• Naomi Watts : "Prenez soin de votre corps et de votre âme"

    NAOMI WATTS - PR PICTURE - 3_picture_original - copie.jpg

    Naomi Watts, l’actrice britanno-australienne de 46 ans, est toujours au top sans que la chirurgie esthétique soit passée par là. Elle vient de rejoindre la grande maison L’Oréal Paris pour laquelle elle est devenue égérie. Elle incarne désormais la gamme Revitalift Filler, une crème et un sérum qui luttent contre les pertes de volume. Elle évoque, avec nous, ses rituels de beauté mais aussi sa famille et sa carrière.

    Pouvez-vous nous parler de L’Oréal Paris en 3 mots ?

    Chic, inspirant et efficace. Pour moi, cette entreprise incarne le glamour parisien que les femmes apprécient à travers le monde. Une manière simple d’être sophistiquée et cool, à la fois.

    Cela vous fait quoi de devenir égérie de la marque ?

    Je suis extrêmement flattée de rejoindre cette équipe incroyable de « celles qui le valent bien ». Ces femmes sont fortes et ont confiance en elles. Je suis fière de faire partie d’une marque qui représente la femme de tellement de manières différentes. L’Oréal Paris, ce n’est pas qu’une seule façon de voir la beauté mais bien une manière d’offrir à chacune la possibilité de se sentir belle comme elle est. C’est génial. 

    Revitalift_Creme - Loreal paris.jpg

    Que signifie, pour vous, le célèbre slogan « Parce que je le vaux bien » ?

    C’est une grande déclaration d’encouragement et d’estime de soi. Tous les jours ne sont pas faciles donc je trouve que c’est une belle phrase qui est une super force dont j’ai besoin.  Pour moi, ça veut dire que vous méritez le meilleur. Cela doit rappeler à chaque femme de croire en elle car nous sommes uniques.

    Qu’est-ce qui vous donne confiance en vous ?

    Le bonheur, mon travail, ma famille et mes amis.

    Parlons un peu de beauté. Avez-vous des secrets de beauté ?

    Je ne pense pas qu’il y ait vraiment de secret à part boire beaucoup d’eau et dormir. Je colore aussi mes cils et mes sourcils. Le sport, c’est important aussi. Je fais du yoga et du pilates. Je suis également fan de cours de danse cardio. C’est très amusant. 

    NAOMI WATTS - PR PICTURE - 1_picture_original - copie.jpg

    Quel est votre mantra en beauté ?

    Si vous vous sentez bien, vous êtes bien. La beauté vient aussi de l’intérieur donc si vous prenez soin de votre âme et de votre corps, vous dégagerez de la sérénité autour de vous.

    Votre belle peau, comment l’entretenez-vous ?

    Je bois beaucoup d’eau pour qu’elle soit bien hydratée de l’intérieur. A l’extérieur, je compte sur Revitalift pour l’hydrater. J’évite également le soleil et je porte un indice de protection quand je sors. Bref, dormir, hydrater, boire de l’eau et bien la nettoyer aussi. 

    Revitalift_Serum - Loreal Paris 2.jpg

    Vos cheveux, vous les aimez comment ?

    J’aime bien le naturel. Le look un peu « plage » qu’on a après avoir passé l’après-midi à la plage.

    Comment en prenez-vous soin ?

    J’utilise régulièrement des soins comme la gamme Fibralogy d’Elsève en 3 étapes. Elle a un effet immédiat sur mes cheveux.

    Quels sont vos essentiels de beauté ?

    Un écran solaire, un blush crème, un mascara « Million Lash », Revitalift et une crème à la papaye.

    Quel est, selon vous, le faux pas beauté par excellence ?

    Une coupe asymétrique que j’avais réalisée moi-même. Je devais avoir 15 ans et ce fut un désastre complet.

    Pour voyager, vous avez besoin de quoi ?

    Une couverture en cachemire, mon Ipad mini, un bon hydratant et le Sublimist. 

    NAOMI WATTS - PR PICTURE_picture_original - copie.jpg

    Quel est le meilleur conseil beauté qu’on vous ait donné et qui vous l’a donné ?

    C’est un maquilleur professionnel qui m’avait dit de teindre mes cils et mes sourcils. Mes sourcils sont blonds très clairs, je dois donc les teindre et je mets une tonne de mascara.

    Comment vous préparez-vous pour aller sur tapis rouge ?

    Un soin visage à l’oxygène de Joanna Vargas et une équipe de professionnels !

    Vos icônes beauté ?

    Grace Kelly, Audrey Hepburn, Sophia Loren et Catherine Deneuve.

    Quand vous sentez-vous la plus belle ?

    Quand je me sens bien.

    La beauté évolue avec le temps. Qu’est-ce que ça signifie de vieillir, pour vous ?

    Il faut être en paix avec l’évolution naturelle de la vie. Parfois, c’est un combat difficile.

    Quels sont vos remèdes pour une belle peau ?

    Le soin de la peau est important pour moi. En tant que maman qui travaille (NDLR : elle a deux enfants), il me faut quelque chose de simple. Je la protège aussi du soleil, j’ai toujours un indice 50 dans mon sac.

     

     

    NAOMI WATTS - PR PICTURE - 2_picture_original - copie.jpg

                                                                            Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Paris). 

     

     

    « Mon meilleur souvenir ? Cannes ! »

     

    Quel est votre meilleur souvenir en tant qu’actrice ?

    Etre à Cannes pour promouvoir Mulholland Drive.

    Vos films préférés ?

    « Harold et Maude », « Ce plaisir qu’on dit charnel » avec Jack Nicholson et « Ne vous retournez pas » de Nicolas Roeg (1973).

    Quelle sera votre actualité cinéma cette année ?

