• Eradiquer les cernes et les poches sous les yeux

    PHYTO_CERNES_ECLAT_VISAGE.jpg

    Les cernes et les poches sont les premières marques de fatigue sur le visage. Comment gommer ces traces et retrouver un regard frais er reposé? Sisley met sur le marché un nouveau soin, Phyto Cernes Eclat qui a une action anti-cernes et anti-poches. Ce soin promet de lutter contre la défaillance circulatoire et lymphatique (grâce notamment à l'extrait de vigne rouge), de lutter contre le relâchement des tissus (avec la caféine) et d'hydrater, adoucir et embellir (avec l'extrait de carotte). En bonus? Un embout métal high-tech pour masser et drainer le contour de l'oeil. Disponible en 3 teintes, tube de 15 ml. (Crédit-photos : Sisley). 

    PHYTO_CERNES_ECLAT_1.jpg

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les soins, Tout nouveau tout chaud
  • Comment choisir le jean qui vous va vraiment ?

    Diesel.jpg

    Y a-t-il un vêtement dans lequel on se sent aussi bien que dans son bon vieux jean ? Vous savez, celui qui nous suit partout depuis des années ? Celui qui, à force d’avoir traîné ses fesses un peu partout, est justement troué d’un peu partout. Stop, fashionista de tous bords, ne le jetez pas ! Il est en passe de devenir une pièce vintage. 

    Mais comment le choisir ? Vous êtes plutôt ronde ? Evitez les modèles délavés qui marque trop les courbes et préférez une version plus foncée. Vous avez la cuisse un peu large ? Optez pour le modèle « boyfriend » ou pour le pattes d’eph. Vous êtes plutôt du genre super fine ? Un jeantaille basse avec une coupe droite et le bas évasé fera l’affaire. Si vos hanches sont fortes, ne quittez plus votre jean avec une taille légèrement haute et un bas évasé. Et si vous avez du ventre, faites confiance à un modèle taille haute que vous accessoiriserez avec une grosse ceinture qui dissimulera vos petites rondeurs. Enfin, si vous avez des fesses rebondies, privilégiez plutôt les poches larges sur les fesses qui engloberont vos rondeurs. Fesses plates ? Prenez un modèle taille basse ou un autre avec des poches qui se referment avec des boutons pour masquer cette cruelle absence « fessière ».

    Il ne vous reste plus qu’à filer acheter le vôtre !

     

                                                                 Laurence Briquet (Crédit-photo : Diesel).

    Pin it! Catégories : Fashion
  • Le plaisir de s'habiller pour pas cher

    DD.jpgTrouver des trucs, dénicher des bonnes affaires, des astuces mode, le girly en plus et sans se ruiner, c'est souvent ce que veulent les femmes mais ce n'est pas toujours facile à réaliser…  Sauf si on a des trucs en plus qui font nos affaires...

    Sans faire de pub pour telle ou telle enseigne et sans faire de préférence voici tout ce qu’il faut savoir pour être une bonne dénicheuse. Une acheteuse réfléchie, sans faire trop de dépenses et ayant le sens de ce qui au top, c'est celle qui, avant tout, fait le tri de sa garde-robe. Gardez ce qui est essentiel et sans détour.  A chaque saison, faites un tri et soyez intraitable.Les vide-dressings courent les rues et les réseaux sociaux sont là pour vous aider à vous débarrasser de vos « vieilles affaires ».  Mais attention quand vous vous débarassez de pièces utiles comme le pantalon noir, le gros pull, le manteau, la veste en cuir ou en jean, le blaser,…  Ce genre de choses, il vaut toujours mieux les mettre de côté car la mode est un éternel recommencement…  Préférez-les de couleurs « passe partout » ainsi ils ne se démodent pas.

    "Une fois cela fait, consacrez-vous à accessoiriser vos tenues : t-shirt, pull... Vu que la mode change, ne vous encombrez pas de pièces hors de prix.  Sauf si vous avez franchement les moyens ou si vous avez une occasion particulière.  Veillez toujours à acheter ce que vous pourrez remettre facilement après", explique Catherine Crémers, coach en image, qui a créé Révélez-Vous.

