• Noémie Happart nous a fait rêver en 2013

    noemie.jpeg

    S’il y a bien une Miss dont on imagine aisément qu’elle fera encore l’actualité en 2014, c’est bien elle, Noémie Happart. Il est vrai que 2013 a été son année et que la jolie blonde a su dégager une image positive et proche des gens. Dès son élection en janvier passé, elle a monopolisé l’attention des médias : Noémie inaugurant une école au Cambodge, Noémie posant avec son fiancé, Noémie qui décroche une place dans le Top 20 au concours de Miss Monde ou encore Noémie qui a fait ses premiers pas de présentatrice télé sur Star TV et qui est la marraine d’un lionceau dans un cirque… Sa plastique de rêve et son ambition ont travaillé pour elle. On l’a vue partout cette année et, surtout, elle amorce 2014 en beauté. Oui, son règne, elle en est fière mais surtout elle reconnaît qu’il n’y a pas que la beauté dans la vie. La belle vient de reprendre des études de marketing dans une école supérieure liégeoise. Elle vit toujours avec sa maman, le temps d’achever sa scolarité, et son rêve de percer à la télé, elle entend le réaliser dès qu’elle aura rendu sa couronne, le 11 janvier prochain. Des propositions sont sur la table. Elles n’attendent plus que le feu vert de la jolie Liégeoise qui a amplement mérité sa place, en 10e position, du Top 100 des journaux Sudpresse.

     

                                                                                            L.B.

    Pin it! Catégories : Tout nouveau tout chaud
  • Parce que les femmes veulent tout, tout de suite

    Lancaster TAC Anti-Aging Night Cream.jpg

    Lancaster lance, en ce début d'année, une gamme de soins complets qui réunit l'expertise de la marque dans la lutte anti-âge, la protection solaire et la préservation de l'ADN. Avec ce lancement, Lancaster annonce un premier soin anti-âge global qui réunit ADN, rétinol et infra-rouges pour une réparation au coeur de la cellule, un renouvellement des cellules mais aussi une meilleure protection de celles-ci. A utiliser dès 40 ans. Disponible dès la mi-janvier avec notamment, dans la gamme, une crème de jour, une crème de nuit et un sérum pour les yeux. (Crédit-photos : Lancaster). 

    Lancaster TAC Anti-Aging Eye Cream SPF15.jpg

    Pin it! Catégories : Les soins, Tout nouveau tout chaud
  • Noël : les idées cadeaux de dernière minute

    myvivabox_3.jpg

    Le réveillon de Noël approche à grands pas. C’est la course aux cadeaux et aux derniers achats pour une fête réussie. Vous n’avez pas encore tous vos cadeaux ? Voici quelques bons plans de dernière minute…

    Pour Papa, un coffret Vivabox, c’est le cadeau idéal. Il y en a pour tous les budgets (on a repéré un coffret « bières spéciales » à 21,95 euros) et pour tous les goûts (parfums, magazines, week-ends à thème…). Cette année, on craque pour le nouveau concept, Myvivabox, dont on peut personnaliser la couverture avec des textes et photos persos.

    Pour Maman, on file faire un tour sur le site Famouxbox (www.famousbox.be), une boutique belge de mode en ligne qui fait la part belle aux créateurs de mode du pays (Bellerose, Clio Goldbrenner…) et aux marques internationales. Le plus ? La livraison est assurée en 2 jours et un onglet propose des cadeaux tendance à moins de 50 euros. 

    Clio Goldbrenner.jpg

    Ma sœur ? Vu que son budget est serré, je lui commande au Père Noël un Fashion Pass (49 euros) qui lui offre 20% de remise sur les collections (hors soldes) dans des boutiques mode de Wallonie, Flandre ou Bruxelles. Par exemple, en Wallonie, le pass est valable dans 54 établissements, ce qui revient à dire que, pour moins d’un euro par magasin, on s’offre une remise de 20% sur nos achats. Les pass sont en vente dans plus de 400 magasins dont des grandes surfaces comme Cora ou Carrefour. 

    Mon frère ? Il appréciera un slip signé Cristiano Ronaldo

    CR 7 8.jpg

    ou la dernière-née de chez Swatch aux couleurs de Noël, vendue avec une petite bouillotte fun.