    « Sea of trees », de Gus Van Sant, « While we’re young » de Noah Baumbach et « Demolition » de Jean-Marc Vallée. Ce sont mes films de cette année et j’en suis très heureuse !

    A propos de vous, c’est quoi une journée sans boulot pour vous ?

    Préparer le petit-déjeuner des enfants, les amener à l’école, aller à un cours de gym, lire et manger avec des amis. J’aime aussi cuisiner. En tant que maman, je le fais dès que possible pour mes enfants. Quand on vit à New York, c’est super facile de se faire livrer des plats mais je crois que les enfants apprécient quand c’est préparé à la maison. J’aime bien faire du poisson, des légumes ou du poulet grillé.

     

     

     

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Gönül Meral bientôt à la télévision turque ?

    Gonul.jpg

    L’ancienne Miss Hainaut a des propositions venant de Turquie, notamment pour jouer dans des productions télévisées. La jeune femme de 26 ans ne ferme pas la porte mais reste incertaine quant à son avenir.

    Il y a peu, ses fans ont pu constater que Gönül Meral, Miss Hainaut 2013, originaire de Couillet, n’était plus présente sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, plus de page à son nom ni même de page faisant référence à son passé de finaliste de Miss Belgique ou de Miss International. Où avait donc disparu Gönül ? « Facebook commençait à m’ennuyer », confie la jolie brune que nous avons pu retrouver. « J’ai pris une bonne résolution car Facebook peut être une source d’ennuis et j’ai décidé de m’éloigner de ces ennuis. J’ai donc supprimé mes comptes ainsi que sur Instagram », ajoute-t-elle. Et côté professionnel ? « C’est un peu difficile de trouver un job actuellement », ajoute celle qui se verrait bien travailler dans le tourisme ou à l’aéroport de Charleroi. « Peut-être est-ce à cause de la crise. En attendant, je ne me presse pas, je me concentre sur ma formation ». Pour rappel, elle suit une formation en langues et envisage un stage en immersion en Flandre ou aux Pays-Bas.

    Maintenant, son avenir professionnel pourrait peut-être se jouer ailleurs. Pourquoi pas à l’étranger ? L’an passé, Gönül a représenté la Belgique au concours de Miss International, à Tokyo. Là-bas, la presse turque s’est intéressée à elle et la jeune femme a eu des contacts intéressants. « Ce concours m’a ouvert beaucoup de portes, plus que Miss Belgique », poursuit Gönül. « Ce fut une belle aventure qui m’a apporté plein de contacts. La presse turque est venue vers moi et je reviens d’un mois passé en Turquie mais je ne sais pas encore vers quoi j’ai envie d’aller. Des shooting-photos, j’ai envie de continuer à en faire mais peut-être pas en Belgique. J’ai eu des propositions en Turquie, peut-être même pour des feuilletons et des productions turques mais je ne peux pas encore dire si mon avenir est là-bas ou ici », ajoute-t-elle.

    Un avenir à la télé ?

    Un avenir à la télé est-il envisageable ? Pour Katia Maes, la réponse est oui. Katia est la personne qui dispose des licences pour le concours de Miss International pour la Belgique et les Pays-Bas. C’est elle qui avait repéré Gönül lors d’un shooting-photos pour la Saint-Valentin que la Couilletoise avait réalisé pour le site Missitems et qui l’avait envoyée à Tokyo, pour la finale de Miss International 2014. « Elle pourrait être présentatrice télé, par exemple. Elle a tout pour cela. Elle est très pétillante », explique Katia à propos de sa protégée. « Les anciennes Miss Belgique vont souvent en télé et font des jobs de présentatrice alors pourquoi pas Gönül ? », ajoute Katia Maes.

    Pour l’heure, Gönül est donc en plein questionnement. « J’étais restée près de ma maman malade, il y a quelques mois. Aujourd’hui, elle est guérie et elle est derrière moi. La Turquie ? Je ne sais pas quand je vais y retourner. J’ai beaucoup de points d’interrogation pour le moment », conclut Gönül.

     

                                                                   Laurence BRIQUET

     

     

     

    Pin it! Catégories : Tout nouveau tout chaud
  • Le bonheur de Penelope Cruz

    15 _  Nico Bustos for Lancìme ∏ 2014 - copie.jpg

    La belle actrice espagnole n’a jamais semblé aussi épanouie. Elle sera, dans les prochaines semaines, le visage d’une nouvelle fragrance et d’un nouveau coussin de teint unique, signés Lancôme. L’occasion, pour nous, de parler beauté mais aussi carrière avec la star qui retrouve le réalisateur Rob Marshall (« Pirates des Caraïbes », « Chicago », « Nine »…) pour la campagne publicitaire de Trésor.

    Il y a déjà quatre années que vous collaborez avec Lancôme. Comment ça se passe ?

    J’aime travailler avec Lancôme. J’aime cette marque depuis que je suis adolescente et c’est une belle expérience de travailler avec eux. C’est spécial quand vous appréciez une marque alors que vous êtes ado puis qu’un jour, vous incarnez ce nom en tant que femme. Lancôme a été avec moi dans des moments clés de ma vie de femme.

    Quels sont vos souvenirs communs ?

    Les gens avec qui je travaille pour Lancôme rendent cette relation spéciale. Quand vous partagez, avec des gens, la même vision de la beauté et de la féminité, ça rend les choses plus faciles parce que vous vous comprenez. Un souvenir, par exemple, c’est le film tourné avec Rob Marshall pour le nouveau Trésor « La Nuit ». Il a fait un travail génial. Ce fut 3 jours de tournage intense qui ont rassemblé les gens autour du projet. Comme une grande famille.

    Quels sont les produits Lancôme que vous appréciez en ce moment ?