    Pour vos achats, préférez des pièces ajustables et "mettables" selon toutes occasions, de couleurs pas trop « flashy » mais de saison.  Cette année, les tendances sont encore forts colorées pour le printemps, alors, n’hésitez pas. Pour les imprimés, pas trop dans la garde-robe, une pièce ou deux suffisent, on s’en lasse vite.  Il vaut mieux un t-shirt avec un motif discret.

    "Pensez aussi aux accessoires, ils sont la base de tout.  Si vous investissez dans des accessoires mode et pas chers, aux tendances en vogue, c’est super.  Il suffira de ressortir vos t-shirts, pull, vestes des années précédentes et d’accessoiriser avec des nouveautés", ajoute la coach. (Crédit-photo : Diesel Black Gold).

    Pin it! Catégories : Fashion, Les tendances
  • Parfums pour hommes : et si on se mettait au "Sport"?

    Ralph Lauren.jpgDepuis quelques années, la tendance « Sport » s’est accentuée : de nombreuses marques de parfums déclinent leurs classiques en une version « Sport » plus « punchy » et pétillante que l’originale. Plus rafraîchissante aussi. Un peu à l’image de la douche revigorante qu’on prend après un bon match de foot ou de tennis. Alors, pourquoi cette déferlante dans les rayons des parfumeries ? Les hommes sont-ils devenus tout à coup plus sportifs ou fait-il y voir une stratégie de marketing bien rôdée ? A moins que ce ne soit un peu des deux…

    Avez-vous constaté, en achetant un parfum pour votre chéri, que les gammes des marques se sont généralement élargies avec une version « Sport » du parfum en question ? On en trouve chez Chanel, Ralph Lauren ou encore Dior, Armani ou même Burberry.  C’est donc bien une mode qu’on a face à nous. Comment est-elle née et quand ? Pour retrouver les premières eaux sportives, il faut remonter au début des années ’90 quand la marque américaine Ralph Lauren a offert à son jus « Polo » une version sport, différente de l’originale, plus fraîche et dynamique. Ensuite, pendant plusieurs années, luxe, parfum et sport ont semblé moins bien s’accorder jusqu’à il y a 2 ans environ, époque à laquelle on a commencé à revoir fleurir, dans les rayons des parfumeries, des versions « Sport » des grandes marques.

    Est-ce parce que notre loulou a pris la bonne résolution de se mettre au sport ? Pas vraiment… « La version « Sport » d’un parfum contient plus d’agrumes, de lavande, par exemple », explique Christine Thyange, directrice de la formation et du développement pour le Benelux chez ICI Paris XL. C’est la tendance des flankers qui sont le petit frère ou la petite sœur d’un parfum existant dont ils empruntent le nom voire beaucoup plus.  « On garde généralement le flacon et le nom et on ajoute un nouvel ingrédient », ajoute Christine Thyange.

    Synonyme de détente et de spontanéité

    Pour les eaux sportives, on ajoute un ingrédient.  « On épice plus, par exemple avec du cardamome. On a une odeur plus rafraîchissante. Chanel a été, dans ce domaine, un précurseur (NDLR : avec son parfum Allure Homme décliné en Allure Sport Homme). L’eau sportive est plus fraîche que l’originale ou que le classique, un peu plus foudroyante. Elle est synonyme de détente, de spontanéité. C’est une senteur avec un rendu plus jeune, plus frais », ajoute-t-elle. Est-ce que ça fait de notre homme un grand sportif ? « Le sportif aujourd’hui, c’est celui qui va faire son jogging mais c’est aussi l’homme qui aime pêcher ou faire de longues promenades dans la nature. Une marque « Sport », c’est un argument qui fait jeune et viril. C’est une eau de toilette qui convient très bien pour le jour, par exemple. Bref, pour attirer une nouvelle clientèle, les marques font des versions « Sport », plus jeunes », confie Christine Thyange.