    Swatch_Red_Knit_04_EUR_90(1).jpg

    Pour mon amie ou ma tante, je commande un petit produit de maquillage de saison. Les grandes marques proposent des « collections de Noël » avec de chouettes petits cadeaux à prix abordables. Qui ne craque pas devant un vernis Dior ou un gloss Dior ?

     

    (Crédit-photos : Vivabox, Clio Goldbrenner, CR7 et Swatch).                                                                                                                                     L.B.

     

    Pin it! Catégories : Tout nouveau tout chaud
  • La plus belle jusqu'au 12 coups de minuit

    Lancôme crédit Alexi Lubomirski.jpgComment rayonner jusqu’au petit matin la nuit de Noël ? Avec un petit peu de préparation et quelques astuces, c’est tout à fait possible…

    Pas facile de rester au top le soir du réveillon quand on s’est activé toute la journée pour préparer la fête ou pour terminer ses derniers achats de cadeaux. Pourtant, on a envie de rayonner à Noël et de s’offrir un joli teint qui tiendra au-delà des 12 coups de minuit.

    Si c’est possible, on s’offre un jour ou deux avant le jour J une petite cure de détox. A nous les soupes, fruits et légumes vapeur qui nous iront mieux au teint que les plats gras et en sauce qui, trop souvent, amènent leur lot de boutons. Du côté du teint, on mise sur l’éclat grâce à des textures ultra légères. On dit non au fond de teint et on lui préfère une BB crème qui unifiera le teint sans alourdir. On lui ajoute un petit soin à effet « blur » qui efface les zones d’ombre et masque les petites imperfections. Sur les yeux, on craquera pour un beau mascara noir (idéalement waterproof qui n’a pas peur de l’humidité et de la sueur) que l’on terminera avec une version pailletée de fêtes. Cette dernière déposera juste ce qu’il faut de lumière sur les cils. Côté ombres à paupières, comme elle risque d’être très sollicitée ce soir, on privilégiera une version waterproof également ou du moins un gros crayon Jumbo plus gras. L'Oréal Paris.jpgLe plus ? On pose avant une base perfectrice de teint qui accrochera la matière.

    Sur les lèvres, privilégiez le rouge qui, lui aussi, tiendra jusqu’au bout de la nuit. On le prend donc bien chargé en pigments et on oublie, provisoirement, le gloss.

    Enfin, côté coiffure, on cherche celle qui résistera à toutes les épreuves. Cheveux courts ? On aime la coque sur le haut du crâne et les côtés bien fixés avec du gel. Cheveux plus longs ? Pourquoi pas une tresse. Les plus audacieuses pourront se laisser tenter par du maquillage de cheveux avec quelques mèches bien colorées. (Crédit-photos : Photo du mannequin par Alexi Lubomirski pour Lancôme, L'Oréal Paris et Filorga). 

     

                                                                                                                                        L.B. Filorga - copie.jpg

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Le teint, Les soins
  • Lara Stone : "Une couche de rouge à lèvres et ça repart"

    Lara Stone.jpg

    Le top néerlandais est devenu le nouveau visage de L’Oréal Paris.  La belle fête ses 30 ans ce mois-ci et figure désormais dans le top 10 des mannequins les mieux payés. L’occasion pour nous de creuser un peu pour en apprendre plus sur le mannequin au sourire ravageur.

    Lara Stone va donc sur ses 30 ans. C’est à l’âge de 12 ans que tout a commencé pour elle dans la mode quand elle a été repérée par un agent dans le métro à Paris. En 2006, sa carrière décolle quand elle signe chez IMG. Depuis, elle enchaîne les défilés pour les plus grands (Louis Vuitton, Prada, Dolce & Gabbana, Karl Lagerfeld, Marc Jacobs…), les covers de magazine (Elle, Vogue, Harper’s Bazaar) et les shootings (elle a figuré dans le célèbre calendrier Pirelli en 2009, 2011 et 2012). Elle figure également en 8e position du classement des tops les mieux payés, selon Forbes, notamment grâce à ses contrats avec Mercedes-Benz et Versace.