    Ce n’est pas juste parce que je représente Lancôme que j’utilise leurs produits mais parce que je les aime. J’aime bien Trésor, évidemment, mon parfum au quotidien. J’utilise aussi le mascara Hypnôse Doll Eyes, le fond de teint Visionnaire et les rouges à lèvres Rouge in Love.

    Quels sont vos rituels beauté ?

    Je pense que les bases d’une jolie peau sont, le matin et le soir, le démaquillage et l’hydratation. 

    4 _  Nico Bustos for Lancìme ∏ 2014 - copie.jpg

    Comment vous préparez-vous pour une sortie sur tapis rouge ?

    J’ai la chance d’avoir des coiffeurs et maquilleurs qui font ça merveilleusement bien pour moi.

    Quelle est votre astuce beauté ?

    J’ai grandi dans un salon de coiffure et je sais arranger les cheveux, sur moi ou quelqu’un d’autre.

    C’est quoi le bonheur selon Penelope Cruz ? 

    Un flacon taillé comme un diamant.jpg

    Ce qui a toujours rendu ma vie plus belle, c’est ma famille et l’amour. Le bonheur, c’est d’être avec les gens que j’aime. La famille a toujours été la chose la plus importante pour moi et, maintenant, avec mes enfants, ma vie est encore plus belle. La maternité m’a apporté une nouvelle forme de bonheur.

    C’est votre « Trésor » dans la vie ?

    Mon Trésor, ça a toujours été deux choses, je l’ai dit, la santé et la famille. Rien ne peut supplanter cela. C’est la chose la plus importante et une absolue priorité. Si vous avez cela, vous pouvez trouver la force de résoudre tous les problèmes et de vous lancer dans toutes les batailles. Mais je pense qu’on doit tous avoir cela, avant toute autre chose. 

    Douche de parfum précieuse.jpg

    Parlons de votre carrière. Après le drame « Venuto al mondo » de Sergio Castellitto, on vous a vue dans « I’m so excited », d’Almodovar, une comédie. Quel genre préférez-vous ?

    Dans le film d’Almodovar, j’ai fait une très courte apparition mais c’était très drôle. Tourner avec lui amène toujours beaucoup de rire. Maintenant, je n’ai pas un genre en particulier que j’apprécie plus qu’un autre. Je regarde les projets qui me plaisent.

    Est-ce important de mettre votre célébrité au service de grandes causes ?

    La bonne chose, c’est d’utiliser cela pour attirer l’attention sur quelque chose de particulier ou sur des projets de charité. L’important, c’est de bien choisir les causes pour lesquelles vous vous engagez, cela aide aussi la cause en question. J’ai collaboré, par exemple, à des campagnes pour des générations dans sida, contre la pauvreté ou encore avec la PETA (contre la souffrance animale). Chacune de ces causes est spéciale pour moi. C’est important pour moi d’aider et de supporter chacune de ces associations.

     

     

                                                                          L.B. (Crédit-photos : Nico Bustos pour les photos de Penelope Cruz et Lancôme pour les photos de produits). 

     

     

     

    Connaissez-vous le coussin de teint ? 

    Une application facile.jpg

     

    « Ceci n’est pas un fond de teint ni un compact ». Voilà comment Lancôme présente son nouveau Miracle Cushion, un coussin de teint fluide, oxygéné, qui nous promet un teint bonne mine. Comment ça marche ? D’une simple pression, on applique le coussin sur la texture qui ressemble à s’y méprendre à de la mousse au chocolat et on applique sur la peau cette texture hydride soyeuse disponible en 6 teintes. Le plus ? Le boîtier est rechargeable.

    L’autre nouveauté que Penelope Cruz va promouvoir d’ici peu, c’est Trésor « La Nuit », la rencontre entre la rose et l’orchidée de vanille Tahitensis. Bref, une nouvelle version du célèbre « Trésor » de Lancôme né en 1952 dont le nouveau flacon rappelle le diamant brut. 

    Un Trésor revisité.jpg

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les parfums, Tout nouveau tout chaud
  • Deux Bruxelloises, reines de beauté au Liban

    Caroline et Coralie.jpg

    Coralie Porrovecchio (à droite), 19 ans, de Dilkeek, et Caroline Van Hoye, 24 ans, de Wezembeek, sont actuellement au Liban pour préparer un concours de beauté international où l’une représente… l’Italie et l’autre, la Belgique.

    C’est à Beyrouth, au Liban, que va se tenir le concours Miss Europe World 2015, le dimanche 1er mars prochain. Mais, depuis le 10 février dernier, les 36 finalistes venues de toute l’Europe sont déjà sur place pour préparer ce concours qui réunit, comme son nom l’indique, des reines de beauté venues d’Europe. Il y a des candidates venant de Roumanie, du Monténégro, d’Estonie ou encore de France et du Portugal.  Il y a aussi une candidate pour représenter notre pays. C’est Caroline Van Hoye, 24 ans, de Wezembeek. Elle est étudiante en dernière année d’écriture multimédia, à Bruxelles. Il y a quelques mois, elle figurait parmi les 30 finalistes de Miss Belgique 2015.  Elle qui n’avait jamais été mannequin par le passé s’était donc inscrite à Miss Belgique qui était son premier concours de beauté. « J’avais déjà regardé le concours à la télé mais je ne pensais pas être dedans. Je me suis un peu inscrite au culot et, à ma grande surprise, j’ai été rappelée et sélectionnée. Je pensais qu’il fallait 1 mètre 72 et je ne faisais qu’1 mètre 68 », nous avait-elle confié à l’époque. Il y a quelques semaines, elle a donc été sélectionnée pour aller au Liban. « C’est une personne de l’organisation qui m’a contactée », nous explique-t-elle en direct de Beyrouth.  C’est Natascha Bintz, un top model international, qui a finalement choisi Caroline. 

