, 29 ans, est un mannequin d’origine hollandaise. Elle a démarré sa carrière de top à 18 ans. Depuis, elle a defilé pour les plus grands : Jean Paul Gaultier, Alexander Mc Queen, Viktor & Rolf, Paco Rabanne, Christian Dior, ou Louis Vuitton, Stella Mc Cartney, Valentino, YSL, Donna Karan, Ralph Lauren, Michael Kors et Fendi. Sa beauté a également été sublimée par les plus grands photographes : de Mario Testino à Patrick Demarchelier en passant par Inez & Vinodh.

    Pour l’heure, la belle est égérie de L’Oréal Paris mais aussi de  la marque de lingerie Victoria’s Secret pour laquelle elle défile régulièrement.

    Doutzen partage son temps entre New York, Paris et la Hollande où elle aime retrouver sa famille et surtout sa jeune soeur qui a deux ans de moins qu’elle. Le top apprécie les sports d’eau et la course à pied.

    (Crédit-photos : L'Oréal Paris).

    Egerie de la gamme Sunkiss Jelly pour les cheveux.jpg

    La gamme Sublime Sun de L'Oréal Paris.jpg

     

    Pin it! Catégories : Au soleil, Le make-up, Les cheveux, Les égéries