    Elle est mariée avec l’humoriste anglais David Walliams. Ensemble, ils ont un petit garçon né en mai dernier. Depuis peu, elle est le nouveau visage de L’Oréal Paris.

    Qu’est-ce que cela représente pour vous de devenir égérie L’Oréal Paris ?

    C’est un grand honneur pour moi de commencer à travailler avec L’Oréal Paris.  C’est une marque icônique qui montre les acteurs les plus pertinents de l’industrie de la beauté.  Un travail comme celui-là ne se rencontre pas tous les jours et, pour moi, c’est un rêve qui se réalise.

    C’est quoi pour vous une belle personne ?

    Mon travail se fait aussi beaucoup en-dehors de la beauté.  Nous faisons très attention à l’apparence physique. Or, je trouve que c’est plus important d’essayer d’être beau de l’intérieur et de faire rayonner cette beauté autour de soi. 

    Que signifie, pour vous, le slogan de la marque « Parce que je le vaux bien » ?

    Il a tellement de significations mais, par dessus tout, je pense que c’est un vrai message d’émancipation, surtout dans des pays où les femmes ne sont pas l’égal de l’homme. Même quand les temps sont durs financièrement, c’est bon de savoir que vous pouvez toujours vous mettre une couche de rouge à lèvres pour vous sentir mieux.  Cela vous rend du courage et là, définitivement, cela en vaut la peine quoi qu’il arrive. 

    Lara Stone 2 - copie.jpg

     

    Qu’est-ce que vous donne confiance en vous ?

    Je me sens bien quand je me sens au top de moi-même. Souvent, la comparaison peut faire qu’on ne se sent pas bien. C’est la raison pour laquelle je m’évalue par rapport à moi-même, sans prêter trop d’attention à ce que les autres disent.

    Parlons de mode. Est-ce que devenir mannequin était votre rêve de petite fille ?

    Pour être honnête, pas vraiment. La mode représentait un monde très différent de celui dans lequel j’évoluais et n’existait pas vraiment dans le petit village où je vivais. Avant mes 16 ans, je n’avais jamais entendu parler du magazine Vogue ! 

     

    Comment réagissez-vous par rapport à votre succès dans ce milieu ?

    Je suis très très heureuse.  J’ai la chance extraordinaire de rencontrer des gens à travers le monde et d’apprendre d’eux. 

    Qui admirez-vous dans ce monde de la mode ?

    J’aime bien ceux qui ne se laissent pas abattre et qui se battent pour leurs idées. La mode est un milieu difficile mais vous devez rester créatif et confiant.

    C’est quoi votre meilleur souvenir ?

    Depuis le début, ma carrière a été quelque chose d’extraordinaire : j’ai visité des lieux vraiment extraordinaires et rencontré des artistes très talentueux.  Je pense que les plus beaux souvenirs de ma jeune carrière sont les défilés même si je crois que je vois la réalité plus belle que ce n’est qu’elle n’est. Mais on a eu des moments extraordinaires.

    Qui est votre icône de mode ?

    Kate, à coup sûr. (NDLR : Kate Moss).

    Quel conseil donneriez-vous à des jeunes filles qui veulent devenir mannequin ?

    De rester elles-mêmes et de ne pas avoir peur de dire non.

     

     

                                                                                        Laurence BRIQUET

     

    « Je m’autorise un pêché mignon par semaine »

    A propos de beauté, maintenant. En grandissant avez-vous eu le sentiment d’être traitée différemment à cause de votre beauté ?

    Il arrivait qu’on se moque de moi. J’étais plus grande que la plupart des filles et des garçons. Et mon écart entre les dents me rendait aussi très différente des autres.

    Que pensez-vous de casser les codes de la mode ?

    Il y a toujours de la place pour la diversité dans la mode. J’aime que l’idéal de beauté change et évolue sans cesse.

    Quels sont les produits de beauté dont vous ne pourriez pas vous passer ?