    Petite parenthèse concernant Allure Homme de Chanel. Ce parfum est né en 2004 quand la marque a décidé de faire une version « Sport » autour de son parfum Allure Homme, un jus aquatique et frais. Quelques années plus tard, la marque a insisté sur le côté « Sport » en lançant Allure Homme Sport Cologne Sport, encore plus frais que le précédent. On le voit, la tendance « Sport » est en vogue…

    Côté codes graphiques, on note que, souvent, le mot « Sport » est écrit en rouge sur les emballages et flacons. Le rouge, qui rappelle de nouveau Allure de Chanel, le précurseur, mais qui est également synonyme de puissance, de force et de virilité.

    Notons que, pour les marques, lancer une version « Sport » d’un parfum existant permet de communiquer sur un nom de parfum déjà connu et éprouvé auprès du public. C’est le cas avec L’Eau d’Issey pour Homme qui donna naissance à l’Eau d’Issey pour Homme Sport, à Dior Homme qui a vu naître Dior Homme Sport ou encore à Habit Rouge de Guerlain qui a aussi sa version Sport, Habit Rouge Sport. (Crédit-photo : Ralph Lauren). 


    Pin it! Catégories : Les parfums, Nos amis les hommes
  • Comment lutter efficacement contre la transpiration?

    Eucerin 3.jpgDes auréoles sous les aisselles et une odeur de chacal qui s’en dégage, peut-être faites-vous face à des problèmes de transpiration. Comment lutter efficacement contre ce fléau ? Voici quelques conseils testés et approuvés.

    Près de 50% des Belges soutiennent que la transpiration affecte négativement leur quotidien (source : Eucerin). C’est dire si le problème est crucial mais aussi épineux. Aux désagréments physiques (tâches jaunâtres sur les vêtements et mauvaise odeur) s’ajoutent des désagréments émotionnels comme un manque de confiance en soi et un mal-être en société. Comment, en effet, être à son aise quand tous vos collègues vous fuient et que votre salon n’est qu’odeur de transpiration ?

    Pour lutter contre ce problème, il faut d’abord en connaître l’origine. La transpiration est un mécanisme naturel qui permet à l’organisme de réguler sa température. C’est notamment elle qui permet le refroidissement de la peau quand il fait très chaud. Sans compter que notre corps est rempli de glandes sudoripares : 2 à 3 millions sur tout le corps. Il est donc normal de transpirer. L’être humain secrète environ un litre de sueur par jour et cela peut aller jusqu’à 3 litres (voire plus) quand on se livre à une activité sportive intense.  Mais le plus étonnant, c’est sans doute que l’élément dérangeant dans la transpiration ne représente qu’un très faible pourcentage de la sueur. Cette dernière est composée à 99% d’eau, de sels et de composants inodores. Le dernier pourcent responsable de tout, c’est l’albumine qui est riche en lipides et qui amène l’odeur.

    Comment lutter efficacement contre cette transpiration excessive, également appelée hypersudation ou hyperhidrose ? S’il ne s’agit pas d’un réel problème médical, quelques trucs classiques feront amplement l’affaire. Pour les aisselles, on commence tout d’abord par une bonne hygiène. C’est pas compliqué : une bonne douche, rien de tel pour éliminer les odeurs de transpiration. Ensuite, on s’épile car les poils ont tendance à retenir l’humidité et, par conséquent, les mauvaises odeurs. Ensuite, on applique un déodorant anti-transpirant qui limitera la sécrétion de la sueur. C’est le cas de ceux qui contiennent des sels d’aluminium qui obstruent l’entrée des canaux des glandes sudoripares. Sachez que le déodorant classique ne fait, bien souvent, qu’amener un peu de fraîcheur et de bonne odeur mais que l’effet est de courte durée. Pour ceux qui ont les mains qui transpirent, le talc reste une bonne solution. Idem si ce sont vos pieds  qui ont chaud : talquez-les après la douche et n’hésitez pas à mettre des semelles anti-transpirantes dans vos chaussures. Celles qui sont à base de charbon ont bonne réputation. Eucerin 4.jpg

     

                                          Laurence BRIQUET (Crédit-photo : Eucerin). 

    Pin it! Catégories : Les soins
  • Quand le parfum devient-il un mythe ?