    Caroline 3.jpeg

     

    Notons au passage que les Pays-Bas ne seront pas représentés : la candidate sélectionnée a en effet estimé que le Liban était trop proche de la Syrie et que le pays n’était pas assez sûr. Elle a donc préféré rester chez elle. 

    Coralie Porrovecchio, 18 ans, de Dilbeek, est elle aussi au Liban mais elle représente… l’Italie car elle a les deux nationalités.  « J’ai été contactée par Katia Maes et Jean-Marie Vandecasteele (NDLR : ils ont des licences pour des concours internationaux : elle, notamment pour Miss International et lui pour Miss Global Teen). J’avais le choix entre l’Italie et la Belgique et j’ai préféré représenter l’Italie », explique Coralie qui, actuellement, enchaîne les activités à Beyrouth. « On mange beaucoup. On rend visite aux sponsors et on a défilé en costume national », ajoute celle qui devait poser, hier soir, pour ses photos officielles. « Il y a une bonne ambiance mis à part quelques filles », ajoute encore Coralie.

    Coralie 1.jpeg

     « On visite des lieux touristiques, on mange dans les plus beaux endroits », ajoute Caroline.

    Plus que quelques jours donc avant la finale. D’ici là, les filles vont partir quelques jours faire… du ski.

     

                                                                                                                                    L.B.

     

     

     

    Des prix prestigieux pour les gagnantes

     

    Le concours de Miss Europe World 2015 connaîtra donc son épilogue, le dimanche 1er mars. Cela se passera au casino du Liban, à Beyrouth. Dans le jury, le président du comité du concours bien évidemment mais aussi un patron d’hôtel, sponsor, et un médecin. La gagnante décroche notamment un contrat avec une agence de mannequins, MT Vogue. Elle repartira aussi avec un collier en or et diamant d’une valeur de 10.000 dollars et une robe de créateur estimée à 20.000 dollars. Les dauphines repartiront également avec des cadeaux dont des vêtements.

     

    Précisons que les activités des finalistes ces derniers jours ont été un peu perturbées à cause d’une tempête.  Les filles vont donc partir faire du ski quelques jours, dans un joli bus décoré avec la photo de toutes les candidates.

     

     

    Pin it! Catégories : Tout nouveau tout chaud
  • Le nouveau look de Noémie Happart

    10954317_343249072541668_3429167094638081834_n.jpg

    La jolie blonde Noémie Happart, Miss Belgique 2013, a récemment changé de look. Devenue brune, elle poursuit ses études et n’oublie pas pour autant ses rêves d’une belle carrière télévisuelle.

    On l’avait connue blonde. De longs cheveux blonds et lisses, voilà à quoi nous avait habitués Noémie Happart, Miss Belgique 2013, qui a, depuis la fin de son règne, repris des études. Elle est en 2e année de marketing, dans une haute école de la région liégeoise.

    Ses cheveux faisaient partie de sa personnalité. « Une bonne Miss, c’est la fille à propos de qui tout le monde se dit « Waouw » quand elle entre quelque part », avait expliqué Darline Devos, la présidente du comité Miss Belgique, au moment de l’élection de Miss Belgique. Et c’est bien ce qu’il se passait avec Noémie. Solaire, elle attirait tous les regards partout où elle passait. Est-ce toujours le cas ? « Tu es de plus en plus belle », « C’est vachement mieux » ou encore « Top belle », autant de commentaires que des internautes ont laissé sur Facebook après que la belle ait posté, il y a quelques jours, une photo d’elle avec ses cheveux teints en brun. « Pourquoi les cheveux bruns ? Parce que je n’en pouvais plus du blond », nous confie-t-elle à propos de son nouveau look. « Je suis une fille qui adore le changement et les nouveautés donc je me suis dit « Pourquoi ne pas essayer ? » et, au final, j’aime encore bien », ajoute-t-elle. 

    11007598_351427291723846_844446106_n.jpg

    A l’aise quand elle présente

    Pourtant, du changement dans sa vie, il y en a peu. Elle file toujours le parfait amour avec Leroy, son petit ami footballeur. « C’est toujours la même chose, c’est-à-dire quelques shootings, des défilés, des émissions télé ou radio, des présentations par-ci par-là », explique Noémie qu’on a récemment entendue dans une émission de Vivacité et qui avait officié en tant que présentatrice lors d’une soirée organisée à la discothèque Le Carré, à Willebroek, pour faire découvrir au public les 30 finalistes de Miss Belgique 2015. « Tout ça combiné avec les études ! Ce n’est pas évident surtout qu’il y a de plus en plus de demandes mais c’est une manière de rester active et j’adore ça», précise-t-elle. « C’est toujours un réel plaisir pour moi de pouvoir participer à des émissions télé ou de présenter des spectacles ou événements. Je me sens vraiment à l’aise dans ce domaine et j’aimerais vraiment pouvoir en faire mon métier. Maintenant, il me reste encore un an d’études », ajoute-t-elle. Précisons que ce sera l’année des stages et que ce sera donc peut-être une occasion pour elle de pousser la porte d’une chaîne de télé nationale.

    Dans les prochaines semaines, la belle brune va continuer ses shootings-photos, principalement pour des magasins de vêtements. Elle assurera également la présentation d’un défilé, en compagnie de l’ancien joueur de foot Benoît Thans. « Des choses amusantes que j’adore », conclut l’ancienne Miss Belgique. 