    J’aime le nouveau sérum Skin Perfection de L’Oréal Paris qui laisse ma peau très douce.  Pour moi, c’est un coup de fraîcheur pour bien commencer la journée.  Du côté du maquillage, je ne pourrais pas me passer du rouge à lèvres Color Riche L’Extraordinaire, couleur 601, qui colore et hydrate mes lèvres.  Pour mes cheveux, c’est l’huile extraordinaire d’Elsève qui donne brillance et texture qui font la différence. 

    L Oreal Paris 4.jpg

    Avez-vous des secrets de beauté ?

    Ce ne sont pas vraiment des secrets : dormir beaucoup et boire un maximum d’eau.

    Et pour le vernis ?

    Comme je suis Néerlandaise, j’aime l’orange qu’on retrouve dans nos couleurs nationales.

    Comment vous préparez-vous pour une soirée sur tapis rouge ?

    Je n’aime pas passer des heures à me préparer. J’aime les choses simples, un maquillage léger et une coiffure pas trop sophistiquée.

    Vous faites comment pour gérer vos complexes ?

    Je me bats parfois avec des petits problèmes de peau (taches) mais l’invention de la BB crème et, plus récemment, de la CC Crème (Nude Magique) a mis fin à cela. C’est le meilleur moyen pour corriger cela.

    Quels sont vos secrets minceur ?

    J’aime bien les livres de cuisine de James Duigan. J’adore ses recettes simples, saines et savoureuses. Je fais aussi de la gym avec un coach. J’aime bien le yoga et je suis quelqu’un qui aime manger sain.

    Votre pêché mignon ?

    Franchement, je fais très attention à manger sainement mais je dois reconnaître qu’une fois par semaine, je me fais plaisir.

    Quand vous voyagez, quels sont vos indispensables ?

    Tout se trouve dans mon IPad.

    Quels sont les artistes que vous appréciez ?

    J’aime bien Gary Hume. Nous avons quelques-unes de ses toiles. J’apprécie sa simplicité et les couleurs qu’il utilise. C’est un artiste incroyable.

    Votre musée préféré ?

    Victoria & Albert à Londres. Il y a des expositions fabuleuses.

    Aux Pays-Bas et à Londres, que nous conseillez-vous de faire ou de voir ?

    En Hollande, c’est bien de louer un vélo et de parcourir le pays comme ça. Le pays est plat donc ça ne demande pas beaucoup d’efforts. A Londres, j’aime aller à Regent’s Park. C’est tellement grand que vous oubliez que vous êtes dans une grande ville et puis mon chien Bert adore y chasser les canards et les pigeons. J’aime bien aussi Hyde Park mais c’est un peu plus loin pour moi.

    Cela signifie quoi pour vous d’être maman ?

    Cela rend tout meilleur. Je n’ai jamais imaginé qu’un tel niveau d’amour et de bonheur pouvait exister.

     

                                                      Laurence BRIQUET (Crédit-photos : L'Oréal Paris).

     

    L Oreal Paris 3.jpg

     

     

     

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les égéries, Tout nouveau tout chaud
  • Miss Belgique : ses photos très sexy !

    994397_604262282966980_1887479425_n.jpg

    Noémie Happart en lingerie sexy, c’est pour les besoins d’une exposition très « hot » sur le thème « Décadence et voyeurisme ». Avec d’autres mannequins, elle a pris la pose pour des clichés coquins qui évoquent la soumission et même parfois le sado-masochisme.

    L’exposition est actuellement à voir à la galerie Artis de Knokke mais aussi à Anvers. On la doit à Marnix De Paepe, un photographe flamand qui fait de la photo artistique, un brin érotique mais jamais vulgaire. Ses modèles ont des formes et osent les montrer. Nues ou en lingerie, les belles apprécient les talons vertigineux noirs, ont les seins triomphants et des poses très sensuelles, notamment avec les mains attachées dans le dos. Les clichés sont en noir et blanc, ce qui accentue encore le côté sexuel et érotique de l’exposition. Bref, même si Marnix De Paepe est un des photographes officiels du Comité Miss Belgique, on est loin des clichés proprets et gentils des finalistes Miss Belgique, en bikini, au bord d’une piscine.