    Dior copie.jpgQui n’a pas en tête un parfum qu’il connaît depuis des années et des années ? Quels sont ces parfums, remplis de mystères, qui ont su traverser les années avec élégance sans prendre une ride ? Ils caracolent au top des ventes de la parfumerie et sont finalement inégalés et inégalables. On les appelle les grands classiques tandis que certains deviennent même des mythes. Qu’est-ce qui fait un grand succès olfactif qu’on se transmet de génération en génération ? Partons à la rencontre de ces jus mythiques…

    Nous gardons de notre enfance des souvenirs olfactifs et odorants. Que ce soir l’odeur de la tarte aux pommes chaudes que notre grand-mère sortait du four ou encore l’odeur charnelle de notre maman quand on se lovait au creux de ses bras, étant enfant. Depuis, ces senteurs sont restées en nous et sont souvent associées à des émotions. C’est un peu notre madeleine de Proust à nous. Pour ce qui est du parfum, il est, pour nous, comme une seconde peau et le défi des parfumeurs, au fil des ans, a été de créer des jus pour accompagner nos émotions. Recréer quelque part un contexte odorant qui allait nous rappeler des souvenirs comme l’odeur du sable chaud sur notre peau un jour d’été ou encore la fraîcheur vivifiante de la mer qui se fracasse sur une falaise.

    Parmi ces parfums, certains ont su traverser les décennies sans prendre une ride. Plusieurs d’entre eux ont marqué et marqueront encore des générations. Ils sont devenus des traditions, des secrets qu’on se transmet presque de mère en fille ou qu’on aime offrir car ils ont bercés toute notre enfance. De véritables élixirs sacrés, voir des légendes même, qui sont devenus exceptionnels par leur flacon, leur nom ou leur essence. C’est d’autant plus exceptionnel que le parfum est au final, une signature unique car il se mêle à notre odeur de peau pour un rendu unique, inimitable et très personnel. Cela n’a pas empêché certains jus de devenir des classiques, on l’a dit, voire des mythes. Et ils continuent à se vendre ! Certains n’ont rien changé à leur design depuis des années tandis que d’autres proposent des versions limitées pour conserver leur attrait auprès d’une clientèle plus jeune.

    Parfois, il arrive qu’on abandonne son grand classique pour craquer pour une nouveauté mais ça ne dure jamais bien longtemps. « On y revient même si on teste autre chose », explique Christine Thyange, directrice de la formation et du développement pour le Benelux chez ICI Paris XL. Notre parfum est généralement bien choisi. Il se fond avec la peau. « On ne doit plus le sentir soi-même. Or, bien souvent, quand on le sent plus, on a envie de changer pour trouver quelque chose dont l’odeur est plus prononcée. Parfois, on a aussi tendance à en mettre plus pour que ça sente plus fort. Et, au final, on revient au parfum classique et on le sent de nouveau », ajoute-t-elle.

    Pour prendre un exemple de grand classique, voyez Trésor de Lancôme, né en 1990. Avec son écriture olfactive unique, il évoquait l’amour universel et intemporel. Tour à tour représenté par Isabelle Rosselini, Juliette Binoche, Inès Sastre, Kate Winslet puis Penelope Cruz, il est présenté dans un flacon lui aussi devenu mythique. Véritable pièce d’art créée en 1952, il se présentait avec ses 75 facettes polies à la main qui viennent se lover idéalement dans la main. Par la suite, il deviendra pyramide inversée. Pour garder l’amour du public, il saura s’adapter aux époques, notamment en sortant une édition limitée (un flacon inspiré du diamant noir) ou en créant « Trésor in Love » pour apporter une touche de fraîcheur à la version désormais culte.

    Autre univers, celui de Jean Paul Gaultier qui, depuis près de deux décennies, nous enchante avec son parfum pour femme « Le Classique ». Pour sa première expérience en parfumerie, le créateur voulait un esprit très « couture » mais qui reflétait bien son univers : mélange des genres et des styles. Notons que le couturier a souhaité que ce jus lui rappelle des souvenirs d’enfance. L’enfance, on y revient toujours, vous a-t-on dit… Jean Paul Gaultier a émis le souhait que son parfum s’adresse à une femme séductrice et dominatrice aux courbes sensuelles. 
En tête, la tendresse de la rose et la fraîcheur de l'anis étoilé. 
En coeur, la douceur épicée de la fleur d'oranger associée au gingembre. 
En fond, la sensualité de la vanille et du bois ambré. Enfin, le mythe est probablement aussi lié au flacon : un corset de femme, élément central des créations du styliste, immortalisé dans un corps de verre, le tout emballé dans… une boîte de conserve. Une provocation de plus signée Jean Paul Gaultier.