    11007486_351427295057179_666319795_n.jpg

     

                                                                            Laurence BRIQUET

     

     

    Pin it! Catégories : Tout nouveau tout chaud
  • La collection très "hot" de Kate Upton

    Les couleurs rappellent Miami.jpg

    Kate Upton, “la femme la plus sexy du monde” d’après People Magazine, revient avec une “Hot Collection” pour la marque de maquillage Bobbi Brown. Le mannequin américain de 24 ans rend ainsi hommage à la Floride et à ses couleurs chaudes. Celle qui s’est fait connaître en posant en maillot de bain apprécie l’été et nous en parle…

    C’est comment de travailler avec Bobbi Brown (NDLR : Bobbi Brown est une maquilleuse professionnelle internationalement connue qui a créé sa propre gamme)?

    C’est une femme qui fait tout. Elle travaille, s’occupe de sa famille. Sa famille est d’ailleurs la chose la plus importante pour elle. Elle est une vraie femme avec de varies expériences. Elle aime partager avec les autres ce qui l’a aide dans la vie. La Bobbi que vous voyez sur Instagram est la même dans la vraie vie.

    Qu’avez-vous appris d’elle ces dernières années?

    J’ai été surprise de voir que ce qu’elle dit, elle le fait. Elle mange sain et croit vraiment en la confiance intérieure. Beaucoup des maquillages qu’elle crée sont inspirés de ses expériences personnelles. Elle essaye toujours d’influencer les femmes, dans le sens positif du terme. 

    Parlons un peu de l’été, avec cette “Hot Collection”… 

    Hot_Nudes_Palette_SS15_CMYK - copie.jpg

    En été, j’aime bien avoir les lèvres un peu plus brillantes. Je trouve les fringues d’été ennuyeuses car il n’y a pas grand-chose à porter quand il fait vraiment chaud dehors. Les vêtements sont si simples que le maquillage est ce que vous pouvez vraiment changer pour avoir plus de fun, en été.

    Votre cocktail préféré en été?

    Pour le moment, c’est le Patron Silver : du club soda et un peu de jus de citron vert.

    En mode, vous appréciez qui?

    Rag & Bone, AG, Equipment, Stella McCartney. J’aime aussi les accessoires Saint Laurent et Derek Lam.

    Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné? 

    De marcher avec le sourire aux lèvres.

    Le cadeau le plus sympa qu’on vous ait fait?

    Des vacances. 

    Cheek_Palettes_Hot_Collection_SS15_CMYK - copie.jpg

    Qu’est-ce qu’une femme devrait faire au moins une fois dans sa vie?

    Tout ! Je veux tout essayer. J’ai toujours envie d’essayer plein de trucs puis, je me dis “Attend… Non, peut-être pas”. Sur le moment, parfois, je suis anxieuse mais là, c’est généralement trop tard. Mais pourquoi dire non?

     

                                                                      Laurence BRIQUET (Crédit-photos : Bobbi Brown). 

    La belle teste la Hot Collection.jpg

     

     

     

    Inspirée de la Floride

     

    Pour des journées et des nuits chaudes, Bobbi Brown, en collaboration avec Kate Upton, lance la “Hot Collection”. Inspirée de la Floride que Kate aime tant, cette collection allie les “nudes” à des couleurs plus peps. “Des tons “nude” qui rappellent la plage mariés aux lumières brillantes de Miami”, explique la créatrice. L’idée étant, pour chaque produit de la gamme, de refléter le style de vie de l’égérie, Kate.

    Dans la “Hot Collection”, en edition limitée, il y a une palette “Hot Nudes” pour les yeux, des rouges à lèvres et des crayons à lèvres, des palettes pour les joues qui donnent bonne mine et un liner.

    Cette collection sera disponible dès le mois de mars au magasin Bobbi Brown de Bruxelles, chez Smets à Bruxelles ainsi que chez Parfuma (Anvers et Wijnegem). 

    Sheer_Lip_Color_Hot_Collection_SS15_CMYK - copie.jpg

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les égéries, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud
  • Cate Blanchett : "J'aime les offres surprenantes"

     

    Giorgio Armani 3.jpg

    L’actrice australienne de 45 ans prête son visage à « Sì Eau de Parfum Intense », la dernière fragrance signée Giorgio Armani. Oscarisée pour son rôle de femme riche sombrant dans la pauvreté et la folie (« Blue Jasmine » de Woody Allen), la belle nous parle de ce qui la touche, l’émeut et la fait vibrer.

    Cate, vous êtes le nouveau visage de Sì Eau de Parfum Intense, la nouvelle fragrance signée Giorgio Armani. Qu’est-ce que cela évoque pour vous ?

    L’objet lui-même, le flacon, évoque la pureté. Il rend hommage à la nature avec son capuchon qui rappelle une pierre. Il est à la fois élégant et moderne.  Pour moi, il évoque le mystère, le luxe et la complexité d’être une femme.

    Qu’est-ce que cela vous fait d’être ambassadrice de ce nouveau jus ?

    C’est un honneur d’être le visage de Sì qui est bien dans les fondements du style de la maison Armani : puissant, sophistiqué et chic sans effort. Un élégant mélange de féminin et de masculin. 

    Giorgio Armani 1.jpg

    Vous vous identifiez à la femme Sì ?

    Si la femme Sì a soif de liberté, a du courage, de la force et de la vulnérabilité et qu’elle aime rire, alors oui, j’adhère.

    Parlez-nous d’Armani…

    Armani, c’est la quintessence de l’élégant, intemporel et moderne à la fois. Des lignes classiques, avec un sens de l’élégance. Le style de Monsieur Armani est naturel.

    Parlons de vous. Quel événement dans la vie vivez-vous avec beaucoup d’intensité ?

    La perte de ceux qui vous sont proches est, je pense, très intense. Et pour parler de moi, je peux dire que nous avons eu, cette année, plusieurs pertes de proches.