    Parmi les modèles de l’expo, une surprise : Noémie Happart, Miss Belgique 2013, qui pose de dos, dans une nuisette noire très courte mais surtout très sexy. Alors, une carrière dans la photo de charme s’ouvre-t-elle pour Noémie ? La verra-t-on davantage, comme l’ancienne Miss Alizée Poulicek, avec de la lingerie très suggestive qui ne cache presque rien ? « Non, pas vraiment », nous explique la belle. « C’est sûrement le premier et le dernier shoot de ce genre que je ferai. Non pas que les photos me déplaisent, au contraire, je trouve que Marnix fait un travail de dingue mais parce que ce n’est pas mon style. Je préfère les shootings mode. Le comité Miss Belgique a insisté sinon, je ne l’aurais pas fait. Ceci dit, cela reste très classe », précise la belle.

    La séance photos a eu lieu à l’hôtel Damier, à Courtrai. « Sur les 12 photos que compte mon exposition à Knokke, une seule concerne Noémie et, dans la collection, c’est la plus sage des photos », explique Marnix De Paepe, ajoutant qu’il a profité de la séance photos pour réaliser d’autres clichés de la belle, notamment avec de la lingerie Sapph, un des sponsors de Miss Belgique.

    Notons que les photos exposées par Marnix De Paepe ont un côté exceptionnel : elles ne sont imprimées, chacune, qu’en 8 exemplaires sur le plan mondial. L’acheteur peut choisir entre 4 tailles différentes, avec photo cadrée ou pas, et imprimées sur différents supports. Pour l’heure, la photo de Noémie n’a pas encore trouvé acquéreur mais au vu de son côté hyper sexy, cela ne devrait pas durer !

    Photos à voir sur : www.sudinfo.be et dans les pages des journaux Sudpresse de ce jour. 

                                             Laurence BRIQUET (Crédit-photo : Marnix De Paepe). 

    Pin it! Catégories : Tout nouveau tout chaud
  • Miss Belgique : "J'ai repris mes études"

    Noémie.jpg

    D’ici quelques semaines, le 11 janvier prochain très précisément, elle rendra sa couronne de Miss Belgique. L’occasion pour nous de faire, avec elle et sa maman, le bilan de cette année de Miss et d’envisager son avenir. Amour, études, famille : elle dit tout…

    C’est au Château des Thermes de Chaudfontaine que la belle nous reçoit avec sa maman, Malou. Entre les deux, la complicité est évidente. Mère et fille sont sur la même longueur d’onde et rien qu’à voir les regards qu’elles se lancent, on a vite compris l’amour qui les unit.

    Noémie, quel bilan tirez-vous de cette année en tant que Miss Belgique ?

    Que du bon ! Au départ, j’y étais allée pour percer dans le milieu des médias et c’est, en partie, chose faite avec Star TV. Les 20 émissions ont déjà été enregistrées et sont programmées d’ici à la fin juin. Je suis d’ailleurs une des premières Miss qui démarre à la TV alors que son règne n’est pas terminé. Aujourd’hui, je veux tout faire pour y arriver. Etre Miss Belgique me permet d’entrer plus facilement dans ce milieu-là. Cela ouvre des portes. Cela m’a aussi permis d’évoluer sur le plan de la maturité car j’ai passé mon année avec des gens plus âgés que moi. Cela m’a aussi aidée à me forger un petit caractère. 

    Madame, est-ce que votre fille a changé durant cette année ?

    Elle n’a pas changé si ce n’est qu’elle a mûri.  Déjà quand elle était petite, elle avait des objectifs clairs. Elle veut y arriver, elle est volontaire.  Mais elle n’a pas pris la grosse tête. Elle ne se dit pas « Je suis la plus belle », elle pense « je suis la plus belle parmi celles qui se sont présentées au concours ». Elle est toujours mon enfant. Celle sur qui je crie parfois de ranger sa chambre (rires).

    Noémie, comment envisagez-vous votre avenir ?

    J’ai eu des propositions de la part de la télé mais j’attends la fin de mon règne pour concrétiser car, d’ici là, je suis fort prise.

    Votre année a-t-elle été conforme à ce à quoi vous vous attendiez ?