    Toujours pour femme, J’adore de Dior (photo) symbolise l’essence du luxe et du féminin absolu devenue légende. Incarné par l’actrice sud-africaine Charlize Theron, J’adore s’envole sur un accord frais d'essence de bergamote puis s’épanouit sur une brassée vibrante de rose sur fond caressant de Jasmin. Les courbes fluides pleines de sensualité de son flacon amphore en font un parfum de légende. Un parfum raffiné et sensuel devenu mythe. N’ayons pas peur des mots…

    Pour hommes, Fahrenheit de Dior s’est lui aussi forgé une réputation de grand classique. La raison ? Probablement cette signature olfactive révolutionnaire pour l’époque (1988) : les notes boisées et de cuir évoquent la fusion du verre et du métal pour des hommes de caractère et créatifs. Inspiré de l’artiste pop’art James Rosenquist, il demeure unique grâce à ses notes de mandarine de Sicile et de violette.

    Enfin, Chrome d’Azzaro et son large flacon bleu profond reconnaissable entre mille. Symbole de la relation père et fils, il est l’incarnation de la complicité entre les hommes. De nouveau ici, cette idée de transmission de génération en génération et de souvenirs de l’enfance. Il fait partie des aromatiques puissants avec des agrumes épicés et du musc.

     

                                                                                        Laurence BRIQUET

    Pin it! Catégories : Les parfums
  • Problèmes de sommeil? Pensez aux huiles essentielles

    Spray Sommeil 12.jpgSi vous avez des problèmes de sommeil, les huiles essentielles peuvent peut-être vous aider... Puressentiel a mis sur le marché un spray "sommeil détente", à base de 12 huiles essentielles qui apaise les tensions et assure un repos réparateur. Disponible en pharmacie.

    (Crédit-photo : Puressentiel). 

    Pin it! Catégories : Tout nouveau tout chaud
  • Quelle épilation choisir ?

    Veet.jpgPeut-être avez-vous la chance d’aller bientôt exhiber vos gambettes sur une plage ou au bord d’une piscine. C’est évidemment un moment qui ne se prépare pas à la légère. Quelle épilation choisir ? Rasoir, cire, épilateur électrique, laser ?  On vous guide…

    Pour avoir de belles jambes lisses et sans poils, on a le choix : cire chaude ou froide, rasoir, crème dépilatoire, lumière pulsée, laser… Quelle méthode choisirez-vous ? Cela dépend de nombreux éléments comme le prix, le résultat et…la douleur.

    La bonne vieille méthode qu’on a sans doute toutes utilisée au moins une fois dans notre vie, c’est le rasoir. On se tartine de mousse à raser et on passe la lame pour éliminer les poils. C’est évidemment rapide et facile, d’autant que les fabricants de rasoirs innovent sans cesse : on est passé de 1 à 3 voire 5 lames, ruban lubrifiant pour que le rasoir glisse mieux, tête pivotante pour épouser les courbes, gel crémeux avec une texture riche… Malgré tout, la méthode présente plusieurs inconvénients : les poils repoussent vite, voire plus drus et plus foncés. Elle doit donc rester une solution de dépannage.

    Cire chaude ou froide ?

    Autre possibilité, la cire, chaude ou froide, que l’on applique sur la partie velue de notre anatomie sous la forme de bandes que l’on colle. Puis, on tire un grand coup sec, dans le sens inverse de la pousse des poils. Résultat ? Des jambes (ou aisselles ou bikini, au choix) lisses pendant environ 3 semaines. L’inconvénient, c’est que ce n’est pas conseillé aux douillettes. Quant à la cire, on la préférera chaude : le poil se relâche mieux et est plus facile à enlever qu’avec de la cire froide. Cette dernière présente l’inconvénient qu’il faut souvent repasser une deuxième fois. Le bon plan ? Le faire chez une pro, une esthéticienne, par exemple, qui a les appareils pour chauffer la cire à la bonne température et auprès de qui on n’osera pas crier notre douleur quand, d’un grand coup violent, elle retirera la bande de cire de nos pauvres gambettes poilues.

