Lizzy Jagger : "Les rousses sont plus fun"

RK_2016_LizzyJagger_Muse_7.jpg

Lizzy Jagger, mannequin, actrice et productrice vient de rejoindre l’équipe des égéries de la marque de soins pour cheveux américaine Redken 5th Avenue. L’occasion de parler beauté et cheveux avec elle… (Crédit-photo : Redken)

RK_HeatCure2016_2.jpgLizzy, Elizabeth Scarlett Jagger de son vrai nom, est née à New York. Elle est la fille aînée de la célèbre top model des années ‘70, Jerry Hall, et du leader des Rolling Stones, Mick Jagger. Sa beauté sculpturale et ses fabuleux cheveux roux ne pouvaient que séduire Redken pour qui elle fait la publicité de la nouvelle technologie Heatcure Professional, un service exclusif en salon qui permet aux cheveux abîmés de retrouver une qualité et une beauté naturelles longue durée (jusqu’à dix shampooings).

Lizzy sera également la figure de proue du nouveau lancement de la collection thermoactive Heat Styling de Redken, spécialiste de la protection durable des cheveux et du coiffage «thermoactif».

Lizzy, le roux est-il votre couleur naturelle ?

Quand j’étais enfant, ma couleur naturelle était le blond clair. Mes cheveux sont devenus châtains à l’adolescence. Je les ai teints pour la première fois pour la fête d’anniversaire de mes 30 ans. Je voulais vraiment me refaire un look complet et je me suis inspirée d’Ariel, dans « La petite sirène », de Disney. J’ai toujours adoré les rousses, comme Ariel et Lucy de la série « I Love Lucy ».

Qu’est-ce qui vous plaît dans cette couleur ?

J’ai enfin trouvé le roux qui convient à mon teint de peau. C’est un roux plus foncé, proche de l’auburn. J’ai essayé de nombreux roux avec mon coloriste George Garcia et nous sommes finalement arrivés à celui-ci. Il va parfaitement à mon teint de peau, il est particulièrement naturel et riche. Je l’adore !

Vous n’avez jamais voulu être brune ou blonde ?

J’ai été les deux, mes cheveux étaient blonds dorés quand j’étais enfant et ma couleur naturelle d’adulte est auburn. Je ne suis rousse que depuis 2 ans et j’adore ça.

Qu’est-ce que les rousses ont de plus que les autres ?

Plus de fun ! Plus d’assurance pour être une femme franche, audacieuse et glamour.

Quelle a été votre coiffure la plus folle ? 

Des dreadlocks multicolores dans un défilé de mode et quand j’avais 13 ans, j’ai teint mes cheveux en vert par accident. Le monstre du Lagon vert !

Comment a commencé votre partenariat avec Redken ?

J’ai entendu parler de Redken par mes amies d’école à Londres. Elles utilisaient les colorations mais je n’avais pas essayé avant de commencer à travailler pour eux comme modèle à New York. Et il était grand temps parce que ces colorations ont sauvé mes cheveux qui étaient en train de devenir secs à cause des teintures rousses chimiques que j’essayais à l’époque. Des soins en salon et à la maison.jpg

Quels sont vos rituels beauté ? 

J’aime les traitements pour cheveux. Quand j’utilise Redken Heatcure, c'est comme si un ange me lavait les cheveux. J’aime les masques pour le visage et j’aime passer un glaçon autour de mes yeux pour me réveiller en un éclair.

Un secret de beauté que vous aimeriez partager avec nos lecteurs ?

Le sommeil et deux litres d’eau par jour. Massez votre visage avec de l’huile en appliquant une pression profonde, en faisant particulièrement attention au cou et à la nuque. Les massages de la tête et la réflexologie peuvent aussi faire beaucoup de bien à votre visage.

Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?

L’égalité des droits. Je travaille pour faire adopter l’amendement sur l’égalité des droits aux États-Unis et pour faire ratifier la charte des droits des femmes des Nations Unies, la « convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) ». En ce moment, j’organise des manifestations à Washington DC et des séances de projection du film « Equal Means Equal ».

                                    Propos recueillis par Laurence BRIQUET

 

Heatcure, une technologie unique pour les cheveux abîmés

Heatcure, c’est donc la grande nouveauté chez Redken 5th Avenue NY. Comment ça marche ? En salon, le coiffeur propose un traitement intense avec un fer à lisser exclusif aux salons de coiffure. Sous l’effet de la chaleur, les protéines et actifs cosmétiques pénètrent jusqu’au plus profond du cortex. Résultat ? Des cheveux plus sains et beaucoup plus brillants, avec un résultat longue durée jusqu’à 10 lavages. Prix pour le service Heatcure en salon :  entre 20 et 40 euros. Ensuite, le traitement peut être suivi à domicile grâce aux pochettes Heatcure chauffantes. Prix pour une boîte de 4 doses : 36,40 euros. Un fer à utiliser chez le coiffeur uniquement.jpg

 

 

Pin it! Catégories : Les égéries, Nos amies les stars, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud

Les commentaires sont fermés.