    Honnêtement, je pensais que ce serait plus facile, un peu comme une vie de princesse mais la vie de princesse, c’est beaucoup de marketing, de shootings photos et d’actes de présence pour des sponsors. J’ai bien aimé tout cela mais j’ai parfois eu des moments difficiles. Beaucoup de petites déprimes, loin de ma famille et de mon homme. Quand je ne rentrais pas chez moi pendant 2 ou 3 jours, j’étais triste. J’avais énormément d’obligations, comme je l’ai dit, et je me répétais : « Allez, ce n’est qu’un an, profite ! ».

    Et vous, Madame, comment avez-vous vécu cela ?

    Quand elle était mal, c’était très difficile pour moi. Quand tu entends ton enfant qui pleure au téléphone, tu es mal, tu ne sais pas quoi dire. Le plus dur pour moi a été, je pense, quand elle est partie en Indonésie pour le concours Miss Monde. Elle partait seule pour un mois. L’entendre pleurer alors qu’elle était sur le point de partir d’Amsterdam, ça a été très difficile pour moi.

    Noémie, quel est votre plus beau souvenir de Miss ?

    Quand je suis allée au Cambodge, pendant une semaine, pour une bonne cause (NDLR : un projet humanitaire de construction d’une école grâce à des fonds récoltés par les finalistes Miss Belgique). C’est vraiment ce que j’avais envie de faire. De plus, on a eu de bons retours dans la presse et cela a fait connaître le projet. C’était une formidable expérience humaine.

    Le pire souvenir ?

    Les préjugés des gens qui pensent que blonde veut dire bête. J’ai essayé de changer cela. J’ai rencontré beaucoup de gens qui n’imaginaient pas qu’une Miss finalement n’est pas si bête qu’on le croit.

    Un regret ?

    A refaire, je me donnerais plus à fond au concours de Miss Univers mais là, pour le coup, j’étais crevée, à plat. Quelques semaines plus tôt, il y avait eu le concours de Miss Monde et je m’étais donnée à fond. Pour Miss Univers, je n’avais plus franchement envie de faire des efforts.

    Madame, vous avez eu peur pour Noémie quand elle a entamé son année de Miss ?

    Oui, c’est normal. Le jour de l’élection, je suis allée trouver Darline Devos, la présidente du comité, et je lui ai dit : « Elle n’a que 19 ans, j’espère que vous la suivrez bien ». On a parlé et elle m’a rassurée.  Je savais que s’il y avait un problème, elle m’appellerait.

    De quoi rêvez-vous pour Noémie ?

    Qu’elle réalise son rêve, qu’elle fasse de la télé et qu’elle soit reconnue là-dedans.  Mais je suis aussi contente qu’elle ait repris ses études car elle sait qu’elle ne peut pas uniquement vivre de sa plastique.

     

                                                              Propos recueillis par Laurence BRIQUET

     

    « J’ai repris le chemin de l’école »

    Consciente qu’elle ne pourra pas éternellement tout miser sur son physique avantageux, la belle a décidé de reprendre le chemin de l’école.

    Noémie, comment envisagez-vous votre avenir ?

    Je viens de reprendre des études de marketing à la Haute Ecole Léon-Eli Troclet, à Jemeppe, en région liégeoise.  Je ne fais pas un graduat parce que c’est plus facile que l’université (NDLR : avant son règne, Noémie avait réussi une première année de médecine à l’ULg) mais parce que je veux faire de télé. Je cherche un métier qui me correspond mieux et qui me permet de le combiner avec la télé.

    Comment ça se passe à l’école ?

    J’ai démarré fin novembre donc bien après tout le monde. Je suis donc à la bourre. J’étudie le peu de temps que j’ai entre deux engagements Miss Belgique mais je ne sais pas aller au cours tous les jours, du moins pour le moment. Tous ceux de ma classe ont proposé de m’aider.  C’est bien parce qu’ils ne m’ont pas vue comme une Miss inapprochable. J’ai une prof, par contre, qui m’a demandé si elle devait me tutoyer ou me vouvoyer. Mais pour moi, c’est chaud. La finale de Miss Belgique, c’est le 11 janvier, je vais rendre ma couronne mais, d’ici là, j’aurais des examens. Le premier, c’est le 8 janvier… en néerlandais. Heureusement, grâce aux cours intensifs que j’ai pu suivre chez Elan Languages, je pense que cela devrait aller !