    Les moins sensibles privilégieront, dans le même ordre d’idées, l’épilateur électrique qui fait aussi de belles jambes lisses pendant environ 3 semaines. Bilan ? Impeccable. Et des progrès qui ont, ici aussi, été faits par les fabricants. On pense à l’utilisation du froid pour diminuer la douleur. Autre avantage : avec l’habitude et la répétition, l’épilation devient de moins en moins douloureuse. C’est également une solution dans la durée puisque, comme la cire, la technique enlève le poil à la racine et le résultat se voit plus longtemps.

    Il y a aussi les crèmes dépilatoires : on applique un gel sur les jambes, on laisse poser quelques minutes puis on enlève la texture et les poils (qui sont tombés) avec une spatule. C’est, malheureusement, une méthode qui revient cher car il faut régulièrement se ravitailler en gel dépilatoire. Autre point négatif, le gel n’enlève pas toujours tous les poils (certains sont plus résistants) et donc, il faut repasser derrière avec un rasoir, par exemple. Vous avez dit perte de temps ?

     

                                                                   Laurence BRIQUET 

    Lumière pulsée ou laser ?

    Il y a aussi les solutions plus coûteuses. L’épilation par lumière pulsée, d’abord. Concrètement, l’émission de lumière détruit le poil et, au fur et à mesure des séances (en institut), cela entraîne une non-repousse des poils. Evidemment, cela a un prix. Compter entre 150 et 200 euros pour… une jambe. Ceci dit, la méthode n’est pas douloureuse. Autre technique, le laser qui est, lui, réputé pour son caractère quasi définitif. Cela dépend des zones à traiter et de la pilosité. Le moins ? La désagréable sensation de recevoir des petites piqûres dans la peau. Sans compter le prix : entre 40 et 100 euros la séance.

    (Crédit-photo : Veet). 

    Pin it! Catégories : Les soins
  • Les secrets de la belle Eva Longoria

    Loreal Paris 4.jpg

    Alors que les tournages de la série qui fit son succès aux Etats-Unis sont terminés, Eva Longoria, que l’on verra bientôt dans la comédie romantique « Married and cheating », consacre son temps à la publicité. Egérie de L’Oréal Paris depuis 2005, elle a également tourné des spots pour des pâtés pour chats ainsi que pour des chips. Actuellement, elle est l’image du mascara volume Million Lashes Excess de L’Oréal Paris.  De plus, pour la Saint-Valentin, elle est apparue dans la publicité pour la gamme Men Expert où elle distillait ses conseils en matière de séduction.

    L’occasion de l’interroger sur son rôle d’égérie mais aussi sur sa conception de la vie et sur le rôle des femmes dans la société.

    Que signifie pour vous le slogan « Parce que je le vaux bien » de L’Oréal Paris  

    Je me souviens de ce slogan quand j'étais petite car ma mère avait l'habitude de porter du rouge à lèvres.  Je le chipais dans son sac à main et je l'appliquais sur mes lèvres.  Je n'oublierai jamais son odeur parfumée lorsque je l'appliquais sur mes lèvres et sur mes joues.  Un jour, ma mère m'a prise sur le fait et j'ai pensé qu'elle allait me gronder, mais elle m'a dit « vas-y, tu le vaux bien ». Je nous revois rire aux éclats lorsque ma mère imitait les spots publicitaires et dès ce moment-là, j'ai su que le rouge à lèvres qu'elle achetait était le seul luxe qu'elle pouvait se permettre car elle travaillait dur pour l'obtenir et elle le valait bien.  Le slogan m'a rendue plus forte dans des domaines de ma vie que je n'aurais jamais soupçonnés et je suis certaine qu'il rend également plus fortes d'autres femmes à travers le monde.

    Qu’est-ce que cela représente d’être ambassadrice d’une telle marque ?