    Quelle émotion ressent-on quand on remporte un Oscar ? Quelles furent vos premières pensées ?

    Quand j’ai reçu, cette année, un Oscar, je ne pense pas avoir pensé à quoi que ce soit. C’était une foule de sentiments. Ce prix était énorme et quand la salle s’est levée, c’est une joie indescriptible. 

    14  ∏ Antoine Passerat for Giorgio Armani Parfums - copie.jpg

    Pouvez-vous nous parler d’une émotion ressentie, par rapport à une odeur, un parfum ?

    J’ai de fortes associations avec les odeurs de cuisine, avec ma grand-mère et la mère. Le pain cuit est une de mes odeurs préférées. C’est plein de promesses. Ma mère avait l’habitude d’en faire et je trouve que cuisiner est un aussi un moment pour discuter et se relaxer. Ce sont des moments très heureux.

    Qu’est-ce qui demande le plus d’efforts, le boulot d’actrice ou celui de mère ?

    Je pense que chaque rôle que je joue demande un effort, l’effort de recommencer à nouveau, de ne pas savoir comment ni par où commencer. Après chaque rôle, je me dis : « C’est fait, je ne joue plus ». A chaque fois, j’ai besoin d’être de nouveau séduite par la profession à travers une idée de production, les gens, les mots, les images ou une conversation que je peux avoir. Si ce n’est pas un effort et si je ne m’attendais pas à aller quelque part de nouveau, je reste tranquillement chez moi.

    Si vous pouviez remonter le temps, quelle femme auriez-vous aimé être ?

    J’aurais aimé rencontrer Rachel Carson, la biologiste marine américaine dont les travaux et recherches, dans les années ’50, ont alerté sur l’environnement et réveillé le monde scientifique à ce sujet ainsi que sur le climat. 

    20  ∏ Antoine Passerat for Giorgio Armani Parfums - copie.jpg

    Y a-t-il un destin qui vous a particulièrement ému ?

    Pour moi, Louise Bourgeois a eu le destin le plus extraordinaire. C’est une des plus grandes sculptrices qui a utilisé la douleur de son passé et ses expériences, notamment en tant que maman, pour fournir un travail avec une résonance universelle.

    Après votre rôle dans « Blue Jasmine » (Woody Allen, 2013), quel rôle rêvez-vous d’endosser ?

    Blue Jasmine était un rôle de défi. Des rôles comme ça, on n’en reçoit pas tous les jours et je ne voudrais certainement pas essayer de refaire le même. J’aime les offres surprenantes comme ça, je suis sûre que je ne prends pas peur.

    Quels ont été, selon vous, les changements les plus importants pour les femmes, ces dernières années ?

    Je suis certaine qu’internet est impliqué dans des changements survenus dans la condition des femmes, dans l’histoire récente. En bien ou en mal, cela a créé des chemins grâce auxquels les femmes ont pu réseauter, une compétence que nous avons naturellement. 

    Giorgio Armani 4.jpg

                                                                                            L.B. (Crédit-photos : Antoine Passerot pour Giorgio Armani pour les portraits et Giorgio Armani).

     

    « A la fois plus noir et plus charnel »

    Christine Nagel, parfumeur pour Mane, et Julie Massé (société Mane) sont les « nez » qui ont imaginé Sì Eau de Parfum Intense.

    Comment avez-vous imaginé cette nouvelle écriture de Sì?

    CN: Sì Eau de Parfum Intense est encore plus dense, plus matière et texturé, tout en préservant l’équilibre de la signature si mémorisable de l’eau de parfum.

    JM: C’est un concentré de Sì dans lequel les matières premières qui donnaient le contraste et l’intensité à l’eau de parfum ont été poussées, presque overdosées.

    En quoi ce parfum s’imprègne-t-il de l’élégance Giorgio Armani ?

    CN: Sì Intense est une nouvelle vision de la signature de l’Eau de Parfum qui est totalement en accord avec Armani. C’est une sorte de « zoom » dans la formule pour accentuer certains effets et facettes : Sì Intense est à la fois plus noir et plus charnel. C’est un mélange d’élégance sobre et de sensualité.

     

    ------------------------------------------------

     

    Pin it! Catégories : Les égéries, Les parfums, Nos amies les stars, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • La nouvelle vie d'Alizée Poulicek

    1506784_10152526625191755_7148825248442286228_n.jpg

    L’ancienne Miss Belgique vit désormais en Flandre où elle a rejoint son compagnon depuis un peu plus d’un an. Celle qui continue à défiler et à poser songe même à un deuxième enfant.

    Alizée Poulicek, Miss Belgique 2008, est heureuse. C’est ce qu’elle a confié récemment à l’émission de télé liée au site web Missitems, un site dédié à l’actualité des Miss. Interrogée sur sa vie et son actualité, la jolie blonde, qui porte désormais une coupe courte un peu « wavy » affichait en effet un large sourire de circonstance et ses yeux brillaient de bonheur. Quand elle évoque Filip Meert, son compagnon depuis un peu plus d’un an, elle dit qu’ils sont « très très heureux ». Pour rappel, Alizée, 27 ans,  s’est séparée de l’ancien footballeur Daniel Camus qui partageait sa vie depuis fin 2010 et avec qui elle a eu un enfant, Raphaël, qui a, aujourd’hui, deux ans et demi. « C’est l’homme de vos rêves ?», l’interroge Filip Vanden Berghe, rédacteur en chef de Missitems, à propos de Filip Meert et elle répond : « Oui, je le pense bien ». Visiblement très heureuse dans cette relation, Alizée a l’impression de vivre un rêve. « Nous sommes en couple depuis plus d’une année mais j’ai le sentiment que ça remonte à plus longtemps. C’est une relation très agréable ».