    Sur le plan sentimental, comment ça va ? (NDLR : Noémie file le parfait amour avec le footballeur Leroy Labylle).

    Ça va, merci. Je vis toujours chez ma maman. J’ai 3 années d’études et je veux les finir avant d’envisager quoi que ce soit. Je veux être sûre. Il n’est donc pas question de mariage pour le moment.

    Vous envisagez d’avoir des enfants ?

    Oui, évidemment, mais pas avant 25 ans. Je veux un peu en profiter avant d’en avoir mais je voudrais quand même être jeune pour avoir le premier.

    Vous qui n’avez pas eu de vacances durant cette année de Miss, vous comptez en prendre bientôt ?

    Mon copain n’a pas de congé à cause du foot mais je pense que je prendrai quelques jours pour partir après mes examens. Peut-être en Espagne, avec ma cousine, pour décompresser de mes examens et de mon année de Miss.

    Si vous deviez donner un conseil à celle qui vous succédera, ce serait lequel ?

    Sois forte ! Si elle a besoin de conseils, je serai là pour elle. J’ai envie de lui dire de rester elle-même. C’est une chance pour elle de vivre une année de dingue. Cela ne dure qu’un an et ça passe vite.

    La première chose que vous allez faire après la fin de votre règne ?

    Je rêve d’un dimanche de grasse matinée, sans engagement professionnel.

     

     

     

    Pin it!
  • Vous serez bientôt au ski? Pensez à votre peau...

    Lan Sun Sport Ski Comfort Cream SPF50.jpg

    Si vous avez la chance de bientôt partir arpenter les pistes enneigées, Lancaster a pensé à vous! La marque lance en effet deux nouveaux soins pour un bronzage tout schuss haute protection : la crème confort protection vent et froid SPF 50 et le stick tout terrain SPF 50 également. Nourrissants et légers, ils allient huile de babassu, beurre de karité et extrait d'edelweiss. Ils sont résistants au froid et avec une texture confortable. La nouveauté? Ils intègrent l'Infrared Technology et les meilleurs filtres anti-UVA et anti-UVB. A découvrir au prix conseillé de 28 euros la pièce. 

    Lan Sun Sport Ski Cream & Stick SPF50.jpg

    Pin it! Catégories : Les soins, Tout nouveau tout chaud
  • On veut le regard manga

    03_Miss_Manga_Visual_Barbara.jpg

    Envie d'avoir les yeux en version kawaï? A nous le regard volumineux, en haut comme en bas, plus ouvert et avec une formule méga noire. Pour ça, on dit oui au nouveau mascara Miss Manga de L'Oréal Paris et à sa brosse 360° cônique. Il nous promet un regard manga en un regard. Vendu au prix conseillé de 13,99 euros. (Crédit-photos : L'Oréal Paris). 

    01_Miss_Manga_Pack 2.jpg

    Pin it! Catégories : Le make-up, Tout nouveau tout chaud
  • Défauts cutanés sévères ? Enfin, une solution...

    VICHY_avant_apres.jpg

    Il arrive que des traces sur la peau, que ce soit sur le visage ou sur le corps, gâchent notre vie. Acné, rougeurs, veines, brûlures, cicatrices, tatouages... Autant de choses qu'on a parfois envie de cacher. C'est désormais possible avec Vichy qui lance un fond de teint compact crème correcteur et un fond de teint correcteur total corps, dans la gamme Dermablend, et cela, après 30 années de recherche. La version visage est légère et correctrice. Elle est waterproof et résiste à la transpiration.

    DMB_GAMME_COMPACT.jpg

    Quant à la version corps, après avoir laissé sécher 5 minutes, elle vous promet une peau plus douce, plus unifiée et sans risque de transfert sur les vêtements.

    DMB_GAMME_CORPS.jpg

    A tester si vous avez des imperfections cutanées visibles, qu'elles soient étendues ou légères. (Crédit-photos : Vichy). 

    Pin it! Catégories : Les soins, Tout nouveau tout chaud