    C'est un honneur d'être une ambassadrice internationale pour L'Oréal Paris, d'être l'une des nombreuses couleurs du paysage de la diversité dans le monde. C’est une marque connue pour refléter l'image du monde à travers les porte-parole qu'elle choisit.  J'ai voyagé partout dans le monde et la chose pour laquelle je suis la plus reconnue est ma participation aux publicités de L'Oréal Paris.  Des femmes des quatre coins du monde m'expliquent qu'elles ont ressenti que le produit que je portais pouvait les aider à améliorer leur apparence, car elles s'identifiaient à moi et à mon look.  Que ce soit les cheveux ou les yeux noirs, les femmes ont voulu être plus belles car les publicités leur ont fait comprendre qu'elles en valent la peine.

    Qu'est-ce qui vous donne confiance en vous ? 

    Mon éducation me donne confiance en moi.  Savoir que je peux entretenir une conversation avec le président d'une nation ou avec le portier d'un hôtel.  Pas seulement mon éducation formelle à l'université mais l'éducation que j'acquiers dans ma vie de tous les jours lorsque je travaille pour des œuvres de charité.  Penser à autre chose qu'à vous-même et faire preuve de compassion pour le monde vous donne beaucoup de confiance en vous.

    Quel message aimeriez-vous transmettre aux femmes de la jeune génération ? 

    J'aimerais que les femmes aient conscience du pouvoir qu'elles possèdent.  Les femmes peuvent décider qui sera le prochain président, les femmes dictent les tendances d'achat, les femmes décident de l'avenir éducatif de notre jeunesse.  Les femmes, lorsqu'elles s'unissent, sont capables de tout accomplir.  Et j'aimerais que la future génération de femmes ait conscience de ce pouvoir, qu'elles l’utilisent pour réussir et pour aider les autres à réussir.

    Quel est votre produit de beauté préféré ? Loreal Paris 1.jpg

    Le Volume Million Lashes Excess est mon arme secrète. C’est le mascara dont j’ai fait la publicité et depuis que je l’ai, je ne peux plus m’en passer. Je l’utilise tous les jours, je l’offre à toutes mes amies, je le recommande à tout le monde. On a vraiment l’impression d’avoir des faux cils, très longs et très noirs. J’adore son packaging, sa brosse et son applicateur. Ce noir est très beau, il ouvre le regard. Il ne coule pas, tient toute la journée et s’enlève facilement. C’est vraiment mon mascara préféré.

    Quels produits trouve-t-on dans votre trousse de maquillage?

    Des cils de stars sont les meilleurs amis d’une actrice. C’est la raison pour laquelle j’ai toujours mon mascara avec moi pour ajouter du volume à mes cils. J’ai aussi un vernis Color Riche pour afficher des ongles parfaits.

    Quel style de coiffure appréciez-vous pour arpenter les tapis rouges?

    J’aime bien changer de style. Changer, c’est le pimet de la vie. Mais quelque soit le style que je choisis, j’aime utiliser un shampooing et un masque Elsève pour rendre mes cheveux soyeux, puis terminer avec de la laque Elnett pour fixer ma coiffure.  

     Loreal Paris 12.jpg

                           Laurence BRIQUET (Crédit-photo : L'Oréal Paris). 

    Pin it! Catégories : Le make-up, Les égéries
  • Un nouveau sérum et une BB Cream pour Biotherm

    Biotherm 2.jpg

    Dans la gamme Aquasource, Biotherm lance deux nouveautés, dès avril prochain : l'Aquasource Deep Sérum et l'Aquasource BB Cream. Le sérum est un nouveau sérum hydratant qui travaille sur la luminosité de la peau. Fluide, doux, irisé et frais, il a tout pour être notre prochain complice beauté au printemps. Prix de vente conseillé : 54 euros pour 50 ml. 

    Biotherm 1.jpg

    Du côté du teint, l'Aquasource BB Cream hydrate, corrige et protège la peau. Elle existe en 2 teintes et promet un teint lisse et sublimé. Prix conseillé : 25 euros pour 30 ml. 

    Biotherm 3.jpg

    (Crédit-photos : Biotherm).

    Pin it! Catégories : Le teint, Tout nouveau tout chaud