Une nouvelle méthode d'amincissement unique en Belgique, à Ans

mohy.jpg

B-Well, c’est le nom d’une nouvelle méthode qui arrive sur le marché belge de l’amincissement. Elle couple deux procédés qui existaient séparément mais qui n’avaient jamais été mis ensemble pour lutter contre les excédents de masses adipeuses. La première technique, c’est le lapex, numéro un de l’amincissement aux Etats-Unis. Il s’agit d’un laser basse fréquence et basse intensité qui stimule les viscères intra-abdominaux et le drainage lymphatique. Bilan ? Une élimination des graisses et des déchets métaboliques. L’autre procédé, c’est une table d’andullation, notamment utilisée pour traiter le burn out ou les migraines. Cela se présente sous la forme d’une table vibratoire qui aidera à éliminer ce que les pads du lapex auront boosté.

« Cette technique est indolore et utilise la synergie des deux procédés scientifique, reconnus pour leur efficacité », explique Bruno Mohy, kinésithérapeute (photo), qui manipule la machine. La séance dure entre une demi-heure et une heure. La patiente est couchée sur la table d’andullation. Des pads (électrodes) sont placés sur les endroits à amincir et la machine travaille. La patiente et le kiné mettent des lunettes pour éviter les rayons laser, nocifs pour les yeux. Ensuite, la table d’andullation est mise en marche pour éliminer les graisses qui auront été chassées par le lapex. « Idéalement, après une séance lapex, il faudrait bouger, faire du sport. C’est la raison pour laquelle on utilise la table qui permet à la patiente d’avoir l’équivalent d’une heure de sport ou de marche », ajoute le kiné, qui préconise de boire également beaucoup d’eau pour permettre à l’organisme d’éliminer. Résultats ? Nous avons rencontré trois patientes qui ont déjà testé la machine et qui ont chacune perdu entre 2 et 4 centimètres lors de la première séance. Par la suite, la perte est moins spectaculaire mais semble toujours présente. Tout cela a évidemment un coût : comptez 95 euros pour une séance et 650 pour un abonnement de 10 séances. Pour espérer des résultats, il faut entre 5 et 10 séances. Et pour un résultat plus optimal, on couple le traitement avec de l’endermologie qui va, elle, jouer sur l’aspect peau d’orange de la peau. Car ce n’est pas tout de perdre des centimètres, encore faut-il avoir une jolie peau sans capitons…

 

 

                                Laurence BRIQUET (Crédit-photo : Thomas Van Ass). 

Pin it! Catégories : Mince alors !, Tout nouveau tout chaud

Les commentaires sont fermés.