    Par ailleurs, elle ne ferme pas la porte à l’arrivée d’un enfant pour couronner cet amour. « On verra. Pour le moment, je suis très contente qu’il s’occupe de mon fils. Le lien entre eux est fantastique. C’est déjà un grand bonheur car ce n’est pas toujours facile pour un homme. Oui, un deuxième enfant, nous verrons ».

    Des progrès en néerlandais

    Enfin, ce qui étonne le plus dans cette interview, c’est probablement l’excellent néerlandais dans lequel la Belgo-Tchèque s’exprime. On est bien loin de l’époque où, lors de la finale, elle n’avait pas été capable de répondre aux questions en néerlandais et où elle avait été lourdement sifflée par la salle. Depuis, elle a fait de gros progrès dans la langue de Vondel. « J’habite désormais en périphérie d’Anvers. J’ai des amis néerlandophones et mon fils est allé en crèche en néerlandais, ça aide », se félicite-t-elle, sourire aux lèvres. Comme un pied de nez à ceux qui ne croyaient pas en son histoire avec Filip Meert, un ancien sportif qui a 19 ans de plus qu’elle et qui avait connu des démêlés avec la justice en 2001, dans un histoire de fraude à la TVA.

    Pour l’heure, la belle poursuit une carrière dans la mode. Elle a récemment posé pour une marque de bas et collants. « I love my job » (J’aime mon travail), a-t-elle posté sur sa page Facebook, à l’issue d’une de ces séances-photos.

     

                                                                 Laurence BRIQUET

    Pin it! Catégories : Tout nouveau tout chaud
  • Miley Cyrus : "J'aime les mecs qui embrassent des mecs"

     

    MAC 2.jpg

    Miley Cyrus : « J’aime les mecs qui embrassent des mecs »

    Miley Cyrus, la sulfureuse chanteuse américaine de 22 ans, est devenue la nouvelle égérie de Viva Glam, une gamme de la marque américaine de maquillage MAC. Loin des tirages de langues et des photos seins nus postées sur les réseaux sociaux, l’ex-Hanna Montana montre qu’elle a aussi du cœur puisque les bénéfices des ventes de ses deux rouges à lèvres seront reversés à des œuvres ouvrant pour des malades du sida.

    Cela fait quoi d’être la nouvelle égérie de Viva Glam ?

    Je suis très excitée. Je pense que c’est important pour mes fans de me voir faire des choses que j’aime. De plus, quand vous êtes dans une position comme la mienne, c’est important de trouver des choses qui vous passionnent. Je suis donc très heureuse que MAC ait pensé à moi.

    Comment pensez-vous que vos fans vont réagir par rapport à la campagne Viva Glam ?

    J’ai l’opportunité de leur expliquer ce que la campagne Viva Glam représente, de les éduquer par rapport au sida mais aussi par rapport à la prévention et à l’importance de se protéger. Tellement de gens ont peur d’évoquer des choses importantes avec leurs enfants. Si je peux être celle qui parle aux jeunes et les éduque, alors je le fais.

    Pourquoi est-ce important de leur parler de sexe et de sexualité ?

    Dans mes shows, je dis qu’on aime bien quand les mecs embrassent des mecs et les filles, des filles. Récemment, lors d’un de mes spectacles, je m’interrogeais pourquoi personne ne le faisait quand, tout d’un coup, deux jeunes gars ont fait un « kiss » devant la caméra puis après, tous les autres couples gay l’ont fait. J’ai alors expliqué comme ce petit couple était courageux d’avoir fait cela devant autant de gens. Je leur ai dit à quel point c’était important si une seule personne se sent elle-même, alors ce sont tous les autres autour qui peuvent aussi se sentir eux-mêmes. Je me dis que beaucoup de jeunes ont entendu cela et apprennent à accepter les autres qui ne sont pas comme eux.

    MAC célèbre la singularité. Pourquoi est-ce bien pour vous ?

    C’est parce que je suis un peu voyante que j’ai choisi de telles couleurs pour MAC. Vos cheveux, vos vêtements, votre maquillage peuvent faire un ensemble et vous faites ce que vous voulez. C’est la raison pour laquelle je suis si particulière. Le rouge à lèvres fait que les femmes se sentent cool, fabuleuses et glamour. 

    credit photo Michael Bruckner - copie.jpg

    Pourquoi est-ce important de récolter des fonds pour le sida ?

    Aider des gens coûte de l’argent. Mais il faut aussi faire de la prévention. Mes fans sont jeunes mais c’est important qu’ils y pensent. Et si ça vient de moi, c’est peut-être moins embarrassant que d’en parler avec les amis ou les parents.

    Qu’est-ce qui vous a plu dans cette collaboration avec Viva Glam ?

    C’est génial, pour un rouge à lèvres, de trouver la bonne couleur. Si vous l’avez, vous n’avez pas besoin de grand-chose d’autre. J’aime bien mettre des rouges à lèvres un peu fous, ça me fait me sentir bien mais ça n’occulte pas qui vous êtes vraiment.

    Parlez-nous de votre création pour MAC… 

    MAC 1.jpg

    Je voulais créer ce rose chaud, une teinte très disco, cyber et presque « alien ». Quand le rouge à lèvres a été au point, on a développé le gloss en mêlant le rouge à lèvres avec des billes brillantes.

                                                                                                    L.B. (Crédit-photos : MAC). 

