La barbe, le look dans le coup

Bayer&Bayer2.jpg

La barbe a le vent en poupe. Colorée, structurée, taillée ou de trois jours, elle séduit de plus en plus de mâles. Du coup, les barbiers sont de plus en plus nombreux à proposer leurs services Et il y a même des femmes qui coupent les barbes… Retour sur un phénomène. (Crédit-photo : Bayer & Bayer). 

 

Bayer&Bayer1.jpg

Pour comprendre le phénomène, on se rend au salon Bayer & Bayer (Bruxelles), le précurseur d’une tendance qui se dessine peu à peu en Europe du nord, celle des barber shops nouvelle génération. L’idée a germé chez Nicolas et Olympia qui ont voulu renouer avec la tradition, celle du rasage de la barbe ou de la moustache par un maître barbier old school. Chez Bayer & Bayer, c’est d’ailleurs Olympia, qui officie comme maître barbier... Presqu’une mini révolution dans un monde généralement masculin.

Un métier qui évolue

Le décor est typique : un bar vintage, du mobilier des années 60 (dont les mythiques fauteuils Belmont), une collection de vieux rasoirs et de photos de stars à barbe... « Le métier de barbier a évolué  », note Olympia qui, depuis plus de 20 ans a vu une multitude de barbes passer sous sa lame. « Auparavant, le barbier ne faisait que raser et tondre. Désormais, nous coupons les cheveux, épilons les pommettes, les oreilles et les sourcils, colorons, structurons les barbes. Nous nous occupons des mains, massons le dos. Nos clients s’offrent une pause d’1h ou 1h30 et bloquent un créneau dans leur agenda. En bref, si les femmes ont leur esthéticienne, eux ont leur barbier », ajoute-t-elle. 

Bayer&Bayer3.jpg

Par ailleurs, le succès des Barber Shop nouvelle génération s’explique aussi par le retour du poil structuré car on estime à 40% le nombre d’hommes qui portent une barbe ou une moustache stylisée. Fine moustache, bouc ou barbe faussement négligée, la pilosité faciale permet d’affirmer sa personnalité. Et de plus en plus d’hommes ont recours à un spécialiste pour en prendre soin.

Plusieurs étapes

Et comment s’occupe-t-on d’une barbe ? Le barbier commence par appliquer une crème émolliente pour préparer le poil. Ensuite, c’est le premier savonnage avec un blaireau qui aidera à redresser les poils, avant d’appliquer une serviette chaude sur le visage pour ouvrir les pores et ramollir le poil.
Suit un second savonnage et un premier passage du rasoir dans le sens du poil.
Puis, un troisième savonnage et un second passage du rasoir à rebrousse-poil.
C’est que ça demande du travail une belle barbe ! On termine en repassant la serviette chaude ou froide et on masse avec une crème hydratante et du talc appliqué au blaireau. 

Les marques ne s’y sont pas trompées et vendent des gammes adaptées. Redken For Men, par exemple, propose des soins capillaires et des produits de styling pour les hommes, notamment pour un look « sorti du lit ». Il y a également, sans être exhaustif, Baxter of California, une marque américaine de cosmétiques pour hommes lancée en 1965, et dont la vocation première était de proposer à la gente masculine de nouvelles opportunités quant au bien-être et à la beauté de leur peau. Braun, pour sa part, vend un rasoir adapté aux barbes de 3 jours. 

Braun Series 9, conçu pour les barbes de 3 jours, à partir de 330 euros.jpg

                                                                                          L.B. (Crédit-photos : Bayer & Bayer et Braun). 

Pin it! Catégories : Les tendances, Nos amis les hommes, Tout nouveau tout chaud

Les commentaires sont fermés.