Les secrets beauté de notre candidate pour Miss Univers

IMG_4217.jpg

Zoé Brunet, 18 ans, de Jemeppe-sur-Sambre, première dauphine de Miss Belgique, a été choisie pour représenter notre pays au concours de beauté le plus prestigieux, Miss Univers. Elle nous confie les petits secrets de sa préparation… 

IMG_1515.jpg

Le 16 décembre prochain aura lieu à Bangkok, en Thaïlande, le concours de Miss Univers 2018. Nonante candidates s’affronteront pour tenter de ravir la couronne détenue par la Sud-Africaine Demi-Leigh Nel-Peters, 22 ans. Parmi elles, il y aura Zoé Brunet, première dauphine de Miss Belgique. Originaire de Jemeppe-sur-Sambre, la belle est évidemment ravie de cette opportunité due au fait que, durant la même période, a lieu le concours de Miss Monde auquel participera notre Miss Belgique en titre, Angeline Flor Pua. C’est donc sa première dauphine qui la remplacera à Miss Univers.

Après avoir passé une semaine au Cambodge (photos) mi-octobre pour découvrir le projet humanitaire financé en partie par le comité Miss Belgique, Zoé a mis le cap sur la Turquie pour accompagner et coacher les 30 finalistes de Miss Belgique 2019. Nous avons évoqué avec elle sa préparation pour Miss Univers, un concours qui sera retransmis en télé sur la chaîne américaine Fox.

Zoé, comment avez-vous appris la nouvelle de votre départ pour Miss Univers ?

Un peu par hasard. C’est le compagnon de la présidente du comité Miss Belgique qui en a parlé et j’ai été surprise mais aussi trop contente.

Vous êtes stressée à l’idée de vous « frotter » aux plus belles filles de la planète ?

Je ne suis pas de nature stressée. Peut-être que je le serai quelques jours avant le concours mais je sais que ce sera un stress positif.

Comment comptez-vous vous préparer ?

Je vais faire du sport.

Ça veut dire que vous n’en faisiez pas avant ?

Non, j’avoue (rires). Mais depuis que je sais que je suis sélectionnée, je me suis mise au vélo d’appartement et j’en fais tous les jours. J’ai envie de me muscler et d’avoir un corps plus ferme. A part ça, je n’ai rien changé dans mes habitudes.

Qu’est-ce qui pourrait séduire le jury chez vous ?

Mon naturel. J’ai envie de montrer que je ne suis pas superficielle et que je n’ai jamais eu recours à la chirurgie esthétique contrairement à d’autres candidates. Mes cheveux aussi pourraient séduire.

Comment les entretenez-vous ?

J’en prends soin. Je les lave et je les démêle deux fois par semaine. Je les soigne avec de l’huile d’argan.

Vous faites attention à votre peau ?

J’ai la chance de bronzer vite (NDLR : Zoé a des origines mauriciennes par son papa). Je ne mets jamais de crème solaire ni de casquette.

Vous êtes une fan de produits de beauté ?

Je ne suis pas accro aux soins. J’aime bien me maquiller. Je ne sors d’ailleurs jamais sans maquillage. Je trouve qu’en tant que Miss, il faut être un minimum apprêtée.

Quels sont les indispensables de votre trousse de maquillage ?

Mon fond de teint MAC, un peu de rouge à lèvres et une poudre matifiante.

Sur le plan vestimentaire, c’est quoi votre style ?

Plutôt original. J’aime bien sortir du lot. Je n’aime pas ce qui est classique. J’aime les imprimés, notamment fleuris.

Quand vous êtes chez vous le week-end, a-t-on une chance de vous voir trainer en jogging ou en jean ?

Je suis cool quand je suis chez moi mais je ne mets jamais de jean. Je n’en ai d’ailleurs pas. Je leur préfère les pantalons larges.

Vous êtes plutôt sacs ou chaussures ?

Les deux ! J’aime bien les sacs de marque, avec une préférence pour les petits modèles originaux avec plein de motifs.

Quel est votre objectif pour Miss Univers ?

Le concours va vite passer de 90 à 15 filles. J’espère évidemment être dans les 15 dernières. Ce serait juste exceptionnel. Je vais tout faire pour y arriver.

En janvier, quand vous aurez cédé votre place à une autre première dauphine, comment envisagez-vous la suite de votre année ?

J’ai en tout cas envie de continuer dans la mode, de faire de shootings et de m’inscrire dans des agences de mannequins. En septembre, je reprendrai aussi probablement des études mais je ne sais pas encore dans quelle matière. J’ai encore quelques mois pour grandir et faire mon choix.

 

                                   Propos recueillis par Laurence BRIQUET

 

Pin it! Catégories : Tout nouveau tout chaud

Les commentaires sont fermés.