     

     

    Miley, la reine de la provoc ‘

    Après Rihanna, MAC s’attache donc les services d’une autre star planétaire, Miley Cyrus. La jeune femme de 22 ans a démarré sa carrière dans la série pour ados « Hannah Montana » où elle tenait le premier rôle entre 2006 et 2011. En 2007, elle a eu envie d’une carrière solo. Elle fait une tournée en 2008, dans le personnage d’Hannah Montana. Le DVD de cette tournée se vendra à plus de 130 millions d’exemplaires. C’est dire si l’adolescente plaît à ses congénères. En juillet 2008, elle sort son premier album solo, « Breakout », qui se vendra à plus de 4 millions d’exemplaires. Trois ans plus tard, elle rejoint le cercle fermé des adolescents les plus riches de Hollywood et y occupe même la première place. Sa fortune est, aujourd’hui, estimée à 150 millions de dollars. L’année 2013 sera celle qui la fera connaître au public sous un jour nouveau. Dans son clip « Wrecking ball », elle est complètement nue tandis qu’à la soirée des MTV Video Music Awards, elle fait le show dans un twerk hyper sexy avec Robin Thicke. Exit Hannah Montana, la Miley Cyrus sulfureuse et déjantée est là.

     

    Depuis, la belle enchaîne régulièrement les prestations qui font parler d’elle (comme quand elle chevauche un pénis géant lors de ses spectacles ou quand elle allume un pétard sur scène lors d’une soirée de remise de prix), les photos « hot » sur les réseaux sociaux ainsi que les tirages de langues devant les paparazzis. Depuis quelques semaines, elle semble filer le parfait amour avec le fils d’Arnold Schwarzenegger, Patrick. 

    crédit photo de Michael Bruckner 2 - copie.jpg

     

    Ses deux rouges à lèvres, le « hot pink » très sexy en rouge à lèvres et le même en version gloss, seront disponibles dès le 13 février dans les magasins MAC. Les bénéfices des ventes vont pour aider les malades du sida.

     

    ----------------------------------------------

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les égéries, Nos amies les stars, Testé pour vous, Tout nouveau tout chaud
  • Un Ange de Victoria's Secret se confie...

    KARLIE-KLOSS-L'Oreal Paris 2.jpg

    Malgré son jeune âge (22 ans), le mannequin américain Karlie Kloss a déjà une longue carrière derrière elle, faite de campagnes publicitaires pour les plus grands (Yves Saint Laurent, Dolce & Gabbana, Dior, Gap, Hermès…) et de défilés pour le gratin de la mode (Karl Lagerfeld, Louis Vuitton ou Versace). Celle qui figure parmi les tops les mieux payés au monde est aussi un Ange de Victoria’s Secret et, depuis, peu, la nouvelle égérie de la marque L’Oréal Paris. L’occasion pour nous de l’interroger sur ses habitudes beauté…

    Karlie, quand avez-vous fait connaissance avec L’Oréal Paris et quels sont vos souvenirs liés à cette marque ?

    Mes souvenirs remontent à ma maman et aux produits que nous avions à la maison. Mon premier souvenir professionnel avec la marque remonte à la campagne Prodigy. Cela a été un tellement bon moment de travailler avec l’équipe L’Oréal Paris que j’étais excitée à l’idée de tout ce qu’on pouvait encore faire ensemble.

    En quoi votre approche de la beauté colle-t-elle avec les valeurs de L’Oréal Paris ?

    S’il y a bien quelque chose que j’ai appris au long de ma carrière, c’est que la vraie beauté vient de l’intérieur. Il faut prendre confiance en sa beauté et vous sentir comme la meilleure « vous ».

    Qu’est-ce que ça vous fait de rejoindre l’équipe L’Oréal Paris dans laquelle figurent des stars comme Eva Longoria, Jane Fonda ou Ines de la Fressange. Avez-vous déjà eu l’occasion de les rencontrer ?

    C’est un honneur de faire partie de ce groupe extraordinaire de femmes si différentes. Etre avec elles me donne envie d’être encore meilleure. Elles sont la raison pour laquelle j’ai toujours admiré L’Oréal Paris ainsi que la force et la beauté que cette marque représente.

    Quels sont vos produits favoris du moment ?

    J’aime bien l’hydratant Skin Perfection. Il fait ma peau bien saine.

    Parlons un peu de votre carrière. Comment avez-vous démarré ?

    J’ai été repérée lors d’un défilé de charité, dans ma ville de Saint-Louis, quand j’avais 14 ans. A ce moment-là, je m’entrainais pour être danseuse et je n’aurais jamais imaginé suivre la voie que j’ai suivie. Peu de temps après, j’ai fait mon premier défilé pour Calvin Klein.

    Avez-vous déjà commis des faux pas beauté ?

    Quand j’étais plus jeune et que j’avais des boutons, j’avais l’habitude de les gratter et donc d’avoir des cicatrices. J’en ai conscience maintenant et depuis, j’ai appris à bien traiter ma peau.

    Quelles sont vos armes de séduction ?

    Mes cheveux ! Avoir une belle chevelure qui balance derrière vous quand vous marchez est une arme redoutable. Vous avez plus confiance en vous quand vos cheveux sont beaux et propres et rien n’est plus sexy que la confiance. 

    KARLIE-KLOSS-L'Oreal Paris 1.jpg

    Quelles sont vos routines beauté ?

    J’aime bien un look naturel et faire simple. Mes cheveux plus courts m’aident à ce que ce soit simple. Je prends souvent une douche rapide, je nourris ma peau et hop, je file.

    Pouvez-vous partager votre meilleur secret de beauté avec nos lectrices ?

    Prendre soin de soi à l’intérieur est très important. La beauté, c’est plus que des produits secrets et des régimes. Manger sain et faire de l’exercice sont les bases pour que je me sente au top.

      

                                                                          Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Paris).

     

     

     

     

    Pin it! Catégories : Les cheveux, Les égéries, Les soins, Nos amies les stars, Tout nouveau tout chaud